Version classiqueVersion mobile

La place financière de Paris au XXe siècle

 | 
Laure Quennouëlle-Corre

Première partie. 1914-1939, repli hexagonal et tentatives de relance

Introduction de la première partie

Texte intégral

1La Première Guerre mondiale ouvre une période de turbulences économiques, monétaires et financières, sans oublier l’instabilité politique qui s’ensuit à l’échelle européenne. La France, à l’instar des autres pays du continent, subit de plein fouet les conséquences économiques du conflit. Plus particulièrement, la place financière de Paris, qui constituait un centre financier international de premier rang avant la guerre, entre dans une période de repli vers l’Hexagone, puis profite d’un afflux temporaire de capitaux.

2Après avoir présenté un tableau de Paris à la veille de la guerre (chapitre I), nous étudierons les différentes ruptures nées de la guerre sur les plans financier et boursier (chapitre II). Enfin, le chapitre III sera consacré à la période qui suit la stabilisation Poincaré, période qui, après une tentative de renaissance de la place, n’engendrera finalement que des espoirs déçus et un nouveau repli amplifié par la Grande Dépression.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search