Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La vallée engloutie (Volume 2 : catalogue des sites)

 | 
Justine Gaborit

Sites de la rive gauche en Syrie en amont des barrages de Teshrin et de Tabqa (section D, Osrhoène)

‘Anab As-Safinah (Syrie) – D35

Texte intégral

Localisation

Région

Tabqa

Situation

rive gauche de l’Euphrate

Accès

au sud de tell al ‘Abd, séparé de celui-ci par un wadi

Longitude

38.1472909

Latitude

36.23687914

Position

collines étagées

Informations sur l’état du site

État de conservation

noyé

Superficie

9 ha

Altitude

300-304 m

Critères de datation

céramique, architecture, stratigraphie, monnaie

Périodes d’occupation attestées

Période sévérienne-sassanide

nécropole

    Début iiie-milieu iiie s.

tumuli

    Milieu iiie-début ive s.

tombe monumentale

    ive-viie s.

ossuaire

1Les fouilles archéologiques ont porté principalement sur une petite éminence repérée sur les photographies aériennes. Le site (fig. 1) correspond à une très vaste nécropole avec un cimetière d’époque islamique qui recouvre un ossuaire byzantin, une tombe byzantine carrée, des tumuli et un hypogée romain en pierre de taille.

Fig. 1 ‑ Plan schématique du promontoire de ‘Anab as-Safinah avec la localisation de tumuli

Fig. 1 ‑ Plan schématique du promontoire de ‘Anab as-Safinah avec la localisation de tumuli

A. Bounni 1979, fig. 2

Nécropole

Période romaine

Tombe construite

2Une très belle tombe romaine construite en pierre de taille, conservée sur une hauteur de 1,3 m à 1,8 m, a été dégagée. Un dromos donne accès à deux pièces séparées par un couloir.

3Dans la pièce occidentale (3,4 x 3,9 m), trois parois accueillent chacune, deux cuves ou lits funéraires flanqués de pilastres cannelés. La façade du lit est décorée d’une rosace centrale et d’une frise de motifs floraux soutenue par deux petites psychés sculptées. La pièce orientale (3,56 x 2,86 m) est similaire, en dehors des supports qui représentent des sphinges (fig. 2). La tombe est pavée de dalles rectangulaires. Une monnaie de Gallus (251-253) trouvée sur le sol de la tombe fournit un terminus ante quem pour la construction.

Fig. 2 ‑ Décor des lits funéraire de la chambre orinatale de la tombe romaine

Fig. 2 ‑ Décor des lits funéraire de la chambre orinatale de la tombe romaine

A. Bounni 1979, fig. 3

Tumuli

4Ils sont entourés chacun par un cercle de pierres alignées mesurant entre 9 m et 12,80 m de diamètre. Ils recouvrent une, deux ou trois tombes individuelles orientées est-ouest, construites en pierre calcaire ou en brique crue (les briques crues sont de format carré 45 x 45x 10 cm). Tous ont été pillés.

5Le matériel retrouvé est peu abondant : rares clous en fer, quelques tessons « romains tardifs et insignifiants ». Par exemple, dans le tumulus G, bien préservé, la première tombe en briques contenait deux squelettes, des clous en bronze ; la seconde était en briques mais couverte de pierres brutes. La troisième, très bien construite en pierres de taille régulières, contenait une boucle d’oreille en or, un anneau en fer et un clou. Ces tombes sont datées du l’Empire romain tardif ou de l’époque byzantine.

Description détaillée (A. Bounni 1979)

  • tumulus AS/C : restes de cercle de 9,60 m avec pavement en brique crue et pisé autour d’une tombe rectangulaire en brique crue (2,28 x 1 x 1,63 m) avec des traces d’enduit de chaux ; tombe orientée est-ouest pillée

  • tumulus AS/D (fig. 3) : cercle de 10 m de diamètre formé de gros blocs calcaire posés verticalement dont deux assises conservées côté sud. Il renfermait trois tombes parallèles de 0,80-0,90 m de profondeur et de 0,65-0,70 m de largeur sur 1,85-1,95 m de longueur, construites en brique crue avec traces d’enduit.

