Version classiqueVersion mobile

De la théorie à l’usage

 | 
Bruno Paoli

Annexe I. Cent poètes arabes anciens : Données bio-bibliographiques et répertoire métrique

Texte intégral

PRÉSENTATION

1Dans cette première annexe, chacun des cent poètes dont l'œuvre a été retenue pour la réalisation de cette recherche fait l'objet d'une fiche personnelle ; et chaque fiche comporte, outre le nom du poète, six rubriques où est consigné l'ensemble des informations importantes concernant sa vie et son œuvre.

1) NOM

2Les poètes sont class.s suivant le nom sous lequel ils sont connus, qu'il s'agisse de leur nom véritable (Rabī‘a b. Maqrūm ou al-Ḫirniq bt. Badr, par exemple, où "b." est l'abréviation de ibn, "fils de", et "bt.", celle de bint, "fille de", suivis le plus souvent du nom du père ou, dans quelques cas, de celui de la mère : Qays b. al-Ḥidādiyya, par exemple) ; ou d'un surnom ou sobriquet (laqab), comme al-A‘šä. ("le nyctalope"), al-Ḥansā’ ("la camarde") ou al-Muḫabbal ("l'assoté"). Dans ce cas, le nom proprement dit, s'il est connu, figure entre parenthèses : al-Ḥansā’ (Tumāḍir bt. ‘Amr).

3Le classement suit l'ordre alphabétique latin. Autrement dit, le ‘ayn (‘) n'est pas pris en compte ; le tā’, le ṯā’ et le ṭā’ ne sont pas distingués (tous se trouvent à la lettre t) ; de même pour dāl, ḏāl et ḍād ; ğīm et ġayn ; ḥā’, ḫā’ et hā’ ; sīn, šīn et ṣād ; zīn et ẓā’. Pour des raisons de lisibilité, l'article al-, qui précède un grand nombre de noms, mais qui n'est pas pris en compte lors du classement alphabétique, figure cependant à la place qui lui est due.

2) TRIBU

4Pour ce qui concerne l'appartenance tribale du poète, la généalogie complète (c’est-à-dire jusqu'aux ancêtres communs Qaḥṭān, ‘Adnān ou Nizār) n'a bien sûr pas été indiquée. À la tribu du poète, je n'ai le plus souvent ajouté, entre parenthèses, que le groupe auquel elle se rattache directement. Ainsi la tribu des ‘Adwān, à laquelle appartient Ḏū al-Iṣba‘, et celle des Sulaym, à laquelle appartient al-‘Abbās b. Mirdās, sont toutes deux rattachées au groupe des Qays b. ‘Aylān. Pour la tribu des Ḍubay‘a, j'ai indiqué le groupe (Qays b. Ṯa‘laba) et la confédération (Bakr). Pour certaines tribus importantes, comme les Tamīm ou les ‘Āmir b. Ṣa‘ṣa‘a, j'ai indiqué, lorsque cela était possible, la sous-tribu à laquelle le poète est rattaché.

3) RÉGION

5C'est par le biais de l'appartenance tribale que la région dans laquelle le poète a vécu peut être délimitée. Si cette localisation ne pose aucun problème pour ce qui concerne les poètes citadins, d'al-Ḥīra, Médine, La Mecque, Taymā’, Ṭā’if, Nağrān ou Baṣra, ce n'est pas le cas des poètes bédouins dont les tribus nomadisaient sur une aire géographique souvent très vaste et susceptible de varier d'une décennie à l'autre. La situation géographique du poète n'a donc qu'une fonction purement indicative. Nombreux sont les poètes qui ont voyagé et les contacts ont dû être nombreux et suivis entre les différentes régions du domaine arabe. Il en est aussi dont les attaches tribales sont très lâches, et qui sont à proprement parler des poètes "itinérants" ou des "poètes-brigands" (ṣu‘lūk pl. ṣa‘ālīk).

6Les subdivisions géographiques utilisées dans cette rubrique pour les poètes bédouins sont donc relativement grossières : "Sud-Ouest" désigne le Yémen septentrional et la région de Nağrān ; "Ouest" désigne le ‘Asīr (Wādī Qanawā) et le sud du Ḥiğāz (de Ṭā’if à Tabūk, en passant par La Mecque, Médine, le Wādī al-Rumma et le Wādī al-Qurā) ; "Centre" désigne le Nağd, du Wādī Ranya et du Wādī Dawāsir au sud jusqu'au Ğabal Šammār au nord, et la Yamāma ; "Est" désigne la région du Bas-Euphrate ; "Sud-Est", le Ḥasā’ et Baḥrayn ; "Nord-Est", la région du Moyen-Euphrate ; "Nord", enfin, désigne la Syrie et les confins de la Palmyrène. Pour les "poètes itinérants" et les "poètes-brigands", la zone géographique mentionnée est celle où évoluait la tribu d'origine du poète.

4) PÉRIODE

7Dans la mesure où presque tous sont préislamiques ou muḫaḍramūn (nés avant l’Hégire et morts après), j'ai choisi d'utiliser le calendrier grégorien, par souci de clarté d'abord et dans la mesure, aussi, où l'avènement de l'islam n'a pas eu d'effet immédiat sur la production poétique d'expression arabe et où la distinction entre poètes préislamiques et musulmans n'est pas pertinente du point de vue de l'histoire littéraire. On trouvera dans ces fiches deux types de datation : le premier indique uniquement la date de la mort du poète, si celle-ci est connue avec un tant soit peu de précision. Par exemple, pour al-Aġlab b. ‘Amr al-‘Iğlī, m. 641. Le plus souvent, cette date est approximative : Abū Ṭālib, m. ± 619. Le second type concerne des poètes au sujet desquels nous ne possédons pas de Données biographiques permettant de situer leur existence de manière précise. La plupart ont vécu au vie siècle. Dans ce cas, la période supposée d'activité du poète est indiquée de manière approximative : première moitié, seconde moitié ou milieu du vie siècle. Entre parenthèses est mentionnée la période supposée d'activité du poète, parmi les six périodes (P1 à P6) délimitées dans le dernier chapitre de cette étude.

5) RENSEIGNEMENTS BIOGRAPHIQUES

8Les indications biographiques se veulent le plus concises possible. À quelques exceptions près, seules sont fournies les informations qui situent le poète dans un contexte historique ou qui le mettent en rapport avec l'un de ses congénères, toutes informations qui nous permettent de dater son œuvre de manière absolue ou relative.

6) ÉTAT DES ŒUVRES

9Dans cette rubrique, je signale l'existence ou non de recensions de l'œuvre du poète, son dīwān, à l'époque classique. Le cas échéant, le nom des auteurs de ces recensions, s'ils sont connus, sont mentionnés. Dans le cas contraire, c'est l'auteur de la collection moderne des œuvres du poète qui est mentionné. Pour les dix poètes dont j'ai personnellement recensé les vers, les références renvoient aux pages de l'annexe II de ma thèse où ils sont consignés. Seules les références des vers collectés sont rappelées à la suite de la fiche consacrée à ces poètes. Pour quelques rares poètes, j'ai complété l'inventaire de la source utilisée. Les références des ajouts figurent à la fin de la rubrique « Répertoire métrique ». Les titres des ouvrages dont sont tirés les vers collectés ou ajoutés figurent sous leur forme abrégée. Pour les références détaillées de ces ouvrages, je renvoie à la bibliographie. Dans tous les cas, le nombre de pièces et de fragments est ensuite indiqué, ainsi que le nombre total de vers correspondant. La limite entre "pièces" et "fragments", je le rappelle, est fixée à dix vers, soit : de un à neuf vers, "fragments" ; dix vers et plus, "pièces". Encore une fois, cette subdivision arbitraire joue un rôle purement indicatif. Du fait que la poésie arabe ne fait pas usage de formes de niveau supérieur au vers, strophes ou refrains par exemple, il est quasiment toujours impossible de savoir si un poème est complet ou non. Enfin, entre parenthèses, figurent les références abrégées de la source qui a été utilisée et sur la base de laquelle j'ai procédé à l'inventaire des mètres employés par chaque poète.

7) RÉPERTOIRE MÉTRIQUE

10L'inventaire des mètres employés par le poète est présenté comme suit : sous l'abréviation d'un mètre donné figurent les pièces, fragments ou vers isolés dans lesquels il est utilisé, dont les numéros (en chiffres romains) sont ceux de la source consultée pour réaliser l'inventaire, ou ceux de mon propre inventaire pour les dix poètes de l'annexe II de ma thèse. Entre parenthèses figure le nombre de vers que contient le numéro. Pour chaque mètre sont indiqués le nombre de pièces ou de fragments. Par exemple, T : [...] = 3 + 4 / 43 V signifie que nous sont conservés, des compositions d'un poète dans le mètre ṭawīl, trois fragments de moins de dix vers, et quatre fragments (ou pièces) de plus de dix vers, soit un total de 43 vers. Entre parenthèses figure, pour chaque groupe de modèles, c'est-à-dire pour chaque mètre abstrait de la théorie arabe classique, le pourcentage de vers composés par le poète suivant ce mètre, calculé par rapport au nombre total de vers de sa composition qui nous ont été conservés. J'ai reproduit, à la suite de cette présentation, les tableaux récapitulatifs dans lesquels figurent l'ensemble des modèles de vers présents dans l'œuvre poétique attribuée aux cent poètes qui sont inventoriés dans la présente annexe.

Liste des symboles

Liste des symboles

— A - ‘A —

11AL-‘ABBĀS B. MIRDĀS

12Tribu : Sulaym (Qays b. ‘Aylān)

13Région : Ouest

14Période : m. ± 640 (P5)

15Renseignements biographiques : sayyid de tribu, gendre d'al-Ḫansā’, il échangea de nombreuses diatribes avec Ḫufāf b. Nadba et participa à la bataille de Taṯlīṯ en compagnie de ‘Amr b. Ma‘dīkarib. Converti à l'islam en 630, il participa à la prise de La Mecque (630) et à la bataille de Ḥunayn (630). Établi avec son clan dans la région de Baṣra, il serait mort sous le règne de ‘Umar.

16État des œuvres : dīwān, recensions al-Ṭūsī et Ibn al-Sikkīt perdues. Compilation récente d'un dīwān par Ğamīl Bek al-‘Aẓm (ms. Maktaba Ẓāhiriyya, Damas) d'après les fragments cités dans Sīra, incomplète et défectueuse ; corrigée et complétée par Y. al-Ğabbūrī : 77 pièces et fragments, soit 510 vers (Dīwān al-‘Abbās b. Mirdās al-Sulamī, éd. Y. al-Ğabbūrī, 1968).

17Répertoire métrique :

18T : 8 + 28 / 210 V (40,10 %)T-1 : XI (2), XXVIII (17), XXXVI (3), XLIII (16), XLVIII (1), IL (1), LI (1) = 2 + 5 / 41 V ; T-2 : V (6), VI (8), X (11), XIV (7), XVI (7), XIX (2), XX (27), XXIV (16), XXX (11), XXXII (11), XXXIII (3), XXXIV (18), XL (4), XLI (5), XLII (3), XLIV (5), XLVI (1), XLVII (1), L (1), LII (1), LIII (1), LVII (2), LX (7), LXI (4), LXVII (8), LXVIII (2), LXIX (1), LXX (1), LXXI (4), LXXII (1), LXXV (13) = 6 + 23 / 169 V

19B : 3 + 6 / 60 V (12,85 %)B-1a : II (14), XIII (20), LVIII (1) = 2 + 1 / 35 V ; B-1b : XXII (5), XXXVII (13), LV (1), LVI (2) = 1 + 3 / 21 V ; B-2a : XXVI (2), XXVII (2) = 0 + 2 / 4 V

20W : 3 + 10 / 99 V (19,41 %) – III (8), VII (16), VIII (5), IX (4), XII (28), XV (9), XXIX (10), XXXV (4), XXXIX (4), XLV (2), LIX (1), LXV (7), LXXVII (1)

21K : 3 + 7 / 79 V (15,49 %)K-1 : XXI (16), XXIII (19), LXIII (2), LXXIII (6), LXXIV (1) = 2 + 3 / 44 V ; K-2 : IV (6), XXXI (12), XXXVIII (7)) = 1 + 2 / 25 V ; K-3 : LXII (4) = 0 + 1 / 4 V

22Mt : 2 + 5 / 43V (8,43 %)Mt-1 : LXVI (2) = 0 + 1 / 2V ; Mt-2 : I (10), XVII (12), XVIII (8), XXV (7), LIV (1), LXXVI (3) = 2 + 4 / 41 V

23X : 0 + 1 / 2 V (0,39 %)X-1 : LXIV (2)

‘ABD ALLĀH B. RAWĀḤA

24Tribu : Ḥāriṯ (Ḫazrağ)

25Région : Médine

26Période : m. 629 (P4)

27Renseignements biographiques : d'abord poète de tribu, il dirigea ses vers contre Aws b. Ḥağar et Qays b. al-Ḫaṭīm notamment. Il se convertit en 621 et devint l'un des plus zélés défenseurs de l'islam. Il semble qu'il savait lire et écrire et que, de ce fait, il fut le secrétaire du Prophète Muḥammad. Il fut percepteur du fisc à Ḫaybar en 628 et mourut lors de l'expédition de Mu’ta (629).

28État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par Ḥ.M. Bāğūda : 31 pièces et fragments, soit 165 vers (Dīwān ši‘r ‘Abd Allāh b. Rawāḥa al-Anṣrī al-Ḫazrağī, šā‘ir al-rasūl, éd. Ḥ.M. Bāğūda, 1972).

29Répertoire métrique :

30T : 2 + 8 / 50 V (30,30 %)T-2 : II (4), III (4), VI (15), VII (1), XIV (1), XVII (4), XVIII (1), XIX (3), XXVI (11), XXXI (6)

31B : 0 + 4 / 14 V (8,48 %)B-1a : IX (3), XV (1), XX (2) = 0 + 3 / 6 V ; B-1b : XII (8) = 0 + 1 / 8 V

32W : 2 + 4 / 56 V (33,94 %) – I (5), X (23), XVI (1), XXI (16), XXV (8), XXVII (3)

33K : 0 + 1 / 1 V (0,61 %)K-2 : XXIII (1)

34Rj : 0 + 6 / 35 V (21,21 %)Rj-1 : XXII (2), XXIV (9) = 0 + 2 / 11 V ; Rj-2a : VIII (9), XXVIII (6), XXIX (3), XXX (6) = 0 + 4 / 24 V

35Mn : 0 + 2 / 6 V (3,63 %) – IV (2), V (4)

36X : 0 + 2 / 3 V (1,82 %)X-1 : XI (2), XIII (1)

‘ABD ALLĀH B. AL-ZIBA‘RĪ

37Tribu : Qurayš

38Région : La Mecque

39Période : m. ± 640 (P5)

40Renseignements biographiques : de la même génération que le Prophète Muḥammad, il prit d'abord position contre les émigrés musulmans à Médine, puis se convertit lors de l'entrée de Muḥammad à La Mecque. Il serait mort sous le règne de ‘Umar.

41État des œuvres : Pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par Y. al-Ğabbūrī : 31 pièces et fragments, soit 178 vers (Ši‘r ‘Abd Allāh b. al-Ziba‘rī, éd. Y. al-Ğabbūrī, 1978).

42Répertoire métrique :

43T : 2 + 9 / 56 V (31,46 %)T-2 : II (7), III (12), V (1), XIII (5), XVII (4), XVIII (4), XXII (1), XXIV (2), XXV (1) = 1 + 8 / 37 V ; T-3 : XII (17), XIV (2) = 1 + 1 / 19 V

44B : 0 + 1 / 3 V (1,68 %)B-1b : XI (3)

45W : 0 + 1 / 4 V (2,24 %) – VI (4)

46K : 2 + 8 / 67 V (37,64 %)K-1 : XXIII (5) = 0 + 1 / 5V ; K-2 : I (15), XVI (3), XIX (14), XX (7), XXVIII (4), XXIX (4), XXX (1), XXXI (8) = 2 + 6 / 56 V ; K-3 : XXVI (6) = 0 + 1 / 6 V

47Km : 0 + 1 / 1 V (0,56 %)Km-1 : IV (1)

48Mt : 0 + 2 / 5 V (2,80 %)Mt-2 : IX (3), XXVII (2)

49Rj : 0 + 1 / 3 V (1,68 %)Rj-1 : VII (3)

50R : 1 + 1 / 22 V (12,35 %)R-2 : VIII (6), XV (16)

51X : 0 + 1 / 7 V (3,93 %)X-1 : X (7)

52H : 1 + 0 / 10 V (5,61 %) – XXI (10)

‘ABD QAYS B. ḪUFĀF

53Tribu : Barāğim (Tamīm)

54Région : Centre

55Période : Fin du vie siècle (P3)

56Renseignements biographiques : poète de tribu, on ne sait plus rien de lui que de très anecdotique. Il aurait notamment fait l'éloge de Ḥātim al-Ṭā’ī et satirisé le souverain d'al-Ḥīra, al-Nu‘mān IV (580-602) dans des vers qui sont.galement attribués à al-Nābiġa al-Ḏubyānī.

57État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par S. Kazzarah : 5 pièces et fragments (numérotés de 144 à 148), soit 50 vers, p. 39-41 (texte arabe) & 187-195 (texte allemand).

58Répertoire métrique :

59T : 1 + 2 / 19 V (38 %)T-2 : I [144] (6), IV [147] (10) = 1 + 1 / 16 V ; T-3 : V [148] (3) = 0 + 1 / 3 V

60K : 1 + 0 / 18 V (36 %)K-1 : II [145] (18)

61Mt : 1 + 0 / 13 V (26 %)Mt-1 : III [146] (13)

‘ABĪD B. AL-ABRAṢ

62Tribu : Ṯa‘laba (Asad)

63Région : Itinérant (Ḥīra)

64Période : première moitié du vie siècle (P1)

65Renseignements biographiques : poète de tribu ayant subi l'attraction de la cour d'al- Ḥīra, il aurait été mis à mort par le souverain laḫmide al-Munḏir III (503-554). Certains pensent qu'Imru’ al-Qays aurait été son transmetteur. Mais il vaut peut-être mieux voir dans ces deux poètes des rivaux, ce que de nombreux vers semblent confirmer. En effet, Ḥuğr (Ākil al-Murar), père d'Imru’ al-Qays et dernier roi de Kinda, fut tué lors du soulèvement des Banū Asad contre sa domination.

66État de l’œuvre : dīwān recension Ibn al-Šağarī : 47 pièces et fragments, soit 637 vers (The dīwāns of ‘Abīd Ibn al-Abraṣ, of Asad, and ‘Āmir Ibn aṭ-Ṭufayl, of ‘Āmir Ibn Ṣa‘ṣa‘ah, éd. et trad. anglaise Ch. Lyall, 1913).

67Répertoire métrique :

68T : 6 + 5 / 136 V (21,35 %)T-1 : IX (16), XV (17), viii (3) = 3 + 1 / 56 V ; T-2 : XVII (18), XVIII (5), XXX (36), iv (2), xi (3), xiv (2) = 2 + 4 / 66 V ; T-3 : VIII (14), X (20) = 1 + 0 / 14 V

69B : 8 + 2 / 140 V (21,97 %)B-1a : XIV (12), XXII (27), XXV (12), xvi (2) = 4 + 1 / 71 V ; B-1b : V (18), XXI (14), XXIV (21), v (3), x (16) = 4 + 1 / 69 V ; B-2b : XXV (12), XXVIII (15) = 1 + 0 / 12 V

70Bm : 1 + 0 / 45 V (7,06 %)Bm-3 : I (45)

71W : 2 + 2 / 47V (7,37 %) – XIII (18), XXIII (24), i (3), ii (1), xvii (1)

72K : 5 + 1 / 106 V (16,64 %)K-1 : II (29), XIX (17) = 2 + 0 / 46 V ; K-2 : IV (20), XII (22), XVI (10), iii (8) = 3 + 1 / 60 V

73Km : 2 + 2 / 47 V (7,37 %)Km-1 : VI (7), VII (25), XXIX (12), ix (3)

74S : 1 + 0 / 21 V (3,29 %)S-2 : XXVI (21)

75Mn : 1 + 3 / 20 V (3,13 %) – III (12), vi (3), vii (1), xii (4)

76R : 1 + 1 / 19 V (2,98 %)R1-a : XX (18) = 1 + 0 / 18 V ; R-2 : xiii (1) = 0 + 1 / 1 V

77X : 2+1 / 56V (8,79 %) – X-1 : XI (35), XXVII (18), xv (3)

ABŪ DU’ĀD AL-IYĀDĪ (ĞĀRIYA B. AL-ḤAĞĞĀĞ)

78Tribu : Iyād

79Région : Ḥīra

80Période : début du vie siècle (P1)

81Renseignements biographiques : il aurait été écuyer (ou connétable) du roi d'al-Ḥīra al-Munḏir III (503-554). Selon certaines sources, il aurait influencé Imru’ al- Qays, qui aurait pu être son transmetteur. Il excellait dans la description du cheval. Cependant, tout comme ‘Adī b. Zayd, sa langue est considérée comme "non nağdienne" et sa poésie comme peu conforme à la tradition.

