Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

III. Politiques publiques

Joseph Caillaux (1863-1944)

Le (véritable premier) ministre des Finances et inventeur de l’impôt sur le revenu à la française

Michel Margairaz

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Issu d’une famille riche établie dans la Sarthe, Joseph Caillaux est le fils d’un parlementaire monarchiste, polytechnicien, président du PLM et ministre des Finances du gouvernement de l’Ordre moral postérieur au 16 mai 1877. Cependant, il est déjà connu comme républicain lorsqu’il entre – reçu deuxième sur cinq candidats admis – à l’Inspection en 1888, à 25 ans. Il effectue la tournée pendant dix ans – y compris en Algérie –, où il acquiert une compétence financière reconnue. Il y affermit son sens du service de l’État et, sans doute en réaction contre l’enseignement clérical qu’il a reçu et peut-être, confie-t-il dans ses Mémoires, à la suite d’un ralliement tardif de son père à la veille de sa mort, il consolide son attachement à la République et aux radicaux, il est vrai encore peu disciplinés à cette date. En 1896, il publie avec deux de ses camarades de l’Inspection, Albert Touchard et Georges Privat-Deschanel – qu’il appelle ensuite comme chef de cabinet –, le premier tome d...

Autor

Professeur des universités en histoire économique contemporaine à l’université de Paris I-Panthéon Sorbonne, IDHE (CNRS)

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540