Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Une fiscalité de guerre ?

 | 
Florence Descamps
, 
Laure Quennouëlle-Corre

L’impôt ou l’emprunt ? Les choix des trois belligérants, Grande-Bretagne, Russie, Allemagne

La politique fiscale de l’Empire allemand pendant la Première Guerre mondiale

Morten Reitmayer

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les historiens se sont beaucoup intéressés à la politique monétaire de la banque centrale de l’Empire allemand (Reichsbank) en août 1914, et à la responsabilité de celle-ci dans la dévaluation de la monnaie allemande au cours des neuf ans et demi qui suivirent, jusqu’à la stabilisation du Rentenmark en 19241. L’intérêt suscité par ces questions résultait du vif débat sur le fonctionnement du système politique de l’Empire allemand. Un point reste à éclaircir : la « direction impériale2 » (Reichsleitung) était-elle en mesure de prendre les décisions qui s’imposaient, même lorsque les anciennes élites mettaient leur veto ? Ces dernières n’ont jamais eu le soutien de la majorité des électeurs, mais ont été soupçonnées (par des historiens et des contemporains) d’avoir bloqué tous les processus de changements institutionnels visant à rapprocher la direction impériale des électeurs en faisant en sorte qu’elle dépende davantage des majorités parlementaires3.

Si les arrangements monétaires de...

Auteur

Professeur d’histoire moderne à l’université de Trêves, Morten Reitmayer a travaillé sur l’histoire, la sociologie et la littérature germanique à l’université de Hanovre. Il a publié Die Anfänge der Gegenwart. Umbrüche in Westeuropa nach dem Boom, München, 2014, (Zeitgeschichte im Gespräch, Bd. 17) ; Elite. Eine Idee in historischer Perspektive in : Aus Politik und Zeitgeschichte, 15 (2014), S. 9-15 ; Unternehmen am Ende des „goldenen Zeitalters“. Die 1970er Jahre in unternehmens- und wirtschaftshistorischer Perspektive, Essen, 2008, (Bochumer Schriften zur Unternehmens- und Industriegeschichte, Bd. 16) ; Rhenish Capitalism (Business History Special Issue), à paraître.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540