Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Nūr ad-Dīn. Tome II

 | 
Nikita Elisséeff

Deuxième partie. Le règne de Nūr Ad-Dīn : origines et événements politiques

V. Les années troubles (550-556/1155-1161)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

I. L’ACTIVITÉ DE NŪR AD-DĪN DE 550/1155 A 551/1157

A. LA TRÊVE AVEC LE ROYAUME LATIN DE JÉRUSALEM1

Après la prise de Damas, Nūr ad-Dīn avait besoin de plusieurs années de calme pour organiser son nouvel empire et asseoir son autorité. L’étendue de ses États, les ressources et les contingents dont il disposait ne permettaient pas au jeune souverain de soutenir la lutte sur deux fronts. Il cherchera donc à s’assurer la neutralité de ses voisins ; lorsqu’un adversaire se manifestera, Nūr ad-Dīn s’efforcera de l’isoler afin de n’avoir à lutter que contre un seul ennemi à la fois.

A partir de 550/1155, Nūr ad-Dīn déploya une grande activité diplomatique et son souci fut alors d’éviter que l’Égypte ne soit envahie par les Francs de Jérusalem, ce qui l’aurait obligé à intervenir pour soutenir les Musulmans et lui aurait fait rompre la trêve qui lui permettait d’avoir la paix sur ses frontières méridionales. Dans le nord, il allait chercher à ne pas se heurter aux Francs d’Antioche qui ne pouv...

© Presses de l’Ifpo, 1967

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter