Analecta

Regis Blachère
Études arabes, médiévales et modernes

Présentation

Professeur d'arabe à l'École nationale des langues orientales puis à la Sorbonne, directeur d'études à l'École pratique des hautes études, de l'Institut d'études islamiques de l'université de Paris (1956-1965) et du Centre de lexicographie arabe, Régis Blachère (1900-1973) est un monument de l’orientalisme et des études arabes en France.

De sa thèse sur Mutanabbî à sa Grammaire de l'arabe classique, en passant par son Dictionnaire arabe-français-anglais, son Histoire de la littérature arabe : des origines à la fin du XVe siècle de J.-C. et surtout sa traduction « critique » du Coran (1947) et son essai de reclassement des sourates dans l'ordre chronologique de leur révélation, aucun arabisant n’a pu passer à côté de son œuvre, dont le présent ouvrage, Analecta, rassemble, dans une longue série d’articles, les textes les plus marquants.

Parmi les thèmes abordés dans ce livre édité en son hommage, la littérature arrive en première place : « Le ġazal ou poésie courtoise dans la littérature arabe », « Regards sur la littérature narrative en arabe au ier siècle de l’Hégire », « Un jardin secret : la poésie arabe »...etc. Mais la part belle est également faite aux études coraniques et à l’évolution des sciences dans le monde arabe : « L’allocution de Mahomet lors du Pèlerinage d’Adieu », « Note sur le substantif nafs “souffle vital”, “âme”, dans le Coran », « Quelques réflexions sur les formes de l’encyclopédisme en Égypte et en Syrie du VIIIe/XIVe siècle à la fin du IXe/XVe siècle ».

Sommaire

André Raymond
Avant-propos
Charles-André Julien
Celui qui montrait la Voie droite
André Miquel
Le langage d’une vie

© Presses de l’Ifpo, 1975

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.