Version classiqueVersion mobile

La mobilisation financière pendant la Grande Guerre

 | 
Florence Descamps
, 
Laure Quennouëlle-Corre

Bibliographie indicative

Note de l’éditeur

Cette liste d’ouvrages ne prétend pas à l’exhaustivité et sera enrichie au fur et à mesure de la publication des journées d’études. Dans la version html et ePub des liens vers des ressources disponibles en ligne ont été rajoutés.

Texte intégral

I. Historiographie et généralités

Asselain (Jean-Charles), Histoire économique du xxe siècle, vol. 1 : La Montée de l’État (1914-1939), Paris, Presses de la FNSP/Dalloz, 1995.

Audoin-Rouzeau (Stéphane), Becker (Jean-Jacques), 14-18, retrouver la Guerre, Paris, Gallimard, 2000.

Audoin-Rouzeau (Stéphane) et Becker (Jean-Jacques) (dir.), Encyclopédie de la Grande Guerre (1914-1918), Paris, Bayard, 2004, réédition Perrin, 2012.

Barjot (Dominique) (dir.), Deux guerres totales, 1914-1918, 1939-1945 : la mobilisation de la nation, Paris, Économica, 2012.

Baruch (Marc-Olivier), « L’État et les sociétés en guerre en Europe : le cas français », Histoire, économie & société, 2004/2, 23e année, p. 235-246 [en ligne : www.persee.fr/doc/hes_0752-5702_2004_num_23_2_2418].

Becker (Jean-Jacques), La France en guerre 1914-1918 : la grande mutation, Paris, Éditions complexes, 1988.

Becker (Jean-Jacques), « L’évolution de l’historiographie de la Première Guerre mondiale », Revue historique des armées, n° 242, 2006.

Bloch (Camille), Bibliographie méthodique de l’histoire économique et sociale de la France pendant la guerre, Publications de la Dotation Carnegie pour la paix internationale, Paris, PUF, 1925.

Bouvier (Jean), « Guerre, crise, guerre, 1914-1949 », chap. 1, « Les Années 1914-1930 », dans Histoire économique et sociale de la France, t. IV, Paris, Presses universitaires de France, 1993.

Caron (François), La France des patriotes, Paris, Librairie générale française, 1993.

Cochet (François) et Porte (Rémy) (dir.), Dictionnaire de la Grande Guerre 1914-1918, Paris, Robert Laffont, 2008.

Duroselle (Jean-Baptiste), Histoire de la Grande Guerre, La France et les Français, Paris, Bordas, 1972.

Duroselle (Jean-Baptiste), La Grande Guerre des Français 1914-1918, Paris, Perrin, 1994.

Horne (John) (dir.), Vers la guerre totale, le tournant de 1914-1915, Paris, Tallandier, 2010.

Léon (Pierre) (dir.), Histoire économique et sociale du monde, t. 5 : Guerres et crises, Paris, A. Colin, 1977.

Loez (André), Les 100 mots de la Grande Guerre, Paris, PUF, 2013.

Prost (Antoine), Winter (Jay), Penser la Grande Guerre. Un essai d’historiographie, Paris, Seuil, 2004.

II. Histoire politique et histoire de l’État

Anizan (Anne-Laure), « 1914-1918, le gouvernement de guerre », Histoire@Politique. Politique, culture, société, n° 22, janvier-avril 2014 [en ligne : www.histoire-politique.fr].

Baruch (Marc-Olivier) et Duclert (Vincent) (dir.), Serviteurs de l’État : une histoire politique de l’administration française, 1875-1945, Paris, La Découverte, coll. « L’Espace de l’histoire », 2000.

Becker (Jean-Jacques), « L’Union sacrée, l’exception qui confirme la règle », dans Vingtième Siècle. Revue d’histoire, n° 5, janvier-mars 1985, p. 111-122 [en ligne : www.persee.fr/doc/xxs_0294-1759_1985_num_5_1_1119].

Becker (Jean-Jacques), « Albert Thomas, d’un siècle à l’autre. Bilan de l’expérience de guerre », dans Cahiers de l’IRICE, n° 2, 2008 [en ligne : http://irice.univ-paris1.fr/spip.php?article366].

