Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

IV. Branches d’activités, firmes

Le pantouflage aux xixe et xxe siècles

Luc Rouban

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

L’Inspection générale des Finances doit sa place particulière au sein de la haute fonction publique en France à la grande mobilité de ses membres entre le secteur public et le secteur privé. La pratique du pantouflage, dont le terme provient de l’argot polytechnicien et désigne la somme que les fonctionnaires doivent rembourser à l’État lorsqu’ils quittent son service avant dix ans afin de rembourser les frais de formation, caractérise l’Inspection à plus d’un titre. Le pantouflage conduit tout d’abord les inspecteurs à quitter leurs fonctions de contrôle au sein du corps ou de gestion au sein du ministère des Finances pour aller travailler dans le secteur économique. Le pantouflage a donc eu une fonction structurante dans la mise en place d’élites communes à l’État et au secteur industriel ou financier, partageant la même culture et diffusant les mêmes concepts (l’équilibre budgétaire classique avant 1940, le keynésianisme après la guerre, le néolibéralisme dans les années 1990-200...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540