Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bosra. Aux portes de l’Arabie

 | 
Jacqueline Dentzer-Feydy
, 
Michèle Vallerin
, 
Thibaud Fournet
, 
et al.

Quartier de l’Est

n° 9 - La mosquée de Yâqût

Lorenz Korn

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Datation : 654/1257 et 655/1257-1258.

À l’est de la madrasa Abû al-Fidâ’, ou ad-Dabbagha (n° 8) et à l’angle nord-est de la birket al-Hâjj (n° 7) se trouve un petit bâtiment que les inscriptions de sa façade ouest désignent comme la mosquée funéraire de Shihâb al-dîn Yûsuf, mort en 654/1257 et fils du commandant de la citadelle Yâqût. L’édifice qui constitue un bloc de 7 sur 14 m se présente presque sans décor à l’extérieur. Seul le côté ouest tourné vers la birket est organisé comme une façade : au-dessus de la fenêtre centrale est gravée dans une tabula ansata (cartouche « à anses ») une inscription qui date l’achèvement de la mosquée en l’année 655/1257 et nomme Yâqût le commandant de la citadelle. Celui-ci avait, en 649/1251-1252, fait achever la construction de la tour est (n° 8) de la citadelle. Il peut être considéré comme le maître d’œuvre de cette petite mosquée. Aussi bien dans les tours ayyoubides tardives de la citadelle que sur la mosquée de Yâqût, les lettres des inscri...

Auteur

© Presses de l’Ifpo, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540