Bock (Fabienne), « L’exubérance de l’État en France de 1914 à 1918 », Vingtième Siècle, Revue d’histoire, vol. 3, n° 1, juillet 1984, p. 41-52 [en ligne : www.persee.fr/doc/xxs_0294-1759_1984_num_3_1_1690 ].

Bock (Fabienne), « “Des fonctionnaires temporaires” durant la Grande Guerre », dans Baruch Marc-Olivier et Duclert Vincent (dir.), Serviteurs de l’État : une histoire politique de l’administration française, 1875-1945, Paris, La Découverte, 2000, p. 417-426.

Bock (Fabienne), Un parlementarisme de guerre, 1914-1919, Paris, Belin, 2002.

Carls (Stephen Douglas), Louis Loucheur 1871-1932, ingénieur, homme d’État, modernisateur de la France, 1993, trad., Arras, Presses du Septentrion, 2000.

Chancerel (Pierre), « Marcel Sembat à l’épreuve du ministère des Travaux publics », dans Ducoulombier (Romain) (dir.), Les Socialistes dans l’Europe en guerre – Réseaux, parcours, expériences, Paris, L’Harmattan, 2010, p. 45-53.

Chatriot (Alain), « Une véritable encyclopédie économique et sociale de la guerre. Les séries de la Dotation Carnegie pour la paix internationale (1910-1940) », L’Atelier du Centre de recherches historiques, 03.1, 2009 [en ligne : http://acrh.revues.org/413].

Druelle-Korn (Clotilde), « Un laboratoire réformateur. Le département du commerce en France et aux États-Unis de la Grande Guerre aux années vingt », thèse de doctorat d’histoire sous la direction de Serge Berstein, IEP de Paris, 2004.

Druelle-Korn (Clotilde), « De la pensée à l’action économique : Étienne Clémentel (1864-1936) un ministre visionnaire », dans Histoire@Politique. Politique, culture, société, n° 16, janvier-avril 2012 [en ligne : www.histoire-politique.fr].

Duroselle (Jean-Baptiste), Clemenceau, Paris, Fayard, 2007.

Frank (Robert), « L’entrée des attachés financiers dans la machine diplomatique 1919-1945 », Relations internationales, n° 32, 1982.

Garrigues (Jean), « Alexandre Ribot, des principes libéraux au pragmatisme de guerre », Histoire@Politique. Politique, culture, société, n° 16, janvier-avril 2012 [en ligne : www.histoire-politique.fr].

Letté (Michel), « Le rapport d’Étienne Clémentel (1919). L’avènement administratif des technocrates et de la rationalisation », Documents pour l’histoire des techniques, 20, 2e semestre 2011, p. 167-195 [en ligne : http://dht.revues.org/1815].

Loucheur (Louis), Louis Loucheur. Carnets secrets, 1908-1932, Bruxelles, Brepols, 1962.

Rials (Stéphane), Administration et organisation 1910-1930. De l’administration de la bataille à la bataille de l’organisation dans l’administration française, Paris, Éditions Beauschesne, 1977.

Roth (François), Raymond Poincaré, Paris, Fayard, 2001.

Rousseau (Guy), « Le Conseil des ministres en 1916, d’après les notes d’Étienne Clémentel », dans Guerres mondiales et conflits contemporains, n° 17, 1993, p. 139-160.

III. Histoire économique, monétaire et financière

Andreau (Jean), Béaur (Gérard), Grenier (Jean-Yves) (dir.), La Dette publique de l’Antiquité à nos jours, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France/EHESS, 2006 [http://books.openedition.org/igpde/1180].

Artaud (Denise), « La question des dettes interalliées et la reconstruction de l’Europe (1917-1929) », thèse de doctorat d’État en histoire, université de Paris I, 1976.

Balderston (Theo), « War finance and inflation in Britain and Germany, 1914-1918 », Economic History Review, 42, 1989.

