Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Genèse des marchés

 | 
Françoise Bayard
, 
Patrick Fridenson
, 
Albert Rigaudière

Notices des auteurs

Texte intégral

Arnoux (Mathieu)

1Professeur d’histoire du Moyen Âge à l’université Denis-Diderot (Paris 7) et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. Sa thèse sur la production du fer dans la Normandie médiévale a été publiée en 1993 : Mineurs, férons et maîtres de forges: étude sur la production du fer dans la Normandie du Moyen Âge (xie-xve siècles), Paris, Éditions du CTHS. Il consacre ses recherches à l’histoire de la Normandie médiévale, d’une part, et à l’histoire du travail et de l’économie dans l’Europe médiévale, d’autre part. Le Temps des laboureurs. Travail, ordre social et croissance en Europe (xie-xive siècle), Paris, Albin Michel, 2012, est son livre le plus récent.

Bayard (Françoise)

2Professeur honoraire des universités, elle a enseigné l’histoire moderne à l’université Lumière-Lyon 2 et à l’université Pierre Mendès-France-Grenoble 2. Elle est spécialiste d’histoire financière. Après avoir soutenu sa thèse en 1984 sur Finances et financiers en France dans la première moitié du xviie siècle (publiée sous le titre Le monde des financiers au xviie siècle, Paris, Flammarion, 1988), elle a rédigé de nombreux articles sur le sujet. L’histoire de Lyon à l’époque moderne est son deuxième champ d’études.

Bianquis (Thierry)

3Agrégé d’histoire, il a étudié l’arabe à Bikfaya, et a été pensionnaire des instituts de Damas (IFEAD 1968-1971) puis du Caire (IFAO, 1971-1975). De 1975 à 1981, il a été directeur de l’Institut français de Damas ainsi que du stage des boursiers arabisants replié de Beyrouth sur Damas; revenu en France, après un passage au CNRS, il a soutenu en 1984 une thèse d’État sur La Syrie sous la domination des Fâtimides, préparée sous la direction de Claude Cahen. Il est devenu maître de conférences d’histoire et civilisation islamiques à l’université Lumière-Lyon 2 et, en 1991, professeur des universités. De 1997 à 2007, il a dirigé la deuxième édition française de l’Encyclopédie de l’Islam qu’il a menée à son terme (vol. IX-XII). Il a codirigé avec ses collègues et amis Pierre Guichard et Mathieu Tillier le tome de la Nouvelle Clio consacré aux Débuts du monde musulman, publié par les PUF en 2012. Il est décédé le 2 septembre 2014.

Bomsel (Olivier)

4Professeur d’économie à MINES Paris-Tech (PSL) et directeur de la Chaire Paris-Tech d’économie des médias et des marques. Ses travaux récents portent sur l’organisation industrielle des réseaux, l’économie des médias, la signalisation et la distribution des biens d’expériences. Il a publié plusieurs livres d’éco-nomie dont Gratuit ! Du déploiement de l’économie numérique, Paris, Gallimard, 2007 ainsi que L’économie immatérielle, industries et marchés d’expériences, Paris, Gallimard, 2010. Son dernier ouvrage Protocoles éditoriaux. Qu’est-ce que publier ?, Paris, Armand Colin, 2013, analyse la fonction éditoriale et son économie dans l’environnement numérique. 

Bussière (Éric)

5Professeur à l’université Paris-Sorbonne (Paris IV), titulaire de la chaire Jean Monnet d’histoire de la construction européenne, directeur de l’unité mixte de recherche IRICE (Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe) et du Labex EHNE (Écrire une histoire nouvelle de l’Europe), il est membre de plusieurs conseils scientifiques dont celui du Comité pour l’histoire économique et financière de la France et celui de l’Association Georges Pompidou dont il est président d’honneur, administrateur de la Fondation internationale Robert Triffin (Belgique). Il est corédacteur en chef de la revue Histoire, Économie et Société (HES). Ses travaux portent sur l’histoire des relations économiques internationales et de la construction européenne. Ses publications récentes : L’Europe, quel numéro de téléphone ? avec Laurence Badel et François-Xavier Ortoli, Paris, Descartes et Cie, 2011 ; Histoire des provinces françaises du Nord, t. 5 : le xixe siècle, Arras, Artois presses université, 2012 ; Régionalisme européen et gouvernance mondiale au xxe siècle, Paris, Cahiers de l’IRICE, 2012 ; co-auteur avec Guia Migani Les années Barroso, 2004-2014, Paris, Taillandier, 2014.