82État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par G. von Grünebaum : 72 pièces et fragments, soit 356 vers (G. von Grünebaum, « Abū Du’ād al-Iyādī, collection of fragments », Wiener Zeitschrift für die Kunde des Morgenlandes, n° LI (1948-52), p. 93-105 & 249-282).

83Répertoire métrique :

84T : 0 + 9 / 23 V (6,44 %)T-2 : II (1), XXXI (7), XXXI (1), XXXVI (1), XL (1), XLII (1), XLVI (7), LVIII (2), LXII (1)

85B : 1 + 10 / 41 V (11,48 %)B-1a : IV (4), XXIV (4), XXVIII (2), XXXII (2), XLV (5), LVI (1), LVII (2), LXIII (2), LXIV (2) = 1 + 10 / 41 V ; B-1b : VIII (14), XI (3) = 1 + 1 / 17 V

86W : 1 + 5 / 22 V (6,16 %) – I (2), VII (1), XXV (13), XXIX (1), L (1), LXX (4)

87K : 1 + 8 / 43 V (12,04 %)K-1 : XXII (1), LV (4), LXVIII (8) = 0 + 3 / 13V – K-2 : XXVI (12), XLI (2), XLIV (3) = 1 + 2 / 17 V – K-3 : III (8), X (2), XXXIX (3) = 0 + 3 / 13 V

88Km : 1 + 6 / 34 V (9,52 %)Km-1 : XVI (5), XXIII (11), XXXVII (5), XXXVIII (5), XLIII (1), LIV (5), LIX (2)

89Mt : 2 + 3 /37V (10,36 %)Mt-1 : LII (11) = 1 + 0 / 11 V – Mt-2 : VI (19), XIX (3), LXIX (2) = 1 + 2 / 24 V – Mt-3 : XVII (2) = 0 + 1 / 2 V

90Rj : 0 + 2 / 7 V (1,96 %)Rj-1 : XVIII (5), LI (2)

91S : 0 + 2 / 2 V (0,56 %)S-3 : IX (1), LXXII (0,5)

92Mn : 0 + 1 / 3 V (0,84 %) – XLVIII (3)

93R : 0 + 3 / 14V (3,92 %)R-2 : XV (5), XXI (5), IL (4)

94X : 4 + 10 / 111, 5 V (31,37 %)X-1 : XII (3), XIII (4), XIV (6), XXX (1), XXXIV (43), XLVII (1), XXXV (3), LIII (2), LX (3), LXI (19), LXV (13), LXVI (3), LXXI (0,5), LXVII (10)

95Md : 0 + 1 / 1 V (0,28 %)Md-1b : XX (1)

96H : 1 + 0 / 28 V (7,84 %) – V (28)

97Observation : le n° XXVII (1) ne correspond à aucun des modèles anciens ou classiques attestés.

ABŪ ḎU’AYB (ḪUWAYLID B. ḪĀLID)

98Tribu : Huḏayl

99Région : Ouest

100Période : m. ± 650 (P5)

101Renseignements biographiques : de la même génération que le Prophète Muḥammad, il s'est sûrement converti à l'islam vers 630. Il aurait ensuite participé à la campagne d'Ibn Abī Sarḥ en Cyrénaïque (646-647) et serait mort sur le chemin de Médine où il avait été envoyé pour annoncer la victoire. Il aurait été le transmetteur de Sā‘ida b. Ğu’ayya.

102État des œuvres : dīwān, recension al-Sukkarī dans Huḏaliyyīn : 34 pièces et fragments, soit 564 vers (Huḏaliyyīn, I, p. 1-165).

103Répertoire métrique :

104T : 11 + 7 / 294V (52,12 %)T-1 : IV (31), XXVIII (5) =1 + 1/ 36V ; T-2 :II (39), III (5), XI (30), XII (11), XIII (4), XV (4), XX (13), XXIV (23), XXVI (11), XXVII (34), XXIX (5), XXX (3), XXXI (8) = 7 + 6 / 190 V ; T-3 : VII (34), XIX (20), XXIII (14) = 3 + 0 / 68 V

105B : 3 + 1 / 60 V (10,64 %)B-1a : V (4) = 0 + 1 / 4 V ; B-2a : XXI (18) = 1 + 0 / 18 V ; B-2b : VI (17), XVIII (21) = 2 + 0 / 38 V

106W : 3 + 2 / 61 V (10,81 %) – X (9), XIV (11), XVI (18), XVII (20), XXXII (3)

107K : 1 + 1 / 78 V (13,83 %)K-1 : I (69), VIII (9)

108Mt : 3 + 0 / 64 V (11,34 %)Mt-1 : IX (14), XXII (24) = 2 + 0 / 38 V ; Mt-2 : XXV (26) = 1 + 0 / 26 V

109Rj : 0 + 2 /7 V (1,26 %) – Rj-2a : XXXIV (4) = 0 + 1 / 4 V (0,7 %) ; Rj-3 : XXXIII (3) = 0 + 1 / 3 V (0,56 %)

ABŪ ḪIRĀS (ḪUWAYLID B. MURRA)

110Tribu : Huḏayl

111Région : Ouest

112Période : m. ± 640 (P5)

113Renseignements biographiques : il aurait mené la vie d'un "écumeur du désert" (Histoire, p. 281). Ses neuf frères (Abū Ğundab, ‘Urwa, al-Abaḥḥ, al-Aswad, ABŪ al-Aswad, ‘Amr, Zuhayr, Ğannād et Sufyān) étaient tous également poètes. Il se convertit très vieux à l'islam, avec son groupe. Il serait mort d'une morsure de serpent sous ‘Umar.

114État des œuvres : dīwān, recension al-Sukkarī dans Huḏaliyyīn : 21 pièces et fragments, soit 209 vers (Huḏaliyyīn, II, p. 116-172).

115Répertoire métrique :

116T : 6 + 6 / 147 V (70,33 %)T-1 : III (24), X (21), XI (6), XIV (8), XVII (9) = 2 + 3/ 68 V ; T-2 : II (9), VI (5), VIII (15), IX (13), XX (10) = 3 + 2 / 52 V ; T-3 : I (24), XIII (3) = 1 + 1 / 27 V

117B : 0 + 3 / 17 V (8,13 %)B-2a : XII (4), XVIII (4) = 0 + 2 / 8V ; B-2b : XV (9) = 0 + 1 / 9 V

118W : 2 + 3 / 39V (18,66 %) – IV (13), V (5), VII (6), XVI (13), XXI (2)

119K : 0 + 1 / 6 V (2,87 %)K-2 : XIX (6)

120ABŪ KABĪR (‘ĀMIR B. AL-ḤULAYS)

121Tribu : Huḏayl

122Région : Ouest

123Période : m. ± 620 (P4)

124Renseignements biographiques : aurait épousé la mère de Ta’abbaṭa Šarran, à moins que ce ne soit Ta’abbaṭa Šarran qui ait épousé la mère d'Abū Kabīr ! Il serait mort durant la prédication de l'islam mais on ne sait pas s'il s'est converti.

125État des œuvres : dīwān, recension al-Sukkarī dans Huḏaliyyīn : 4 pièces + 19 fragments réunis par F. Bajraktarevic, soit 131,5 vers (Bajraktarevic, F., « La lāmiyya d'Abū Kabīr al-Huḏalī », Journal asiatique (1923), p. 59-115 ; id, « Le dīwān d'Abū Kabīr al-Huḏalī », Journal asiatique (1927), p. 5-94).

126Répertoire métrique :

127T : 0 + 8 / 8 V (6,08 %)T-1 : ix (1), xi (1) = 0 + 2 / 2 V ; T-2 : vi (1), x (1), xiv (1), xv (1) = 0 + 4 / 4V ; T-3 : viii (1), xvii (1) = 0 + 2 / 2 V

128B : 0 + 3 / 5 V (3,80 %)B-1a : v (2), xix (1) = 0 + 2 / 3 V ; B-1b : iv (2) = 0 + 1 / 2 V

129W : 0 + 2 / 2 V (1,52 %) – iii (1), xvi (1)

130K : 4 + 4 / 111, 5 V (84,79 %)K-1 : I (48), II (19), III (23), IV (15), ii (1), vii (3), xviii (2) = 4 + 3 / 111 V ; K-2 : i (0, 5) = 0 + 1 / 0, 5 V

131Mt : 0 + 1 / 1 V (0,76 %)Mt-1 : xii (1)

132Rj : 0 + 1 / 4 V (3,04 %)Rj-1 : xiii (4)

ABŪ MIḤGAN (MĀLIK B. ḤABĪB)

133Tribu : Ṯaqīf (Hawāzin, Qays b. ‘Aylān)

134Région : Ouest

135Période : m. ± 640-650 (P5)

136Renseignements biographiques : après avoir participé à la défense de Ṭā’if contre Muḥammad, il se convertit à l'islam en 631 avec sa tribu. Banni du Ḥiğāz pour ivrognerie, il se serait racheté en étant l'un des héros de la bataille de Qādisiyya (638), avant de trouver la mort au cours d'une expédition ou en exil, probablement en Perse.

137État des œuvres : dīwān, recension Abū Hilal al-‘Askarī : 23 fragments, soit 109 vers (L. Abel, Abû Miḥğan, poetae arabici, 1886), auxquels j'ai pu ajouter un fragment (Bayān, III, p. 338-339, ci-dessous i) et un vers isolé (‘Umda, p. 512, ci-dessous ii). D'où un total de 115 vers.

138Répertoire métrique :

139T : 1 + 10 / 59 V (51,30 %) – T-2 : I (3), III (6), V (4), VI (4), VIII (4), XII (2), XV (9), XVII (11), XIX (4), XXI (3), XXIII (9)

140B : 1 + 4 / 23 V (20 %) – B-1a : IV (4), X (5), XIII (10), XIV (3), ii (1)

141W : 0 + 3 ι 12 V (10,43 %) – XI (5), XX (2), i (5)

142K : 0 + 2 / 4 V (3,47 %) – K-1 : VII(2) = 0 + 1/2V ; K-2 : XVI (2) = 0 + 1/2V

143Mn : 0 + 1 / 8 V (6,95 %) – II (8)

144Md : 0 + 3 / 9 V (7,82 %) – Md-2a : IX (3), XVIII (3), XXII (3)

ABŪ ṬĀLIB (‘ABD MANĀF)

145Tribu : Qurayš

146Région : La Mecque

147Période : m. ± 619 (P4)

148Renseignements biographiques : oncle de Muḥammad, chef du clan des Hāšim, il passe pour avoir été l'un des protecteurs de Muḥammad, notamment après la mort de ‘Abd al-Muṭṭalib, et de la religion musulmane naissante. Il paraît cependant peu probable qu'il se soit converti.

149État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par M. al-Tunğī : 66 pièces et fragments, soit 623 vers (Dīwān Abī Ṭālib, ‘amm al-nabī, éd. M. al-Tunğī, 1994).