Blancheton (Bertrand), Le Pape et l’Empereur : la Banque de France, la direction du ministère des Finances et la politique monétaire 1914-1928, Paris, Albin Michel, 2001.

Bock (Fabienne), « L’impossible gestion des finances publiques pendant la Grande Guerre », dans Descamps (Florence), Bezès (Philippe), Kott (Sébastien) et Tallineau (Lucile) (dir.), L’Invention de la gestion des finances publiques. Du contrôle de la dépense à la gestion des services publics (1914-1967), vol. II, Paris, IGPDE/Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2013, p. 17-26 [http://books.openedition.org/igpde/2896].

Bordo (Michael) et Hautcœur (Pierre-Cyrille), « Why didn’t France follow the British stabilization after World War I ? », European Review of Economic History, n° 1, 2007.

Bouvier (Jean), « La Banque de France et l’État de 1850 à nos jours », dans L’Historien sur son métier, Paris, Éditions des Archives contemporaines, 1989, p. 369-395.

Broadberry (Stephen) et Harrison (Mark) (dir.), The economics of World War I, Cambridge, Cambridge University Press, 2005.

Burk (Kathleen), « A Merchant Bank at War : the House of Morgan 1914-1918 », dans Cottrell (Philip L.) et Moggridge (Donald E.) (dir.), Money and Power, Londres, Macmillan, 1988.

Cardoni (Fabien), « The “science” of French public finances in the First World War », Accounting History Review, volume 24, n° 2-3, 2014, p. 119-138.

Carrosso (Vincent), The Morgans, Londres, Harvard University Press, 1987.

Cassis (Youssef), Crisis and Opportunities. The Shaping of Modern Finance, Oxford, Oxford University Press, 2011.

Delorme (Robert) et André (Christine), L’État et l’économie : un essai d’explication de l’évolution des dépenses publiques en France, 1870-1980, Paris, Éditions du Seuil, 1983.

Druelle-Korn (Clotilde) et Verheyde (Philippe), « Maintenir la vie économique et financer la guerre, août-octobre 1914 » dans Août 1914, tous en guerre, Pierrefitte sur Seine, Archives nationales, 2014, p. 33-41, catalogue de l’exposition.

Feiertag (Olivier), « La déroute des monnaies », dans Audoin-Rouzeau (Stéphane) et Becker (Jean-Jacques) (dir.), Encyclopédie de la Grande Guerre (1914-1918), Paris, Bayard, 2004.

Fridenson (Patrick) (dir.), 1914-1918, L’autre front, Paris, Les Éditions ouvrières/Les Cahiers du mouvement social, n° 2, 1977.

Hardach (Gerd), The First World War 1914-1918, Londres, Allen Lane, 1977.

Habrekorn (Raymond), Au secours de la circulation monétaire, les Chambres de commerce émettrices de « monnaies de nécessité », 1870-1914-1940, Paris, Publication des CCI, 1988.

Holtfrerich (Carl-Ludwig), L’Inflation en France 1914-1923 : causes et conséquences au regard du contexte international (1986), trad. fr., Paris, IGPDE/Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2008.

Horn (Martin), Britain, France and the Financing of the First World War, Montréal et Kingston, London-Ithaca, McGill-Queen’s University Press, 2002.

Jeanneney (Jean-Noël), François de Wendel en République : l’argent et le pouvoir (1914-1940), Paris, Perrin, 2004.

Kuisel (Richard F.), Le Capitalisme d’État en France. Modernisation et dirigisme au xxe siècle, Paris, Gallimard, 1981.

Lévy-Leboyer (Maurice) et Casanova (Jean-Claude) (dir.), Entre l’État et le marché : l’économie française des années 1880 à nos jours, Paris, Gallimard, 1991.

Nouailhat (Yves-Henri), « Un emprunt français aux États-Unis en 1916 : l’emprunt de l’American Foreign Securities Company », Revue d’histoire moderne et contemporaine, n° 14, octobre-décembre 1967 [en ligne : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54506257].

Nouailhat (Yves-Henri), France-États-Unis : août 1914-avril 1917, Paris, Presses de la Sorbonne, 1979.

