Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les campagnes de la Syrie du Nord

 | 
Georges Tate

Troisième partie. Conquête des terroirs et enrichissement paysan

Introduction à la troisième partie

Texte intégral

1Pour connaître, dans ses différents aspects, l'expansion démographique et économique qui constitue, selon G. Tchalenko, le fait le plus important de l'évolution du Massif calcaire de la Syrie du Nord entre le IIe et le VIIe siècle, il aurait fallu disposer de données quantitatives pour préciser sa chronologie, son ampleur et son rythme. Faute de trouver de telles informations dans les sources écrites, nous pouvons considérer les bâtiments comme des données de remplacement, en raison de leur état de conservation exceptionnel et du fait que les maisons, quelles que soient leurs dimensions, sont des assemblages de pièces équivalentes. C'est ainsi que, sur la base d'un inventaire descriptif et en mettant en œuvre les critères tirés de l'évolution de l'appareil des murs et du décor, nous avons classé par tranches chronologiques les 4771 pièces représentant la totalité des maisons de 46 villages choisis pour leur état de conservation et répartis à peu près également dans les trois zones géographiques où ils forment des ensembles complets : Ǧebels Sim‘ān et Ḥalaqa, Bārīšā et il A‘la, et Zāwiye. Pour exact qu'il soit, ce classement manque cependant de précision et les conditions de son élaboration ont entraîné des incohérences, des incertitudes qui ne touchent pas à l'essentiel, mais qu'il convient de réduire, avant de passer aux problèmes d'interprétation.

© Presses de l’Ifpo, 1992

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540