Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Ressources publiques et construction étatique en Europe. XIIIe-XVIIIe siècle

 | 
Katia Béguin

Construction politique et mobilisation des ressources publiques

De la finance communale à la finance d’État : un nouveau pacte fiscal dans les premiers États pontificaux modernes

Mauro Carboni

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Introduction

En suivant les traces de Jean Delumeau1, les auteurs d’études récentes ont en grande partie révisé la vision traditionnelle des États pontificaux du xvie siècle pour faire de Rome et de ses communautés des participants actifs et créatifs tant du processus de construction de l’État européen que de la révolution financière du début de l’époque moderne2. En renforçant le contrôle exercé sur les territoires d’Italie centrale, la Papauté a pu s’appuyer sur la tradition italienne des cités-États, que les papes ont réussi à moderniser et à refondre dans le contexte d’un État territorial. Le caractère impersonnel que les régimes républicains attribuent à l’État était mieux adapté à la Papauté, en tant que monarchie électorale, que les caractéristiques personnelles d’une souveraineté liée au prince3.

Le présent article défendra la thèse selon laquelle la Papauté du xvie siècle a réussi à instaurer un nouveau pacte budgétaire entre les autorités centrales et les autorités locales ...

Autor

Mauro Carboni est professeur assistant d’histoire économique à l’École d’économie, de management et de statistiques de l’Université de Bologne (Forlì Campus). Il est titulaire d’un PhD de l’Université d’État du Michigan. Ses recherches concernent divers objets en lien avec les finances publiques, le crédit et les activités économiques des institutions charitables de l’Italie au début de l’époque moderne. Il a récemment publié : Il credito disciplinato. Il Monte di pietà di Bologna in età barocca, Bologne, Il Mulino, 2014 ; (avec M. Fornasari), « Learning from others’ failure: the rise of the Monte di pietà in early modern Bologna », dans The History of Bankruptcy. Economic, Social and Cultural Implications in Early Modern Europe, Abingdon, Routledge, 2013, p. 108-125 ; (avec Nicholas Terpstra), « The material culture of debt », Renaissance and Reformation, special issue 35.3, 2012 ; « Papal debt, guarantees and local elites in the Papal States (xvith-xviiith centuries) », The Journal of European Economic History, 38, 2009, p. 149-174.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540