Version classiqueVersion mobile

La réforme agraire dans la Ghouta de Damas

 | 
Anne-Marie Bianquis

Remerciements

Texte intégral

1Que tous ceux qui m’ont aidée à mener à bien ce travail trouvent ici l’expression de ma gratitude : en particulier MM. J. Pelletier qui l’a dirigé, N. Elisséeff, G. Mutin et P. Sanlaville qui l’ont suivi.

2Il n’aurait pas été possible de le réaliser sans la caution de l’Institut Français d’Études Arabes de Damas, et le soutien de l’Institut de Recherches sur le Monde Arabe Contemporain (UA 913) de la Maison de l’Orient, et notamment de J. et F. Métrai.

3Ch. Darière, du Laboratoire de Géographie Rhodanienne a assuré la réalisation des cartes, que Mme. Billaux m’a aidée à préparer.

4G. Delanoue a accepté de publier ce texte dans la collection de l’I.F.E.A.D ; et J. Picard en a assuré la typographie dans des conditions difficiles.

© Presses de l’Ifpo, 1989

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search