Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Syrie du nord à l’époque des croisades et la principauté franque d’Antioche

 | 
Claude Cahen

Quatrième partie

Chapitre I. Les institutions politiques de la principauté d’Antioche

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A) Généralités

Les auteurs qui se sont intéressés aux institutions des états fondés par les croisés ont toujours en fait traité presqu’exclusivement des institutions du royaume de Jérusalem, pour lequel ils disposaient d’une documentation assurément bien supérieure à celle qui existe pour les autres états franco-syriens ; et tous plus ou moins ils ont admis par prétérition que les institutions d’Antioche étaient partie intégrante d’un corps général d’institutions franques dont ils trouvaient la principale réalisation à Jérusalem. Nous considérons que partir d’une telle proposition est fausser entièrement le problème. Sans doute, si l’on met face à face d’une part les diverses régions d’où viennent les croisés, de l’autre les diverses parties de la Syrie-Djéziré où ils s’établissent, on trouve de chaque côté assez de caractères en gros communs pour pouvoir conjecturer a priori que les institutions franco-syriennes présenteront également entre elles beaucoup de ressemblances. Néanmoins...

© Presses de l’Ifpo, 1940

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540