Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les faubourgs de Damas

 | 
Yves Roujon
, 
Luc Vilan

Chapitre 2 - Sarouja/‘Uqayba

Structure et hiérarchie des voies

Texte intégral

1L’organisation des voies des faubourgs nord de Damas est un exemple caractéristique d’un système linéaire et hiérarchisé. Ici, point de mailles ni d’îlots, mais une hiérarchie forte entre quelques grandes voies irriguant le territoire et de nombreuses impasses pour desservir le tissu urbain (p. 76).

2Les deux grandes voies de direction est-ouest, l’axe Sarouja et l’avenue Malik Fayçal, qui se rejoignent entre Bab al-‘Amara et Bab al-Salam sont de nature très différente. Sarouja est la rue centrale des deux quartiers où se concentrent le commerce, les équipements, et les monuments, c’est la rue à partir de laquelle s’est développée la croissance des faubourgs vers le nord, alors que Malik Fayçal est une rue de contournement de la ville intra-muros, c’est une voie territoriale, de transit, très animée, souvent embouteillée, où l’on trouve une intense activité, travail du métal et vente d’équipements ménagers et de matériaux de second œuvre pour le bâtiment, lavabos, éviers, carrelage…

3L’avenue Malik Fayçal forme la limite sud du quartier et lui est en quelque sorte étrangère, nous en reparlerons dans le chapitre intitulé « Les quartiers du Barada » qui traite de l’ensemble des territoires situés entre l’avenue et le rempart.

4Les voies nord-sud, de moindre importance, sont les anciens chemins de l’oasis, à partir desquels s’est aussi organisée la croissance urbaine ; ils butent au nord sur le boulevard de Bagdad, qui n’est pas encore urbanisé en 1930.

Étude du tissu urbain : hiérarchie des voies, 1930

Étude du tissu urbain : hiérarchie des voies, 1930

Table des illustrations

Titre Étude du tissu urbain : hiérarchie des voies, 1930
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/4142/img-1.jpg
Fichier image/, 116k

© Presses de l’Ifpo, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540