Version classiqueVersion mobile

Monnaie, fiscalité et finances au temps de Philippe le Bel

 | 
Philippe Contamine
, 
Jean Kerhervé
, 
Albert Rigaudière

Notices des auteurs

Texte intégral

1 BOMPAIRE (Marc)

2Archiviste paléographe et docteur en histoire, Marc Bompaire est directeur de recherches au CNRS et directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Études où il enseigne la numismatique et l’économie monétaire de l’Occident médiéval et moderne. Sa thèse sur La circulation monétaire en Languedoc (Xe-XIIIe siècle) est à paraître au CNRS, Cahiers Ernest Babelon. Il a, entre autre, publié : Numismatique médiévale, monnaies et documents d ’origine française, L’atelier du médiéviste, Brepols, 2000 (avec Françoise Dumas) ; L’Économie médiévale, Armand Colin, 1993 (avec Philippe Contamine, Jean-Luc Sarrazin et Stéphane Lebecq).

3 BOUREAU (Alain)

4Alain Boureau est directeur d’études à l’École des Hautes Études en Science Sociales (EHESS), médiéviste il est spécialiste d’histoire intellectuelle. Il est l’auteur de nombreuses publications et articles dont : La loi du royaume. Les moines, le droit et la construction de la nation anglaise (XIe-XIIIe siècle), Paris, Les Belles Lettres, 2001 ; Droit naturel et abstraction judiciaire. Hypothèses sur la nature du droit médiéval, Annales HSC, 57, 6,2002, p. 1463-1488 ; « Le prince médiéval et la science politique », dans R. Halévi (dir.), L Éducation du prince, du Moyen Âge aux Lumières, Paris, Fayard, 2002, p. 25-50 ; « L’immaculée conception de la souveraineté. John Baconthorpe et la théologie politique (1325-1345) (Postille sur Entre l’Église et l’État, p. 189-201) », dans F. Autrand, C. Gauvard, J.-M. Moeglin (dir.), Saint-Denis et la royauté. Études offertes à Bernard Guenée, Publications de la Sorbonne, 1999, p. 733- 749 ; « Le monastère médiéval, laboratoire de la dette publique ? », dans J. Andreau, G. Béaur, Jean-Yves Grenier (dir.), La dette publique dans l’histoire, « Les journées du Centre de Recherches historiques » des 26, 27 et 28 novembre 2001, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2006.

5 COATIVY (Yves)

6Yves Coativy est maître de conférences en histoire médiévale à l’Université de Bretagne Occidentale. Ses recherches sur la monnaie médiévale ainsi que sur les origines de l’État en Bretagne aux XIIIe et XIVe siècles. Sa thèse sur La monnaie en Bretagne de l’an mil à 1499, sous la direction de Jean Kerhervé, a été publiée aux Presses Universitaires de Rennes en 2006. Il est par ailleurs l’auteur de : Monnaies de Bretagne, Morlaix, Skol Vreizh, 1992 ; La Bretagne ducale. La fin du Moyen Âge, Paris, Gisserot, 1999 ; Le Trégor, Quimper, Palantines, 2006.

7 DECOSTER (Caroline)

8Caroline Decoster est doctorante à l’Université Paris II Panthéon-Assas. Elle prépare une thèse sur : Les assemblées politiques sous le règne de Philippe IV le Bel, sous la direction du professeur Albert Rigaudière. Elle a publié plusieurs articles dont : « La convocation à l’assemblée de 1302, instrument juridique au service de la propagande royale », dans Parliaments, Estates and Représentation, volume XXII, 2002, p. 17-36 ; « Service du roi et privilèges : le statut des officiers royaux dans la législation de Charles VI » dans Revue historique de droit français et étranger, 2005, p. 587-609.

9 DUBOIS (Henri)

10Henri Dubois est professeur émérite à l’Université de Paris IV-Sorbonne. Il a publié « Le péage de Chalon et la circulation dans la vallée de la Saône au début du XVe siècle », Mémoires de la société pour l’histoire du droit et des institutions des anciens pays bourguignons, comtois et romands, vol 55, 1998, p. 23-33 ; « Une énigme monétaire au XIVe siècle. Mention d’écu dans un fouage de Normandie en 1374 », Revue Numismatique, 2000, p. 245-260 (avec Françoise Dumas) ; « Fouage royal français et fouage ducal bourguignon au XIVe siècle », L’impôt au Moyen Âge. L’impôt public et le prélèvement seigneurial en France, fin XII e-début du XVIe siècle, Actes du colloque tenu à Bercy en juin 2000, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2002, p. 673-701 ; « Aux origines de la douane. La frontière du royaume et de l’Empire et sa construction au Moyen Âge », Publications du Centre européen d’études bourguignonnes, n° 42 (Rencontres de Porrentruy, 2001), Bruxelles, 2002, p. 129-146 ; dans Catherine Bébéar, Jan Thorbecke Verlag (éd.), Le livre des délibérations de la Grande Saunerie de Salins (1466-1481), Ostildem et Paris, Institut Historique Allemand de Paris, série Instrumenta, n° 13, 2004.

