Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’État, moteur du progrès

 | 
Jean-Philippe Dumas

Table des matières

Olivier Faron

Préface

Première partie. La naissance du ministère du Commerce

Chapitre premier. La naissance du ministère du Commerce

I. L’évolution de l’administration du Commerce
II. Les débats sur l’intervention de l’État
III. Le projet de Gambetta

Chapitre II. L’administration centrale

I. L’organisation de l’administration centrale
II. Un personnel réformateur
III. Au service du progrès

Chapitre III. L’administration locale

I. Préfets et collectivités locales
II. Les chambres de commerce
III. Les projets régionaux

Deuxième partie. L’action économique

Chapitre IV. La politique douanière

I. Le compromis de 1892
II. Les techniques douanières
III. L’action de la direction du commerce extérieur

Chapitre V. Le commerce intérieur

I. Le droit commercial
II. Les professions réglementées
III. Les poids et mesures

Chapitre VI. L’information commerciale et les expositions

I. L’information commerciale
II. Un réseau à l’étranger
III. Les expositions

Chapitre VII. L’industrie

I. La propriété industrielle
II. Les services à l’industrie
III. Les sociétés et groupements industriels
IV. La statistique industrielle

Chapitre VIII. L’enseignement technique

I. La création des écoles pratiques
II. L’enseignement ouvrier
III. Les services de l’enseignement technique
IV. Les établissements d’État
V. Les écoles supérieures de commerce
VI. Les écoles pratiques de commerce et d’industrie

Troisième partie. L’action sanitaire et sociale

Chapitre IX. La police sanitaire et industrielle

I. La police sanitaire
II. Le contrôle des établissements classés
III. La police du travail

Chapitre X. Les institutions du travail

I. La promotion des ouvriers
II. Prud’hommes, syndicats et conseils du travail
III. Office et Conseil supérieur du travail

Chapitre XI. Les réformes sociales

I. Les premières lois sociales
II. Le réformisme d’Alexandre Millerand
III. Droit du travail et convention collective

Chapitre XII. L’économie solidaire

I. Les caisses d’épargne et les tontines
II. Les assurances
III. La Caisse de retraites
IV. Le logement social
V. La coopération

Conclusion

I. Le renforcement de l’État
II. Les limites de l’intervention
III. Étatisme et mobilisation économique

Annexes

Annexe 2. Les ministres du Commerce

Boucher, Henry
Couyba, Charles Maurice
Cruppi, Jean Charles Marie
Dautresme, Auguste Lucien
David, Fernand
Delombre, Paul
Deseilligny, Alfred-Nicolas Pierrot
Doumergue, Gaston
Dubief, Jean-Baptiste Fernand
Dupuy, Jean
Goulard, Marc Thomas Eugène (de)
Grivart, Louis René Joachim
Guist’hau, Henri Gabriel
Hérisson, Anne Charles
La Bouillerie, Marie Joseph Mélite Roullet (comte de)
Lambrecht, Félix Edmond Hyacinthe
Lebon, André Jean Louis
Lefranc, Bernard Edme Victor
Legrand, Pierre
Lepère, Edme Charles Philippe
Lockroy, Édouard Étienne Simon (dit)
Lourties, Victor Christophe Gabriel
Malvy, Louis Jean
Marty, Jean Antoine
Maruejouls, Pierre Adolphe Émile
Massé, Louis Alfred François Pierre
Meaux, Marie Camille Alfred (vicomte de)
Mesureur, Émile Eugène Gustave
Millerand, Étienne Alexandre
Ozenne, Jules Antoine Sainte-Marie
Péret, Raoul Adolphe
Réville, Marc
Roche, Jules Antoine
Rouvier, Pierre Maurice
Siegfried, Jules
Teisserenc de Bort, Pierre Edmond
Terrier, Jean Jacques Louis
Thomson, Gaston Arnold Marie
Tirard, Pierre Emmanuel
Trouillot, Georges Marie Denis Gabriel

Sources et bibliographie

Sources
Archives nationales
Ministère des Affaires étrangères
Archives départementales
Autres services
Archives privées
Sources imprimées
Bibliographie
Ouvrages contemporains
Ouvrages publiés après 1914