Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Dictionnaire historique des inspecteurs des Finances 1801-2009

 | 
Fabien Cardoni
, 
Nathalie Carré de Malberg
, 
Michel Margairaz

III. Politiques publiques

Yves Bréart de Boisanger (1896-1976)

Les deux formes de collaboration financière et monétaire d’État

Michel Margairaz

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Engagé volontaire en 1916, Yves de Boisanger, issu d’une famille d’officiers et propriétaires fonciers, se trouve affecté au ministère des Finances en 1919 avant d’entrer à l’Inspection l’année suivante. Chargé de mission au cabinet de Georges Bonnet dès 1925, il apparaît comme son protégé, au point d’être nommé chef de son cabinet dans les différents ministères successivement occupés par le dirigeant radical conservateur (au Commerce et à l’Industrie, puis aux PTT en 1930-1931, aux Travaux publics en 1932, et aux Finances en 1933-1934). Nommé par son patron à la tête de la puissante direction du Mouvement général des fonds en 1934, il en est vite écarté par Louis Germain-Martin pour la plus modeste direction générale des Contributions indirectes le 2 janvier 1935. En juin 1937, Bonnet tire immédiatement profit de la chute de Léon Blum pour revenir de son exil (relatif) à l’ambassade de Washington, se fait nommer ministre des Finances du gouvernement Camille Chautemps et fait de Boi...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540