Version classiqueVersion mobile

François Bloch-Lainé, fonctionnaire, financier, citoyen

 | 
Michel Margairaz

Notices biographiques des auteurs

Texte intégral

AGLAN (Alya)

1Alya Aglan est maître de conférences à l’Université de Paris X-Nanterre. Elle a publié notamment : Mémoires résistantes. Histoire du réseau Jade-Fitzroy (1940-1944), Paris, éditions du Cerf, 1993 ; La Résistance sacrifiée. Le mouvement Libération-Nord, Paris, Flammarion, 1999 ; Jean Cavaillès résistant ou la pensée en actes, en co-direction avec Jean-Pierre Azéma, Paris, Flammarion, 2002.

ANDRIEU (Claire)

2Claire Andrieu est professeur des universités en histoire contemporaine à l’Institut d’études politiques de Paris. Elle a publié notamment : Les associations et le champ politique. La loi de 1901 à l’épreuve du siècle, en coll. avec Danielle Tartakowsky et Gilles Le Béguec (dir.), Publications de la Sorbonne, 2001 et Pour l’amour de la République. Le Club Jean Moulin 1958-1970, Paris, Fayard, 2002.

DESCAMPS (Florence)

3Florence Descamps est maître de conférence en histoire à l’École Pratique des Hautes Études. Spécialiste des « archives orales », elle a publié à ce sujet L’historien, l’archiviste et le magnétophone. De la constitution de la source orale à son exploitation, en 2001, aux éditions du Comité pour l’histoire économique et financière de la France. Elle s’intéresse également à l’histoire du ministère des Finances au XXe siècle et a publié récemment « Perspectives cavalières sur le ministère des Finances et la réforme de l’État de 1919 au début des années 1970 », dans la Revue française de Finances Publiques, « Réformes au MINEFI : adaptation ou mutation ? », no 89, février 2005, p. 235-260. Elle a également participé à la journée d’études consacrée à Michel Debré, organisée par le Comité pour l’histoire économique et financière le 8 janvier 2004, avec une communication sur « Michel Debré et la réforme du ministère des Finances : continuités et innovations 1938-1968 » (ouvrage paru en 2005).

FRIDENSON (Patrick)

4Ancien élève de l’École Normale Supérieure, Patrick Fridenson est historien économiste, directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Ancien président de l’Association française des historiens économistes et de la Business History Conference. Rédacteur en chef de la revue Entreprises et Histoire, il a publié récemment : « Business failure and the agenda of business history », Enterprise and Society, december 2004, p. 562-582 et « Les reformulations de l’identité de Renault depuis 1975 », Les Cahiers pour l’histoire de l’épargne, février 2005, p. 35-43.

QUENOUËLLE-CORRE (Laure)

5Laure Quenouëlle-Corre est chargée de recherche au CNRS. Elle a publié : La direction du Trésor, 1947-1967. L’État-banquier et la croissance, Paris, Comité pour l'histoire économique et financière, 2000, 693 p. ; « Où va l'histoire de l’État ? », Le Mouvement social, no 200, 2002 ; avec A. d’Angio, « Les entreprises sous l’Occupation dans les archives économiques et financières, H. Joly (dir.), Faire l’histoire des entreprises sous l’Occupation, CTHS, Paris, 2004 ; « The state, banks and financing of investments in France from World War II to 1970s », Financial history Review, Cambridge, 2005. Elle a publié : « Les réformes bancaires et financières de 1966-1967 », Michel Debré, un réformateur aux Finances, 1966-1968, Journée d’études tenue à Bercy le 8 janvier 2004 (parue en 2005) ainsi que « Le mouvement général des fonds et la coopération européenne au tournant des années trente », L. Badel et S. Jeannnesson (dir.), Les administrations nationales face à la construction européenne au XXe siècle, Genève, Peter Lang Éditions.

MARGAIRAZ (Michel)

6Michel Margairaz, est professeur d’histoire économique contemporaine à l’université de Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis, CNRS-IDHE (Institutions et dynamiques historiques de l’économie). Il est l’auteur de L’État, les finances et l’économie. Histoire d’une conversion (1932-1952), Comité pour l’histoire économique et financière, 1991, 2 vol. et le co-auteur (avec Dominique Larroque et Pierre Zembri) de Paris et ses transports. XIX-XXe siècles. Deux siècles de décisions pour la ville et sa région, Recherches, Paris, 2002. Il a également dirigé Banques, Banque de France et Seconde Guerre mondiale, Albin Michel, Histoire/Mission historique de la Banque de France, Paris, 2002 et co-dirigé, avec Olivier Feiertag, Politiques et pratiques des banques d’émission en Europe XVII-XXe siècles, Albin Michel, Histoire/Mission historique de la Banque de France, Paris, 2003 ; avec Alya Aglan et Philippe Verheyde, La Caisse des dépôts et consignations, la Seconde Guerre mondiale et le XXe siècle, Albin Michel, Histoire/Mission historique de la Banque de France, Paris, 2003. Enfin, il vient de diriger un numéro spécial de la Revue d’Histoire moderne et contemporaine sur « Le service public, l’économie et la République 1780-1960 », juillet-septembre 2005, 52-3.

NOUGARET (Roger)

7Roger Nougaret est conservateur des archives historiques du Crédit lyonnais. Il a, entre autre, publié : Le Crédit lyonnais, 1863-1986, Etudes historiques, (avec B. Desjardins, M. Lescure, A. Plessis, A. Straus), Droz, Genève, 2003.

PLESSIS (Alain)

8Alain Plessis est professeur émérite à l’Université Paris X-Nanterre. Il a publié notamment : « Le financement des entreprises françaises de la fin du XIXe siècle à la seconde guerre mondiale », Études et documents X, Comité pour l’histoire économique et financière, 1998, p. 277-291 ; Histoires de la Banque de France, Paris, Albin Michel, 1998 ; avec Michel Lescure, Banques locales et régionales en France au XIXe siècle, Paris, Albin Michel, 1999 ; avec Olivier Feiertag, « Conjoncture et structures monétaires en Europe à la fin des années trente : dislocation et convergences », Revue économique, vol. 51, mars 2000 ; les créateurs d’entreprises bancaires en France du XVIIIe siècle à nos jours », Créateurs et créations d’entreprises de la Révolution industrielle à nos jours, Paris, ADHE, 2000.

SARDAIS (Cyrille)

9Ancien élève de l’École des Hautes Études Commerciales, diplômé d’études approfondies d'histoire de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, Cyrille Sardais est doctorant en gestion à HEC. Il a publié récemment : « Pechiney face à la pénurie, 1944-1956 », Cahiers d’histoire de l’aluminium, été 2002, p. 11-26 et « Renault face aux grandes pénuries, 1945-1952 », Renault Histoire, juin 2003, p. 31-47.

TERTRAIS (Hugues)

10Hugues Tertrais est maître de conférence à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Il a publié notamment : La piastre et le fusil. Le coût de la guerre d’Indochine, 1945-1954, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2002 ; en collaboration avec Pierre Journaud, Paroles de Dien Bien Phu. Les survivants témoignent, Tallandier, 2004 ; en collaboration avec Pierre Journaud, 1954-2004 : la bataille de Dien Bien Phu entre histoire et mémoire, Société française d’histoire d’outre-mer, 2004 ; Atlas des guerres d’Indochine 1940-1990, Autrement, 2004.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search