Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bosra. Aux portes de l’Arabie

 | 
Jacqueline Dentzer-Feydy
, 
Michèle Vallerin
, 
Thibaud Fournet
, 
et al.

Quartier du Sud

n° 10 - La citadelle

Cyril Yovitchitch

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Datation : XIe-XIIIe siècles.

Protégée derrière ses puissantes tours et hautes murailles, la citadelle de Bosra est sans nul doute la plus originale de toutes les fortifications du Proche-Orient médiéval.

Elle offre au regard du promeneur une partie de son histoire au travers de ses nombreuses inscriptions gravées dans des cartouches ou dans de longs bandeaux épigraphiques qui rappellent les noms des sultans, émirs et gouverneurs qui se sont succédé à sa tête entre la fin du XIe siècle et le milieu du XIIIe siècle.

La citadelle, vue générale depuis le sud-ouest.

Image 1000000000000384000001E1998EFBB8.jpg

Photo C. Yovitchitch

Le théâtre aurait été fortifié pour la première fois sous les Abbassides. Ibn‘Asâkir raconte en effet que le gouverneur de Damas, menacé par les troupes d’Âmir ibn ‘Umâra de la tribu des Banû Murra, s’était réfugié avec son armée à l’intérieur du théâtre romain (mal‘ab al-rûm) transformé en fortin (hisn). Malheureusement, aucune trace de fortification ne semble antérieure à la fin du XIe siècle. À cette époqu...

© Presses de l’Ifpo, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540