Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les relations économiques franco-allemandes de 1945 à 1955

 | 
Sylvie Lefèvre

Annexe

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

ANNEXE I

Parmi les usines et le matériel que la France réclame au titre d’avance sur les réparations, on peut retenir1 :

1. Industries métallurgique et mécanique

L’usine métallurgique de Gutehof, Gutehoffnungshütte à Oberhausen ou à défaut l’usine métallurgique Hermann Goering à Brunswick ; l’usine de moteurs diesel MAN à Augsbourg avec ses services de recherches ; l’usine Bosch de pièces détachées pour automobiles à Stuttgart, avec la fabrique de machines-outils annexe d’aluminium laminé à Tenningen ; la fabrique souterraine de Neckarzimmern de roulements à billes ; les fabriques de tracteurs agricoles Kahr et Krammer ; l’usine de forages Wirth à Erkelens ; les Volkswagenswerke à Fallersleben, qui produisent chaque année 200 000 automobiles, le transfert d’une grosse partie de cette usine étant demandé au profit de la Régie Renault ; l’usine de moteurs BMW à Munich ; la manufacture d’armes Mauser à Oberdorf.

2. Industrie chimique

L’IG Farben Industrie de Rheinfelden ; l’IG Farben Indust...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540