Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ingénieurs des Télécommunications dans la France contemporaine

 | 
Pascal Griset

Table des matières

Pascal Griset

Introduction

Émergence d’une culture

Michel Atten

Les ingénieurs des Télécommunications (1844-1999) : un grand Corps ?

Introduction
I. 1844-1899 : des ingénieurs d’une administration d’État pour construire le réseau de télégraphie électrique
II. 1900-1940 : la lente émergence d’un corps de l’État
III. 1945-1990 : Croissance d’un corps qui prend la direction de la DGT
Quelques remarques en guise de conclusion
Une inégale répartition
Une culture autarcique du Corps qui semble être en grande partie un fruit de l’histoire
Une homogénéité des profils
Une stabilité des carrières
Une gestion opaque du corps
Des intérêts corporatistes
Andrew J. Butrica

Recrutement et démographie du corps des Télégraphes (1845-1900)

Introduction
I. Le système mixte : 1845-1855
II. Solutions hiérarchiques : 1854-1860
III. Alexandre : roulade avant, roulade arrière (1857-1870)
A. La fusion des Postes et Télégraphes
B. Une séparation : une spécialisation
C. L’École devient « professionnelle »
D. Une école de génie ?
Conclusion : des problèmes persistants
Daniel Headrick

Le rôle stratégique des câbles sous-marins intercontinentaux, 1854-1945

Introduction
La création du réseau britannique
de câbles sous-marins, 1858-1898
Les câbles français avant 1898
La stratégie anglaise des câbles de 1880 à 1898
Les conflits internationaux de 1898 à 1902
La stratégie câblière anglaise
La politique française des câbles
Les politiques allemande et américaine
Les câbles pendant la Première Guerre mondiale
L’entre-deux-guerres
Les câbles pendant la Seconde Guerre mondiale
Conclusion
Jean-Pierre Coustel

Émergence d’une culture

L’affirmation d’une identité : de la création du CNET et ‎de la DGT aux années 1970‎

Patrice Carré

Une modernisation manquée : les télécommunications, le rétablissement de la légalité républicaine et le premier Plan

Introduction
I. L’état des télécommunications en France à la Libération
II. Moderniser : de Pierre Mendès France à Jean Monnet
III. Le plan Monnet et les télécommunications
IV. La nécessaire modification des structures
V. Désétatiser les télécommunications
Philippe Picard

L’Association des ingénieurs des Télécommunications (AIT) : une éphémère histoire de famille

Préambule
Une histoire brève
L’image et le positionnement du corps
Les temps forts de l’AIT
Les affaires de famille
Les relations avec les personnels des PTT
L’AIT et la politique
La nouvelle donne
La gestion du corps
Le tsunami des années 2000
Épilogue : la fusion Mines-Télécoms
Charles Rozmaryn

Petite histoire de la commutation électronique

Introduction
La « saga » de la commutation électronique
Qu’est-ce que la commutation électronique ?
La diversité des choix technologiques
L’action du CNET
Conclusion
Michel Guillou

Les débuts des télécommunications par satellites (1959-1969)

Introduction
I. L’implication des ingénieurs dans l’acquisition d’une expertise technique pour la mise en place des concepts préliminaires à la base du domaine technique
II. L’implication des ingénieurs dans les initiatives pour rejoindre les premières expérimentations spatiales américaines
III. L’implication des ingénieurs dans le développement du domaine
Conclusion
Hervé Nora

Télécommunications et aménagement du territoire dans les années 1970

Introduction
I. Le contexte des années 1970
A. L’aménagement du territoire
B. Les télécommunications
II. Aménagement du territoire et technologies de l’information
Conclusion
Régis Guillaume, Jacques Maire, François du Castel et al.

Discussion. L’État et les Télécommunications

La mise en place d’un leadership

Pascal Griset

Équipement du réseau téléphonique et politique industrielle : les contradictions d’une double ambition (1960-1986)

Introduction
I. Politique industrielle (années 1960-1974)
A. Une recherche en construction, une industrie au potentiel inégal
B. Appuyer le développement industriel sur la recherche publique
C. Difficultés, tensions : la mécanique se grippe
II. Politique et industrie (1974-1986)
A. Opportunités de carrière et nouvelle gouvernance du téléphone
B. Une politique industrielle illisible et la réussite éclatante du « rattrapage téléphonique »
C. Logiques d’entreprise
Conclusion
Benjamin G. Thierry

De Tic-Tac au Minitel : la télématique grand public, une réussite française

Introduction
I. La longue gestation de la télématique grand public
A. La nécessité du rattrapage
B. La convergence
C. L’invention des services
D. De la concurrence à l’officialisation
II. Une innovation « intermédiaire » mais « radicale »
A. Expérimenter
B. La logique du nombre
III. « L’enfance numérique de la France »
A. Un objet controversé et des pratiques dénoncées
B. Le berceau des usages online
Conclusion : avoir raison trop tôt signifie-t-il avoir tort ?
Philippe Dupuis

GSM : un projet européen au retentissement mondial

Introduction
I. Les télécommunications mobiles en 1981
II. Les principaux acteurs
A. Les opérateurs historiques
B. Les organes de normalisation européens
C. Le groupe de travail
III. La formation du consensus sur la norme (1982-1987)
A. Les enjeux
B. Le choix de la technique radio
IV. Mise au point et adoption par le marché
(1987-1992)
A. La production des spécifications
B. La création d’un marché
V. Le GSM et la concurrence
A. Les points forts du GSM
B. La conquête du monde
Conclusion
Léonard Laborie

Fiat lux : l’émergence des télécommunications par fibres optiques en France (1971-1981)

Introduction
I. Au CNET, les fibres dans la forêt des guides
A. Les promesses du guide d’ondes hyperfréquences
B. Les télécommunications optiques et les fibres
C. Le début des recherches sur les fibres optiques au CNET
II. Une fibre industrielle. La concurrence : dogme et ajustements
A. Corning et la CGE : l’ombre d’un monopole
B. Les premières consultations industrielles et l’arrivée de Thomson
C. Technologies critiques et mécano industriel : vers une politique très volontariste
III. Lumière sur les ambitions de la DGT
A. L’optoélectronique au cœur d’une nouvelle culture de projets
B. Quels services et quel statut pour le « coup d’après » ?
C. Du verre, pour une administration plus transparente…
Conclusion
Michel Feneyrol

Régulation : des monopoles publics aux oligopoles restreints privés

Introduction
I. L’ère des monopoles
A. Le télégraphe
B. Le téléphone
C. La radiodiffusion et la télévision
II. La vague mondiale de dérégulation
A. La concurrence généralisée
B. Privatisation
C. La séparation de la réglementation et des opérations
D. Nouveaux entrants, concentrations, intégrations
III. Oligopoles et régulation
A. Des oligopoles restreints
B. Des dynamiques portées par les services avec les mobiles et la télématique haut débit en ligne
C. Les quadratures de la nouvelle régulation
IV. L’Europe de la communication électronique dans la mondialisation
Conclusion
Mireille Campana

Émergence d’un leadership

Mutations et remises en cause

Valérie Schafer

Permanences et mutations dans le développement des réseaux de données (années 1960-1990)

Introduction
I. Penser et dessiner la convergence
A. Vers le couplage des techniques des télécommunications et de l’informatique
B. De l’infrastructure de pénurie à une politique volontariste : Caducée et Hermès
C. La voie de la commutation de paquets : de RCP à Transpac
D. Le réseau numérique à intégration de service
II. Une logique monopolistique et volontariste ?
A. S’imposer dans le champ de la téléinformatique : la question du monopole
B. Un développement guidé par l’offre ou par la demande ?
C. Gestion du trafic et qualité de service : des enjeux prioritaires
D. Une évolution majeure : le tournant vers le grand public
III. Le monde des télécoms, un acteur au centre d’un réseau
A. Des évolutions internes au monde des télécommunications français
B. Articuler ambitions nationales et internationales
Conclusion
Paul E. Ceruzzi

Les origines sociales et culturelles d’Internet

La National Science Foundation
Conclusion
Pierre Musso

Le choc des acteurs de l’Internet, de l’audiovisuel et des opérateurs de télécommunications

Introduction
I. Trois catégories d’acteurs associées à trois types de réseaux
II. L’affrontement de trois modèles économiques
Conclusion
Patrice Flichy

Comment créer des usages innovants ? Le cas d’Internet et du vidéotex

Introduction
I. Des organisations de la recherche différentes
A. Internet, une articulation subtile de fermeture et d’ouverture
B. Le vidéotex, une organisation centralisée de la r&d
II. Lancer de nouveaux usages
A. De multiples expériences utilisant des réseaux différents
B. Quels contenus sur ces réseaux expérimentaux ?
C. Les expérimentations du vidéotex
Conclusion : rythme de l’innovation et action publique
Maria-Paula Diogo, Paul Ceruzzi, François du Castel et al.

Discussion. Les télécommunications de demain et la révolution Internet

Conclusions

Philippe Picard

Remerciements

Éric Godelier

Conclusion des travaux

Pascal Griset

Conclusion générale