Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bosra. Aux portes de l’Arabie

 | 
Jacqueline Dentzer-Feydy
, 
Michèle Vallerin
, 
Thibaud Fournet
, 
et al.

Quartier du Nord

n° 31 - La mosquée al-Khidr

Lorenz Korn

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Datation : mosquée médiévale : 528/1133-1134 (inscription de dédicace). Minaret du 7e/XIIIe siècle.

Dans la partie ouest de la ville, la petite mosquée située à peu près à mi-chemin entre le tétrapyle (n°  24) et la source d’al-Jahîr (n°  44) porte le nom d’al-Khidr, personnage légendaire populaire et vénéré comme un saint dans de vastes zones du monde islamique. Il est associé encore aujourd’hui dans la tradition locale à l’édifice situé au nord-ouest de la mosquée (mausolée Saint-Georges, n°  30).

La mosquée al-Khidr depuis le nord-est.

Image 10000000000003840000054EC646163D.jpg

 

La mosquée al-Khidr : plan et élévation.

Image 100000000000038400000545A4182133.jpg

D’après Aalund, Meinecke 1990, p. 31

Sur la façade nord, au-dessus de la porte, une inscription nous apprend que le bâtiment a été construit en 528/1134 sur l’ordre de ‘Izz al-Dîn Abû Mansûr Kumushtakîn, officier du Bouride Atabeg Zâhir al-dîn Tughtakîn, alors gouverneur de Bosra, qui a fait reconstruire en 506/1112-1113 la Grande mosquée (n°  35). Comme dans le cas de celle-ci, le terme «  rénovation  » utilisé...

© Presses de l’Ifpo, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540