Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

Notices biographiques

Zeller à Zulke

Texte intégral

ZELLER Humbert

1Né le 2 mai 1931 à Mulhouse (Haut-Rhin), fils de Jean Zeller assureur conseil (s. d.) et d’Anne-Marie Couttolenc.

2Licencié en droit et ès lettres, diplômé de l’IEP de Paris, École nationale des langues orientales vivantes, Éna (promotion Alexis de Tocqueville) 1960.

3Adjoint à l’Inspection 1er août 1960, inspecteur de 3classe 1er août 1962, 2classe 16 décembre 1965, 1re classe 1er octobre 1970, inspecteur général des Finances 1er janvier 1984, admis à la retraite par limite d’âge et maintenu en activité 3 mai 1996, cessation de fonctions 3 mai 1999.

4En mission à Brazzaville 1964. Chargé de mission au Secrétariat général du Comité interministériel pour les questions de coopération économique européenne 1964-1966. Conseiller technique au cabinet de Roland Nungesser secrétaire d’État au Logement 1er novembre 1966-12 avril 1967, puis secrétaire d’État à l’Économie et aux Finances 12 avril 1967-24 janvier 1968. Chargé de mission 1967-1968, sous-directeur 1968-1977, chef de service adjoint au directeur général des Douanes et des Droits indirects 1977-1979. Directeur du Service des alcools 1979-1985. En fonctions à l’Office national interprofessionnel des vins et au Fonds d’intervention et de régularisation du marché du sucre 1986. Chef de la mission de contrôle économique et financier des transports 1986-1996.

5Auditeur à la 33e session de l’IHEDN 1970-1971.

6LH 1979. ONM 1971, O. 1985.

7Sources : SAEF, 11756 ; Fichier BRH ; Livre d’or ; Who’s who, 1965-2000.

ZULKE Maurice Léon

8Né le 15 décembre 1917 à Tunis (Tunisie), fils de Georges Zulke inspecteur de l’Enregistrement (s. d.) et d’Alice Chenel.

9Licencié ès lettres, Éna (promotion Quarante-Huit) 1950.

10Mobilisé du 16 septembre 1939 au 10 septembre 1940, campagne du 20 mai 1943 au 3 octobre 1945 (Tunisie, Corse, Italie, France, Allemagne).

11Adjoint à l’Inspection 1er janvier 1951, inspecteur de 3classe 1er janvier 1951, 2classe 1er mars 1953, 1re classe 1er mars 1957, inspecteur général des Finances 1er octobre 1975, admis à la retraite sur sa demande 1er avril 1983.

12Vérificateur technique au service de l’industrie et de l’artisanat du secrétariat général du gouvernement tunisien 16 septembre 1941. Rédacteur stagiaire 1er février 1942, rédacteur principal 5 février 1944, administrateur de l’administration tunisienne 1948-1951. Rapporteur du Conseil supérieur des transports 1952-1953. Rapporteur de la Commission des marchés (Guerre) 1956. Adjoint au chef du service de l’Inspection 15 janvier 1957-1er juillet 1958. Contrôleur financier au ministère des Armées, puis de la Défense nationale 1958-1969 (le service des dépenses engagées des Armées est remplacé par celui du contrôle financier en 1962). Contrôleur financier de la Caisse d’équipement pour le développement de l’Algérie 1959. Contrôleur financier de la préfecture de Paris et du district de la région parisienne 1969-1976. Chef de la mission de contrôle du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) 1976-1981. Contrôleur d’État à la Cogema 1976-1981, à la Compagnie internationale de services en informatique 1976-1981, à la société Intercontrôle 1976-1981, à la Société générale des techniques nouvelles 1976-1981. Commissaire du Gouvernement auprès d’Épicea 1980-1981. Chargé du Contrôle des dépenses engagées au ministère de l’Économie et au ministère du Budget 1981-1983.

13LH 1956, O. 1973. ONM C. 1983.

14Sources : SAEF, PH 22/96 0004 ; Fichier BRH ; Dossier promo. IGF ; Livre d’or ; Who’s who, 1959, 1961 et 1967.

15Autres sources : Comité pour l’histoire économique et financière de la France, entretien de Maurice Zulke avec N. de Féligonde, 1991.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Accès exclusif

Offert par