Camdessus (Michel)

6Directeur du Trésor de 1982 à 1984, gouverneur de la Banque de France de 1984 à 1987 et directeur général du Fonds monétaire international de 1987 à 2000, il est membre de l’Africa Progress Panel présidé par Kofi Annan, président du Comité d’orientation et de suivi de l’emploi des fonds du Fonds de cohésion sociale et président d’honneur des Semaines sociales de France. Il a été membre du Secretary General’s Advisory Board on Water and Sanitation (UNSGAB) auprès des Nations unies (2004-2013), contrôleur des rémunérations des professionnels de marché (2009-2011), président de la Société de financement de l’Économie française (SFEF) (2008-2009), membre de la Commission pour l’Afrique présidée par Tony Blair qui a publié son rapport Our Common Interest en mars 2005 et président du World Panel on Financing Water Infrastructure (rapport publié dans le cadre du sommet de Kyoto en mars 2003).

Denord (François)

7Sociologue, chargé de recherche au CNRS (CESSP, UMR Université Paris I-EHESS), ses travaux portent sur le néolibéralisme, les élites et les transformations de l’État. Ses dernières publications : La socio-logie de C. Wright Mills, Paris, La Découverte, 2014 (avec Bertrand Réau) ; « Pourquoi rééditer L’Elite au pouvoir ? », Gouvernement et action publique, n° 4, 2013.

Dubois (Henri)

8Professeur émérite à l’université de Paris IV, spécialiste d’histoire économique du Moyen Âge. Sa thèse d’État a été publiée en 1976 : Les Foires de Chalon et le commerce dans la vallée de la Saône à la fin du Moyen Âge (vers 1280- vers 1430), Paris, Publications de la Sorbonne.
Ses principales publications portent sur le commerce médiéval : « Techniques et coûts des transports terrestres dans l’espace bourguignon aux xive et xve siècles », Annales de Bourgogne, 52, 1980, p. 65-82 ; « Drapiers normands aux foires de Bourgogne à la fin du Moyen Âge », in Recueil d’études offert en hommage au doyen Michel de Boüard, Caen, 1982, p. 27-33 ; « Le commerce et les foires au temps de Philippe Auguste », in La France de Philippe Auguste. Le temps des mutations, Paris, CNRS, 1982, p. 689-709 ; « Le commerce de la France au temps de Louis XI. Expansion ou défensive ? », in La France de la fin du xve siècle. Renouveau et apogée, Paris, CNRS, 1985, p. 15-29 ; « Marchands dijonnais aux foires de Chalon-sur-Saône à la fin du Moyen Âge. Essai de prosopographie », in Publication du Centre européen d’études bourguignonnes, Rencontres de Douai (1986), Bruxelles, 1987, p. 63-79 ; « Les ducs de Bourgogne et les foires », in Publication du Centre européen d’études bourguignonnes, Rencontres de Gand (1992), Bruxelles, 1993, p. 163-176 ; « Le péage de Chalon et la circulation dans la vallée de la Saône au xve siècle », Mémoires de la société pour l’histoire du droit et des institutions des pays bourguignons..., t. 55, 1998, p. 23-33 ; « Les institutions des foires médiévales: protection ou exploitation du commerce ? », in Fiere e mercati nella integrazione delle economie europee, Atti della 32. Settimana di Studi, Istituto Internazionale F. Datini, Florence, Le Monnier, 2001, p. 161-184. Il est décédé le 15 mai 2012.

Fridenson (Patrick)

9Ancien élève de l’École normale supérieure, il est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. Il se consacre à trois domaines de recherches : l’histoire des entreprises, l’histoire du travail et l’histoire des fonctions économiques de l’État contemporain. Il est rédacteur en chef de la revue Entreprises et Histoire. Ses ouvrages récents : codirecteur du Dictionnaire historique des patrons français, Paris, Flammarion, 2010 ; codirecteur avec Pascal Griset d’Entreprises de haute technologie, État et souveraineté depuis 1945, Paris, IGPDE/Comité d’histoire économique et financière de la France, 2013 et coauteur avec Philip Scranton de Reimagining Business History, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 2013.

