Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le financement des infrastructures de transport XVIIe-début XIXe siècle

 | 
Anne Conchon
, 
David Plouviez
, 
Éric Szulman

Collecter, comptabiliser, dépenser les fonds

Le coût d’une politique d’équipement : le financement des infrastructures de transport au xviiisiècle

Anne Conchon et Éric Szulman

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À partir de la Régence, la monarchie se dote de moyens administratifs, techniques et financiers destinés à soutenir une ambitieuse politique de transports. L’effort de guerre au cours du règne précédent a durement éprouvé les liaisons routières et fluviales : outre le passage de convois militaires qui avaient causé d’importants dommages, notamment sur les axes qui menaient aux zones de conflit, les travaux d’entretien avaient été différés faute de moyens financiers pour les entreprendre. Remettre en état les voies existantes et plus encore en construire de nouvelles exigeait la mise en place de cadres administratifs et techniques autant que de moyens conséquents. De façon plus générale, les infrastructures de transport constituent des actifs requérant d’importants capitaux pour leur réalisation, ce qui peut justifier leur financement par l’État.

Les routes et les ponts ont initialement constitué la priorité du département des Ponts et Chaussées : l’objectif de faciliter les communica...

Auteurs

Anne Conchon est professeure d’histoire moderne à l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne et chercheuse associée à l’IDHE.S (UMR 8533). Depuis la publication de son ouvrage sur Le péage en France au xviiie siècle. Les privilèges à l’épreuve de la réforme, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2002, elle poursuit ses recherches sur l’économie des transports et le financement des infrastructures dans une perspective comparée (France-Angleterre). Son dernier ouvrage traite de la réquisition de travailleurs : La corvée des grands chemins au xviiie siècle. Économie d’une institution, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016.

Éric Szulman, agrégé et docteur en histoire moderne, est professeur en classes préparatoires et chercheur rattaché à l’IDHE.S – Paris 1-Panthéon Sorbonne (UMR 8533). Il a terminé en 2011 sa thèse sur la naissance d’une politique publique pour la navigation intérieure de Colbert à la Révolution. Il poursuit aujourd’hui des recherches sur la gestion administrative et politique des Ponts et Chaussées sous l’Ancien régime et la Révolution.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540