Économie sociale et solidaire

De nouveaux référentiels pour tempérer la crise

Florence Jany-Catrice, Nicolas Matyjasik et Philippe Mazuel (dir.)
Gestion publique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Présentation

Nos sociétés contemporaines sont traversées par des tensions sociales, économiques et environnementales d’ampleur. La succession des crises financières et écologiques, les excès du capitalisme, la financiarisation croissante des activités humaines ou encore la mondialisation des inégalités imposent de construire de nouveaux référentiels économiques pour penser les politiques publiques de demain.

Dans ce contexte, alors que les recettes passées ont montré leurs limites, il semble pertinent de s’interroger sur le rôle que pourrait jouer une économie plus sociale et solidaire. Quels changements et nouveaux savoir-faire pourrait-on imaginer dans ce contexte socio-économique en mutation ? Comment pourrait-on répondre différemment aux besoins et promouvoir des formes d’actions alternatives à la logique de l’accumulation ?

En invitant des chercheurs en sciences humaines et sociales à se pencher sur ces questions et en leur proposant de réfléchir à de nouvelles façons de comprendre le monde, pour mieux y agir, cet ouvrage se veut sortir des solutions conventionnelles et répétitives souvent suggérées par les experts proches de la science économique « dominante ».

Il emprunte, dans une première partie, des chemins stimulants pour « repenser » l’économie. Les questions de mesure de la richesse, de confiance dans les relations économiques ou encore de gestion des biens communs sont ainsi abordées. Ce sont, ensuite, des pistes concrètes pour renouveler les fondements de l’État social qui sont envisagées. Se dessinent alors de nouveaux espaces de transformation que l’économie sociale et solidaire semble pouvoir développer.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540