11 HÉLARY (Xavier)

12Xavier Hélary est maître de conférences en histoire médiévale à l’Université Paris IV-Sorbonne. Il a consacré sa thèse à : L ’Ost de France. Les armées, la guerre et la société politique au royaume de France (fin du règne de saint Louis-fin du règne de Philippe le Bel). Il a publié : « Délégation du pouvoir et contrôle des officiers. Les lieutenants du roi sous Philippe III et sous Philippe IV », Les agents du pouvoir. Actes du colloque tenu à Marnela Vallée en juin 2002, Presses universitaires de Limoges, 2005, p. 169-190 ; « Pierre de La Broce, seigneur féodal, et le service militaire sous Philippe III. L’ost de Sauveterre (1276) », Journal des savants, 2006.

13 LALOU (Élisabeth)

14Élisabeth Lalou est archiviste paléographe, professeur d’histoire médiévale à l’Université de Rouen, directrice du GRHIS et ancienne sous directrice de l’institut de recherche et d’histoire des textes. Elle travaille sur le pouvoir royal sous les derniers Capétiens et notamment Philippe IV le Bel. Elle a publié plusieurs ouvrages sur les tablettes de cire médiévales dont : Les comptes sur tablettes de cire de Jean Sarrazin, chambellan de saint Louis. Tumhout, Brepols, 2003.

15 MATTÉONI (Olivier)

16Agrégé d’histoire, Olivier Mattéoni est maître de conférences à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sa thèse, Servir le prince. Les officiers des ducs de Bourbon à la fin du Moyen Âge (1356-1523), a été publiée aux Publications de la Sorbonne en 1998. Il a codirigé : La France des principautés. Les Chambres des comptes en France, XIVe et XVe siècles. Actes du colloque des 6, 7 et 8 avril 1995, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 1996 ; Les Chambres des comptes en France aux XIVe et XVe siècles. Textes et documents, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 1998. Il a collaboré à « De part et d’autre des Alpes ». Les châtelains des princes à la fin du Moyen Âge, Paris, Publications de la Sorbonne, 2006. Il est en outre l’auteur de plusieurs articles et communications sur les officiers et la société politique dans les territoires des ducs de Bourbon et dans le royaume de France aux XIVe et XVe siècles.

17 MECHOULAN (Stéphane)

18Stéphane Mechoulan est professeur assistant à l’Université de Toronto. Ancien élève d’HEC et de l’EHESS, il a obtenu son doctorat en Économie à la Northwestern University. Il est spécialiste d’économie de la santé, d’économie de la famille et de droit et économie. Il a publié notamment : « Birth Order, Educational Attainment and Earnings : an Investigation using the PSID », Journal of Human Resources, à paraître, (avec Jasmin Kantarevic) ; « Market Structure and Communicable Diseases », Canadian Journal of Economics, à paraître ; « Divorce Laws and the Structure of the American Family », Journal of Legal Studies 35 (1), 2006, p. 143-174.

19 QUEINNEC (Jacques)

20Licencié d’histoire, de droit privé et d’histoire du droit, Jacques Queinnec est un ancien notaire qui a soutenu une thèse d’histoire en 2005 sur La gestion du trésor royal à la fin du XIIIe siècle. Procédés et méthodes comptables. Les ressources du trésor.

21 SCORDIA (Lydwine)

22Lydwine Scordia est maître de conférences à l’Université de Rouen. Elle a consacré ses recherches sur les idées et croyances politiques (théorie et imaginaire) de l’Occident médiéval de la fin du Moyen Âge et sur les formes d’opposition au pouvoir royal en France. Elle a publié récemment : Le roi doit vivre du sien. La théorie de l’impôt en France (XIIF-XF siècles), Paris, Institut des études augustiniennes, 2005 ; « Le roi refuse l’or de ses sujets. Analyse d’une miniature du Livre de bonnes meurs de Jacques Legrand († 1415) », Médiévales, 46, 2004, p. 109-130 ; « Le roi, l’or et le sang des pauvres », dans Le livre de l’information des princes, miroir anonyme dédié à Louis X », Revue Historique, 306/3,2004, p. 507-532. ; « Le roi doit vivre du sien. Histoire d’un lieu commun fiscal », dans L’impôt au Moyen Age. L’impôt public et le prélèvement seigneurial (fin XIIe-début XVIe siècle), t. l. Le droit d’imposer, P. Contamine, J. Kerhervé, A. Rigaudière (dir.), Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2002, p. 97-135 ; Anne-Hélène Allirot, Gilles Lecuppre et Lydwine Scordia (dir.), Royautés imaginaires, Actes du colloque de Paris X-Nanterre, 26 et 27 septembre 2003, Tumhout, Brepols, 2005.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search