Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bosra. Aux portes de l’Arabie

 | 
Jacqueline Dentzer-Feydy
, 
Michèle Vallerin
, 
Thibaud Fournet
, 
et al.

Période islamique, des Ottomans au monde contemporain

Histoire, cultures, économie locale

Jean-Paul Pascual

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Bosra et le Hauran sous les Ottomans

Après leur victoire sur les Mamelouks dans la région d’Alep en 1516, les Ottomans conquièrent la Syrie sans combat. L’organisation administrative des nouveaux territoires ne prend lieu toutefois que sous le sultan Soliman le Magnifique (1521-1566). La vaste circonscription (qadâ) du Hauran couvre une région s’étendant du Jawlân à l’ouest à la montagne Rayyân (Jabal al-‘Arab) à l’est et du plateau basaltique du Lejâ au nord, en débordant au sud l’actuelle frontière d’avec la Jordanie ; elle est alors divisée en plusieurs districts sous l’autorité du gouverneur de la province de Damas qui s’étend à toute la Palestine. Le pouvoir dénombre, dans des recensements à but fiscal qu’il mène au XVIe siècle, quelque 370 villages, mais ceux-ci sont dans leur grande majorité de petite taille. Bosra, qui a perdu de son prestige passé, est une de ces bourgades à l’écart des grandes voies de circulation sur lesquelles les sources locales sont quasi muettes. Le Ha...

© Presses de l’Ifpo, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540