Version classiqueVersion mobile

Formation, qualification, métiers. Évolution du marché de l’emploi et information sur les métiers

 | 
Élisabeth Longuenesse

Avertissement

Texte intégral

1Le présent volume réunit les contributions à une table-ronde qui s’est tenue les 21 et 22 mai 2012, à l’Université Libanaise, sous le titre « Formation, Qualification, Métiers : comment améliorer l’information sur les besoins du marché de l’emploi ? »

2L’objectif de cette table-ronde était de faire un premier état des lieux de la façon dont est affrontée la question de l’ajustement des formations aux nouveaux besoins du marché de l’emploi et dont sont identifiés les nouveaux métiers et métiers émergents au Liban. La participation de quelques chercheurs et experts d’Algérie et d’Égypte a permis d’ouvrir la réflexion sur des situations voisines, tandis que la présentation de trois types de structures françaises travaillant à l’information sur l’emploi, les métiers et les qualifications, plus qu’à offrir un modèle, visait à mettre en débat acquis et limites de l’expérience française, dans la perspective de la mise sur pied d’un observatoire libanais, et/ou régional, des métiers et du marché du travail.

3La rencontre s’est tenue en français et en arabe.

4Outre les auteurs des communications réunies dans ce volume, plusieurs collègues libanais ont participé aux travaux en présidant et modérant les quatre sessions, et ont contribué largement à la richesse et au succès des débats.

5L’AUF a soutenu financièrement l’initiative et l’Université Libanaise l’a accueillie dans ses locaux.

6Que tous soient remerciés.

7Dans ce volume, il nous a semblé utile de ne pas nous limiter à un simple recueil d’actes de colloque et d’éclairer les contributions, souvent techniques, par une longue introduction générale de caractère plus théorique, visant à situer les communications dans le champ des travaux sur l’emploi, le marché du travail et la formation professionnelle, accompagné d’une bibliographie introductive. Nous avons eu le souci de citer un maximum de publications accessibles sur internet, soit sur des sites institutionnels (en particulier celui du Céreq), soit par le biais des portails de revues en ligne.

8Chaque session est ensuite précédée d’une courte introduction mettant les deux ou trois communications en perspective les unes avec les autres.

9Il va sans dire que le lecteur de ce dossier plus particulièrement intéressé par l’un ou l’autre texte pourra les lire séparément, tandis que le chercheur ou l’étudiant aura intérêt à faire des aller et retours entre les textes d’introduction et les communications elles-mêmes.

10Trois communications sont traduites de l’arabe (Issa, Moussaoui, Feghali et Chalhoub). Elles seront publiées parallèlement, dans leur langue d’origine, dans la revue Sciences sociales (éditée par l’Institut des Sciences Sociales de l’Université Libanaise), avec la traduction arabe de l’une des communications (Vilter) et d’une version remaniée de l’introduction.

© Presses de l’Ifpo, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search