Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bosra. Aux portes de l’Arabie

 | 
Jacqueline Dentzer-Feydy
, 
Michèle Vallerin
, 
Thibaud Fournet
, 
et al.

Quartier du Centre

n° 17 - La rue principale est-ouest, entre l’arc nabatéen et le tétrapyle

Pierre-Marie Blanc, Jean-Marie Dentzer, Jacqueline Dentzer-Feydy et Michèle Vallerin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Datation : du début du Ier siècle ap. J.-C. jusqu’à l’époque médiévale.

La rue principale est-ouest (n° 17) et les monuments du centre-ville, vus vers le nord-ouest.

Image 1000000000000384000003B3A849B15A.jpg

Proposition de restitution du centre ville romano-byzantin, vers le VIe siècle ap. J.-C.

T. Fournet 2003

La rue est-ouest allant de l’arc nabatéen (n° 1) à la porte Ouest (« Bâb al-Hawâ’ », n° 27) constituait l’axe majeur de la ville, sans doute bien avant l’époque nabatéenne. Son importance est accentuée par les deux arcs monumentaux construits à ses extrémités. Dans son dernier état monumental, la rue principale est constituée de trois tronçons d’orientations légèrement différentes. D’est en ouest, la première inflexion se situe au niveau de l’arc central (« Bâb al-Qandîl », n° 22), la deuxième au tétrapyle (n° 24). C’est à l’époque sévérienne, dans la première moitié du IIIe siècle, que la rue principale a pris la forme monumentale qu’elle a conservée pendant les siècles suivants : la chaussée dallée est bordée de trotto...

© Presses de l’Ifpo, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540