Guichard (Pierre)

10Ancien membre de la section scientifique de la Casa de Velázquez (Madrid), il a été maître-assistant puis professeur d’histoire médiévale à l’université Lumière-Lyon 2 de 1972 à 2004, directeur de l’UMR 5648 (CNRS-Université Lyon 2) de 1995 à 2002. Il est correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Ses principales publications : Les musulmans de Valence et la Reconquête (xie-xiiie siècles), Damas, Institut Français de Damas, 2 vol. , 1990-1991 ; Les débuts du monde musulman (viie-xe siècle). De Muhammad aux dynasties autonomes, Paris, PUF, 2012, en collaboration avec Thierry Bianquis et Mathieu Tillier.

Guyon (Gérard)

11Professeur émérite d’histoire du droit à l’université de Bordeaux, il a publié récemment Le droit bordelais dans tous ses états. Les anciennes coutumes, les juristes et la justice, les institutions de l’Église locale, Limoges, Presses Universitaires de Limoges et du Limousin, 2012.

Le Van-Lemesle (Lucette)

12Maître de conférences d’histoire contemporaine à l’université Paris I, puis professeur aux universités de Metz et Marne-la-Vallée, elle est professeur émérite. Ses recherches ont porté sur la pensée économique des hommes politiques et sur l’enseignement de l’économie politique en France de 1815 à 1950. Elle a publié Le Juste ou le Riche. L’enseignement de l’économie politique, 1815-1950, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2004.

Margairaz (Dominique)

13Professeur d’histoire moderne à l’université Paris I et rattachée à l’IDHES (Institutions et Dynamiques Historiques de l’Économie et de la Société), ses recherches s’inscrivent dans le champ de l’histoire ­économique et se déclinent notamment autour de l’histoire des marchés et des prix, l’histoire des institutions et de l’administration de l’économie, l’histoire des cultures et l’histoire intellectuelle de l’économie. Elle est membre des comités de rédaction de la Revue de Synthèse et de la revue Histoire et Mesure. Elle a publié notamment Foires et marchés dans la France préindustrielle, Paris, Éditions de l’EHESS, 1988 ; François de Neufchâteau : biographie intellectuelle, Paris, Publications de la Sorbonne, 2005. Elle a dirigé avec Philippe Minard L’information économique xvie-xixe siècles, Paris, IGPDE/Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2008. Elle a récemment participé à l’ouvrage collectif dirigé par Frank Trentman The Handbook of the History of Consumption, Oxford, Oxford University Press, 2012 et publié avec Pierre Gervais et Yannick Lemarchand Merchants and profit in the age of Commerce, Londres, Pickering and Chatto, 2013 dans le cadre du programme MARPROF soutenu par l’ANR. Elle dirige actuellement avec Corine Maitte, Liliane Pérez et Guillaume Garner le programme PRIVILEGES « Compter les privilèges dans l’Europe moderne » soutenu également par l’ANR.

Oliel-Grausz (Évelyne)

14Agrégée d’histoire et ancienne élève de l’École normale supérieure, elle est maître de conférences d’histoire moderne à l’université Panthéon-Sorbonne (Paris I). La plupart de ses publications portent sur l’histoire de la diaspora occidentale et des mobilités juives. Sa thèse de doctorat concernait les réseaux et les circulations intercommunautaires au xviiie siècle. Elle codirige avec Liliane Pérez le groupe de recherche Jewish Business Records. Ses recherches actuelles portent sur la résolution de conflits en monde juif au xviiie siècle, en particulier à Amsterdam et à Livourne. Elle a publié avec Mireille Hadas-Lebel les actes du colloque tenu au Collège de France les 16-18 mai 1989 : Les juifs et la Révolution française, histoire et mentalités, collection de la revue des Études juives, Paris-Louvain, Peeters, 1992. Elle a écrit de très nombreux articles, dont : « Résolution des litiges commerciaux et circulations transnationales au début du xviiie siècle : l’affaire Pimenta-Nunes Pereira », Archives juives, 47, 2014 ; « David Aboab : A Tale of Caribbean Deviance », in Yosef Kaplan et Dan Michman (dir.), actes du 11e symposium de l’histoire juive hollandaise (à paraître) ; avec Liliane Hilaire-Pérez, « L’histoire des juifs et de l’anglicité au prisme de l’economic turn », in Michel Prum (dir.), Comparer les diversités, Paris, L’Harmattan, 2013 ; « Mobilité, identité et procédures d’identification dans la diaspora séfarade au xviiie siècle », in Danièle Iancu-Agou et Carol Iancu (dir.), L’écriture de l’Histoire juive. Mélanges en l’honneur de Gérard Nahon, collection de la revue des Études juives, Paris-Louvain, Peeters, 2011, p. 419-441.