150Répertoire métrique :

151T : 12 + 16 /370 V (59,39 %) – T-1 : II (1), XIV (14), XXXI (5), XXXII (16) = 2 + 2/ 36 V ; T-2 : III (5), VI (3), IX (3), XIII (19), XVIII (26), XXI (2), XXVII (2), XXVIII (4), XXX (13), XXXIII (7), XLVI (3), XLVII (1), IL (110), LI (18), LII (9), LV (9), LVII (20), LVIII (16), LXI (4) = 7 + 12 / 274 V ; T-3 : V (1), XXII (7), XXIV (19), XL (13), LIX (20) = 3 + 2 / 60 V

152B : 2 + 5 / 35 V (5,62 %)B-1a : IV (1), XXV (4), LVI (1), LX (10), LXVI (12) = 2 + 3 / 28 V ; B-1b : XVI (2), XXXVII (5) = 0 + 2 / 7 V

153W : 1 + 4 / 32 V (5,13 %) – XX (2), XXXIV (9), XXXIX (2), XLV (1), LIII (18)

154K : 1 + 4 / 31 V (4,97 %)K-1 : XVII (6), XLI(7) = 0 + 2/13 V ; K-2 : XXIII (12), XLIV (1), LXII (5) = 1 + 2 / 18 V

155Km : 1 + 0 / 12 V (1,92 %)Km-2 : XIX (12)

156Mt : 3 + 3 / 61 V (9,79 %) – Mt-1 : XLIII (5) = 0 + 1 / 5 V ; Mt-2 : I (20), XXIX (4), XXXVI (6), XLII (11), LIV (15) = 3 + 2 / 56 V

157Rj : 0 + 6 / 37 V (5,94 %)Rj-1 : VIII (4), XII (4), XXVI (3), XXXV (5), XXXVIII (16) = 0 + 5 / 32 V ; Rj-2a : X (5) = 0 + 1 / 5 V

158S : 0 + 2 / 10 V (1,60 %) – S-2 : L (9), LXIII (1)

159Mn : 0 + 1 / 4 V (0,64 %) – VII (4)

160X : 1 + 4 / 31 V (4,97 %)X-1 : XI (5), XV (6), XLVIII (3), LXIV (4), LXV (13)

ABŪ AL-ṬAMAḤAN (ḤANẒALA B. AL-ŠARQĪ)

161Tribu : Qayn ou Bal-Qayn (Quḍā‘a)

162Région : Nord

163Période : m. ± 640 (P5)

164Renseignements biographiques : "poète-brigand" (ṣu‘lūk), il se rendit entre autres à La Mecque où il dédia un poème à al-Zubayr b. ‘Abd al-Muṭṭalib. Il se serait converti à l'islam et serait mort à la bataille d'Ağnadayn (634). Selon d'autres sources, il aurait trouvé refuge auprès des Banū Fazāra, chez lesquels il aurait passé les derniers temps de sa vie.

165État de l'œuvre : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par Y. al-Ğabbūrī (Qaṣā’id, p. 209-222) ; inventaire plus complet effectué par M.N. al-Daylamī al-Mawṣil (« Abū al-Ṭamaḥan al-Qaynī, ḥayātuhu wa mā tubqā min ši‘rihi », al-Mawrid, n° 17-3 (1988), p. 153-173 : 21 pièces et fragments + 3 fragments d'attribution douteuse + 1 ajout Qaṣā’id + 4 ajouts Paoli (Métrique arabe ancienne), soit 117 vers.

166Répertoire métrique :

167T : 1 + 23 / 99 V (84,61 %)T-1 : XVI (1) = 0 + 1 / 1 V ; T-2 : I (7), II (1), III (4), IV (1), VI (1), VII (1), VIII (3), IX (5), X (2), XII (2), XIII (3), XIV (4), XV (2), XIX (43), XX (3), i (2), ii (3), iii (2), Q2 (3), b (1), c (1), d (1) = 1 + 21 / 95 V ; T-3 : XVII (3) = 0 + 1 / 3 V

168B : 0 + 2 / 5 V (4,27 %) B-1b : XI (2), XXI (3)

169W : 0 + 3 / 9 V (7,70 %) – V (2), XVIII (4), a (3)

170K : 0 + 1 / 4 V (3,42 %)K-1 : VIII (4)

171Références des ajouts :

172Qaṣā’id, n° 2, p. 218 : T, rime -ati, 3 vers (ḤāmasaA, n° 862, p. 1863 ; probablement à joindre à II, p. 158). Ajouts Paoli : a : W, rime -āri, 3 vers (ḤāmasaBṣ, n° 36, I, p. 132) ; b : T, rime -iḥu, 1 vers (Aḍdād, p. 15) ; c : T, rime -ari, 1 vers (Aġānī, II, p. 137) ; d : T, rime -arā, 1 vers (Ma‘ānīŠ, p. 88).

ABŪ ZUBAYD AL-ṬĀ’Ī (ḤARMALA B. AL-MUNḎIR)

173Tribu : Ṭayy

174Région : Nord-Est / itinérant

175Période : m. ± 650 (P5)

176Renseignements biographiques : vraisemblablement chrétien, il passa son enfance parmi les Taġlib. Il aurait voyagé à la recherche de protecteurs, séjournant chez les Ġassānides et auprès du roi d'al-Ḥīra Nu‘mān IV (580-602). Il fut panégyriste du gouverneur de Kūfa qu'il suivit à Raqqa après sa destitution. Il y mourut très âgé.

177État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par N.H. al-Qaysī : 53 pièces et fragments, soit 432,5 vers (Ši‘r Abī Zubayd al-Ṭā’ī, éd. N.H. al-Qaysī, 1967).

178Répertoire métrique :

179T : 2 + 9 / 63, 5 V (14,68 %) – T-2 : VIII (1), XI (27), XIII (4), XIV (3), XVIII (1), XIX (15), XXXII (2), XXXIX (4), XLIV (3), XLVII (3), XLVIII (0,5)

180B : 4 + 16 / 115 V (26,59 %) – B-1a : XV (2), XVI (1), XXXVI (32), XLVI (13), LIII (6) = 2 + 3 / 54V ; B-1b : VI (9), VII (8), XII (5), XXI (7), XXIII (1), XXIV (1), XXV (1), XXVI (1), XXVII (1), XXVIII (1), XXIX (1), XXX (1), XXXVIII (10) = 1 + 13 / 47 V ; B-2b : XXII (14) = 1 + 0 / 14 V

181W : 1 + 4 / 40 V (9,25 %) – XX (5), XXXI (4), XXXIII (22), XXXIV (4), XLI (5)

182K : 0 + 5 ι 24 V (5,55 %) – K-1 : III (1), V (1), XL (3), LI(6) = 0 + 4/11V ; K-3 : XVII (2) = 0 + 1 / 13 V

183Rj : 1 + 0 / 46 V (10,63 %) Rj-1 : XLV (46)

184Mn : 1 + 2 / 21 V (4,85 %) – X (3), XXXV (16), LII (2)

185X : 4 + 3 / 123 V (28,43 %)X-1 : I (13), II (25), IV (1), IX (59), XXXVII (5), XLII (1), XLIII (19)

186Observation : les n° IL et L (un hémistiche isolé chacun) ne correspondent à aucun des modèles anciens ou classiques.

‘ADĪ B. ZAYD

187Tribu : ‘Ibād (Tamīm)

188Région : Ḥīra

189Période : Seconde moitié du vie siècle (P3)

190Renseignements biographiques : il aurait grandi à Ctésiphon où il fut secrétaire du roi de Perse Ḫusraw Ier (531-579). Il est probable qu'il parlait à la fois persan et arabe et qu'il était chrétien. En 580, il aurait contribué à l'accession au trône du roi d'al-Ḥīra, Nu‘mān IV (580-602), lequel lui aurait donné la main de sa fille Hind. Puis il fut disgrâcié et mourut au cachot. Il est considéré comme marginal du fait de la langue "non nağdienne" qu'il emploie, tout comme Abu Du’ād al-Iyādī.

191État des œuvres : dīwān, recension tardive, complétée par M.Ḥ. al-Mu‘ayba : 118 pièces et fragments, soit 824 vers (Dīwān ‘Adī b. Zayd, éd. M.H. al- Mu‘ayba, 1965).

192Répertoire métrique :

193T : 2 + 20 / 118 V (14,44 %)T-1 : CVI-CX (7) = 0 + 1 / 7 V – T-2 : XIX (3), XXIII (49), XXVI (2), XXX (1), XXXIV (1), XXXVII (1), XLI (9), XLIII (1), LXIV (1), LXVI (2), LXIX (2), [LXXIII (5), LXXIV (5), LXXV (4), LXXVI (3), LXXVII (3), LXXVIII (2), LXXIX (2), LXXX (2), LXXXI (1), LXXXII (1), LXXXIII (1)], CXIV (1), CXVI (1), CXLVII (2), CIL (1), CL (1), CLV (2), CLVI (1), CLVII (1) = 2 + 18 / 112 V – T-3 : CXV (1) = 0 + 1 / 1 V

194B : 3 + 6 / 87 V (10,56 %)B-1a : LXXXV (1), CXVII (3), CLIX (1) = 0 + 3/ 5V ; B-1b : VI (51), LXVIII (1), CXXXVI (1), CLX (1) = 1 + 3 / 54 V ; B-2a : CIII (18), [CXIX (4), CXX (2), CXXI (2), CXXII (1), CXXIII (1)] = 2 + 0 / 28 V

195W : 4 + 9 / 106 V (12,86 %) – I (8), II (9), III (32), XXV (4), XXXVI (3), LX- LXIII (10), LXV (10), LXXXIV (1), CXXXVII (1), CXXXVIII (23), CXXXIX (1), CLII (2), CLXI (2)

196K : 0 + 7 / 25 V (3,03 %)K-1 : XXIV (5), XXVIII (3), XXXVIII (1), XLII (1) = 0 + 4 / 10 V ; K-2 : XL (5), CXL (1) = 0 + 2 / 6 V ; K-3b : XIV (9) = 0 + 1 / 9 V

197Km : 0 + 1 / 3 V (0,36 %)Km-1 : CI (3)

198Mt : 0 + 4 / 14 V (1,69 %)Mt-1 : CLIII (1) = 0+1 / 1 V ; Mt-2 : CXI (5), CXII (3), CXVIII (5) = 0 + 3 / 13 V

199S : 1 + 7 / 46 V (5,57 %)S-1 : XI (22) = 1 + 0 / 22 V ; S-2 : LI (1), CXIII (4) = 0 + 2 / 5 V ; S-3 : X (4) = 0 + 1 / 4 V ; S-4a : XLV-XLVII (5) = 0 + 3 / 5 V ; S-4b : CII (5) = 0 + 1 / 5 V

