Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Développer en Syrie

 | 
Élisabeth Longuenesse
, 
Cyril Roussel

Annexe

Chronologie du développement en Syrie

Texte intégral

1Cette chronologie, établie à partir des contributions à ce volume par Élisabeth Longuenesse, vise à donner quelques points de repère au lecteur. Elle ne prétend en aucune manière être exhaustive

Date Évènement
25 avril 1920 Le traité de Sèvres accorde le mandat sur la Syrie à la France
1936 Intégration de l’État du Djebel Druze à la Syrie sous mandat
23 juin 1939 La France cède Alexandrette à la Turquie
17 avril 1946 Évacuation de la Syrie par les forces françaises ; date officielle de l’indépendance ; Choukri al-Quwwatly président
1946 Première mission d’experts agricoles américains en Syrie
1948 Séparation de la Livre syrienne du Franc français
20 janvier 1949 Discours inaugural du président Truman incluant un programme d’assistance technique désigné plus tard sous le nom de « Point IV »
Décembre 1949 Prise du pouvoir par Adib Chichakli
Début 1950 Programme français d’assistance technique bilatérale
17 février 1950 Inauguration du chantier d’extension du port de Lattaquié
1951 Création de l’Office du Ghab pour l’aménagement du Moyen-Oronte
7 juin 1951 Chichakli refuse le Point IV de Truman et l’aide américaine
Mars 1952 Rupture de l’union douanière avec le Liban
24 novembre 1952 Inauguration du pipe-line Kirkuk‑Méditerranée, Banias devient le port pétrolier de la Syrie
Mars 1952 Premier décret limitant la propriété à la frontière turque en zone kurde
1953 Missions d’experts français
Printemps 1954 Première foire de Damas ; fin de l’élargissement du port de Lattaquié
25 février 1954 Renversement de Chichakli, Hachem al-Atassi président de la république
Printemps 1955 Seconde foire de Damas
24 février 1955 Signature du traité dit « Pacte de Bagdad » par l’Irak, la Turquie, le Pakistan, l’Iran et le Royaume-Uni
16 novembre 1955 Accord commercial avec l’URSS
1956 Création de la Banque Centrale
Octobre-novembre 1956 Crise de Suez. Rupture des relations avec la France et la Grande-Bretagne
Octobre 1957 Signature d’un programme de coopération avec l’URSS, avec un accord de prêt et d’assistance technique
1957 Loi no 363 interdisant l’expulsion des paysans de leur terre
22 février 1958 Union avec l’Égypte
Juillet 1958 Première réforme agraire et loi 134 sur les relations agraires
1958 Loi 165 réglementant le creusement des puits et soumettant le forage à autorisation préalable
1958-1961 La sécheresse décime la moitié du cheptel ovin et caprin, entraîne la sédentarisation des derniers nomades
29 septembre 1961 Fin de l’Union syro-égyptienne
1er août 1962 Recensement de la population kurde, 120 000 Kurdes privés de nationalité
8 mars 1963 Coup d’État du Baas (« Révolution du 8 mars »)
1963 Seconde loi de réforme agraire ; baisse du plafond de la propriété foncière
1964 Création de l’Union des Paysans
23 février 1966 Coup d’État de Salah Jdid, radicalisation du régime
1966 Loi excluant de l’expropriation les terres récemment irriguées
1967 Fin des travaux d’assainissement de la plaine du Ghab
1967 Création de l’union coopérative agricole
1966-1968 Troisième vague de réforme agraire
1968-1973 Construction du Barrage de Tabqa sur l’Euphrate
1970 Premier recensement agricole
16 novembre 1970 « Mouvement rectificatif » de Hafez al-Assad
1972 Ennoiement des villages par le lac Assad, 41 villages modèles édifiés à la frontière sur les terres de propriétaires kurdes expropriés en 1974
1974 Fusion de l’Union des Paysans et de l’Union coopérative, au sein d’une nouvelle Union Générale des Paysans, structurée en Associations paysannes coopératives
  Création de fermes d’État dans la « ceinture arabe » en zone kurde à la frontière turque
1974 Création de la Société Syrienne du Pétrole (Sharikat al-Naft al-Sûriyya)
1986 Le décret législatif no 10 autorise les sociétés mixtes pour la production et l’industrialisation des produits agricoles
1991 La loi no 10, dite loi sur les investissements, accorde avantages fiscaux et facilités d’importations pour la constitution de sociétés privées
1994 Une directive du ministère de l’Irrigation permet la constitution de grandes exploitations privées irriguées à certaines conditions
1999 Interdiction des forages
2000 Légalisation sous condition des puits non autorisés
16 décembre 2000 Décision de démantèlement des fermes d’État par le parti Baas
2001 Plan national pour la modernisation de l’irrigation
2004 La loi 56 remplace la loi 134 de 1958 et réorganise les relations agricoles. Elle n’entre en vigueur que fin 2007, entraînant l’expulsion de centaines de métayers de leurs terres
Janvier 2005 Réduction de 80 % de la dette soviétique par la Russie (allègement de 9,8 milliards de $ sur 13,4 milliards de $).
18 janvier 2005 Le décret législatif no 4, confirme la décision du parti Baas de 2000 de démantèlement des fermes d’État
Juin 2005 Le Xe congrès du Parti Baas annonce le changement vers une « économie sociale de marché »
2005 Création de l’Organisation Générale des Ressources Hydriques
2007-2010 Trois années de sécheresse, précipitations inférieures de moitié à la moyenne
2007 Fondation du Syria Trust for Development (al-Amana al-sûriya li-l-tanmia)
2008 Crise économiqueCréation d’un fonds de soutien de la production agricoleDécret interdisant la vente de terres aux étrangers à la frontière turque (inclus les Kurdes privés de nationalité)
2008-2009 Pour la première fois, la Syrie reçoit une aide du Programme Alimentaire Mondial100 000 familles déplacées chaque année sur ces deux années

© Presses de l’Ifpo, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable