Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Wilfrid Baumgartner

 | 
Olivier Feiertag

Bibliographie générale

Texte intégral

La question de l’établissement et du classement d’une bibliographie est épineuse à plus d’un titre et le phantasme rêvé par Borgès de la « Bibliothèque de Babel » n’est jamais loin. Le parti pris a été ici d’ordonner autant que faire se peut la bibliographie de manière thématique dans le but de faciliter sa consultation mais également de rendre compte des principaux problèmes historiques rencontrés au cours de la recherche. En revanche, on a rassemblé dans une seule et même rubrique les ouvrages traitant de l’histoire économique et sociale du xxe siècle, distinguant toutefois, dans une rubrique à part, les ouvrages relatifs à l’histoire de la monnaie, du « système financier » et des banques.

Nous avons pris le parti d’adjoindre à cette rubrique les ouvrages relatifs aux évolutions financières et à la monnaie contemporains de la carrière de Wilfrid Baumgartner, bien que certains d’entre eux aient pu, à ce titre, être utilisés aussi comme « source imprimée ». En revanche, les mémoires et les souvenirs des acteurs de la période, y compris ceux publiés après la mort de Baumgartner, ne figurent pas dans la bibliographie générale mais dans les sources.

Plan de la bibliographie :

I. Le problème de la biographie.

II. Annuaires et dictionnaires biographiques.

III. Théories et méthodes pour l’histoire économique et financière.

IV. Histoire générale et politique de la France au xxe siècle.

V. Histoire des hauts fonctionnaires, des financiers et de l’État.

VI. Histoire économique et sociale du xxe siècle.

VII. Histoire de la monnaie, du système financier et des banques (xixe-xxe siècles).

I. LE PROBLÈME DE LA BIOGRAPHIE

BONELLI (Franco), Bonaldo Stringher, 1854-1930, Udine, Casamassima, 1985.

BONIN (Hubert), « La biographie peut-elle jouer un rôle en histoire économique contemporaine ? », Problèmes et méthodes de la biographie, Actes du colloque de la Sorbonne 3-4 mai 1985, Source, travaux historiques, publications de la Sorbonne, Paris, 1985, p. 167-190.

BOURDIEU (Pierre), « L’illusion biographique », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 62/63, juin 1986, p. 69-72.

CHANDLER (Lester V.), Benjamin Strong : Central Banker, Washington, The Brookings Institution, 1958.

EINZIG (Paul), Montagu Norman, a study in financial Statesmanship, Londres, 1932.

Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC), Prosopographie des élites françaises (xvie-xxe siècle), guide de recherche, Paris, CNRS, 1980.

LE GOFF (Jacques), « Comment écrire une biographie historique aujourd’hui ? », Le Débat, mars-avril 1989, n° 54, p. 48-53.

LÉVI (Giovanni), « Les usages de la biographie », Annales ESC, novembre-décembre 1989, n° 6, p. 1325-1336.

LEVILLAIN (Philippe), « Les protagonistes : de la biographie », Rémond (René) (dir.), Pour une histoire politique, Paris, Le Seuil, 1988, p. 121-159.

LORIGA (Sabina), « La biographie comme problème », Revel (Jacques) (dir.), Jeux d’échelles, la micro-analyse à l’expérience, Paris, Le Seuil/Gallimard, 1996, p. 209-231.

NORA (Pierre), « La génération », NORA (Pierre) (dir.), Les Lieux de Mémoire, Paris, Gallimard, 1992, Bibliothèque illustrée des Histoires, t. III, Les France, vol. 1, Conflits et partages, p. 931-971.

SORLIN (Pierre), Waldeck-Rousseau, Paris, A. Colin, 1966.

II. ANNUAIRES ET DICTIONNAIRES BIOGRAPHIQUES

Biographical Dictionary of french political leaders since 1870, New York et Londres, Association for the study of modern and contemporary France, 1990.

BLETON (Pierre), LECUIR (Jean) et MATHIEU (Gilbert) (dir.), Dictionnaire du capitalisme, Paris, Éditions universitaires, 1970.

Dictionnaire des Parlementaires français, 1940-1958, Paris, La Documentation française, 1988 et 1992, t. I et II parus (A à B).

JOLLY (Jean) (dir.), Dictionnaire des parlementaires français, notices biographiques sur les ministres, sénateurs et députés français de 1889 à 1940, Paris, PUF, 1960-1977, 8 tomes.

Les ministres des Finances de 1870 à nos jours, catalogue de l’exposition présentée du 23 septembre au 31 octobre 1991 à Bercy, Paris, Ministère de l’Économie et des Finances, 1993.

Personnel politique français 1870-1988, Paris, PUF, 1989.

SERÉVILLE (Étienne de) et SAINT-SIMON (Fernand de), Dictionnaire de la noblesse française, Paris, La Société française au xxe siècle, 1975 et Supplément, Paris, Éditions du Contrepoint, 1977.

Who’s who in France, Dictionnaire biographique (France et Union française), 1953-1954 et éditions ultérieures à raison d’une nouvelle publication tous les deux ans, Paris, Éditions Jacques Lafitte.

YVERT (Benoît) (dir.), Dictionnaire des ministres (1789-1989), Paris, Perrin, 1990.

III. THÉORIES ET MÉTHODES POUR L’HISTOIRE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE

AGLIETTA (Michel) et ORLÉAN (André), La violence de la monnaie, Paris, PUF, 1982. AGLIETTA (Michel) et ORLÉAN (André), La monnaie entre violence et confiance, Paris, 2002.

AIRIKKALA (Reino) et BINGHAM (T. R. G.), « The Formulation and Conduct of Monetary Policy in a Open Overdraft Economy : the Case of Finland », Cahiers économiques et monétaires de la Banque de France, n° 6, 1978, p. 87-98.

BOURRICAUD (François) et SALIN (Pascal), Présence de Jacques Rueff, Paris, Plon, 1989.

BOUVIER (Jean), « L’appareil conceptuel dans l’histoire économique contemporaine », Revue économique, janvier 1965, p. 1-17. BOUVIER (Jean), « À propos de l’histoire dite économique », Fridenson (Patrick) et Straus (Alain) (dir.), Le capitalisme français, 19e-20e siècle, blocages et dynamismes d’une croissance, Paris, Fayard, p. 399-409.

BOYER (Robert) et MISTRAL (Jacques), Accumulation, inflation, crises, Paris, PUF, 1978.

CARREAU (Dominique), Souveraineté et coopération monétaire internationale, Paris, Éd. Cujas, 1970.

CERNY (Philip G.), « Politicising international finance », Millenium, vol. 27, n° 2, p. 353-361.

CERRITO (Elio), « Comportamenti e istituzioni. Dall’evidenza storica a un programma per una interpretazione positiva dei fenomeni monetari », Rivista storica italiana, CXI/2, 1999, p. 528-539.

COTTA (Alain), « Le déclin de la domination économique d’une nation », Revue d’économie politique, LXX, 1960, p. 35-68. DAVID (Jacques-Henri), Crises financière et relations monétaires internationales, Paris, Économica, 1985.

DE BOISSIEU (Christian), « Économie d’endettement, économie de marchés financiers et taux d’intérêt », Alain Barrère (dir.), Keynes aujourd’hui, théories et politiques, Paris, Économica, 1985, p. 337-358.

FONTANA (Guiseppe), « Bank Credit and the Creation of deposits : the original Contribution of Émile Mireaux », Dockès (Pierre) et alii, Les traditions économiques françaises, 1848-1939, Paris, CNRS Éditions, 2000, p. 235-246.

GIRAULT (René), « Encore une nouvelle histoire des relations internationales : l’histoire des organisations internationales », Relations internationales, n° 75, automne 1993, p. 271-275.

GRANOVETTER (Mark), « Action économique et structure sociale : le problème de l’encastrement », Le Marché autrement. Les réseaux dans l’économie. Essais, Paris, Desclée de Brouwer, 2000, p. 75-114.

GUILLAUMONT-JEANNENEY (Sylviane), Monnaie et finances, Paris, Thémis/ PUF, 1998.

HAYEK (Friedrich A.), Monetary Nationalism and International Stability, New York, Augustus M. Kelley, Reprints of Economic Classics, 1971, [1re éd. 1937].

HICKS (John), The Crisis in Keynesian Economics, Basil Blackwell, Oxford, 1974.

HICKS (John), A Market Theory of Money, Oxford, Clarendon Press, 1989 [traduit en français par Henri P. Bernard sous le titre Monnaie et marché, Paris, Économica, 1991].

KAELBLE (Hartmut), « La grande modernisation », Ahrweiler (Hélène) et Aymard (Maurice), (dir.), Les Européens, Paris, Hermann, 2000, p. 509-541.

DE LATTRE (André) et BERGER (Pierre), Monnaie et balance des paiements, Actes de la rencontre organisée à la Banque de France les 19, 20 et 21 mai 1969, Paris, Armand Colin et Presses de la FNSP, 1972.

DENIZET (Jean), Monnaie et financement, essai de théorie dans un cadre de comptabilité économique, Paris, Dunod, 1967.

FRITZ (Richard G.) et HAULMAN (Clyde), « Hildebrand, Hilferding and Schumpeter on economic development and financial institutions », Revue internationale d’histoire de la banque, 1987, vol. 34-35, p. 116-127.

GOLDSMITH (Raymond W.), Financial Structure and Development, New Haven et Londres, Yale University Press, 1969. LÉVY-GARBOUA (Vivien) et MAAREK (Gérard), « La théorie monétaire de Jacques Rueff », Cahiers économiques et monétaire, n° 1, Banque de France, 1980.

LÉVY-GARBOUA (Vivien) et MAAREK (Gérard), « Les paradigmes monétaires : Keynes, Friedman et les autres », Économie appliquée, tome XXXV, 1982, n° 4, p. 599-642.

MAAREK (Gérard), La question monétaire, Paris, Économica, 1982. MAES (Ivo), The Contribution of J. R. Hicks to macroeconomic and monetary Theory, thèse, Université Catholique de Louvain, 1984.

MENDÈS FRANCE (Pierre) et ARDANT (Gabriel), La Science économique et l’action, Paris, UNESCO-Julliard, 1954.

MERTENS (Jacques E.), La naissance et le développement de l’étalon-or, 1696-1922. Les faits et les théories, essai de synthèse économique et sociologique, Paris, PUF, 1944.

NOGARO (Bertrand), Cours d’économie politique, Paris, Domat-Montchrestien, 1949, 5e éd.

PERROUX (François), « Esquisse d’une théorie de l’Économie Dominante », Économie Appliquée, 1948, n° 2-3.

POLANYI (Karl), La Grande Transformation, aux origines politiques et économiques de notre temps, Paris, Éditions Gallimard, 1972 [1944 pour la première édition en anglais].

RAWSKI (Thomas G.) (dir.), Economics and the Historian, Berkeley, Los Angeles, London, University of California Press, 1996. REY (Jean-Michel), Le temps du crédit, Paris, Desclée de Brouwer, 2002.

RUEFF (Jacques), L’Ordre social, Paris, Sirey, 1945.

RUEFF (Jacques), Théorie monétaire, Paris, Plon, 2 vol., 1979.

RUEFF (Jacques), Politique économique, Paris, Plon, 2 vol., 1979. RUGGIE (John Gerard), « International regimes, transactions, and change : embedded liberalism in the postwar economic order », International Organization, 36/2, printemps 1982, p. 379-415.

SAINT-ÉTIENNE (Christian), Financement de l’économie et politique financière, Paris, Hachette, 1990.

SALAIS (Robert), Chatel (Élisabeth) et Rivaud-Dansette (Dorothée) (dir.), Institutions et conventions, la réflexivité de l’action économique, Paris, Éd. de l’EHESS, 1998.

SAYERS (Richard S.), « Monetary theory and Policy in the 20th Century », Seventh International Economic History congress, Edimbourg, 1978, thème B10, Edinburgh UP, Edimburgh, 1978, p. 486-494.

SCHUMPETER (Joseph), Théorie de l’évolution économique, Recherches sur le profit, le crédit, l’intérêt et le cycle de la conjoncture, traduction de Jean-Jacques Anstett, avec une introduction de François Perroux, La pensée économique de Joseph Schumpeter, Paris, Dalloz, 1935.

SILBER (William B.), « The Process of Financial Innovation », The American Economic Review, mai 1983, p. 89-95.

SIMIAND (François), « La méthode positive en science économique », Revue de Métaphysique et de Morale, t. XVI, n° 6, 1908, p. 889-904.

SIMIAND (François), De l’échange primitif à l’économie complexe, Paris, Éd. de la pensée ouvrière, 1934.

SMOUTS (Marie-Claude), « La coopération internationale : de la coexistence à la gouvernance mondiale », M. C. Smouts (dir.), Les nouvelles relations internationales, pratiques et théories, Paris, Presses de Sciences Po, 1998, p. 135-162.

THIVEAUD (Jean-Marie), « Le système financier français, naissance d’un concept », Revue d’économie financière, n° 18, automne 1991.

WEBER (Max), Économie et société, t. I, Les catégories de la sociologie, Paris, Pocket, 1995.

THÉRET (Bruno), Régimes économiques de l’ordre politique, Paris, PUF, 1992.

IV. HISTOIRE GÉNÉRALE ET POLITIQUE DE LA FRANCE AU XXe SIÈCLE

AUDOIN-ROUZEAU (Stéphane) et BECKER (Annette), 14-18, retrouver la Guerre, Paris, Gallimard, 2000.

BASSI (Michel), Valéry Giscard d’Estaing, Paris, Grasset, 1968.

BECKER (Jean-Jacques), Les Français dans la Grande Guerre, Paris, Robert Laffont, 1980.

BERSTEIN (Serge), « Les notables et le général de Gaulle », in Bidégaray (Christian) et Isoart (Paul) (dir.), Les droites et le Général de Gaulle, Paris, Économica, 1991, p. 105-118.

CHARLE (Christophe), La crise des sociétés impériales, Allemagne, France, Grande-Bretagne, 1900-1940, Essai d’histoire comparée, Paris, Le Seuil, 2001.

CHASTENET (Jacques), Poincaré, Paris, Julliard, 1948.

COHEN (Élie), « Les rapports entre le président de la République et le premier ministre sur les questions économiques », in Institut Charles de Gaulle, De Gaulle et ses premiers ministres (1959-1969), Paris, Plon, 1990, p. 228-239.

DARD (Olivier), « Maurice Petsche, itinéraire, réseaux, valeurs », in Roth (François) (dir.), Les modérés dans la vie politique française (1870-1965), Nancy, Presses universitaires de Nancy, 2000, p. 397-417.

DARD (Olivier), Le rendez-vous manqué des relèves des années 1930, Paris, PUF, 2002.

DUROSELLE (Jean-Baptiste), La décadence 1932-1939, Paris, Imprimerie nationale, 1985.

EHRMANN (Henry W.), La politique du patronat français, 1936-1955, Paris, A. Colin, 1959.

ENCREVÉ (André) et RICHARD (Michel) (dir.), Les protestants dans les débuts de la Troisième République (1871-1885), Paris, Société de l’Histoire du protestantisme français, 1979.

GRÜNER (Stefan), Paul Reynaud (1878-1866), Biographische Studien zum Liberalismus in Frankreich, Munich, Oldenburg, 2001.

GUILLAUME (Sylvie), Antoine Pinay ou la confiance en politique, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, Paris, 1984.

GUILLAUME (Sylvie), Le consensus à la française, Paris, Belin, 2002.

JEANNENEY (Jean-Noël), François de Wendel en République, Paris, Le Seuil, 1976.

KOCHER-MARBŒUF (Éric), Le Patricien et le Général. Jean-Marcel Jeanneney et Charles de Gaulle, 1958-1969, Paris, CHEFF, 2003.

KRAKOVITCH (Raymond), Paul Reynaud dans la tragédie de l’histoire, Paris, Tallandier, 1998.

ROUSSEL (Éric), Georges Pompidou, 1911-1974, Paris, Lattès, 1994.

ROUSSEL (Éric), Jean Monnet, Paris, Fayard, 1996. RUHLMAN (Jean), Ni bourgeois, ni prolétaires, la défense des classes moyennes en France au xxe siècle, Paris, Seuil, 2001.

VAGNERON (Frédéric), « La Montagne, la Nation et l’Alpiniste : l’Annapurna, un sommet français au milieu du 20e siècle », mémoire de maîtrise sous la direction de Gilles Le Béguec, Université de Paris X-Nanterre, 2003, 147 p. dactyl.

TARTAKOWSKY (Danielle), Le pouvoir est dans la rue, crises politiques et manifestations en France, Paris, Aubier, 1998.

V. HISTOIRE DES HAUTS FONCTIONNAIRES, DES FINANCIERS ET HISTOIRE DE L’ÉTAT

L’administration des finances sous l’Ancien Régime, actes du colloque de Bercy des 22 et 23 février 1996, Paris, CHEFF, 1997.

ALLINNE (Jean-Pierre) et LESCURE (Michel), « Pour une étude des appareils économiques d’État en France », Annales ESC, mars 1981, p. 280-293.

ANDRÉ (Christine) et DELORME (Robert), L’État et l’économie. Un essai d’explication de l’évolution des dépenses publiques en France (1870-1980), Paris, Le Seuil, 1983.

BADIE (Bertrand) et BIRNBAUM (Pierre), Sociologie de l’État, Paris, Grasset, 1979.

BAYARD (Françoise), Le Monde des Financiers au xviie siècle, Paris, Flammarion, 1988.

BIRNBAUM (Pierre) et al., La classe dirigeante française, Paris, PUF, 1976.

BIRNBAUM (Pierre), « La conception durkheimienne de l’État : l’apolitisme des fonctionnaires », Revue française de sociologie, avril-juin 1976, p. 247-258.

BIRNBAUM (Pierre), Les sommets de l’État, essai sur l’élite du pouvoir en France, Paris, Éditions du Seuil, édition augmentée, 1994.

BLOCH-LAINÉ (François), « L’affirmation d’une puissance », Le ministère des Finances, Pouvoirs, n° 53, 1990, p. 5-15.

BODIGUEL (Jean-Luc) et QUERMONNE (Jean-Louis), La haute fonction publique sous la Ve République, Paris, PUF, 1983.

BOSHER (John-Francis), French finances, 1770-1795, From business to bureaucracy, Cambridge, Cambridge University Press, 1970.

BOURDIEU (Jérôme), HEILBRON (Johan) et REYNAUD (Bénédicte), « Les structures sociales de la finance », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 146-147, mars 2003, p. 3-7.

BOURDIEU (Pierre), La noblesse d’État, grandes écoles et esprit de corps, Paris, Les éditions de minuit, 1989. BRUN (Gérard), Technocrates et technocratie en France, 1918-1945, Paris, Albatros, 1985.

CARRÉ DE MALBERG (Nathalie), « Image de soi et légitimité chez les inspecteurs des finances de la Première Guerre mondiale à nos jours », Revue historique, 105e année, t. CCLXV, 1981, p. 389-403.

CARRÉ DE MALBERG (Nathalie), « Le recrutement des inspecteurs des Finances de 1892 à 1946 », Vingtième Siècle, Revue d’histoire, n° 8, oct.-déc. 1985, p. 67-91.

CARRÉ DE MALBERG (Nathalie), « Pourquoi devient-on inspecteur des finances de 1919 à 1946 ? », Études et documents, III, 1991, p. 293-403.

CARRÉ DE MALBERG (Nathalie) et DESCAMPS (Florence), « Pratique et problèmes de l’histoire orale : les anciens hauts fonctionnaires des Finances », Recherches contemporaines, Université de Paris X-Nanterre, n° 1, 1993, p. 73-108.

CARRÉ DE MALBERG (Nathalie), « Les inspecteurs des Finances à la direction du Trésor, xixe et xxe siècle », Revue des Deux Mondes, juin 1998, p. 81-111.

CARRÉ DE MALBERG (Nathalie), « Entre service de l’État et besoins du marché, les inspecteurs des Finances, 1918-1939 », in Baruch (Marc Olivier) et Duclert (Vincent) (dir.), Serviteurs de l’État, une histoire politique de l’administration française, 1875-1945, Paris, La Découverte, 2000, p. 339-358.

CARRÉ DE MALBERG (Nathalie), « Les inspecteurs des Finances sous l’Occupation, les passages de l’entreprise à l’État », in Dard (Olivier), Daumas (Jean-Claude) et Marcot (François), L’Occupation, l’État français et les entreprises, Paris, Association pour le développement de l’histoire économique, 2000, p. 261-276.

CHADEAU (Emmanuel), « Les inspecteurs des Finances et les entreprises (1869-1968) », in Lévy-Leboyer (Maurice) (dir.), Le patronat de la seconde industrialisation, cahier du Mouvement social, n° 4, 1979, p. 247-262.

CHADEAU (Emmanuel), Les inspecteurs des Finances au xixe siècle (1850-1914), profil social et rôle économique, Paris, Économica, 1986.

CHAGNOLLAUD (Dominique) et QUERMONNE (Jean-Louis), Le gouvernement de la France sous la Ve République, Paris, Fayard, nouvelle édition 1996.

CHAGNOLLAUD (Dominique), Le premier des ordres, les hauts fonctionnaires, xviiie-xxe siècle, Paris, Fayard, 1991.

CHARLE (Christophe), Les hauts fonctionnaires en France au xixe siècle, Paris, Gallimard-Julliard, 1980.

CHARLE (Christophe), « Naissance d’un grand corps : l’inspection générale des finances à la fin du xixe siècle », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 42, 1982, p. 3-26.

CHARLE (Christophe), « Le pantouflage en France, 1880-1980 », Annales ESC, 1987, n° 5, p. 1115-1137.

CHAUSSINAND-NOGARET (Guy), Les financiers de Languedoc au xviiie siècle, Paris, SEVPEN, 1970.

CHAUSSINAND-NOGARET (Guy), Gens de finances au xviiie siècle, Paris, Bordas, 1972.

CLOSON (Francis-Louis) et FILIPPI (Jean) (dir.), L’Économie et les Finances, le ministre et le ministère, l’administration centrale, les services, Paris, PUF, 1968.

CROZIER (Michel), Le phénomène bureaucratique, Paris, Le Seuil, 1963.

DARD (Olivier), « Les technocrates : archéologie d’un concept, généalogie d’un groupe social », in Dard (Olivier), Daumas (Jean-Claude) et Marcot (François), L’Occupation, l’État français et les entreprises, Paris, ADHE, 2000, p. 213-220.

DE BAECQUE (Francis) et QUERMONNE (Jean-Louis) (dir.), Administration et politique sous la Ve République, janvier 1959-mai 1981, Paris, Presses de la FNSP, 1981.

DESCIMON (Robert), SCHAUB (Jean-Frédéric) et VINCENT (Bernard), Les figures de l’administrateur, Institutions, réseaux, pouvoirs en Espagne, en France et au Portugal, 16e-19e siècle, Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 1997.

DESSERT (Daniel), Argent, pouvoir et société au Grand-Siècle, Paris, Fayard, 1984. FAVRE (Pierre), « Sur une étude empirique de la classe dirigeante française », Revue française de sciences politiques, décembre 1978, p. 1093-1110.

MARGAIRAZ (Michel), « La Droite et l’État en France dans les années trente », Cahiers d’histoire de l’Institut Maurice Thorez, 20-1, 1977, p. 91-136.

MARGAIRAZ (Michel), « Capitalisme et État. À propos des politiques économiques en France : de la crise à la Seconde Guerre mondiale », Cahiers d’histoire de l’Institut Maurice Thorez, 31, 1979, p. 91-114.

MEYNAUD (Jean), La Technocratie, Mythe ou réalité ?, Paris, Payot, 1964.

OTTENHEIMER (Ghislaine), Les intouchables, Grandeur et décadence d’une caste : l’inspection des Finances, Paris, Albin Michel, 2004.

PIÉTRI (François), Le Financier, Paris, Hachette, 1931.

QUENNOUËLLE-CORRE (Laure), La direction du Trésor, 1947-1967, l’État-banquier et la croissance, Paris, CHEFF, 2000.

QUERMONNE (Jean-Louis), « Politisation de l’administration ou fonctionnarisation de la politique ? », in De Baecque (Francis) et Quermonne (Jean-Louis) (dir.), Administration et politique sous la Ve République, janvier 1959-mai 1981, Paris, Presses de la FNSP, 1981, p. 329-360.

QUERMONNE (Jean-louis), Administration et politique sous la Cinquième République, Paris, Presses de la FNSP, 1981.

QUERMONNE (Jean-Louis) et BODIGUEL (Jean-Luc), La Haute fonction publique sous la Ve République, Paris, PUF, 1983.

QUERMONNE (Jean-Louis), L’appareil administratif de l’État, Paris, Le Seuil, 1991.

ROSANVALLON (Pierre), L’État en France de 1789 à nos jours, Paris, Le Seuil, 1990.

SULEIMAN (Ezra N.), Les hauts fonctionnaires et la politique, Paris, Le Seuil, 1976.

SULEIMAN (Ezra N.), Les élites en France, grands corps et grandes écoles, Paris, Le Seuil, 1979.

VI. HISTOIRE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE DU XXe SIÈCLE

ANDRÉ (Christine) et DELORME (Robert), L’État et l’économie. Un essai d’explication de l’évolution des dépenses publiques en France (1870-1980), Paris, 1983.

ANDRIEU (Claire), LEVAN-LEMESLE (Lucette) et PROST (Antoine), Les nationalisations de la Libération, Paris, Presses de la FNSP, 1987.

ARNAUD-AMELLER (Paule), Mesures économiques et financières de décembre 1958, Paris, Armand Colin, 1968.

ARNAUD-AMELLER (Paule), La France à l’épreuve de la concurrence internationale, 1951-1966, Paris, Armand Colin et FNSP, 1970.

ATTALI (Jacques), Sir Siegmund G. Warburg, 1902-1982, un homme d’influence, Paris, Fayard, 1985.

BARBANCE (Marthe), Histoire de la compagnie générale transatlantique, Paris, Arts et métiers graphiques, 1955.

BLOCH-LAINÉ (François) et BOUVIER (Jean), La France restaurée 1944-1954, Dialogue sur les choix d’une modernisation, Paris, Fayard, 1986.

BORNE (Dominique), Histoire de la société française depuis 1945, Paris, A. Colin, 1988.

BOURDIEU (Pierre), « Le Patronat », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 20-21, mars-avril 1978 (en collaboration avec Monique de Saint Martin).

BOUVIER (Jean), « Contrôle des changes et politique économique extérieure de la SFIO en 1936 », Relations internationales, 1978, n° 13, p. 111-115.

BOUVIER (Jean), « Un débat toujours ouvert : la politique économique du Front Populaire », in Bouvier (Jean) (dir.), La France en mouvement 1934-1938, Seyssel, Champ Vallon, 1986, p. 156-163.

BRUN (Gérard), Technocrates et technocratie en France (1914-1945), Paris, Albatros, 1985.

BRUNHOFF (Suzanne de), Capitalisme financier public, influence économique de l’État en France, 1948-1958, Paris, SEDES, 1965.

BUCAILLE (Thomas), Wilfrid Baumgartner, Ministre des Finances, [13] janvier 1960-18 janvier 1962, mémoire de DEA sous la dir. de Jean-Noël Jeanneney, Centre d’histoire de la France contemporaine, IEP, 1987, 172 p. dactyl.

CHALINE (Jean-Pierre), Les bourgeois de Rouen, une élite urbaine au xixe siècle, Paris, Presses de la FNSP, 1982.

CHARLE (Christophe), « Noblesse et élites en France au début du xxe siècle », in Les noblesses européennes au xixe siècle, Rome, École française de Rome, Université de Milan, 1988, p. 407-433.

CHASSAGNE (Serge), Le coton et ses patrons : France, 1760-1840, Paris, EHESS, 1991.

CARON (François), Les deux révolutions industrielles du xxe siècle, Paris, Albin Michel, 1997.

CARRÉ (Jean-Jacques), DUBOIS (Paul) et MALINVAUD (Edmond), La croissance française, un essai d’analyse économique causale de l’après-guerre, Paris, Le Seuil, 1972.

CARRÉ DE MALBERG (Nathalie), « Les attachés financiers en 1938 – technocrates ou techniciens ? – et la perception de la puissance de la France », Relations internationales, n° 33, printemps 1983, p. 44-64.

CAYEZ (Pierre), Rhône-Poulenc, 1895-1975, contribution à l’étude d’un groupe industriel, Paris, Armand Colin/Masson, coll. Histoire de l’entreprise, 1989.

CRAFTS (Nicolas), TONIOLO (Gianni) (dir.), Economic Growth in Europe since 1945, Cambridge, Cambridge University Press, 1996.

COHEN (Élie), « Les rapports entre le président de la République et le premier ministre sur les questions économiques », in Institut Charles de Gaulle, De Gaulle et ses premiers ministres (1959-1969), Paris, Plon, 1990, p. 228-239.

CROZIER (Michel), La société bloquée, Paris, Le Seuil, 1970.

DARD (Olivier), Le rendez-vous manqué des relèves des années 1930, Paris, PUF, 2002.

DAUMARD (Adeline), Les bourgeois et la bourgeoisie en France depuis 1815, Paris, Aubier-Montaigne, 1987.

DAUMAS (Jean-Claude), L’amour du drap, Blin & Blin, Elbeuf, Besançon, Presses universitaires franc-comtoises, 1999.

DE LATTRE (André), Politique économique de la France depuis 1945, Paris, Sirey, 1966. ECK (Jean-François), Les entreprises françaises face à l’Allemagne de 1945 à la fin des années 1960, Paris, CHEFF, 2003.

EFFOSSE (Sabine), L’invention du logement aidé en France, l’immobilier au temps des Trente Glorieuses, Paris, CHEFF, 2003.

ESAMBERT (Bernard), Pompidou, capitaine d’industries, Paris, O. Jacob, 1994.

FEIERTAG (Olivier), « Pierre Mendès France, acteur et témoin de la planification française, 1943-1962 », in Margairaz (Michel) (dir.), Pierre Mendès France et l’économie, pensée et action, Paris, O. Jacob, 1989, p. 365-402.

FRANK (Robert), La hantise du déclin, La France, 1920-1960 : finances, défense et identité nationale, Paris, Belin, 1994.

FRANKENSTEIN (Robert), Le prix du réarmement français, 1935-1939, Paris, Publications de la Sorbonne, 1982.

FRIDENSON (Patrick), « Who is responsible for the French economic miracle ? (1945-1960) », in Adcock (Michael), Chester (Emily) et Whiteman (Jeremy) (dir.), Revolution, society and the politics of memory, Melbourne, University of Melbourne Press, 1997, p. 309-313.

GRISET (Pascal), « Entre pragmatisme et ambition : la politique industrielle de Georges Pompidou face au contexte des années 1970 », in Bussière (Éric) (dir.), Georges Pompidou face à la mutation économique de l’Occident, 1969-1974, Paris, PUF, 2003, p. 283-296.

GIGNOUX (Claude-Joseph), L’économie française entre les deux guerres, Paris, Société d’éditions économiques et sociales, s.d. [1942].

GIGNOUX (Claude-Joseph), La crise du Capitalisme au xxe siècle, Paris, Société d’éditions économiques et sociales, s.d. [1943].

GUINOT (François), Les stratégies de l’industrie chimique, Paris, Calmann-Lévy, 1975.

HAU (Michel), L’industrialisation de l’Alsace (1803-1939), Strasbourg, Association des Publications près les Universités de Strasbourg, 1987.

Histoire économique. La France de l’entre-deux-guerres, Revue économique, n° spécial, volume 31, n° 4, juillet 1987.

Institut Charles de Gaulle, 1958, la faillite ou le miracle, Le plan de Gaulle-Rueff, Paris, Économica, 1986.

Institut Charles de Gaulle, De Gaulle en son siècle, t. III, Moderniser la France, Paris, Plon/La Documentation française, 1992.

JACKSON (Julian), The politics of depression in France, 1932-1936, Cambridge, Cambridge University Press, 1985.

JEANNENEY (Jean-Marcel), « L’économie française pendant la présidence du général de Gaulle », in De Gaulle en son siècle, Actes des journées internationales tenues à l’Unesco, les 19-24 novembre 1990, sous l’égide de l’Institut Charles de Gaulle, tome III, Moderniser la France, Paris, La Documentation française, Plon, 1992, p. 24-44.

JEANNENEY (Jean-Noël), L’argent caché, milieux d’affaires et pouvoirs politiques dans la France du xxe siècle, Éditions du Seuil, 2e édition revue et complétée, Paris, 1984.

KUISEL (Richard F.), Ernest Mercier, french technocrat, Berkeley, University of Califonia Press, 1967.

KUISEL (Richard F.), « Auguste Detœuf, Conscience of French Industry : 1926-1947 », International Review of Social History, vol. XX, 1975, p. 149-174.

KUISEL (Richard F.), La capitalisme et l’État en France. Modernisation et dirigisme au xxe siècle, Paris, Gallimard, 1984 [1re édition en anglais en 1981].

LACROIX-RIZ (Annie), Industriels et banquiers sous l’Occupation, la collaboration économique avec le Reich et Vichy, Paris, Armand Colin, 1999.

LAGACHE (Michel), L’économie des industries chimiques, Paris, PUF, 1962.

LEFEUVRE (Daniel), Chère Algérie, 1930-1962, Saint-Denis, Société française d’histoire d’Outre-Mer, 1997.

LEFRANC (Georges), Les organisations patronales en France, du passé au présent, Paris, Payot, 1976.

LE VAN-LEMESLE (Lucette), Le Juste ou le Riche, l’enseignement de l’économie politique, 1815-1950, Paris, CHEFF, 2004.

LÉVY-LEBOYER (Maurice) (dir.), Histoire de la France industrielle, Paris, Larousse, 1996.

LOUBET (Jean-Louis), Histoire de l’automobile française, Paris, Le Seuil, 2001.

MAAREK (Gérard), Économie de l’enlisement, intérêt, change, emploi, dans les années 90, Paris, Économica, 1997, préface de Paul Fabra.

MARGAIRAZ (Michel), « Les socialistes face à l’économie et à la société en juin 1936 », Le Mouvement social, n° 93, 1975, p. 87-108.

MARGAIRAZ (Michel), « La droite française face à la crise : incompétence ou choix politiques ? », Cahiers d’histoire de l’Institut Maurice Thorez, 20-1, 1977, p. 68-88.

MARGAIRAZ (Michel), « La mise en œuvre du Plan Monnet », in Cazes (Bernard) et Mioche (Philippe) (dir.), Modernisation ou décadence. Études, témoignages et documents sur la planification française, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 1990, p. 47-76.

MARGAIRAZ (Michel), L’État, les finances et l’économie. Histoire d’une conversion, 1932-1952, Paris, CHEFF, 1991, 2 vol.

MARSEILLE (Jacques), « Les origines "inopportunes" de la crise de 1929 en France », Revue économique, n° 4, juillet 1980.

MILWARD (Alan), The Reconstruction of Western Europe (1945-1951), Londres, Methuen, 1984.

MORVAN (Yves), La concentration de l’industrie en France, Paris, A. Colin, 1972.

MOURÉ (Kenneth), « La perception de la crise par les pouvoirs politiques », Le Mouvement social, n° 154, janvier-mars 1991, p. 131-156.

PIKETTY (Thomas), Les hauts revenus en France au xxe siècle, inégalités et redistributions, 1901-1998, Paris, Grasset, 2001.

RAIN (Pierre) et CHAPSAL (Jacques), L’École libre des science politiques, 1871-1945, Paris, FNSP, 1963.

ROBBINS (Lionel), La Grande Dépression 1929-1934, Paris, Payot, 1935 [préface de Jacques Rueff].

ROCHEBRUNE (Renaud de) et HAZERA (Jean-Claude), Les patrons sous l’Occupation, Paris, Odile Jacob, 1995. ROUSSO (Henry) (dir.), La planification en crises (1965-1985), Paris, Éd. du CNRS, 1987. SALY (Pierre), La politique des grands travaux en France, 1929-1939, New-York, Arno Pr., 1977.

SALY (Pierre), « Poincaré keynésien ? », in Fridenson (Patrick) et Straus (Alain) (dir.), Le capitalisme français xixe-xxe siècles, blocages et dynamismes d’une croissance, Paris, Fayard, 1987, p. 33-46.

SALY (Pierre), « Pierre Mendès France, critique de Raymond Poincaré », in Mendès France et l’économie, pensée et action, Paris, O. Jacob, 1989, p. 21-36.

SAUVY (Alfred), Histoire économique de la France entre les deux guerres, Paris, nouvelle édition, Économica, 1984.

SCHMIDT (Vivien A.), From State to market ? The Transformation of French business and government, Cambridge, Cambridge University Press, 1996.

SCHWEITZER (Sylvie), André Citroën, Paris, Fayard, 1992.

SCHWEITZER (Sylvie), Des engrenages à la chaîne : les usines Citroën, 1919-1935, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1982.

VERHEYDE (Philippe), Les mauvais comptes de Vichy, L’aryanisation des entreprises juives, Paris, Perrin, 1999.

VESPERINI (Jean-Pierre), L’économie de la France sous la Ve République, Paris, Économica, 1993.

VII. HISTOIRE DE LA MONNAIE, DES SYSTÈMES FINANCIERS ET DES BANQUES (xixe-xxe SIÈCLES)

AGLAN (Alya), MARGAIRAZ (Michel) et VERHEYDE (Philippe) (dir.), La Caisse des dépôts et consignations, la Seconde Guerre mondiale et le xxe siècle, Paris, A. Michel, 2003.

ALBERT (Élisabeth), Les Banques populaires en France (1917-1973), Paris, Économica, 1997.

ANDRIEU (Claire), « Genèse de la loi du 13 juin 1941, première loi bancaire française (septembre 1940-septembre 1941) », Revue historique, avril-juin 1983, n° 546, p. 385-397.

ANDRIEU (Claire), « À la recherche de la politique du crédit, 1946-1973 », Revue historique, avril-juin 1984, p. 377-415.

ANDRIEU (Claire), « La politique du crédit, frein ou moteur de la modernisation (1945-1950) ? », in Fridenson (Patrick) et Straus (Alain) (dir.), Le capitalisme français, Paris, Fayard, 1987, p. 239-253.

ANDRIEU (Claire), La banque sous l’Occupation, paradoxes de l’histoire d’une profession, 1936-1946, Paris, Presses de la FNSP, 1990.

ANSIAUX (Maurice), « Évolution du crédit et contrôle des banques », in Congrès des économistes de langue française (travaux du), Paris, Domat-Montchrestien, 1935.

ARDANT (Gabriel), Histoire de l’impôt, Paris, Fayard, 1971, 2 vol. ARDANT (Henri), Introduction à l’étude des banques et des opérations de banque, Paris, Dunod, 1954.

AUBOIN (Roger), La Banque des règlements internationaux, 1930-1955, Bâle, BRI, 1955.

AUBOIN (Roger), Les vraies questions monétaires à l’épreuve des faits, Paris, Hachette, 1973.

AUDIFFRET (Gaston d’), Système financier de la France, Paris, P. Dupont, 3e édition, 1863-1870, 6 volumes.

AYMARD (Philippe), La banque et l’État, la politique économique et l’évolution des techniques bancaires en France depuis 1945, Paris, Cahiers de la FNSP, A. Colin, 1960, préface de Wilfrid Baumgartner.

BABY (Gaston-Gabriel), La Caisse autonome d’amortissement, Paris, Librairie du Recueil Sirey [s.d., circa 1931].

BAFFI (Paolo), The Origins of Central Bank Cooperation, The Establishment of the Bank for International Settlements, Bari, Laterza, 2002 [étude achevée en 1989].

BARRE (Raymond), « L’efficacité de la politique monétaire, quelques enseignements récents », Revue économique, n° 6, novembre 1955, p. 882-904.

BARRÈRE (Alain), « La politique du crédit en France depuis 1945 », Revue économique, n° 5, 1951, p. 511-542.

BAUBEAU (Patrice), « Le Crédit national dans l’évolution des circuits de financement », in Berstein (Serge) et Milza (Pierre), L’année 1947, Paris, Presses de Sciences Po, 2000.

BAUBEAU (Patrice), LAVIT d’HAUTEFORT (Arnaud) et LESCURE (Michel), Le Crédit national, histoire publique d’une société privée, Paris, Jean-Claude Lattès, 1994.

BAUDHUIN (Fernand), Crédit et banque, Paris, LGDJ, 1949.

BELGRAND (Pierre), De la dévaluation de 1926 à la dévaluation de 1936, Paris, 1937. BERGER (Helge), « La Bank deutscher Länder et le miracle économique allemand : la politique monétaire de l’Allemagne dans les années 1950 », in Feiertag (Olivier) et Margairaz (Michel) (dir.), Politiques et pratiques des banques d’émission en Europe (xviie-xxe siècle), Paris, Albin Michel, 2003, p. 623-666.

BESSE (Pierre), « Le Conseil national du crédit », Revue économique, n° 5, 1951, p. 578-590.

BÉVANT, (Didier), « De l’opération de décembre 1958 au discours sur le Crédit (décembre 1961) de Jacques Rueff », in Du Franc Poincaré à l’ECU, Paris, CHEFF, 1993, p. 471-497.

BLANCHETON (Bertrand), Le Pape et l’Empereur, Banque de France, Trésor et politique monétaire de la France (1914-1918), Paris, Albin Michel, 2001.

BLINDER (Alan S.), Central Banking in Theory and Practice, Cambridge, Londres, MIT Press, 1998.

BLOCH-LAINÉ (François) et VOGÜÉ (Pierre de), Le Trésor public et le Mouvement général des fonds, Paris, PUF, 1960.

BRESSON (Jacques), Histoire financière de la France depuis l’origine de la monarchie jusqu’à l’année 1828, Paris, 1829, 2 vol.

BIARD (Henri), Le nouveau statut de la Banque de France, thèse de droit, sous la dir. de Louis Baudin, soutenue le 9 décembre 1937, Paris, Rousseau & Cie, 1937.

BIZARD (François), Les accords tripartites, mémoire de l’École libre des sciences politiques, sous la dir. de Wilfrid Baumgartner, 1938, 122 p. dactyl.

BLOCH-LAINÉ (François), Le Trésor et la politique financière, cours IEP, 1952-1953, Paris, Les cours de droit, 1953, 314 p. multigraphiées.

BONIN (Hubert), L’argent en France depuis 1880, banquiers, financiers, épargnants, Paris, Masson, 1989.

BONIN (Hubert), « Oustric, un financier prédateur ? 1914-1930 », Revue historique, CCXCV/2, avril-juin 1996, p. 429-448.

BONIN (Hubert), Le monde des banquiers français au xxe siècle, Bruxelles, Éd. Complexe, 2000.

BONIN (Hubert), Les banques françaises de l’entre-deux-guerres, Paris, Éditions Plage, 2000, 3 vol. Les activités financières des banques françaises ; Les banques et les entreprises en France dans l’entre-deux-guerres ; L’apogée de l’économie bancaire libérale française (1919-1935).

BORDO (Michael D.), SIMARD (Dominique) et WHITE (Eugene N.), « France and the Bretton Woods International Monetary System : 1960 to 1968 », National Bureau of Economic Research, Working Paper, n° 4642.

BOSSUAT (Gérard), « La Banque de France dans les relations monétaires internationales de la France », in Feiertag (Olivier) et Margairaz (Michel) (dir.), Politiques et pratiques des banques d’émission en Europe (xviie-xxe siècle), Paris, Albin Michel, 2003, p. 723-752.

BOTTEX (Agnès), Naissance d’une identité monétaire en Europe, 1957-1972 : de la CEE à l’UEM, l’intégration monétaire à la lumière des flux internationaux de capitaux, thèse de doctorat sous la direction d’Alain Plessis, Université de Paris X, 2003, 2 vol., 625 p. dactyl.

BOTTEX (Agnès), « La mise en place des institutions monétaires européennes (1957-1964) », Histoire, Économie et Société, 18e année, 4e trimestre 1999, n° 4, p. 753-774.

BOUVIER (Jean), « Brèves réflexions sur le système bancaire en France (xixe-xxe siècles) », Revue internationale d’histoire de la banque, 1968, p. 120-125. BOUVIER (Jean), « Maladies monétaires de l’entre-deux-guerres », Politique aujourd’hui, novembre 1971, p. 3-19.

BOUVIER (Jean), «Sur l’immobilisme du système fiscal français au xixe siècle », Revue d’histoire économique et sociale, 1972, p. 482-493. BOUVIER (Jean), Un siècle de banque française. Les contraintes de l’État et les incertitudes des marchés, Paris, Hachette, 1973.

BOUVIER (Jean), « Pour une analyse sociale de la monnaie et du crédit (xixe-xxe siècles) », Annales ESC, juillet-août 1974, p. 813-826.

BOUVIER (Jean) et alii, « Pour une enquête : système bancaire et inflation au xxe siècle », Recherches et travaux, bulletin de l’Institut d’Histoire économique et sociale de Paris I, n° 5, 6, 7 et 8, 1977-78.

BOUVIER (Jean), Sociétés sans inflation et sociétés sous inflation du xixe au xxe siècle, cours professé à l’IEP de Paris, 1978-1979.

BOUVIER (Jean), « Histoire financière et problème d’analyse des dépenses publiques », Annales ESC, 33e année, n° 2, mars-avril 1978, p. 207-215.

BOUVIER (Jean), « L’investissement et son financement en France, 1945-1952 », in Bouvier (Jean), L’historien sur son métier, études économiques, xixe-xxe siècles, Paris, Éditions des archives contemporaines, 1989, p. 431-458 [1re publication in Le rôle des capitaux publics dans le financement de l’industrie en Europe occidentale aux xixe-xxe siècles, Recueil du Centre d’études européenne de Waterloo, n° 2, Bruylant, Bruxelles, 1981].

BOUVIER (Jean), « À propos de la stratégie d’encaisse (or et devises) de la Banque de France de juin 1928 à l’été 1932 », Recherches et travaux, bulletin de l’Institut d’Histoire économique et sociale de Paris I, n° 13, décembre 1984.

BOUVIER (Jean), « The French Banks, Inflation and the Economic Crisis, 1919-1939 », The Journal of European Economic History, vol. 13, n° 2, automne 1984, p. 29-90.

BOUVIER (Jean), « La Banque de France et l’État des années 1850 à nos jours », in L’Historien sur son métier, Paris, Édition des archives contemporaines, 1989, p. 369-395.

BRUNHOFF (Suzanne de), Capitalisme financier public, influence économique de l’État en France, 1948-1958, Paris, SEDES, 1965.

BUSSIÈRE (Éric), La France, la Belgique et l’organisation économique de l’Europe, 1918-1935, Paris, CHEFF, 1992.

BURGARD (Jean-Jacques), La banque en France, Paris, Dalloz, 1988. La Caisse des dépôts et consignations, 175 ans, Revue d’économie financière, novembre 1991.

CARRÉ DE MALBERG (Nathalie), « Les inspecteurs des Finances et la défense du franc (1934-1935) », in Du franc Poincaré à l’écu, colloque tenu à Bercy les 3 et 4 décembre 1992, Paris, CHEFF, 1992, p. 125-169.

CASSIS (Youssef) (dir.), Finance and Financiers in European History, 1880-1960, Cambridge et Paris, Cambridge University Press et Éd. de la Maison des sciences de l’homme, 1992.

CASSIS (Youssef), Feldman (Gerard D.) et Olsson (Ulf) (dir.), The Evolution of Financial Institutions and Markets in Twentieth-Century Europe, Aldershot, Scolar Press, 1995.

CASSIS (Youssef), « La communauté des gouverneurs des banques centrales européennes depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale », in Feiertag (Olivier) et Margairaz (Michel) (dir.), Politiques et pratiques des banques d’émission en Europe (xviie-xxe siècles), Paris, Albin Michel, 2003, p. 753-765.

CHOIX (Roger), L’évolution des masses budgétaires et de la trésorerie en France depuis la crise (1930-1937), Thèse de droit, Paris, Librairie technique et économique, 1938.

CAUBOUÉ (Pierre), Monnaie, crédit et banque, Paris, J. Delmas et Cie, 1957.

CHÉLINI (Michel-Pierre), Inflation, État et opinion en France de 1944 à 1952, Paris, CHEFF, 1998.

CHÉLINI (Michel-Pierre), Histoire du Franc au xxe siècle, Paris, Picard, 2001.

COMBRET (Gabriel de) et COUAILLIER (Pierre), Où et comment trouver des crédits ?, Paris, Petit et Cie, 1953, préface d’Antoine Pinay.

COTTA (Alain), Inflation et croissance en France depuis 1962, Paris, PUF, 1974.

COTTRELL (Philip L.), « The Bank of England in its International Setting, 1918-1972 », in Roberts (Richard) et Kynaston (David) (dir.), The Bank of England, Money, Power and Influence, 1694-1994, Oxford, Clarendon Press, 1995. Crédit national, Le Crédit national, Paris, Berger-Levrault, coll. L’Administration nouvelle, 1975, préface d’André de Lattre.

CUVILLIER (Jean-Pierre), Vincent Auriol et les finances publiques du Front Populaire ou l’alternative du contrôle et de la liberté (1933-1939), Toulouse, Publications de l’Université de Toulouse Le-Mirail, 1978.

DAUPHIN-MEUNIER (Achille), La banque 1919-1935 (Allemagne, Angleterre, France), Paris, Gallimard, 1936.

DAVID (Jacques-Henri), « Le rôle du crédit à moyen terme mobilisable dans le financement de la croissance d’après-guerre », Bulletin d’information économique de la Caisse nationale des marchés de l’État, n° 79, automne 1978, p. 61-77.

DEBEIR (Jean-Claude), « Inflation et stabilisation en France, 1919-1928 », Revue économique, juillet 1980, p. 622-647.

DELABROUSSE (Lucien), Joseph Magnin et son temps (1824-1910), t. II, Le siège de Paris, le ministère des Finances, le gouvernement de la Banque de France, Paris, F. Alcan [1924].

DE LATTRE (André), Les Finances extérieures de la France (1945-1958), Paris, PUF, 1959.

DENIZET (Jean), Le dollar, histoire du système monétaire international depuis 1945, Paris, Fayard, 1985.

DESAZARS DE MONTGAILHARD (Jacques), Le crédit et les banques, cours à l’IEP, 1960-1961, Paris, Les Cours de droit, 1962. Deutsche Bank, Fifty Years of the Deutsche Mark, Central Bank and the Currency in Germany since 1948, Oxford, Oxford University Press, 1998.

DICKHAUS (Monika), Die Bundesbank im Westeuropäischen Wiederaufbau, die internationale Währungspolitik der Bundesrepublik Deutschland 1948 bis 1958, Munich, Oldenburg, 1996.

DICKHAUS (Monika), « “Il n’y a que le provisoire qui dure” : l’Union Européenne des Paiements », in Griffiths (Richard T.) (dir.), À la découverte de l’OECE, Paris, OCDE, 1997, p. 197-216.

DIETERLEN (Pierre), « La politique monétaire française depuis cinq ans », Revue économique, n° 4, 1957, p. 613-648.

DIETERLEN (Pierre) (dir.), La restauration des monnaies européennes, numéro spécial de la Revue d’économie politique, Paris, Sirey, 1960.

DRUMMOND (Ian), The floating Pound and the Sterling Area 1931-39, Cambridge, Cambridge University Press, 1981.

DUPONT (Pierre-Charles), Le contrôle des banques et la direction du crédit en France, Paris, Dunod, 1952.

DURAND (Henri), L’abondance à crédit, Paris, Le Seuil, 1966. DURAND (Maurice), Le crédit industriel et commercial à moyen terme, thèse, Paris, Librairie Sociale et économique, 1942.

ECK (François), Le rôle monétaire et financier du Trésor, 1960-1974, Paris, PUF, 1975.

EICHENGREEN (Barry), Golden Fetters, The Gold Standard and the Great Depression, 1919-1939, New York/Oxford, Oxford University Press, 1992.

EICHENGREEN (Barry), Reconstructing Europe’s Trade and Payments, the European Payments Union, Manchester, Manchester University Press, 1993.

EICHENGREEN (Barry), L’expansion du capital, une histoire du système monétaire international, Paris, L’Harmattan, 1997.

EINZIG (Paul), The Bank for International Settlements, Londres, Macmillan, 1930.

ESTEVA (Pierre), « De l’Union Européenne de Payements à l’Accord Monétaire Européen », Bulletin de liaison et d’information de l’administration centrale des Finances, janvier-février 1959.

FARNIER (Charles) et alii, Les problèmes actuels du crédit, conférences prononcées à l’École libre des Sciences politiques, Paris, Librairie Félix Alcan, 1930.

FEIERTAG (Olivier), « Le nerf de l’après guerre : le financement de la reconstruction entre l’État et le marché (1944-1947) », Matériaux pour l’histoire de notre temps, juil.-déc.1995, p. 46-51.

FEIERTAG (Olivier), « Les conditions financières de la reconstruction : le cas de l’électricité à la Libération », in La nationalisation de l’électricité en France, Paris, AHEEF/PUF, 1996, p. 45-60.

FEIERTAG (Olivier), « Banques centrales et relations internationales au xxe siècle : le problème historique de la coopération monétaire internationale », Relations internationales, n° 100, hiver 1999, p. 355-376.

FEIERTAG (Olivier) et MARTIN-ACEÑA (Pablo), « The Delayed Modernization of the Central Banks of France and Spain in the Twentieth Century », in Holtfrerich (Carl -L.), Reis (Jaime) et Toniolo (Gianni) (éd.), The Emergence of Modern Central Banking, 1918 to the Present, Scolar Press, Aldershot, 2000, p. 37-68.

FEIERTAG (Olivier), « The Evolution of the financial Responsabilities of the Banque de France in the Twentieth Century », The Journal of European Economic History, numéro spécial, printemps 2001, p. 87-113.

FEIERTAG (Olivier), « Le Crédit lyonnais et le Trésor public dans l’entre-deux-guerres : les ressorts de l’économie d’endettement du xxe siècle », in Le Crédit lyonnais, 1836-1986, Études historiques, Genève, Droz, 2003, p. 805-831.

FEIERTAG (Olivier), « Les banques d’émission et la croissance économique en Europe », in Feiertag (Olivier) et Margairaz (Michel) (dir.), Politiques et pratiques des banques d’émission en Europe (xviie-xxe siècle), Paris, A. Michel, 2003, p. 595-622. FEIERTAG (Olivier), « Pierre Quesnay et les réseaux de l’internationalisme monétaire en Europe (1919-1937) », in Michel Dumoulin (dir.), Réseaux économiques et construction européenne, Bruxelles, PIE-Peter Lang, 2004, p. 331-349.

FEIERTAG (Olivier), « The International Opening-up of the Paris Bourse : Overdraft-Economy Curbs and Market Dynamics », in Cassis (Youssef) et Bussière (Éric) (dir.), London and Paris as International Financial Centres in the Twentieth Century, Oxford, Oxford University Press, 2005, p. 229-246.

FEIERTAG (Olivier), « Greffe économétrique et genèse de l’école de la Banque de France (1969-1985) », in Feiertag (Olivier) (dir.), Mesurer la monnaie, banques centrales et construction de l’autorité monétaire (xixe-xxe siècle), Paris, Albin Michel, 2005, p. 213-245.

Le financement des investissements, France, Grande-Bretagne, Belgique, Italie, politique des changes en France, la BIRD, l’UEP, Paris, Association professionnelle des Banques, 1951.

FFORDE (John), The Bank of England and Public Policy, 1941-1958, Cambridge, Cambridge University Press, 1998.

FOUSSEK (Peter G.), Foreign Central Banking : the Instruments of Monetary Policy, Federal Reserve Bank of New York, 1957.

FRIDENSON (Patrick), « Le prix de l’expansion : le financement de Renault en 1948 », Études et documents, X, CHEFF, 1998, p. 451-472.

GERMAIN-MARTIN, Le problème financier 1930-1936, Paris, Domat-Mont-chrestien, 1936.

GELPI (Rosa-Maria) et JULIEN-LABRUYÈRE (François), Histoire du crédit à la consommation, doctrine et pratique, Paris, La Découverte, 1994.

GIRAULT (René), « La dévaluation de 1936 et la conduite de la politique extérieure de la France », Relations internationales, n° 13, printemps 1978, p. 91-109.

GOLDENWEISER (Emanuel Alexandrovich), Monetary Management, New York, Londres, Toronto, McGraw-Hill, 1949.

GOLDENWEISER (Emanuel Alexandrovich), American Monetary Policy, New York, McGraw-Hill Rock Book Company, 1951.

GONJO (Yasuo), « La modernisation de la Banque de France (1930-1946) », Études et documents, VIII, 1996.

GOODHART (Charles E.), The Evolution of Central Banks, Cambridge (Mass.) et Londres, The MIT Press, 1988.

GOODHART (Charles E.), « The Conduct of Monetary Policy », The Central Bank and the Financial System, Londres, MacMillan, 1995.

GOUGNE (Maurice), Tendances d’après guerre des banques françaises de dépôt [sic], Paris, Librairie du Recueil Sirey, 1934.

GUESLIN (André) et LESCURE (Michel), « Les banques publiques, parapubliques et coopératives françaises (vers 1920-vers 1960) », in Lévy-Leboyer (Maurice) (dir.), Les banques en Europe de l’Ouest de 1920 à nos jours, Paris, CHEFF, 1995, p. 45-57.

GUILLAUMONT-JEANNENEY (Sylviane), Politique monétaire et croissance économique en France, 1950-1966, Paris, A. Colin, 1969 [préface d’Émile James].

GUINDEY (Guillaume), Mythes et réalité de la crise monétaire internationale, Paris, Jean Delmas et Cie, 1973.

HAUTCŒUR (Pierre-Cyrille), « Le système financier français depuis 1945 », Risques, n° 25, janvier-mars 1996, p. 135-151.

HAUCŒUR (Pierre-Cyrille), « L’autofinancement : théories, questions de méthode et tentative de cadrage macroéconomique pour la France (1914-1990) », Entreprises et histoire, n° 22, octobre 1999.

HAWTREY (Ralph G.), The Art of Central Banking, Londres, Longmans, Green and Co, 1932.

HUET (M.), La structure des emprunts depuis la fin des hostilités dans ses rapports avec la politique financière générale de la France, Thèse, Paris, 1935.

JAMES (James), International Monetary Cooperation since Bretton Woods, Washington et Oxford, Fonds monétaire international et Oxford University Press, 1996.

JEANNENEY (Jean-Marcel), Cours d’économie financière, DES, 1957-1958, Paris, Les cours de droit, 1958.

JEORGER (Léopold), « Étude comparée du financement des entreprises dans six pays industrialisés », Économie appliquée, archives de l’ISEA, t. XXI, Droz, Genève, 1968, p. 561-663.

JÉQUIER (Rémi), La politique des réserves obligatoires, étude de politique monétaire, Genève, Droz, 1966. KAPLAN (Jacob B.) et SCHLEIMINGER (Günther), The European Payments Union : Financial Diplomacy in the 1950s, Oxford, Clarendon Press, 1989.

KARLIN (Michel), Le sens et la portée du contrôle du crédit en France depuis 1945. Essai d’introduction du facteur politique à partir du facteur technique, thèse de la Faculté de droit Paris I, 1972.

KINDLEBERGER (Charles P.), Histoire financière de l’Europe occidentale, Paris, Économica, 1986.

KINDLEBERGER (Charles P.), Histoire mondiale de la spéculation financière de 1700 à nos jours, s.l., Éditions PAU, 1994 [traduction française de Manias, Panics and Crashes : A History of Financial Crises].

KOCH (Henri), Histoire de la Banque de France et de la monnaie sous la IVe République, Paris, Dunod, 1983.

La Banque de France, Paris, Berger-Levrault, 1975.

La Banque de France, son histoire, son organisation, son rôle, Paris, Banque de France, 1976.

LACHAPELLE (Georges), Les finances de la IIIe République, Paris, Flammarion, 1937.

LAUFENBURGER (Henry), Les banques françaises, 1914-1938, Paris, Sirey, 1940.

LAURENDON (Jean-Jacques) [Bouvier (Jean)], Psychanalyse des banques, Paris, SEDIMO, [1963].

LEGREZ (F.), La politique d’emprunts de 1928 à 1939, thèse, Lyon, 1942.

LESCURE (Michel), « Banking in France in the Inter-War Period », in Feinstein (Ch. H.) (dir.), Banking, Currency, and Finance in Europe Between the Wars, Oxford, Clarendon Press, 1995.

LESCURE (Michel), PME et croissance économique, L’expérience française des années 1920, Paris, Économica, 1996.

LÉVY-LEBOYER (Maurice), « Le crédit et la monnaie : l’apprentissage du marché », in Braudel (Fernand) et Labrousse (Ernest) (dir.), Histoire économique et sociale de la France, Paris, PUF, t. III/1, 1976, p. 391-472.

LORIAUX (Michael), France after Hegemony, International Change and Financial Reform, Ithaca et Londres, Cornell University Press, 1991. MAGNÉ (J. M.), La recherche de l’équilibre budgétaire en France depuis 1930, thèse, dir. par B. Nogaro, Paris, Domat-Montchrestien, 1939.

MALISSEN (Marcel), L’autofinancement des sociétés en France et aux États-Unis, Paris, 1953.

MARION (Marcel), Histoire financière de la France depuis 1715, Paris, A. Rousseau, 1914-1931, 6 vol.

MARGAIRAZ (Michel), « L’État et l’investissement (1947-1952), des contraintes du passé aux convergences transitoires », in Bouvier (Jean) et Perrot (Jean-Claude), États, fiscalité, économies, Actes du cinquième congrès de l’association française des historiens économistes, juin 1983, Paris, Publications de la Sorbonne, 1985, p. 257-270.

MARGAIRAZ (Michel), « La Banque de France et l’Occupation », in Margairaz (Michel) (dir.), Banques, Banque de France et Seconde Guerre mondiale, Paris, A. Michel, 2002, p. 37-84.

MARGUERAT (Philippe), TISSOT (Laurent) et FROIDEVAUX (Yves) (dir.), Banques et entreprises industrielles en Europe de l’Ouest, xixe-xxe siècles : aspects nationaux et régionaux, Genève, Droz, 2000.

MARMONIER (Luc), « Les opinions économiques, financières et monétaires des milieux bancaires en France de 1928 à 1936 », mémoire de maîtrise, Université de Paris VIII, 1985, 124 p. dactyl.

MEYNAUD (Jean), « Les banques face à la politique du crédit », Revue d’économie politique, 1957.

MILWARD (Alan S.), « Motives for currency convertibility : the Pound and the Deutschmark, 1950-55 », in Holtfrerich (Carl-Ludwig) (dir.), Interaction in the World Economy : Perspectives from International Economic History, New York, New York University Press, 1989, p. 260-284.

MIREAUX (Émile), Les miracles du crédit, Paris, Éditions des portiques, 1930.

MOURÉ (Kenneth), « Une éventualité absolument exclue : french reluctance to devalue, 1933-1936 », French Historical Studies, vol. XV, n° 3, printemps 1988, p. 479-505.

MOURÉ (Kenneth), Managing the Franc Poincaré : Economic Understanding and Political Constraint in French Monetary Policy, 1928-1936, Cambridge, Cambridge University Press, 1991 [traduction française augmentée d’un chapitre sur 1926-1928 publiée sous le titre : La politique du franc Poincaré (1926-1936), Paris, Albin Michel, 1998].

MOURÉ (Kenneth), « L’attitude du Ministère des Finances à l’égard de la parité du franc de 1928 à 1936 », Études et documents, IV, Paris, 1992, p. 383-414.

MOURÉ (Kenneth), The Gold Standard Illusion, France, The Bank of France, and the International Gold Standard, 1914-1939, Oxford, Oxford University Press, 2002.

NARDOZZI (Giangiacomo), Tre sistemi creditizi, Banche ed economia in Francia, Germania e Italia, Bologne, Il Mulino, 1983.

NETTER (Marcel), Histoire de la Banque de France entre les deux guerres, 1918-1939, Pomponne, Monique de Tayrac, [1994].

NEURISSE (André), Histoire du franc, Paris, PUF, coll. Que Sais-Je ?, 1963.

PAJOT (Georges), La conversion française de 1932, thèse pour le doctorat en droit, Lille, Imprimerie Douriez-Bataille, 1933.

PATAT (Jean-Pierre), Les banques centrales, Paris, Sirey, 1972.

PATAT (Jean-Pierre) et LUTFALLA (Michel), Histoire monétaire de la France au xxe siècle, Paris, Économica, 1986.

PATAT (Jean-Pierre), L’ère des banques centrales, Paris, L’Harmattan, 2003.

PEDEN (George C.), British Rearmament and the Treasury 1932-1939, Scottish Academic Press, Edimbourg, 1979.

PERROT (Marguerite), La monnaie et l’opinion publique en France de 1924 à 1936, Paris, 1966.

PERROUX (François), « Les banques d’émission et l’État », Revue d’économie politique, t. LIV, 1945, p. 485-498

PITMAN (Paul M.), « La crise française et la dissolution de l’Union européenne des paiements, 1956-1958 », in Richard T. Griffiths (dir.), À la découverte de l’OECE, Paris, OCDE, 1997, p. 237-252.

PITMAN (Paul M.), « Le programme de réforme financière français et le rétablissement de la convertibilité en Europe occidentale », in Du Franc Poincaré à l’ECU, Paris, CHEFF, 1992, p. 448-470.

La place du crédit bancaire dans le financement de l’économie, actes du 7e colloque Banque de France-Université, 13 et 14 novembre 1980, Cahiers économiques et monétaires n° 12, 1980.

PLESSIS (Alain), La Banque de France et ses deux cents actionnaires sous le Second Empire, Genève, Droz, 1982. PLESSIS (Alain), Régents et Gouverneurs de la Banque de France sous le Second Empire, Genève, Droz, 1982. PLESSIS (Alain), La politique de la Banque de France de 1851 à 1870, Genève, Droz, 1985.

PLESSIS (Alain), « Les rapports entre l’État et la Banque de France jusqu’en 1914 : tutelle ou indépendance ? », in Administration et contrôle de l’économie, 1800-1914, Genève, Droz, 1985, p. 47-62.

PLESSIS (Alain), « Les concours de la Banque de France à l’économie (1842-1914) », in Bouvier (Jean) et Perrot (Jean-Claude) (dir.), États, fiscalité, économies, Actes du cinquième congrès de l’association française des historiens économistes, juin 1983, Paris, Publications de la Sorbonne, 1985, p. 169-180.

PLESSIS (Alain), « Les banques, le crédit et l’économie », in Lévy-Leboyer (Maurice) et Casanova (Jean-Claude) (dir.), Entre l’État et le marché, l’économie française des années 1880 à nos jours, Paris, Gallimard, 1992, p. 331-364.

PLESSIS (Alain), « The Bank of France from the early 20th Century to the 1950s », in Cassis (Youssef), Feldman (Gerald D.) et Olsson (Ulf) (dir.), The Evolution of Financial Institutions and Markets in Twentieth-century Europe, Aldershot, Scolar Press, 1995.

PLESSIS (Alain), « La révolution de l’escompte dans la France du xixe siècle », Revue d’histoire du xixe siècle, n° 23, 2001, p. 143-163.

POSE (Alfred), La monnaie et ses institutions, Paris, PUF, 1942, 2 vol.

PRATE (Alain), La France et sa monnaie, essai sur les relations entre la Banque de France et les gouvernements, Paris, Julliard, 1987.

PRÉVOT (François), Le Crédit national, Paris, Domat-Montchrestien, 1941.

PRIOURET (Roger), La Caisse des dépôts, cent cinquante ans d’histoire financière, Paris, PUF, 1966.

QUENNOUËLLE-CORRE (Laure), La direction du Trésor, 1947-1967, l’État-banquier et la croissance, Paris, CHEFF, 2000.

RAMON (Gabriel), Histoire de la Banque de France d’après les sources originales, Paris, B. Grasset, 1929.

« Les rapports entre le Trésor et l’Institut d’émission en France et à l’étranger », Statistiques et études financières, supplément Finances comparées, n° 10, 1951.

REICH (Cary), André Meyer. Un financier de génie, Paris, Belfond, 1986.

RIST (Charles), Les banques d’émission, cours de DES en économie politique, faculté de droit de Paris, 1930-31, Paris, Les cours de droit, 1931, 366 pages multigraphiées.

RIST (Charles), La crise mondiale et les banques d’émission, cours de DES en économie politique, faculté de droit de Paris, 1931-1932, Paris, Les cours de droit, 1932, 240 pages multigraphiées.

RIVOIRE (Jean), Le Crédit Lyonnais, histoire d’une banque, Paris, Le Cherche Midi, 1989.

RUEFF (Jacques), « Le mécanisme de l’escompte et le taux des bons de la Défense nationale », Revue politique et parlementaire, n° 33, juillet 1926, p. 80-90.

RUEFF (Jacques), Discours sur le crédit, Paris, CELSE, 1962.

SAINT-JEAN (Maurice de), La Politique économique et financière du Docteur Schacht, thèse pour le doctorat, université de Poitiers, Paris, Librairie Félix Alcan, 1936.

SAINT MARC (Michèle), Histoire monétaire de la France 1880-1980, Paris, PUF, 1983.

SAUNIER (Jacques), La collaboration des banques et du Trésor, Paris, Domat-Montchrestien, 1934.

SAYERS (Richard S.), Central Banking after Bagehot, Westport, Greenwood Press, 1982 (1re édition 1957).

SAYERS (Richard S.), Modern Banking, Oxford, Clarendon Press, 7e éd. 1967 [1re éd. 1938].

SAYERS (Richard S.), « Dagli Istituto di emissione alle Banche Centrali, 1800-1930 », Istituto Internazionale di Storia Economica Francesco Datini, Prato, 21 avril 1972.

SAYERS (Richard S.), The Bank of England, 1891-1944, Cambridge, Cambridge University Press, 1986 (première édition 1976).

SAYERS (Richard S.), The theoretical Basis of Central Banking, in Collins (Michael) (dir.), Central Banking in History. Discretion and Autonomy, Cambridge, Edward Elgar Publishing Company, 1993.

SÉDILLOT (René), Histoire du franc, Paris, Sirey, 1979.

SCHLOGEL (Maurice), Possibilités et techniques comparées de recours au crédit bancaire par les entreprises françaises et allemandes, Paris, Les Cours de droit, 1958.

SICSIC (Pierre), « Was the Franc Poincaré Deliberately Undervalued ? », Explorations in Economic History, vol 29, n° 1, janvier 1992.

SIMON (Philippe) et PAVES (Léon), Le crédit à moyen terme, Paris, PUF, 1955 [préface de Jacques Rueff].

SIMON (Philippe), Le financement des entreprises, Paris, Dalloz, 1960.

SOLOMON (Robert), Le système monétaire international, Paris, Économica, 1979, p. 40 [traduction française de The International Monetary System, New York, Harper and Row, 1977].

STRAUS (André), « Évolution comparée des systèmes de financement : RFA, Royaume-Uni et Japon », Revue d’économie financière, n° 5/6, juin-septembre 1988, p. 44-66.

STRAUS (André), « Structures financières et performances des entreprises industrielles en France dans la seconde moitié du xxe siècle », Entreprises et histoire, n° 2, décembre 1992, p. 19-33

SZPRYCER (Pierre), Le rôle des banques centrales dans la coopération monétaire internationale, évolution des conceptions et des techniques, thèse de droit dactylographiée, Lille, 1968.

TENEUL (Georges-François), Le financement des entreprises en France depuis la fin du xixe siècle à nos jours, Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence, 1961.

TEW (Brian), International Monetary Cooperation, 1945-1967, Londres, Hutchinson University library, 9e édition, 1967.

THIVEAUD (Jean-Marie), « Système de finances : la longue marche d’un concept », Revue d’économie financière, n° 18, automne 1991, p. 13-28.

TONIOLO (Gianni) (dir.), Central Bank’s Independence in Historical Perspective, Berlin-New York, Walter de Gruyter, 1988.

TONIOLO (Gianni), avec la collaboration de Piet CLEMENT, Central Bank Cooperation at the Bank for International Settlements, 1930-1973, Cambridge, Cambridge University Press, 2005.

TRIFFIN (Robert), Europe and the Money Muddle, from Bilateralism to Near-Convertibility, 1947-1956, New Haven, Yale University Press, 1957.

TRIFFIN (Robert), L’or et la crise du dollar, Paris, PUF, 1962, [traduction française de Gold and the Dollar Crisis, New Haven, Yale University Press, revised edition, 1961].

VIGNAT (Régine), La Banque de France et l’État (1897-1920), la politique du gouverneur Pallain, thèse de doctorat préparée sous la direction d’A. Plessis, université de Paris X- Nanterre, 2001, 3 vol., 815 p. dactyl.

YAGO (Kazuhiko), La BRI et les banques centrales au xxe siècle, Discussion Paper Series, Faculty of Economics, Tokyo Metropolitan University, n° 29, avril 2002.

ZYSMAN (John), Governments, Markets, and Growth, Financial Systems and the Politics of Industrial Change, Oxford, Martin Robertson, 1983.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Accès exclusif

Offert par