Poton de Xaintrailles (Didier)

15Professeur d’histoire moderne à l’université de La Rochelle, doyen de la faculté des Lettres, Langues, Arts et Sciences humaines, membre de la commission franco-québécoise sur les lieux de mémoires communs et membre du Conseil scientifique de l’Institut des Amériques. Il travaille dans différents laboratoires de recherches : centre de recherches historiques internationales et Atlantique (université de La Rochelle/université de Nantes), espaces des protestantismes européens (PPF dirigé par l’université de Pau et des Pays de l’Adour). Ses orientations de recherche portent sur les protestants du Centre-Ouest de la France et l’Atlantique (xviie-xixe siècles) et les migrations, échanges, transferts entre la France et le Canada (xviie-xixe siècles). Il a publié, en particulier, Les Huguenots et l’Atlantique, en collaboration avec Mickaël Augeron et Bertrand Van Ruymbeke, Paris, Les Indes savantes/Les Presses universitaires de Paris-Sorbonne, 2009, 2 vol. et codirigé : Histoire des souffrances du sieur Elie Neau sur les galères et dans les cachots de Marseille, Paris, Les Indes savantes, 2014.

Rigaudière (Albert)

16Membre de l’Institut (Académie des inscriptions et belles-lettres), il est professeur émérite d’histoire du droit à l’université Panthéon-Assas (Paris II). Médiéviste, il consacre l’essentiel de ses travaux à l’histoire de l’État, de la ville, des finances et de l’impôt. Ses publications récentes : Histoire du droit et des institutions dans la France médiévale et moderne, 4e éd., Economica, 2010 et en collaboration avec Philippe Contamine et Jean Kerhervé, Monnaie, fiscalité et finances au temps de Philippe le Bel. Journée d’études du 14 mai 2004, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2007.

Steiner (Philippe)

17Professeur de sociologie à l’université de Paris-Sorbonne et membre de l’Institut universitaire de France, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dans le domaine de la sociologie économique : La sociologie économique 1890-1920, en collaboration avec Jean-Jacques Gislain, Paris, PUF, 1995 ; Sociologie de la connaissance économique. Essai sur les rationalisations de la connaissance économique (1750-1850), Paris, PUF, 1998 ; La sociologie économique, Paris, La Découverte, 2011 ; Marchés contestés. Quand la morale rencontre le marché, en collaboration avec Marie Trespeuch, Toulouse, Presses du Mirail, 2014. Ses travaux récents portent sur la sociologie de la transplantation d’organes : La transplantation d’organes : un commerce nouveau entre les êtres humains, Paris, Gallimard, 2010 ; les très hauts revenus : Les rémunérations obscènes, Paris, La Découverte, 2011 et l’histoire des sciences sociales : Durkheim and the Birth of Economic Sociology, Princeton, Princeton University Press, 2011 ; Calcul et morale. Le devenir libre des esclaves ?, en collaboration avec Caroline Oudin-Bastide, Paris, Albin Michel, 2015.

Schirmeister (Alexander von)

18Après avoir été directeur général d’eBay France, il est vice-président d’eBay Europe pour le marketing, les opérations et la publicité.

Schwartz (Robert M.)

19Professeur d’histoire à Mount Holyoke College, il est E. Nevius Rodman (États-Unis). Il enseigne l’histoire européenne et l’histoire environnementale. Parmi ses publications récentes sur la France et la Grande-Bretagne : « Spatial History : Railways, Uneven Development, and Population Change in France and Great Britain, 1850-1914 », Journal of Interdisciplinary History, 2011 ; « Railways and Agriculture in Britain and France, 1850-1914 » avec Thomas Thevenin, in Ian N. Gregory and Alistair Geddes (éd.) Toward Spatial Humanities : Historical GIS and Spatial History, Bloomington, Indiana University Press, 2014 ; « Agricultural Change and Politics in Late Nineteenth Century Britain : The Enquiries of Two Royal Commissions, 1879-1897 », in Nadine Vivier (éd.), The Golden Age of State Enquiries. Rural Enquiries in the Nineteenth Century, from fact gathering to political instrument, Turnhout, Brepols, 2014 et « Digital Partnership : Combining Text Mining and GIS in a Spatial History of Sea Fishing in the United Kingdom, 1860 to 1900 », International Journal of Humanities and Arts Computing, mars 2015, vol. 9, no 1, p. 36-56.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Freemium

open access

Offert par L’éditeur de ce site