Version classiqueVersion mobile

Banque coloniale ou banque d’affaires

 | 
Yasuo Gonjo

Remarques préliminaires

Texte intégral

1. Dans les citations, les parenthèses sont déjà dans le texte original alors que les crochets (et leur contenu) ont été rajoutés par l’auteur.

2. Les lieux d’expédition des documents (lettres ou rapports) d’où ont été extraites les citations sont précisés lorsqu’il ne s’agit pas de Paris.

3. Voici les différentes abréviations utilisées dans cet ouvrage :

AG

Rapport à l’Assemblée Générale des Actionnaires

AN

Archives Nationales

ANSOM

Archives Nationales, Section d’Outre-Mer

BÉI

Bulletin Économique de l’Indochine

BIC

Banque de l’Indochine

CCCAM

Caisse Centrale de Crédit Agricole Mutuel

C(N)EP

Comptoir (National) d’Escompte de Paris

CFI

Crédit Foncier de l’Indochine

CGT

Confédération Générale du Travail

CIC

Crédit Industriel et Commercial

CL

Crédit Lyonnais

CSBC

Commission de Surveillance des Banques Coloniales

DAOM‑Aix           

Dépôt des Archives d’Outre-Mer à Aix-en-Provence

DDF

Documents Diplomatiques Français

MM

Compagnie des Messageries Maritimes

Paribas

Banque de Paris et des Pays-Bas

PV

Procès-Verbal du Conseil d’Administration

SFFC

Société Financière Française et Coloniale

SG

Société Générale

SGI

Statistique Générale de l’Indochine

SICAM

Société Indigène de Crédit Agricole Mutuel

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 1993

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search