200Mn : 1 + 4 / 44 V (5,33 %) – V (31), XX (6), XLVIII (1), CIV + CV (2), CXLV (1), CXLVI (4)

201R : 5 + 8 / 153 V (18,56 %)R-1a : XVII (20) = 1 + 0 / 20 V ; R-1b :XV (7) = 0+1/ 7 V ; R-2 : IV (23), VIII (30), XII (19), XV (7), XXI (8), XXII (9), LII (1), LXXXVI (1), LXXXVII- XCI (6), CXXIV-CXXXIV (27), CLXII (2) = 4 + 8 / 135 V

202Rm : 0 + 1 / 2 V (0,24 %)Rm-1 : CXXXV (2)

203X : 5 + 19 / 206 V (24,97 %)X-1 : VII (24), IX (33), XIII (22), XVI (50), XVIII (4), XXIX (2), XXXI (1), XXXV (1), XXXIX (8), LIV (2), LIX (1), LXVII (2), LXX- LXXI (2), LXXII (7), XCII (14), XCIII (11), XCIV (6), XCV-C (6), CXLI (3), CXLII (3), CXLVIII (1), CLIV (1), CLVIII (1), CLXIII (1)

204Xm : 0 + 1 / 2 V (0,24 %)Xm : XLIV (2)

205Md : 0 + 3/ 8 V (0,97 %)Md-1a : LIII (3), CLI(1) = 0 + 2 / 4 V ; Md-2b : LV- LVIII (4) = 0 + 1 / 4 V

206H : 0 + 1 / 7 V (0,84 %) – XXXII + XXXIII (7)

207Observation : le modèle des n° XXVII (1) et CXLIII (1) n'a pu être identifié.

AL-AFWAH AL-AWDĪ (ṢALĀ’A B. ‘AMR)

208Tribu : Awd (Maḏḥiğ)

209Région : Sud-Ouest

210Période : milieu du vie siècle (P2)

211Renseignements biographiques : sayyid de tribu, il aurait mené les siens dans de multiples expéditions, contre les ‘Āmir b. Ṣa‘ṣa‘a notamment. Certains érudits de Baṣra voyaient en lui l'inventeur du cadre qaṣīda.

212État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par al-Ğurğānī : 29 pièces et fragments, soit 206 vers (‘Abd al-Qāhir al-Ğurğānī), Al-ṭarā’if al-adabiyya, éd. ‘A. al-Maymanī, 1937, p. 1-24).

213Répertoire métrique :

214T : 1 + 6 / 37 V (17,97 %)T-1 : XXIII (7) = 0 + 1 / 7 V ; T-2 : II (2), V (2), XI (8), XIII (11), XXII (4), XXVI (3) = 1 + 5 / 30 V

215B : 2 + 1 / 34 V (16,50 %)B-1b : VII (17), XXVIII (1) = 1 + 1 / 18 V ; B-2a : XIX (16) = 1 + 0 / 16 V

216W : 0 + 8 / 27 V (13,10 %) – III (5), IV (9), VI (2), VIII (1), XX (2), XXIV (4), XXV (3), XXVII (1)

217K : 1 + 6 / 41 V (19,90 %)K-1 : I (8), XII (6), XVII (19), XXI (1) = 1+3/34V ; K-3 : IX (3), XIV (1), XV (3) = 0 + 3 / 7 V

218Mt : 0 + 1 / 2 V (0,98 %)Mt-2 : XXIX (2)

219S : 1 + 0 / 31 V (15,05 %)S-1 : XVI (31)

220R : 1 + 1 / 34 V (16,50 %)R-1a : X (30) = 1 + 0 / 30V ; R-2 : XVIII (4) = 0 + 1 / 4 V

AL-AĠLAB B. ‘AMR AL-‘IĞLĪ

221Tribu : ‘Iğl b. Luğaym (Bakr)

222Région : Nord-Est / Kūfa

223Période : m. 641 (P5)

224Renseignements biographiques : né avant l'islam, il se convertit et s'établit à Kūfa, puis prit part à la conquête de l'Iraq et fut tué à la bataille de Nihāwand (641). Il est généralement considéré comme le premier poète à avoir fait du rağaz un mètre de qaṣīda.

225État de l'œuvre : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par J. Hämeen-Anttila : 42 pièces et fragments, soit 273 vers (J. Hämeen-Anttila, Five Rağaz Collections, Materials for the Study of Rağaz Poetry II, 1995).

226Répertoire métrique :

227Rj : 11 + 31 / 273 V (100 %)Rj-1 : II (2), III (1), VI (12), VII (11), VIII (11), IX (4), X (3) XVI (2), XVIII (4), XXIV (7), XXV (2), XXVI (2), XXVIIIa (5), XXIX (10), XXX (3), XXXI (20), XXXII ( 4), XXXV (2), XXXVI (19), XXXIX (2), XLI (34) = 7 + 14 / 160 V ; Rj-2a : I (17), V (7), IV (2), XI (2), XII (3), XIII (12), XIV (9), XV (3), XVII (2), XIX (1), XX (2), XXI (10), XXII (6), XXIII (3), XXVII (1), XXXIII (3), XXXIV (5), XXXVII (15), XXXVIII (1), XL (7) = 4 +16 /111 V

228Observation : le n° XXVIIIb (2) ne correspond pas à l'un des modèles métriques connus. Il est cependant assez proche d'un Rj-2b.

‘ALQAMA B. ‘ABADA

229Tribu : Zayd Manāt (Tamīm)

230Région : Centre

231Période : Première moitié du vie siècle (P2)

232Renseignements biographiques : poète de tribu, il aurait obtenu du roi ġassānide al-Ḥāriṯ b. Ğabala (529-69), grâce à un poème, la libération de son frère Ša’s et d'autres tamīmites qu'il avait emprisonnés. Il aurait également vaincu Imru’ al-Qays lors d'une joute littéraire.

233État des œuvres : dīwān, recension al-Šantamarī : 28 pièces et fragments, soit 216,5 vers (Dīwān ‘Alqama al-faḥl, éd. L. al-Ṣaqqāl & D. al-Ḫaṭīb revue par F. Qabawa, 1969).

234Répertoire métrique :

235T : 2 + 14 / 128, 5 V (59,35 %)T-1 : VIII (4) = 0+1/4V ; T-2 : III (45), V (3), VI (4), XI (1), XII (1), XIII (1), XIV (4), XVI (7), XVIII (6), XIX (1), XXI (1), XXV (6) = 1 + 11 / 80 V ; T-3 : I (39), X (5), XXIII (0, 5) = 1 + 2 / 44, 5 V

236B :1+7/72V( 33,25 %)B-1b : IX (9), XV (1), XVII (3), XXII (0, 5), XXIV (0, 5), XXVII (2), XXVIII (1) = 0 + 7 / 17 V ; B-2b : II (55) = 1 + 0 / 55 V

237W : 0 + 1 / 2 V (0,92 %) – XX (2)

238K : 0 + 1 / 4 V (1,85 %)K-1 : VII (4)

239S : 0 + 1 / 5 V (2,40 %)S-4a (ou b) : IV (5)

240R : 0 + 1 / 3 V (1,38 %)R-2a : XXVI (3)

‘ĀMIR B. AL-ṬUFAYL

241Tribu : Kilāb (‘Āmir b. Ṣa‘ṣa‘a)

242Région : Centre

243Période : m. ± 630 (P4)

244Renseignements biographiques : sayyid de tribu, il participa à un grand nombre de coups de main, contre les Ḫaṯ‘am, notamment, qui avaient tué son père. Après avoir été éborgné au combat, il dut renoncer, mais resta toutefois le chef des Ğa‘far b. Kilāb. Il resta jusqu'à sa mort, peu avant la prise de La Mecque, un farouche adversaire de l'islam.

245État des œuvres : dīwān, recension Ṯa‘lab : 37 pièces et fragments + 31 fragments ajoutés par M.N. al-Ṭurayfī, soit 367,5 vers (Dīwān ‘Āmir b. al-Ṭufayl. Riwāya Abī Bakr b. al-Qāsim al-Anbārī ‘an Abī al-’Abbas Aḥmad b. Yaḥyä Ṯa‘lab, éd. M.N. al-Ṭurayfī, 1994).

246Répertoire métrique :

247T : 5 + 28 / 152, 5 V (41,49 %)T-1 : viii (4), xvii (3), xviii (4), xxi(8) = 0 + 4 / 19 V ; T-2 : I (3), VI (10), X (4), XI (13), XII (9), XIX (9), XXI (10), XXII (2), XXIII (6), XXIV (4), XXVII (10), XXVIII (7), XXXI (1, 5), XXXII (4), XXXIII (2), XXXIV (2), i (10), vii (2), ix (2), xv (2), xix (1), xxiii (1), xxvi (2), xxvii (2), xxx (1), xxxi (2) = 5 + 21 / 121, 5 V ; T-3 : XXVI (5), XXXV (3), vi (4) = 0 + 3 / 12 V

248B : 0 + 3 / 19 V (5,17 %)B-1a : XV (8) = 0 + 1 / 8 V ; B-1b : xxv (5) = 0 + 1 / 5 V ; B-2b : XXXVII (6) = 0 + 1 / 6 V

249W : 4 + 10 / 95 V (25,85 %) – II (32), IV (4), VII (12), XVI (12), XVIII (11), XXV (6), XXX (2), XXXVI (3), v (3), x (2), xvi (1), xxii (1), xxiv (2), xxix (4)

250K : 3 + 6 / 57 V (15,51 %)K-1 : VIII (13), XVII (6), XXIX (10), ii(3) = 2 + 2/ 32V ; K-2 : IX (4), iii (1), xxviii (9) = 0 + 3 / 14V ; K-3 : III (10), iv (1) = 1 + 1 / 11 V

251Mt : 1 + 2 / 22 V (5,98 %)Mt-2 : XIII (12), XIV (8), XX (2)

252X : 2 + 0 / 22 V (5,98 %)X-1 : V (10), xx (12)

‘AMR B. AL-AHTAM (AL-MUKAḤḤAL)

253Tribu : Minqar (Tamīm)

254Région : Centre

255Période : m. ± 670-680 (P6)

256Renseignements biographiques : sayyid des Minqar, il fut mêlé à la seconde bataille de Kulāb. En 630, il se rendit avec sa tribu auprès de Muḥammad pour se convertir à l'islam, avant de participer aux guerres de conquête musulmanes.

257État des œuvres : deux pièces dans Mufaḍḍaliyyāt et fragments épars réunis par S.M. Ğābir : 2 pièces et 23 fragments, soit 123 vers (Ši‘r al-Zibriqān b. Badr wa-‘Amr b. al-Ahtam, éd. S.M. Ğābir, 1987).

