Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le financement des infrastructures de transport XVIIe-début XIXe siècle

 | 
Anne Conchon
, 
David Plouviez
, 
Éric Szulman

Table des matières

Anne Conchon

Introduction

Les modalités de financement à l’échelle régionale : l’autonomie politique en question

Anne-Sophie Condette-Marcant

Financer la navigation fluviale : l’exemple picard au siècle des Lumières

I. Le financement privé des infrastructures de transport : des concessions à vau-l’eau
A. Les ambitieux projets de navigation de Caignart de Marcy
B. Un succès relatif : l’ouverture du canal Crozat
II. Le financement public des infrastructures de transport
A. Réaliser le canal de Picardie grâce aux fonds royaux
B. Financer le canal de la Somme avec des fonds provinciaux
Conclusion
Stéphane Durand

Le financement des travaux portuaires civils en pays d’états (xviiexviiie siècle)

I. Une politique centralisée : le cas du Languedoc
A. Au temps des modèles incomplets
B. Le financement par la solidarité fiscale provinciale
C. Les limites de la solidarité provinciale
II. Les vertus du partage : la « solution provençale »
A. Un cas à part : le port de Marseille
B. La matrice d’une solution collective : le cas d’Antibes
C. Vers une généralisation du modèle de financement
III. Une adaptation des modèles méditerranéens à la Bretagne au xviiie siècle
A. Une tentative d’importation des exemples méditerranéens dans le premier quart du xviiie siècle
B. Les infléchissements de la politique de financement
IV. Un pays d’états trop petit : le cas du Labourd
A. Un cas particulier : Bayonne et la barre de l’Adour
B. Le cofinancement dans un pays trop petit : Saint-Jean-de-Luz
Conclusion
Katherine McDonough

Un domaine provincial ? Les états de Bretagne, le domaine royal et la construction des routes au xviiie siècle

I. Une planification provinciale
II. Un accord hybride
III. Redéfinir la place du roi
IV. Un domaine provincial ?

Les moyens d’action de l’État

Nicole Longen

Financer l’extension des infrastructures routières : l’emploi de la corvée dans l’électorat de Trèves (1750‑1850)

I. Sous l’autorité de l’archevêque (des années 1750 à 1794‑1798)
II. La période de l’occupation française (1794-1798 – 1814)
III. À l’époque de la monarchie prussienne (1814‑1815 – 1848‑1849)
Conclusion
Tomas Högberg

Le système d’entretien par allotissement en Suède (1750‑1850)

I. Le cantonnement des routes : contexte et caractéristiques
II. Diviser les routes
III. Entretenir les routes
IV. Contrôler le travail
Conclusion
David Plouviez

Le secrétariat d’État de la Marine et le financement des infrastructures : le cas de l’aménagement du Doubs (1734‑1742)

I. Quels aménagements pour quel financement ?
II. Le recours à un financement privé ?
III. Un financement public indirect des aménagements du Doubs
Conclusion

Collecter, comptabiliser, dépenser les fonds

Anne Jolly

Comment mobiliser les fonds alloués aux infrastructures royales routières ? L’exemple de la stratégie financière du Trésorier général des Ponts et Chaussées Gabriel Prévost (1748‑1778)

I. Les fondements financiers de la politique routière : entre rigueur et archaïsme
A. Programmer le financement des travaux et suivre son exécution
B. Une assise financière reposant sur la fiscalité directe
C. Les modalités de l’exécution de l’état du roi : circuit et instruments financiers
II. Le repli de l’interventionnisme étatique dans la seconde moitié du xviiie siècle
A. La contraction du budget des Ponts et Chaussées
B. Des paiements retardés
C. Des instruments financiers fragilisés
III. L’évolution de la stratégie financière de Gabriel Prévost
A. L’évolution du financement des caisses locales des Ponts et Chaussées
B. Les créditeurs des Ponts et Chaussées
C. Les intérêts des parties prenantes
Conclusion
Sébastien Martin

Les chemins de la dépense : comptabilité et pratiques budgétaires du chantier de la digue de Cherbourg (fin xviiie siècle)

I. Cadre général et enjeux du chantier
II. Techniques comptables et mécanismes budgétaires
III. Une « révolution administrative »
Conclusion
Anne Conchon et Éric Szulman

Le coût d’une politique d’équipement : le financement des infrastructures de transport au xviiisiècle

I. Des sources comptables discontinues et partielles
II. L’accroissement séculaire des moyens
III. De nouvelles modalités de financement
Conclusion

Choix politiques et incidences économiques

Nanny Kim

L’évergétisme et la construction des ponts en Chine à l’époque impériale tardive

I. Tradition évergétique et construction de ponts
II. Deux études de cas
Conclusion
Élodie Bertrand et Vincent Guigueno

Financer les phares en France et en Angleterre : l’exemple de Cordouan

I. Cordouan, premier phare anglais
II. Cordouan ou l’échec des droits de feu à la française
III. Une gestion centralisée à la fin de l’Ancien Régime
IV. La nationalisation anglaise
Conclusion
Dan Bogart

De la rentabilité des routes à péages : les conditions locales et les rendements financiers des routes à péages en Angleterre en 1820

I. Origines et financement des trusts de péages
II. Un marché des péages fragmenté
III. Quels rendements financiers pour les trusts de péages ?
Conclusion