Versión clásicaVersión móvil

Le comté de Tripoli sous la dynastie toulousaine (1102-1187)

 | 
Jean Richard

Chapitre III. Les institutions du comté de Ttripoli

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Les Assises du comté de Tripoli existaient encore au xiiie siècle, mais aucun des états d’Orient du xive n’en a fait sa législation, car aucun d’entre eux n’était l’héritier de ce comté. Aussi, tandis que les Assises de Jérusalem ont été conservées comme législation du royaume de Chypre, et que le royaume de Petite-Arménie utilisait les Assises d’Antioche., celles de Tripoli ont disparu en même temps que le comté1. Leur disparition nous oblige à recourir aux chartes et à quelques mentions de chroniques pour connaître les institutions du comté. Ces documents diplomatiques sont rares, et fort peu d’entre eux nous montrent clairement le fonctionnement de ces institutions. Aussi nous est-il nécessaire de rapprocher les renseignements fragmentaires qu’ils nous fournissent (en général l’existence des charges et le nom de certains de leurs titulaires) des institutions analogues existant à Antioche ou à Jérusalem.

A) LE POUVOIR COMTAL

L’origine du pouvoir comtal réside dans la conquête ; cett...

© Presses de l’Ifpo, 1945

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Esta publicación digital es el resultado de un proceso automático de reconocimiento óptico de caracteres.

Comprar

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search