258Répertoire métrique :

259T : 1 + 11 / 61 V (49,59 %)T-1 : X (2), XX (6) = 0 + 2 / 8 V ; T-2 : I (6), VIII (4), XV (2), XVI (3), XXII ( (1), XXIV (3) = 0 + 6 / 19 V ; T-3 : II (2), V (1), XVII (24), XXIII (7) = 1 + 3 / 34 V

260B : 0 + 8 / 24 V (39,34 %)B-1a : IV (3), VI (1), XVIII (5), XIX (1) = 0 + 4/10V ; B-1b : IX (2), XI (2), XIII (1), XXV (9) = 0 + 4 / 14 V

261W : 1 + 1 / 29 V (47,54 %) – VII (28), XXI (1)

262X : 0 + 3 / 9V (14,75 %)X-1 : III (6), XII (2), XIV (1)

‘AMR B. KULṮŪM

263Tribu : Ğušam (Taġlib)

264Région : Nord-Est

265Période : fin du vie siècle (P3)

266Renseignements biographiques : sayyid des Ğušam et petit-fils de Muhalhil, il se serait soulevé contre le roi d'al-Ḥīra ‘Amr b. Hind (554-569) et l'aurait tué (569). Il s'en est également pris verbalement, dans des épigrammes, au souverain Nu‘mān IV (580-602).

267État des œuvres : dīwān, recension Ibn al-Sikkīt : 41 pièces et fragments, soit 279 vers (Dīwān ‘Amr b. Kulṯūm, éd. ‘A. Abū Zayd, 1991).

268Répertoire métrique :

269T : 0 + 11 / 36 V (12,9 %) – T-1 : II (6), XXVI (4), XXXIII (1) = 0 + 3/11V ; T-2 : IV (5), X (2), XII (3), XXV (3), XXX (3), XXXI (1), XXXII (6), ix (2) = 0 + 8 / 25 V

270B : 0 + 3 / 6 V (2,15 %)B-1b : IX (4), i (1), v (1)

271W : 1 + 14 / 186 V (66,67 %) – I (2), III (5), VIII (8), XI (3), XV (7), XVI (1), XVIII (8), XIX (6), XX (4), XXVIII (9), XXIX (2), XXXIV (124), ii (3), iv (1), vi (1), vii (1)

272K : 0 + 5 / 14 V (5,01 %)K-1 : XIII (1), XVII (3), XXI (3), viii (5) = 0 + 4/12V ; K-3 : V (2) = 0 + 1 / 2 V

273Km : 1 + 0 / 14 V (5,01 %)Km-1 : iii (14)

274Mt : 0 + 2 / 2 V (0,71 %)Mt-1 : XIV (1) = 0 + 1 / 1 V ; Mt-2 : XXIII (1) = 0 + 1 / 1 V

275Rj : 0 + 4 / 12 V (4,30 %)Rj-1 : XXII (4), XXIV (2), x(2) = 0 + 3 / 8 V ; Rj-2b : VII (4) = 0 + 1 / 4 V

276Mn : 0 + 1 / 2 V (0,71 %) – VI (2)

277R : 0 + 1 / 7 V (2,51 %)R-1a : XXVII (7)

‘AMR B. MA‘DĪKARIB (ABŪ ṮAWR)

278Tribu : Zubayd (Maḏḥīğ)

279Région : Sud-Ouest

280Période : m. ± 641 (P5)

281Renseignements biographiques : sayyid de tribu, il n'est pas sûr qu'il soit venu en députation à Médine, mais il semble s'être converti à l'islam vers 631. À la mort de Muḥammad, il apostasia avec son groupe, avant de revenir dans la communauté et de participer aux batailles du Yarmuk (636), de Qādisiyya (637) et de Nihāwand (641), où il est probable qu'il trouva la mort.

282État des œuvres : dīwān, recension Abū ‘Amr al-Šaybānī perdue. Œuvres réunies par M. al-Ṭarābīšī : 70 pièces et fragments + 35 fragments d'attribution douteuse, soit 619,5 vers (Ši‘r ‘Amr b. Ma‘dīkarib al-Zubaydī, éd. M. al-Ṭarābīšī, 1985).

283Répertoire métrique :

284T : 2 + 27 / 136 V (21,95 %)T-1 : IX (3), XXIX (9), XXXI (1), XXXVI (7), xxii (1) = 0+ 5 / 21 V ; T-2 : II (7), III (6), VIII (3), X (11), XI (7), XIX (2), XXXV (14), XLIII (3), XLV (3), XLVI (1), LIV (2), i (5), ii (7), viii (4), x (6), xvii (5), xxxiv (5) = 2 + 15 / 91 V ; T-3 : XXXIII (5), LV (1), iii (2), vii (4), ix (5), xxi (6), xxix (1) = 0 + 7 / 24 V

285B : 1 + 8 / 40 V (6,45 %)B-1a : V (12), VI (2), XLVII (6), xi (5), xv (1), xxx(1)=1 + 5 / 27 V ; B-1b : iv (4) = 0 + 1 / 4 V ; B-2a : I (6), XXVII (3) = 0 + 2 / 9 V

286Bm : 0 + 1 / 1 V (0,16 %)Bm-3 : IV (1)

287W : 9 + 22 / 259 V (41,81 %) – XII (14), XVII (3), XX (17), XXI (50), XXII (1), XXIII (12), XXIV (5), XXV (10), XXVI (4), XXXII (1), XXXIV (2), XXXVII (5), XXXVIII (5), XL (2), XLI (6), XLII (3), XLIV (37), LII (3), LVI (12), LXIII (2), LXIV (11), LXV (1), LXVI (8), LXVII (4), xvi (5), xx (23), xxiii (1), xxxii (2), xxxiii (2), xxxv (4)

288Wm : 0 + 1 / 1 V (0,16 %)Wm : XV (1)

289K : 3 + 8 / 69 V (11,14 %) – K-1 : VII (10), XXX (10), LIX (2), xxiv (1), xxviii (1) = 2 + 3 / 24 V ; K-2 : L (1), LI (3), LXII (30), xxxi (1) = 1 + 3 / 35 V – K-3b : LVII (6), v (4) = 0 + 2 / 10 V

290Km : 1 + 1 / 18 V (2,90 %) – Km-1 : XVI (17) =1+0/17V ; Km-2 : xiv (1) = 0+1/ V

291Mt : 2 + 5 / 36, 5 V (5,89 %)Mt-2 : XVIII (4), XXXIX (10), XLVIII (0, 5), IL (2), LIII (2), LVIII (2), xix (16)

292Rj :0 + 5/18V (2,90 %)Rj-1 : LXVIIIb (4), LXVIIIc (5) = 0 + 2/9V ; Rj-2a : LXVIIIa (3), LXIX (3) = 0 + 2 / 6 V – Rj-2b : LXX (3) = 0 + 1 / 3 V

293S : 0 + 2 / 6 V (0,97 %)S-2 : LX (5) = 0 + 1 / 5 V ; S-3 : xxvii (1) = 0 + 1 / 1 V

294R : 0 + 4 / 9 V (1,45 %)R-1b : XXVIII (4), xxvi (2) = 0 + 2/6V ; R-2 : xviii (1), xxv (2) = 0 + 2 / 3 V

295Rm : 0 + 1 / 8 V (1,29 %)Rm-1 : vi (8)

296X : 1 + 0 / 16 V (2,58 %)X-1 : LXI (16)

297H : 0 + 1 / 2 V (0,32 %) – XIII (2)

‘AMR B. QAMĪ’A

298Tribu : Dubay‘a (Qays b. Ṯa‘laba, Bakr)

299Région : Nord-Est

300Période : première moitié du vie siècle (P1)

301Renseignements biographiques : neveu de Muraqqiš al-Akbar, il séjourna à al-Ḥīra, probablement sous le règne de ‘Amr b. Hind (554-569) et connut Imru’ al- Qays, avec qui il fit peut-être le voyage de Byzance. Il serait mort très vieux. Il était considéré par les auteurs médiévaux comme l'un des plus anciens poètes arabes avec Muhalhil.

302État des œuvres : dīwān, recension tardive (XIIIe siècle ?) : 16 pièces et 9 fragments, soit 234 vers (The poems of ‘Amr son of Qami’ah, éd. & trad. angl. Ch. Lyall, 1919).

303Répertoire métrique :

304T : 4 + 4 / 70 V (29,91 %) – T-1 :VII(11) = 1 + 0 / 11 V ; T-2 : I (11), II (25),VIII(4), XIV (2), v (1), ix (1) = 2 + 4 / 44V ; T-3 : III (15) = 1 + 0 / 15 V

305Bm : 0 + 1 / 4 V (1,71 %)Bm-1 : XlIb (v. 3-6)

306W : 1 + 1 / 34 V (14,53 %) – XIII (32), i (2)

307K : 1 + 2 / 25 V (10,68 %)K-2 : vii (2) = 0 + 1 / 2 V ; K-3 : X (19), iii (4) = 1 + 1 / 23 V

308Mt : 3 + 2 / 74 V (31,62 %)Mt-1 : V (13), XI (28), XV (29), ii(3) = 3 + 1 / 73 V ; Mt-2 : iv (1) = 0 + 1 / 1 V

309S : 0 + 3 / 6 V (2,56 %)S-1 : vi (1) = 0 + 1 / 1 V ; S-2 : XlIa (v. 1-2), XVI (3) = 0 + 2 / 5 V

310Mn : 0 + 1 / 6 V (2,56 %) – IV (6)

311X : 1 + 2 / 21V (8,97 %)X-1 : VI (13), IX (4), viii (4)

312Observation : le n° XII est un mélange de S-2 (vers 1-2) et de Bm-1 (vers 3-6).

‘ANTARA B. ŠADDĀD

313Tribu : ‘Abs (Ġaṭafān)

314Région : Ouest

315Période : fin du vie siècle et début du viie (m. 615 ?) (P4)

316Renseignements biographiques : né d'un père arabe et d'une esclave noire, il serait demeuré, durant sa jeunesse, dans une condition servile. Mais ses exploits guerriers lui valurent d'être affranchi. Il mourut lors d'une incursion contre les Ṭayy. Il apparaît comme le héros d'un "roman" du xiie siècle (Sīrat ‘Antar), tiré de récits héroïques et courtois attestés au Xe siècle.

317État des œuvres : dīwān, nombreuses recensions. Dans l'édition Dār Ṣādir, qui combine ces différentes recensions, 146 pièces et fragments, soit 1776 vers (Dīwān ‘Antara, éd. K. al-Bustānī, s. d.).

318Répertoire métrique :

319T : 23 + 16 / 440 V (24,78 %)T-1 : LXV (21), LXVII (19), LXIX (11), LXXII (19), LXXXIV (9), LXXXVIII (7) = 4 + 2 / 86V ; T-2 : V (5), VII (21), VIII (5), IX (5), XIX (11), XXVII (3), XXVIII (3), XXXVI (14), XXXVII (2), XLIV (12), XLVI (11), XLVII (15), LIV (39), LVI (6), LVIII (8), LXVI (18), LXXIII (6), LXXIV (10), LXXVI (2), LXXVIII (12), LXXIX (13), LXXX (15), LXXXIX (9), XCI (23), CXXIII (12), CXXVI (10), CXXXI (10), CXLVI (2) = 16 + 12 / 302 V ; T-3 : XXIX (16), CIV (2), CXXII (1), CXXIX (18), CXXXVIII (15) = 3 + 2 / 52 V

320B : 6 + 8 / 142 V (7,99 %)B-1a : XLII (9), XLIII (19), IL (11), LXXV (14), LXXXI (14), XCVII (8), XCVIII (11), CII (7), CXII (25), CXX (2) = 6 + 4 / 120 V ; B-1b : XIV (3), XX (8), XXI (3), CXXXVII (8) = 0 + 4 / 22 V

321W : 26 + 17 / 501 V (28,21 %) – IV (9), X (5), XI (13), XII (7), XVIII (4), XXVI (23), XXX (20), XXXIII (3), XXXV (6), XL (2), XLV (8), LII (13), LIII (9), LVII (5), LIX (17), LXI (11), LXII (11), LXIII (13), LXIV (12), LXXVII (9), LXXXVI (12), XCIV (12), XCVI (14), IC (18), C (9), CI (14), CV (7), CVII (16), CIX (17), CX (19), CXIV (7), CXVI (14), CXVIII (16), CXXV (7), CXXVII (22), CXXXII (19), CXXXV (2), CXXXVI (10), CXL (12), CXLI (15), CXLII (17), CXLIV (3), CXLV (19)

322K : 20 + 13 / 507 V (28,54 %)K-1 : I (75), III (7), XV (4), XVII (8), XXII (4), XXIII (22), XXIV (31), L (11), LI (1), LXXI (31), LXXXII (14), LXXXIII (21), LXXXVII (11), XCV (16), CVIII (3), CXIII (22), CXVII (11), CXIX (16), CXXI (6), CXXXIV (16) = 13 + 7 / 330 V ; K-2 : XXXII (23), XXXVIII (10), XXXIX (8), LV (8), LXVIII (13), XC (6), CIII (13), CXI (40), CXXVIII (7), CXXXIX (13), CXLIII (23) = 7 + 4 / 164 V ; K-3 : XIII (4), XXV (9) = 0 + 2 / 13 V

323Mt : 2 + 2 / 32 V (1,80 %)Mt-1 : XLI (11), LX (14) = 2 + 0 / 25 V ; Mt-2 : II (4), VI (3) = 0 + 2 / 7 V

324Rj : 0 + 4 / 27 V (1,52 %)Rj-1 : XVI (5), XXXIV (5) = 0 + 2 / 10 V ; Rj-2a : XXXI (8) = 0 + 1 / 8 V ; Rjd : XCIII (9) = 0 + 1 / 9 V

325Mn : 1 + 0 / 15 V (0,84 %) – LXXXV (15)

326R : 2 + 0 / 21 V (1,18 %)R-2 : XCII (10), CVI (11)

327Rm : 1 + 0 / 17 V (0,95 %)Rm-1 : CXXXIII (17)

328X : 5 + 0 / 74 V (4,17 %)X-1 : XLVIII (24), LXX (15), CXV (13), CXXIV (12), CXXX (10)

AL-A‘ŠÄ BĀHILA (ABŪ QUḤFĀN ‘ĀMIR B. AL-ḤĀRIT)

329Tribu : Bāhila (Qays b. ‘Aylān)

330Région : Centre

331Période : Seconde moitié du vie siècle (P3)

332Renseignements biographiques : poète de tribu, il participa à des coups de main, contre les Bal-Ḥāriṯ notamment, avec son frère al-Muntašir dont il pleura la mort dans un thrène qui est la seule pièce d'importance qui nous soit parvenue. Une autre anecdote, rapportée dans Aġānī (vol. III, p. 201-202) et qui le met en présence de Baššar b. Burd, poète d'époque abbasside, ne peut être retenue.

333État de l'œuvre : dīwān, recensions al-Aṣma‘ī et Ibn al-Sikkīt perdues. Œuvres réunies par R. Geyer : une qaṣīda et 7 fragments, soit 57 vers (A‘šä, p. 266-269).

334Répertoire métrique :

335T : 0 + 4 / 7V (12,28 %)T-2 : I (2), II (1), III (1), VIII (3)

336B : 1 + 0 / 46 V (80,70 %)B-2a : IV (46)

337W : 0 + 2 / 3 V (5,26 %) – V (1), VI (2) = 0 + 2 / 3 V

338K : 0 + 1 / 1 V (1,75 %)K-3 : VII (1)

AL-A‘ŠÄ AL-KABĪR (MAYMŪN B. QAYS)

339Tribu : Ḍubay‘a (Qays b. Ṯa‘laba, Bakr)

340Région : Itinérant (Ḫīra)

341Période : m. ± 630 (P4)

342Renseignements biographiques : neveu d'al-Musayyab, peut-être chrétien, il vécut à al-Ḥīra ou dans ses environs avant de se faire panégyriste itinérant à la recherche de protecteurs. Il aurait voulu se convertir à l'islam mais aurait été éloigné par les opposants mecquois (629) et serait mort peu après.

343État des œuvres : poèmes groupés et diffusés, dès le second quart du viie siècle, par un transmetteur chrétien d'al-Ḥīra. Seule la recension de Ṯa‘lab nous est parvenue : 82 pièces et fragments, soit 2 476 vers (Dīwān al-A‘šä al-Kabīr, éd. M. Ḥusayn, s. d.).

344Répertoire métrique :

345T : 20 + 8 / 635 V (25,64 %)T-1 :XLI (6), LVIII (4), LXXII (11) = 1+ 2/ 21 V ; T-2 : VII (21), IX (34), X (37), XI (32), XIV (43), XV (62), XVII (24), XIX (25), XXIII (28), XXVI (14), XXVIII (36), XXX (28), XXXIII (62), XL (18), XLII (4), XLVII (4), LV (41), LX (9), LXVI (18), LXIX (11), LXXV (1), LXXVII (32), LXXXII (25) = 19 + 4 / 609 V ; T-3 : LI (2), LXI (3) = 0 + 2 / 5 V

346B : 6 + 2 / 238 V (9,62 %)B-1a : XLIX (3), LXII (25) = 1 + 1 / 28 V ; B-1b : LXXIX (29) = 1 + 0 / 29 V ; B-2a : VI (66), XIII (74), LXXX (17) = 3 + 0 / 157 V ; B-2b : XXV (21), XLVIII (3) = 1 + 1 / 24V

347Bm : 1 + 0 / 22 V (0,88 %)Bm-3 : LIII (22)

348W : 4 + 3 / 117 V (4,72 %) – XXIV (2), XXVII (19), XXIX (37), LVII (2), LXV (42), LXXIII (13), LXXIV (2)

349Wm : 1 + 0 / 28 V (1,13 %) – LVI (28)

350K : 3 + 3 / 166 V (6,70 %)K-1 : III (54), XXXIV (42) = 3 + 1 / 115 V ; K-2 : XVI (41), XXXVII (2), LIX (6), LXVII (2) = 1 + 3 / 51 V

351Km : 6 + 1 / 242 V (9,77 %) – Km-1 : XX (70), LIV (49), LVI (28), LXX (19), LXXI (4), LXXVI (21) = 5+ 1 / 191 V ; Km-2 : XXXIX (51) = 1 + 0 / 51 V

352Mt : 9 + 1 / 569 V (22,98 %)Mt-1 : V (70), XII (57), XXXI (14) = 3 + 0 / 141 V ; Mt-2 : II (83), IV (72), VIII (56), XXI (47), XXII (29), LXIV (25), LXXXI (6) = 6 + 1 / 428 V

353Rj : 3 + 2 / 44 V (1,78 %)Rj-1 : XLVI (7) = 0 + 1 / 7 V ; Rj-2a : XLIII (10), XLIV (10), XLV (7), L (10) = 3 + 1 / 37 V

354S : 3 + 0 / 164 V (6,62 %)S-2 : XVIII (60), XXXVI (61) = 2 + 0 / 121 V – S-4b : LII (43) = 1 + 0 / 43 V

355Mn : 1 + 0 / 24 V (0,96 %) – XXXV (24)

356R : 1 + 0 / 27 V (1,09 %)R-2 : LXXVIII (27)

357X : 5 + 0 / 200 V (8,07 %)X-1 : I (75), XXXII (53), XXXVIII (26), LXIII (28), LXVIII (18)

AL-A‘ŠÄ NAHŠAL (AL-ASWAD B. YA‘FUR)

358Tribu : Dārim (Tamīm)

359Région : Itinérant

360Période : Seconde moitié du vie siècle (P3)

361Renseignements biographiques : il aurait mené la vie d'un panégyriste itinérant, au service des phylarques ġassānides et des rois laḫmides d'al-Ḥīra, notamment al-Nu‘mān IV (580-602).

362État de l'œuvre : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par R. Geyer : 65 pièces et fragments, soit 271,5 vers (A‘šā, p. 293-310).

363Répertoire métrique :

364T : 3 + 27 / 107, 5 V (39,59 %)T-1 : XIII (2), XXIII (1), XXVIII (1) = 0 + 3 / 4 V ; T-2 : I (6), II (2), VI (1), XII (1), XIX (1), XXI (1), XXII (1), XXVII (1), XXXI (4), XXXIV (8), XXXV (11), XXXVIII (1), XXXIX (7), XL (5), XLII (3), XLIII (19), XLV (1), XLVII (1), IL (10), L (1), LIV (2), LXIII (1), LXIV (1), LXV (0, 5) = 3 + 21 / 89, 5 V ; T-3 : XXXIII (5), XXXVII (4), LXII (5) = 0 + 3 / 14 V

365B : 2 + 9 / 47 V (17,31 %)B-1a : XX (1), XLIV (1), LI(1) = 0 + 3 / 3 V – B-1b : X (3), XIV (1), XVI (2), XXIX (1), XXXII (1), XLI (7), LII (11) = 1 + 6 / 26 V – B-2a : XXX (18) = 1 + 0 / 18 V

366Bm : 0 + 2 / 6 V (2,21 %)Bm-1 : LXI (5) = 0 + 1 / 5 V – Bm-2 : LX (1) = 0 + 1 / 1 V

367W : 0 + 9 / 26 V (9,57 %) – IV (2), XI (6), XV (1), XXIV (2), XXV (3), XLVI (3), LV (2), LVI (1), LVIII (6)

368K : 1 + 7 / 68 V (25,04 %)K-1 : XXXVI (1), LIII (6) = 0 + 2 / 7 V – K-2 : VII (1), IX (3), XVII (41), LVII (1), LIX (6) = 1 + 4 / 52V – K-3 : III (9) = 0 + 1 / 9 V

369Mt : 0 + 1 / 3 V (1,10 %)Mt-2 : XVIII (3)

370Rj : 0 + 2 / 7 V (2,58 %)Rj-2a : V (4), XXVI (3)

371S : 0 + 1 / 3 V (1,10 %) – S-2 : VIII (3)

372Mn : 0 + 1 / 4 V (1,47 %) – XLVIII (4)

‘AWF B. ‘AṬIYYA

373Tribu : Ribāb ou Dārim (Tamīm)

374Région : Centre

375Période : Milieu du vie siècle (P2)

376Renseignements biographiques : poète de tribu, il participa à la seconde journée de Raḥrahān (± 561), à l'issue de laquelle il aurait satirisé le tamīmite Laqīt b. Zurāra et ses deux frères, Ma‘bad et Ḥāğib, qui avaient été fait prisonniers par les ‘Āmir b. Ṣa‘ṣa‘a.