Plessis (Alain), « Financer la guerre », dans Audoin-Rouzeau (Stéphane) et Becker (Jean-Jacques) (dir.), Encyclopédie de la Grande Guerre (1914-1918), Paris, Bayard, 2004.

Plessis (Alain), « Les rapports entre l’État et la Banque de France jusqu’en 1914 : tutelle ou indépendance ? », dans Histoires de la Banque de France, Paris, Albin Michel, 1998.

Poidevin (Raymond), Les Relations économiques et financières entre la France et l’Allemagne de 1898 à 1914, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 1998 (rééd.).

Porte (Rémy), La Mobilisation industrielle, « premier front » de la Grande Guerre ?, Paris, Soteca, 14-18 Éditions, 2005.

Renouvin (Pierre), « La politique des emprunts étrangers aux États-Unis de 1914 à 1917 », Annales, économies, sociétés, civilisations, juillet-septembre 1951, n° 3 [en ligne : www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1951_num_6_3_1969).

Roesler (Konrad), Die Finanzpolitik des Deutschen Reiches im Ersten Weltkrieg, Berlin, Duncker & Humblot, 1967.

Roberts (Richard), Saving the City : The great financial crisis of 1914, Oxford, Oxford University Press, 2013.

Schmidt (Martin E.), Alexandre Ribot : Odyssey of a liberal in the Third republic, La Hague, Martinus Nijhoff, 1974.

Soutou (Georges-Henri), L’Or et le Sang. Les buts de guerre économiques de la Première Guerre mondiale, Paris, Fayard, 1989.

Soutou (Georges-Henri), « Comment a été financée la guerre », dans La Gorce (Paul-Marie de) (dir.), La Première Guerre mondiale, Paris, Flammarion, 1991.

Strachan (Hew), Financing the First World War, Oxford, Oxford University Press, 2004.

Soria (Audrey), « Les monnaies de nécessité à Lyon (1914-1922) », Revue européenne des sciences sociales, XLV-137, 2007 [en ligne : http://ress.revues.org/229].

Vignat (Régine), « La Banque de France des années 1897-1920 : la politique du gouverneur Pallain », thèse de doctorat d’histoire sous la direction d’Alain Plessis, université de Paris Ouest-La Défense, 2001.

IV. Sources imprimées

Bodet (Alfred), Les Emprunts de guerre de 1915-1918, Paris, Imprimerie Texier, 1919.

Charbonnet (Germain), La Politique financière de la France pendant la guerre (août 1914-novembre 1920), Bordeaux, Y. Cadoret, 1922.

Chatenet (Henri), Les Dépenses et les recettes de la France du 1er août 1914 au 1er janvier 1942, Paris, Éditions A. Pedone, 1942.

Clémentel (Étienne), La France et la politique économique interalliée, Publications de la Dotation Carnegie pour la paix internationale, Paris, PUF, 1931[en ligne : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5657606j].

Combat (F.-J.), Finances publiques et la guerre, Textes officiels, collection Législation de guerre, Paris, Berger-Levrault, 7 vol., 1915-1920.

Décamps (Jules), L’Or et les règlements internationaux pendant la guerre, Paris, Berger-Levrault, 1918.

Décamps (Jules), Les Changes étrangers. Exposé général des conditions et des moyens de règlements des comptes internationaux et de la crise des changes 1914-1921, Paris, Félix Alcan, 1922.

Delemer (Adolphe), Le Bilan de l’étatisme, Paris, Payot, 1922.

Duchêne (Albert), Guerre et finances. Dépenses et liquidation d’une guerre, 1914-1918-1939, Paris, Éditions Colbert 1947.

Germain-Martin (Henry), Les Problèmes économiques de la paix, fasc. 1 : Les Causes économiques de la guerre, Paris/Montpellier, Agence méridionale d’édition, 1918.

Gide (Charles) et Oualid (William), Le Bilan de la guerre pour la France, Publications de la Dotation Carnegie pour la paix internationale, Paris, PUF, 1931.

