Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bosra. Aux portes de l’Arabie

 | 
Jacqueline Dentzer-Feydy
, 
Michèle Vallerin
, 
Thibaud Fournet
, 
et al.

Quartier du Centre

n° 18 - Le nymphée (pseudo-« kalybé »)

Pierre-Marie Blanc, Thibaud Fournet, Jean-Marie Dentzer, Jacqueline Dentzer-Feydy et Michèle Vallerin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Datation : Fin du Ier ou première moitié du IIe siècle, puis période sévérienne tardive pour la construction.

La place triangulaire : plan du carrefour de la rue principale est-ouest et de la rue nord-sud.

Image 10000000000003840000035725B44724.jpg

T. Fournet

Situé à l’angle est de la rue principale est-ouest (n° 17) et de la rue nord-sud vers le camp romain (n° 20), cet édifice, interprété à tort par H. C. Butler comme une « kalybé », type de bâtiment cultuel de tradition locale attesté par une courte série d’exemplaires dans une partie limitée de la Syrie du Sud, s’est révélé, après les dégagements récents, être une fontaine monumentale, un nymphée. Le centre de ce type de fontaine monumentale est un bassin limité du côté de la rue par un dispositif de distribution de l’eau et du côté opposé par un mur de fond qui est la façade décorée d’une construction haute servant de château d’eau. L’analyse du bâtiment et de ses modifications permet de reconnaître des états successifs, mais il n’est pas toujours possible d’établir des li...

© Presses de l’Ifpo, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540