Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bosra. Aux portes de l’Arabie

 | 
Jacqueline Dentzer-Feydy
, 
Michèle Vallerin
, 
Thibaud Fournet
, 
et al.

Bosra hors les murs et ses environs

L’organisation du territoire : les parcellaires

Jacques Leblanc

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Sur le territoire situé à l’est de Bosra, on observe les vestiges d’une importante centuriation, c’est-à-dire la division cadastrale, orthogonale et régulière, du paysage, opérée à l’époque romaine. Les axes perpendiculaires ainsi définis sont nommés decumanus (decumani) et cardo (cardines). Nous allons la présenter en deux endroits différents.

1. La centuriation dans les environs de Burd, à l’est de Bosra.

Sur la photographie aérienne (page suivante), on voit un fragment de la voie antique rectiligne qui joint les villes de Bosra et de Salkhad. De nos jours, elle est en grande partie recouverte par l’asphalte d’une route moderne. Le tracé de la voie moderne se sépare du tracé antique à l’est de Bosra pour suivre un itinéraire qui forme une vaste boucle se développant vers le sud. La route actuelle reprend le tracé antique à l’ouest de Salkhad. Ce grand axe antique rectiligne constituait le decumanus de la centuriation.

Restitution du tracé des centurations à l’est de Bosra.

Image 10000000000004B000000484FA0F1B34.jpg

Restitution...

© Presses de l’Ifpo, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540