Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les faubourgs de Damas

 | 
Yves Roujon
, 
Luc Vilan

Chapitre 4 - Les quartiers du Barada

Les éléments structurants de la forme urbaine

Texte intégral

1Quatre éléments, quatre infrastructures, quatre fonctions urbaines structurent le territoire d’ouest en est : l’enceinte, le canal (‘Aqrabani), le Barada et l’avenue Malik Fayçal. Le rempart et l’avenue Malik Fayçal en constituent réciproquement les limites sud et nord, tandis que le Barada et le ‘Aqrabani le traversent du couchant au levant. Ces infrastructures linéaires renvoient à des faits urbains majeurs dépassant largement l’aire d’étude : l’enceinte, la fortification et le tour de ville ; les grands flux et les liens territoriaux entre l’est et l’ouest de Damas ; l’alimentation en eau des anciennes maisons et fontaines de la ville ; les loisirs et la fraîcheur des berges ; l’industrie des moulins, teintureries et tanneries ; l’ancrage de la ville dans son oasis et l’irrigation de la Ghouta.

2Le rempart de la ville dresse une barrière franche entre la ville intra-muros et ses faubourgs (p. 188). Caché à l’arrière du tissu urbain dans la séquence ouest, il devient prégnant dans le paysage urbain lorsque la large vallée du Barada provoque de multiples dégagements. Sa structure de pierres cyclopéennes, surmontée d’une frise de maisons, se confronte tour à tour aux moulins, au grand paysage ou à une rangée de maison, écartée de la chaussée par le canal filant vers la Ghouta (p. 184).

3Le Barada et le ‘Aqrabani sont la composante paysagère des éléments structurants. D’abord resserrée entre le rempart et les constructions la rivière est invisible de la rue. Puis, peu après la porte Bab al-‘Amara elle développe d’amples mouvements, se sépare en plusieurs bras, laisse émerger quelques îlots et crée de petites îles entre son cours et le ‘Aqrabani. La vallée s’ouvre. Le cours irrégulier du lit du Barada installe, dans l’espace urbain habituellement très dense des faubourgs, de grands espaces, autrefois conquis par les plantations marécageuses ou propices aux peupliers. Passé l’eau et ses berges plantées, la déclivité des terrains étage en plates-formes les constructions de la rive nord. Elle donne de la profondeur de champ à des panoramas urbains inédits. Le regard profitant de la courbure du rempart embrasse muraille et fleuve, découpe en silhouette l’arrière de l’avenue Malik Fayçal et ses grands monuments pour glisser sur les flancs des quartiers de Salihiyya, Muhajirin, avec pour horizon la ligne de crête du Qasiyoun. Dans le sens inverse, en descendant des quartiers jouxtant l’avenue, la pente naturelle de la vallée et les espaces libres de construction créent la distance utile à des vues dégagées sur le rempart et la ville intra-muros telles qu’aucun autre paysage historique ne peux l’offrir.

4L’avenue Malik Fayçal, au nord, relie la place Marja à la rue al-Qassa‘ issue de la porte Bab Touma. À l’échelle territoriale elle relie la route de Beyrouth à celle d’Alep. L’avenue est large. Elle est composée de plusieurs sections d’origines différentes. Le tracé du tramway et les élargissements nécessaires à son passage l’ont réellement constituée, comme voie urbaine, au début du xxe siècle. Sa largeur, quinze mètres environs, très supérieure aux dimensions habituelles dans les faubourgs, ses constructions relativement hautes en de nombreux endroits et l’intense trafic accentuent la distinction entre les tissus urbains du nord et ceux du sud de la voie. Bordée en son début d’un enchaînement de souks, d’ateliers, d’entrepôts et d’équipements, celle-ci devient progressivement résidentielle en allant vers l’est.

Plan parcellaire 1930

Plan parcellaire 1930

Plan parcellaire 1930 (2)

Plan parcellaire 1930 (2)

Souks, entrepôts et monuments, 1 - Bab al-Faraj

Souks, entrepôts et monuments, 1 - Bab al-Faraj

2 - Bab al-‘Amara

2 - Bab al-‘Amara

Galerie couverte d’un grand khan perpendiculaire à l’avenue du Malik Fayçal

Galerie couverte d’un grand khan perpendiculaire à l’avenue du Malik Fayçal

Table des illustrations

Titre Plan parcellaire 1930
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/4158/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 124k
Titre Plan parcellaire 1930 (2)
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/4158/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 124k
Titre Souks, entrepôts et monuments, 1 - Bab al-Faraj
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/4158/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 128k
Titre 2 - Bab al-‘Amara
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/4158/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 120k
Titre 3 - Bab al-Salam
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/4158/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 128k
Titre 4 – Bab Touma
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/4158/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 124k
Titre Galerie couverte d’un grand khan perpendiculaire à l’avenue du Malik Fayçal
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/4158/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 119k

© Presses de l’Ifpo, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540