Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bosra. Aux portes de l’Arabie

 | 
Jacqueline Dentzer-Feydy
, 
Michèle Vallerin
, 
Thibaud Fournet
, 
et al.

Quartier du Nord

n° 35 - La mosquée d’Omar (al-Jâmi‘ al-‘Umarî, Grande mosquée, mosquée du Vendredi)

Lorenz Korn

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Datation : omeyyade/seldjoukide/ayyoubide.

La grande mosquée du Vendredi, qui mesure 34 sur 36 m, est située sur un des axes majeurs de la ville, la rue-marché nord-sud (n° 20). Sa façade est donne sur cette rue et s’ouvre en face du hammam Manjak qui date de 773/1372. La dénomination de mosquée d’Omar (al-Jâmi‘ al-‘Umarî) se réfère sans doute à ‘Umar Ibn al-Khattâb (13/634-23/644), le deuxième calife, sous le règne duquel la Syrie a été conquise par l’Islam. L’attribution de monuments à des conquérants des débuts de l’Islam n’est pas rare en Syrie et en Égypte. Une inscription qui se trouvait gravée sur un pilier à l’intérieur de la mosquée, datée de 128/745-746 et nommant un commandant (émir) du nom de ‘Uthmân Ibn al-Hâkim, semble confirmer pour le moins sa fondation à l’époque omeyyade. S’ajoute une autre inscription de 102/720-721, mentionnant un certain al-Hârith, trouvée dans les déblais au moment des travaux de restauration. On a conclu de ces inscriptions que la mosquée a été...

© Presses de l’Ifpo, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540