Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le comté de Tripoli sous la dynastie toulousaine (1102-1187)

 | 
Jean Richard

Chapitre III. Les institutions du comté de Ttripoli

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les Assises du comté de Tripoli existaient encore au xiiie siècle, mais aucun des états d’Orient du xive n’en a fait sa législation, car aucun d’entre eux n’était l’héritier de ce comté. Aussi, tandis que les Assises de Jérusalem ont été conservées comme législation du royaume de Chypre, et que le royaume de Petite-Arménie utilisait les Assises d’Antioche., celles de Tripoli ont disparu en même temps que le comté1. Leur disparition nous oblige à recourir aux chartes et à quelques mentions de chroniques pour connaître les institutions du comté. Ces documents diplomatiques sont rares, et fort peu d’entre eux nous montrent clairement le fonctionnement de ces institutions. Aussi nous est-il nécessaire de rapprocher les renseignements fragmentaires qu’ils nous fournissent (en général l’existence des charges et le nom de certains de leurs titulaires) des institutions analogues existant à Antioche ou à Jérusalem.

A) LE POUVOIR COMTAL

L’origine du pouvoir comtal réside dans la conquête ; cett...

© Presses de l’Ifpo, 1945

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter