Version classiqueVersion mobile

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

Notices biographiques

Kaeppelin à Krafft

Texte intégral

KAEPPELIN Thierry

1Né le 10 juin 1935 à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine), fils de François Kaeppelin directeur général de banque (s. d.) et de Germaine Laurent.

2Licencié ès lettres, diplômé de l’IEP de Paris, Éna (promotion Albert Camus) 1962.

3Officier de l’Air a servi en Algérie (médaille commémorative AFN), dates inconnues.

4Nommé inspecteur général des Finances en service extraordinaire 4 novembre 1997, admis à la retraite (en qualité de préfet) par limite d’âge 11 juin 2000.

5Administrateur civil de 2classe affecté au ministère de l’Intérieur 1962. Chef du cabinet du préfet du Vaucluse 1962-1963. Sous-préfet de 2classe à la sous-préfecture de Montbard (Côte-d’Or) 1963-1964. Chargé de mission au cabinet de Charles De Gaulle président de la République de décembre 1964 à avril 1969. Administrateur civil de 1re classe 1965. Chargé de mission au cabinet de Jacques Chaban-Delmas* Premier ministre de décembre 1969 à juillet 1972. Secrétaire général de la préfecture de la Gironde 1972-1977. Sous-préfet hors classe 1974. Administrateur civil hors classe 1976. Préfet du Lot-et-Garonne 1977-1981. Directeur des Transmissions et de l’Informatique au ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation 1982-1986. Commissaire de la République de la région Aquitaine, commissaire de la République de la Gironde 1986-1988. Préfet hors cadre 1988. Secrétaire général de la Ville de Lyon 1989-1996. Directeur du cabinet du président de l’Assemblée nationale 1996-1997. Président du Groupe central des grandes opérations d’urbanisme depuis 1999.

6LH 1980, O. 1995. ONM O. 1985.

7Sources : SAEF, 1173 ; Fichier BRH ; Fichier CV succinct ; Grande Chancellerie de la Légion d’honneur ; Who’s who, 2007.

KESNER Charles Jean Rodolphe

8Né le 7 novembre 1778 à Paris (paroisse Saint-Sulpice), décédé le 9 décembre 1834 (en Hollande ou à Londres), fils de Charles Rodolphe Kesner bourgeois de Paris (N) et de Marie Reine Terman.

9[Liens de parenté] Gendre de Louis Marie Joseph Gossuin (1759-1821), député à l’Assemblée constituante, receveur général de l’Eure 1799, puis du Nord 1799-1821, député (centre puis gauche) du Nord 1818-1823.

10Inspecteur général du Trésor 27 mai 1815, destitué de ses fonctions 1831.

11Employé auprès du payeur de l’armée de réserve à Dijon 1800. Employé au service du trésorier général des contributions d’Italie s. d. (entre 1801 et 1803). Receveur général de la Doire (Italie) 1803-1814. Directeur de la Caisse des virements de l’intendance du Trésor en Piémont 1806. Directeur des comptes et opérations de l’intendance du Piémont (vers 1811)-1814. Directeur des écritures des 27e et 28e divisions militaires à Alexandrie (Piémont) 1812-1814. Associé commanditaire de la maison de banque Hagermann 1814. Caissier général de la Caisse de service 1815-1817. Associé commanditaire de la maison de banque Hagermann 1818-1821. Caissier central du Trésor royal 1822-1831. Une enquête confiée à l’IGF constate qu’il a gardé pour lui les versements anticipés de l’emprunt (en cours) de 120 millions de francs pour spéculer en bourse décembre 1831-janvier 1832. Il disparaît définitivement le 8 janvier 1832. Condamné par contumace à dix ans de travaux forcés, à un million de francs d’amende et à restituer les 4,5 millions au Trésor (perte finale après saisies) 6 août 1832.

12LH 1811.

13Sources : AN, LH 1399/25, F7/3645/1 et les rapports de la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Kesner, C/654 à 1163 ; SAEF, 1C 30747 ; Livre d’or ; IGF, 1931 ; AUDIFFRET (Charles-Louis-Gaston, marquis d’), Système financier de la France, 3e éd. : Paris, P. Dupont, 1863-1870, t. IV, p. 485-540.

14Bibliographie : PINAUD (Pierre-François), Les receveurs généraux des Finances 1795-1865, dictionnaire biographique des 500 fonctionnaires banquiers, Paris, Éd. du Trésor, 2005, p. 326-327 ; ANTONETTI (Guy), Les ministres des Finances de la Révolution française au Second Empire, dictionnaire biographique, t. II : 1814-1848, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2007, p. 82-88.

KIENTZ Jean François Joseph

15Né le 20 juin 1927 à Tulle (Corrèze), décédé le 25 mars 2009, fils de Louis Kientz professeur d’allemand (s. d.), décédé (C) et de Simone Jeanne Texier.

16Docteur en droit, diplômé de l’IEP de Paris, Éna (promotion Jean Giraudoux) 1952.

17Adjoint à l’Inspection 1er janvier 1953, inspecteur de 3classe 1er janvier 1955, 2classe 1er janvier 1957, 1re classe 1er janvier 1961, inspecteur général des Finances 1er juillet 1976, admis à la retraite par limite d’âge et maintenu en activité sur sa demande 21 juin 1992, cessation de fonctions 21 juin 1995.

18Rapporteur auprès de la Commission chargée de la révision des taxes parafiscales 1956. Rapporteur du comité de gestion du Fonds de garantie mutuelle de la production agricole 1956. Conseiller technique à la mission d’aide économique et technique auprès du ministre des Finances du Cambodge 1958-1959. Contrôleur financier adjoint en Algérie 1959-1962. Contrôleur financier en Algérie 1962-1963. Contrôleur financier des dépenses françaises en Algérie 1963-1964. Conseiller technique du ministre des Finances de la République malgache 1964-1966. Directeur général de l’Institut d’émission malgache 1966-1973. Chef de la mission de coopération à Dakar (Sénégal) 1974-1976. Chef de la mission de coopération auprès des Républiques du Cap-Vert et de la Guinée-Bissau 1976-1978. Chef de la mission de coopération à Abidjan (Côte-d’Ivoire) 1978-1982. Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire en République du Zaïre 1982-1985. En mission auprès du secrétaire général des Nations unies 1985. Président-directeur général de la Société nationale des entreprises de presse 1989-1992. Président du conseil d’administration de la Société nouvelle d’éditions industrielles 1989-1992.

19LH 1975, O. 1985. ONM 1968, O. 1978, C. 1990.

20Sources : Fichier BRH ; Dossier promo. IGF ; ASGP ; Livre d’or ; Who’s who, 1959-2003.

KRAFFT Marie Jean-Pierre

21Né le 19 août 1909 à L’Étang-la-Ville (Yvelines), décédé le 2 juillet 1969, fils de Bernard Jean Louis Krafft ingénieur des Arts et Manufactures industriel (C) et de Marie Jeanne Julie Coutant.

22Licencié en droit.

23Adjoint à l’Inspection 21 avril 1933, inspecteur de 4e classe 1er février 1936, 3classe 1er janvier 1938, 2classe 1er octobre 1940, 1re classe 1er juillet 1942, considéré comme démissionnaire, rayé des cadres 22 janvier 1951.

24Chargé de mission à la direction du Budget 1938-16 novembre 1940. Secrétaire du Comité d’études des équilibres tarifaires institué au sein du Conseil supérieur des transports 1938. Directeur des services financiers du Commissariat technique à la reconstruction immobilière (secrétariat d’État aux Communications) 16 novembre 1940. Directeur des services financiers au Service central du Commissariat à la reconstruction 6 juillet 1943. Directeur chargé du secrétariat permanent du Conseil supérieur de la reconstruction du ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme 1945-1946. Commissaire du Gouvernement au Conseil d’État pour l’ensemble des affaires du ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme 1945-30 janvier 1946 (poste supprimé). Conseiller financier chargé de la direction de la mission financière en Sarre (Haut Commissariat en Sarre) 1947. Directeur de la société Ungemach à Strasbourg 1948-1953. Administrateur-directeur général du Crédit à l’équipement électro-ménager (Cetelem) 1953-1966. Directeur de la Compagnie bancaire 1959-1969. Vice-président des Compteurs ED 1960. Premier vice-président d’Eurofinas 1963. Président du Groupement français pour l’étude des problèmes de financement des ventes à crédit en Europe 1963. Vice-président de Cetelem 1966-1969. Premier vice-président de la Fédération européenne des associations des instituts de crédit (s. d.).

25(LH ? 1960 ?).

26Sources : SAEF, 1C 34836 ; Fichier BRH ; Reg. cand. adjoint ; Annuaire(s) de l’IGF ; ASGP ; Livre d’or ; Who’s who, 1965 et 1967.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search