Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les faubourgs de Damas

 | 
Yves Roujon
, 
Luc Vilan

Remerciements

Texte intégral

1Cet ouvrage trouve son origine dans les études de terrain engagées dès 1992 par l’Atelier Damas du CEAA Villes-Orientales des écoles d’Architecture de Paris-Belleville et de Versailles.

2À Sarab Atassi, nous tenons à dire notre immense gratitude. Sa connaissance de Damas si généreusement offerte et nos échanges ont permis d’approfondir année après année notre démarche. Ambassadrice infatigable des anciens faubourgs de Damas, elle s’est battue sur tous les fronts pour donner aux travaux de l’Atelier une audience capable d’inscrire leurs problématiques dans les débats en cours. À chaque instant elle a suivi la réalisation de l’ouvrage, relisant les textes et assurant les transcriptions. Du premier Atelier à la dernière touche de cette publication son enthousiasme et son amitié ont été notre plus précieux stimulant.

3À nos étudiants, nous devons l’essentiel de cette somme de dessins qui constitue le corpus de l’ouvrage. Qu’ils trouvent chacun ici l’expression de notre gratitude.

4À tous les Damascènes des faubourgs qui nous ont chaleureusement accueillis dans leurs quartiers et nous ont ouvert les portes de leurs maisons, nous adressons, par ce livre, nos remerciements.

5Nous tenons également à exprimer nos remerciements à :
Abd al-Razzaq Moaz, pour nos pérégrinations « dans les faubourgs », nos conversations, ses contributions historiques et son soutien institutionnel décisif à l’origine de cette publication.
Jean-Paul Pascual, pour nos échanges, ses conseils et sa relecture attentive de notre manuscrit.
Souheil Chebat pour sa présence discrète, la pertinence de ses observations et de ses questions lors des présentations de nos travaux à Damas et pour la traduction arabe de l’ouvrage menée conjointement avec Sarab Atassi.
La Direction Générale des Antiquités et des Musées de Syrie, et plus particulierement Muwaffaq Dughman, successivement Directeur des Monuments de Damas, Directeur du Maktab Anbar, professeur à l’École d’Architecture de l’Université de Damas, pour l’intérêt porté aux perspectives opérationnelles de nos travaux.

6Nos remerciements s’adressent également aux Directeurs successifs de l’Institut Français du Proche-Orient,
Jacques Langhade, qui nous a accueillis à l’Ifpo (ex-IFEAD), et a scellé la coopération entre l’Atelier Damas du CEAA et l’Institut.
Dominique Mallet pour son chaleureux plaidoyer en faveur de nos travaux, notamment auprès des Services de l’Ambassade de France à Damas.
Christian Décobert, Floréal Sanagustin, Jean-Yves l’Hopital, Francois Burgat, qui nous ont encouragés et mis à notre service les facilités institutionnelles et matérielles utiles au bon déroulement des Ateliers et à la finalisation de la publication.

7Et aussi à :
Philippe Georgeais, ancien Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle à l’Ambassade de France à Damas, qui n’a pas ménagé ses efforts pour trouver les financements de l’étude.
Isabelle Longuet, de la direction des affaires étrangères de la DAPA, qui a inscrit notre projet dans le cadre des actions de coopération franco-syrienne.
L’école d’Architecture de Versailles et son Directeur, Nicolas Michelin, qui ont apporté une contribution significative à l’édition de l’ouvrage.
La MAM, ou le Programme syro-européen de modernisation des municipalités qui a soutenu la décision de classement de secteurs localisés dans les faubourgs historiques de Damas et dont le soutien financier a permis la publication de la version arabe.
Enfin nous remercions
Mohamad Zahabi, qui a conçu la maquette finale de l’ouvrage et sa couverture.
Lina Khanmé Sberna, qui a assuré le suivi de la maquette et patiemment finalisé la mise en page de l’ouvrage.
Étienne Léna et Hubert Lempereur qui, sans ménager leur temps et leur dextérité, ont repris en infographie le grand plan « projet » de synthèse des faubourgs.
Zoé Guillard qui a eu la lourde tache de numériser la multitude des calques originaux et de réaliser la pré-maquette de l’ouvrage.

© Presses de l’Ifpo, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540