  • tumulus AS/E : cercle de 10 m de diamètre formé de gros blocs calcaires recouvrant à 1,10 m de profondeur, une seule tombe de quatre assises de pierre taillées avec une couverture de dalles.

  • tumulus AS/F : cercle mal conservé, tombe orientée est-ouest de pierre calcaire brute.

  • tumulus AS/G : cercle de 12,80 m de diamètre et partiellement fouillé recouvrant trois tombes orientées est-ouest : une tombe en brique crue, contenant deux squelettes, quelques tessons et clous en fer ; une seconde avec une couverture de grandes dalles non taillées, une troisième de 2 x 1,75 x 1,20 m, formée de deux assises de pierres calcaires taillées et fermée par quatre grandes dalles. Le matériel contenait une boucle d’oreille en or, un anneau en fer et un clou.

Fig. 3 ‑ Plan du tumulus D

Fig. 3 ‑ Plan du tumulus D

A. Bounni 1979, fig. 5a

Période byzantine

Ossuaire byzantin

6Sous le cimetière d’époque islamique, avec des stèles inscrites en surface, se trouvait un important ossuaire contenant une centaine de squelettes humains, parfois scellés dans des cercueils en bois. Le matériel associé (lampes, verres, bijoux) couvre une période continue du ve au viie s. La partie supérieure de l’ossuaire byzantin a été enlevée pour poursuivre la fouille.

7– Matériel de l’ossuaire :

8Plus d’une centaine de lampes très bien conservées de différents types, des objets en verre (calices, petites bouteilles, lampes et bracelets) caractéristiques de l’époque chrétienne ainsi que des bijoux métalliques (crosses, boucles, amulettes dont certaines portent le symbole de saint Siméon le Stylite).

9Tombe construite

10Une chambre funéraire carrée construite en pierre de taille a été trouvée à proximité de la tombe romaine ; la chambre comportait trois cistes fermés par des tuiles (fig. 4).

Fig. 4 ‑ Tombe byzantine à ciste

Fig. 4 ‑ Tombe byzantine à ciste

A. Bounni 1979, fig. 4

11Chronologie d’après la fouille

  • période Obeid : occupation indéterminée

  • période romaine (iiie s. : tumuli et tombe construite enterrée)

  • ve s. (petite tombe)

  • ve-viie s (ossuaire)

  • cimetière musulman

Bibliographie

G. Bell, Amurath, 1911, p. 44.

A. Bounni, « Preliminary Report on the Archaeological excavations at Tell al-‘Abd and ‘Anab al-Safinah (Euphrates) 1971-72 », AASOR 44, 1979, p. 49-62.

A. Bounni, « Les tombes à tumuli du moyen Euphrate », Le Moyen-Euphrate, zone de contacts et d’échanges, J.-C. Margueron éd., Strasbourg, 1979, p. 315-325 (plan du site avec répartition des tombes, fig. 2).

A. Bounni, « L’ipogeo di Anab-as-Safinah », L’Eufrate e il tempo, O. Rouault et M. G. Massetti-Rouault éd., Turin, 1993, p. 231‑233.

U. Finkebeiner, “Tell el-‘Abd”, DAM 9, 1995, p. 51-83.

Table des illustrations

Titre Fig. 1 ‑ Plan schématique du promontoire de ‘Anab as-Safinah avec la localisation de tumuli
Crédits A. Bounni 1979, fig. 2
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/7232/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 316k
Titre Fig. 2 ‑ Décor des lits funéraire de la chambre orinatale de la tombe romaine
Crédits A. Bounni 1979, fig. 3
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/7232/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 348k
Titre Fig. 3 ‑ Plan du tumulus D
Crédits A. Bounni 1979, fig. 5a
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/7232/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 308k
Titre Fig. 4 ‑ Tombe byzantine à ciste
Crédits A. Bounni 1979, fig. 4
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/7232/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 463k

© Presses de l’Ifpo, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540