Giraud (Suzanne), Le Rôle de la Banque de France pendant la guerre, Montpellier, Imprimerie de l’École professionnelle de typographie, 1918.

Goute (Albert), Finances de guerre : des principales opérations du trésor français depuis le début de la guerre de 1914 jusqu’à l’intervention des États-Unis, Paris, Éditions de la vie universitaire, 1923.

Jèze (Gaston), Le Coût de la guerre pour la France, Les dépenses de guerre de la France, Publications de la dotation Carnegie pour la paix internationale, Paris, PUF, 1926.

Jèze (Gaston), Les Finances de guerre de la France : les besoins financiers de la France jusqu’en décembre 1914, t. I, Paris, M. Giard et E. Brière, 1915.

Jèze (Gaston), Les Finances de guerre de la France. La politique financière du gouvernement 1915 et 1916, t. II, Paris, M. Giard et E. Brière, 1917.

Jèze (Gaston), La Politique financière pendant les années 1915 et 1916 (l’emprunt forcé, avances de la Banque de France et de la Banque d’Algérie), t. III, Paris, M. Giard et E. Brière, 1918.

Jèze (Gaston), La Politique financière de la France, 1917 et 1918, t. IV, Paris, M. Giard et E. Brière, 1919.

Jèze (Gaston), La Politique financière du gouvernement, du 11 novembre 1918 jusqu’en mai 1920, t. V, Paris, M. Giard et E. Brière, 1920.

Jèze (Gaston), Les Finances de guerre de l’Angleterre, Paris, M. Giard et E. Brière, éditions successives 1915, 1916, 1917, Imprimerie Barneoud, 1918 (6 vol.).

Jèze (Gaston), Les Finances de guerre de l’Italie, Paris, M. Giard et E. Brière, 1916.

Homberg (Octave), Les Coulisses de l’histoire 1898-1928, Paris, Fayard, 1938.

Klotz (Louis-Lucien), De la guerre à la paix. Souvenirs et documents, Paris, Payot, 1924 [en ligne : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5657396x].

Lachapelle (Georges), Nos finances pendant la guerre. La gestion des finances publiques, les sociétés de crédit, la Bourse de Paris, la Banque de France, Paris, A. Colin, 1915.

Lachapelle (Georges), La Vérité sur notre situation financière, Paris, Roustan, 1921.

Laufenburger (Henry), Crédit public et finances de guerre (Allemagne, France, Grande-Bretagne), 1914-1944, Paris, Librairie de Médicis, 1944.

Martin (Germain), La Situation financière de la France : 1914-1924, Paris, Les Cours du droit, 1923/1924.

Olphe-Gailliard (Gabriel), Histoire économique et financière de la guerre (1914-1918), Paris, M. Rivière, 1925.

Petit (Lucien), Histoire des finances extérieures de la France 1914-1918, Paris, Payot, 1929.

Radouant (Jean), Les Rapports de la Banque de France et de l’État particulièrement pendant la guerre de 1914-1918, Paris, Rousseau, 1921.

Renouvin (Pierre), Les Formes du gouvernement de guerre, Publications de la dotation Carnegie pour la paix internationale, Paris, PUF, 1925.

Ribot (Alexandre), Journal et correspondances inédites, 1914-1922, Paris, Plon, 1936.

Ribot (Alexandre), Lettre à un ami : souvenirs de ma vie politique, Paris, Éditions Bossard, 1924 [en ligne : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k755914].

Rist (Charles), Les Finances de guerre de la France, Paris, Payot, 1921.

Seligman (Edwin R. A.), Les Finances de guerre des États-Unis, le « War Revenue Act » du 3 octobre 1917, traduit par G. Jèze, Paris, M. Giard et E. Brière, 1918.

Teillard (Jean), Les Emprunts de guerre, Paris, Félix Alcan, 1921.

Truchy (Henri), Les Finances de guerre de la France, Publications de la dotation Carnegie pour la paix internationale, Paris, PUF, Paris, 1926.

Trustee (pseud. de Maurice Kellersohn), Le Bilan de la guerre, Paris, Plon-Nourrit, 1921.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search