Version classiqueVersion mobile

Les ondes de choc des révolutions arabes

 | 
M’hamed Oualdi
, 
Delphine Pagès-El Karoui
, 
Chantal Verdeil

Liste des auteurs

Texte intégral

1Ben Nefissa Sarah : Sociologue du politique, spécialiste de l’Égypte et du monde arabe, Sarah Ben Nefissa est chercheur à l’IRD. Ses travaux ont porté sur les associations de bienfaisance islamiques, sur les élections et  les protestations sociales et politiques. Parmi ses publications récentes : « The Egyptian Transition Arena: Between the army leadership, the Muslim Brotherhood and a society in full transformation », IEMED, Mediterranean Yearbook 2013 ; « Trajectoires transitionnelles et élections : Égypte, Tunisie »,Confluence Méditerranée 82, Été 2012, p. 9-29.

2Boissier Annabelle : Docteur en anthropologie de l’EHESS, Annabelle Boissier est chercheur associé au LAMES et chargée de cours à l’Institut Catholique de Paris. Ses recherches portent sur le rôle des relations transnationales dans le développement des mondes de l’art contemporain en Thaïlande et en Tunisie. Elle a notamment publié : « Internationalisation des artistes contemporains. Rôle et limites de l’expertise locale »,Sociologie de l’art 20, 2012 ; « Impact locaux de la mondialisation. Le difficile “engagement” des galeries leaders tunisiennes »,SociologieS, mars 2012.

3Bozarslan Hamit : Docteur en histoire et en sciences politiques, Hamit Bozarslan est directeur d’études à l’EHESS. Il est notamment l’auteur deHistoire de la Turquie de l’Empire ottoman à nos jours (Paris, Tallandier, 2013) et deLa sociologie politique du Moyen-Orient(Paris, La Découverte, 2011).

4Charbit Denis : Spécialiste du sionisme et de l’histoire politique de l’État d’Israël, Denis Charbit est maître de conférences en sciences politiques à l’Open University d’Israël. Il a publiéSionismes. Textes fondamentaux(Albin Michel, 1998),Qu’est-ce que le sionisme ?(Albin Michel, 2007) et a participé à l’ouvrage collectifL’État d’Israëldirigé par Alain Dieckhoff (Fayard, 2008). Membre du comité scientifique de l’ouvrage collectifHistoire des relations entre juifs et musulmans des origines à nos jours(Albin Michel, 2013) sous la direction d’Abdelwahab Meddeb et Benjamin Stora, il en a dirigé la troisième partie (Temps présent) avec Elias Sanbar et Benjamin Stora.

5Colin Sébastien : Géographe et maître de conférences à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO/Département Chine), Sébastien Colin est membre des équipes ASIEs et HSTM de l’INALCO où il poursuit entre autres ses recherches sur les frontières chinoises.

6De Bel-Air Françoise : Démographe et sociologue. Ancien chercheur à l’Institut français du Proche-Orient de Amman en Jordanie, elle est coordinatrice du volet démographique du programme « Gulf Labour Markets and Migration » (Gulf Research Centre, Genève et Migration Policy Centre, Florence) etPart-time Professorau Migration Policy Centre de l’Institut Universitaire Européen de Florence. Ses travaux portent sur la démographie politique et sur les politiques de population et de développement social dans le monde arabe. Elle a dirigé l’ouvrage « Migration et politique au Moyen-Orient », édité par l’Ifpo et récemment publié : « Mariage et famille dans le Golfe arabe : vers un bouleversement politique ? »,Espace, Populations, Sociétés, 2012/2 (septembre 2012) ; « Demography, Migration and Labour Market in Saudi Arabia »,http://gulfmigration.eu

7De Tinguy Anne : Professeur des universités en histoire contemporaine à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales et chercheur au CERI (Centre d’Études et de Recherches Internationales)-Sciences po, Anne de Tinguy est par ailleurs depuis 2011 directrice du master « Relations internationales » de l’INALCO. Ses domaines de recherche sont : la politique étrangère et les relations internationales de la Russie et de l’Ukraine ainsi que les migrations Est-Ouest. Parmi ses travaux récents :La grande migration – La Russieet les Russes depuis l’ouverture du rideau de fer(Rosspen, Moscou, 2012 : actualisation et traduction en russe ; Plon, 2004) ;Représentations du monde dans l’espace postsoviétique (dir.),Anatoli (CNRS Éditions, 2011) ; Loin des yeux, près du cœur : les États et leurs expatriés, (co-dir.) Presses de Sciences po, 2010 ;Moscou et le monde – L’ambition de la grandeur : une illusion ?(dir.),Autrement, février 2008.

8Gonzalez-Quijano Yves : Auteur de plusieurs ouvrages sur les médias arabes, dontArabités numériques, le printemps du Web arabe(Arles, Actes Sud, 2012), Yves Gonzalez-Quijano est enseignant-chercheur à l’Université Lumière-Lyon 2 et au GREMMO.

9Kian Azadeh : Professeur de sociologie, Azadeh Kian est directrice du CEDREF, Université Paris 7-Diderot. Parmi ses dernières publications : L’Iran : Un mouvement sans révolution ? La vague verte face au pouvoir mercantomilitariste, Michalon, 2011 etLe Moyen-Orient en mouvement,éditions Kimé, (co-direction avec S. Dayan), 2012.

10Makouar Nadia : doctorante en traitement automatique de la langue arabe sous la direction de Mathieu Valette (INALCO, Paris) et de Driss El-Khattab (Université Hassan II, Rabat, Maroc), Nadia Mekouar enseigne à l’Université de Rouen au département des sciences du langage. Sa thèse s’intitule : « Sémantique des textes et didactique de la langue-culture arabe : application à un corpus journalistique et politique ».

11Oualdi M’hamed :Assistant Professorà l’Université de Princeton (Near Eastern Studies Department/History Department) en détachement de l’INALCO, il enseigne l’histoire du Maghreb moderne et contemporain et est l’auteur deEsclaves et maîtres. Les mamelouks au service des beys de Tunis du xviie siècle aux années 1880aux Publications de la Sorbonne, (2011). Ses recherches portent sur les effets sociaux des transitions d’empires entre la Tunisie et l’Italie à la fin duxixe siècle.

12Pierret Thomas :Lecturer in Contemporary Islamà l’Université d’Édimbourg, Thomas Pierret est l’auteur deBaas et Islam en Syrie (PUF, 2011) et le co-éditeur d’Au cœur des révoltes arabes (Armand Colin, 2013).

13Pagès-El Karoui Delphine : Maître de conférences en géographie à l’INALCO et rattachée au CERMOM, Delphine Pagès-El Karoui travaille actuellement sur les migrations égyptiennes et sur les enjeux territoriaux des révolutions arabes. Parmi ses dernières publications : « Les mirages de l’émigration, au miroir du cinéma égyptien »,REMMM134, 2013, p. 99-116 ; avec L. Gruntz, « Migration and family change in Egypt: a comparative approach to social remittances »Migration Letters10/1, 2013, p. 71-79.

14Pliez Olivier : Géographe, directeur de recherche au CNRS à l’UMR Lisst (CNRS-EHESS-UTM), Olivier Pliez travaille sur le commerce transnational et les réseaux migratoires, en relation avec les espaces urbains dans le monde arabe, en particulier l’Algérie, l’Égypte et la Libye.

15Sidi Moussa Nedjib : ATER en sciences politiques à l’Université Paris I, Nedjib Sidi Moussa a travaillé, dans le cadre de sa thèse, sur les trajectoires de dirigeants indépendantistes algériens proches de Messali Hadj. Ses travaux concernent également les enjeux contemporains de la révolution algérienne ainsi que les mouvements contestataires dans l’Algérie indépendante.

16Verdeil Chantal : Maître de conférences en histoire du monde arabe contemporain à l’INALCO et membre de l’IUF, Chantal Verdeil travaille sur les missions religieuses et sur l’enseignement au Moyen-Orient. Elle a notamment publié, en collaboration avec Anne-Laure Dupont et Catherine Mayeur-Jaouen,Le Moyen-Orient par les textes,xixe-xxe siècle(Paris, A. Colin, 2011).

© Presses de l’Ifpo, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

i6doc.comMollat
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search