Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Bosra. Aux portes de l’Arabie

 | 
Jacqueline Dentzer-Feydy
, 
Michèle Vallerin
, 
Thibaud Fournet
, 
et al.

Période byzantine

Le cadre historique et les inscriptions

Maurice Sartre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les réformes de Dioclétien, puis de Constantin, affectèrent Bostra de façon marginale. En effet, la province d’Arabie fut réduite, amputée de toute sa partie la plus méridionale, transférée au gouverneur de Palestine. Bostra n’était plus que la capitale d’une province diminuée, mais cela ne se traduit par aucun déclin de la ville entre le IVe et le début du VIIe siècle. Les inscriptions témoignent d’un mouvement continu de constructions, avec l’apparition de dédicaces d’églises au Ve siècle (ce qui n’exclut pas qu’il en existât avant).

L’histoire de Bostra byzantine se résume pour nous à quelques épisodes bien documentés qu’il vaut la peine de mettre en évidence dans la mesure où ils illustrent de façon caractéristique les progrès du christianisme, les résistances qui lui sont opposées et les transformations que cela finit par imposer à la ville.

Le christianisme est sans doute bien implanté à Bostra au temps de la paix de l’Église (313 ap. J.‑C.), bien que les chrétiens soient très m...

© Presses de l’Ifpo, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540