377État des œuvres : al-Baġdādī (xviie) possédait encore un mince dīwān de ‘Awf, à présent perdu. Œuvres réunies par B. Paoli, Métrique arabe ancienne, vol. III, annexe III, p. 123-131 (références détaillées reproduites ci-dessous) : 21 pièces et fragments, soit 132 vers.

378Répertoire métrique :

379T : 2 + 2 / 33 V (25 %)T-2 : VIII (6), XVI (1), XIX (13), XXI (13)

380W : 0 + 4 / 13 V (9,85 %) – I (2), IX (3), X (7), XV (1)

381K : 0 + 9 / 34 V (25,76 %)K-1 :VI (2), VII (9), XI (7), XII (2), XIII (1), XVIII (4), XX (1) = 0 + 7 / 26V ; K-2 : V (7) = 0 + 1 / 7V ; K-3 : II (1) = 0 + 1 / 1 V

382Mt : 1 + 2 / 48 V (36,36 %)Mt-1 : XIV (42) = 1 + 0 / 42 V ; Mt-2 : III (4), IV (2) = + 2 / 6 V

383Rj : 0 + 1 / 4 V (3,03 %)Rj-1 : XVII (4)

384Références des vers inventoriés :

385I : Ḥayawān, I, p. 18 (-’ā’i) ; II : ĞamharaL, I, p. 208 (-bi) ; III : Waḥšiyyāt, n° 267, p. 167-168 (-bahā) ; IV : Mu’talif, p. 125 (-bahā) ; V : Aġānī, XI, p. 135-136 (-ādi) ; VI : Naqā’id, p. 240 (-adi) ; VII : Aṣma‘iyyāt, n° 60, p. 170-171 (-di) ; VIII : Bayān, III (-ru) ; IX : Ṭabaqāt, p. 164-165 (-ru) ; X : Mufaḍḍaliyyāt, n° 95, p. 228 (-ri) ; XI : Mufaḍḍaliyyāt n° 94, p. 227-228 (-ri) ; XII : Ḫaṣā’iṣ, II, p. 312 (-ri) ; XIII : Ma‘ānīK, p. 971 (-ri) ; XIV : Mufaḍḍaliyyāt, n° 124, p. 412-417 (-ārā) ; XV : Samṭ, p. 377 (-ā‘i) ; XVI : Kitāb, III, p. 515 (-’ā) ; XVII : Ṭabaqāt, p. 164 (-il et -ul) ; XVIII : Naqā’id, p. 1066 (-mu) ; XIX : Iḫtiyārayn, n° 77, p. 473-478 (-mu) ; XX : Ma‘ānīK, p. 559 (-mi) ; XXI : Aṣma‘iyyāt, n° 59, p. 167-169 (-mā).

AWS B. ḤAĞAR

386Tribu : Tamīm / Numayr (‘Āmir b. Ṣa‘ṣa‘a)

387Région : Nord-Est / Ḥīra / itinérant

388Période : milieu du vie siècle (P2)

389Renseignements biographiques : poète itinérant, il célébra des notables tamīmites et des souverains laḫmides d'al-Ḥīra, ‘Amr b. Hind (554-569), notamment, qu'il exhorta à venger son père, al-Munḏir III, assassiné en 554. Il aurait été antérieur à Imru’ al-Qays et Zuhayr, lequel se serait fait son transmetteur. Il aurait lui-même été le transmetteur de Ṭufayl al-Ġanawī, dont Zuhayr, selon d'autres sources, aurait également été le transmetteur.

390État des œuvres : dīwān, recension Ibn al-Sikkīt perdue. Œuvres réunies par M.Y. Nağm : 54 pièces et fragments, soit 546 vers (Dīwān Aws b. Ḥağar, éd. M.Y. Nağm, 1979).

391Répertoire métrique :

392T : 7 + 21 /312V (57,14 %)T-1 : XX (6), XXV (8) = 0 + 2 / 14 V ; T-2 :II (17), VII (2), IX (1), X (1), XII (9), XV (1), XVI (4), XVIII (4), XIX (1), XXIII (3), XXVIII (17), XXIX (6), XXX (60), XXXII (10), XXXV (52), XXXVI (1), XXXVII (29), XXXVIII (6), XXXIX (7), XLII (2), XLIII (1), XLIV (8), XLVII (1), XLVIII (48), IL (2), LIV (5) = 7 + 19 / 298 V

393B : 3 + 4 / 110 V (20,14 %)B-1a : XXIV (1), XXXI (5), XXXIV (5) = 0 + 3/11V ; B-2b : V (27), XI (5), XXI (41), XL (26) = 3 + 1 / 99 V

394W : 0 + 5 / 14 V (2,56 %) – XXVII (2), XXXIII (3), XLVI (6), L (2), LI (1)

395K : 1 + 7 / 58 V (10,62 %)K-1 : III (1), XXII (7) = 0 + 2 / 8 V ; K-2 : XIII (2), XLI (9), LII (1), LIII (6) = 0 + 4 / 18 V ; K-3b : I (24), VIII (8) = 1 + 1 / 32 V

396Mt : 2 + 1 / 31 V (5,67 %)Mt-2 : IV (14), XIV (13), XVII (4)

397S : 0 + 1 / 6 V (1,10 %)S-2 : XLV (6)

398Mn : 1 + 0 / 13 V (2,38 %) – XXVI (13)

399R : 0 + 1 / 2 V (0,36 %)R-2 : VI (2)

— B —

BAŠĀMA B. AL-ĠADĪR

400Tribu : Ḏubyān (Ġaṭafān)

401Région : Ouest

402Période : première moitié du vie siècle (P1)

403Renseignements biographiques : ce poète aurait joui d'une grande influence au sein de la confédération des Ġaṭafān. Oncle de Zuhayr b. Abī Sulmä, qui aurait été son transmetteur, il semble lui avoir légué son art poétique.

404État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par ‘A. ‘Abd al-Ğalīl : 11 pièces et fragments, soit 102 vers (‘A. ‘Abd al-Ġalīl, « Ši‘r Bašāma b. al-Gadīr al-Murrī », al-Mawrid, n° 6-1 (1977), p. 217-230).

405Répertoire métrique :

406T : 0 + 1 / 2 V (1,96 %)T-2 : I (2)

407B : 1 + 4 / 34 V (33,34 %)B-1a : IV (4), Va(6) = 0 + 2/ 10V ; B-1b : ii (3), iii (2) = 0 + 2 / 5 V ; B-2a : Ḏ1 (19) = 1 + 0 / 19 V

408W : 0 + 1 / 2 V (1,96 %) – i (2)

409K : 1 +2/26 V (25,49 %) – K-1 : III (3), VI (6) = 0 + 2 / 9V ; K-3 : Vb (17) = 1+0/ 17 V

410Mt : 1 + 0 / 38 V (37,25 %)Mt-1 : VII (38)

411Observation : suite à une erreur de numérotation, il y a deux numéros V dans l'inventaire de ‘Abd al-Ğalīl, d'où les numéros Va et Vb ci-dessus. D'autre part, II (9) est une version abrégée de Ḏ1 (19). Je n'ai donc pas tenu compte de II dans l'inventaire ci-dessus.

BIŠR B. ABĪ ḪĀZIM

412Tribu : al-Ḥāriṯ b. Ṯa‘laba (Asad)

413Région : Centre

414Période : seconde moitié du vie siècle (P3)

415Renseignements biographiques : poète de tribu, il participa à des coups de main contre des voisins, de la tribu des Ṭayy notamment, qu'il satirisa dans ses vers. Il participa à la victoire des Asad à Nisār (± 575). Il est relié au cycle de Ḥātim al-Ṭā’ï où il apparaît à la cour du laḫmide al-Nu‘man IV (580-602).

416État des œuvres : dīwān, recensions al-Aṣma‘ī, Ibn al-Sikkīt, al-Sukkarī (Dīwān ši‘r Banī Asad) et Abū ‘Ubayda perdues. Recension anonyme (xiiie siècle ?) éditée et complétée par ‘Izzat Hasan : 57 pièces et fragments, soit 812 vers (Dīwān Bišr b. Abī Ḫāzim, éd. ‘I. Ḥasan, 1960).

417Répertoire métrique :

418T : 7 + 7 / 197 V (24,26 %)T-2 : II (28), III (22), IX (7), XVI (30), XX (4), XXI (22), XXIV (17), XXV (18), XXXVII (5), XL (34), iii (1), vi (1), vii (1) = 7 + 6 / 190 V ; T-3 : XXII (7) = 0 + 1 / 7 V

419B : 3 + 3 / 62 V (7,63 %)B-1a : XII (21), XXVIII (16), XXXII (14), i (2) = 3 + 1 / 53 V ; B-1b : VIII (5), XLV (4) = 0 + 2 / 9 V

420W : 15 + 7 / 403 V (49,63 %) – I (25), IV (20), V (20), VI (5), X (29), XI (24), XV (58), XVII (21), XVIII (12), XIX (2), XXIII (21), XXVII (29), XXIX (30), XXX (4), XXXIV (20), XXXV (14), XLI (38), XLIV (3), XLVI (24), ii (2), ix (1), xi (1)

421K : 3 + 4 / 69 V (8,49 %)K-1 : VII (23), XIV (3), XXXI (16), XXXVIII (22), iv (1) = 3 + 2 / 65V ; K-2 : XXXIII (3), viii (1) = 0 + 2 / 4V

422Mt : 1 + 0 / 19 V (2,34 %)Mt-1 : XXXIX (19)

423Rj : 0 + 4 / 22 V (2,71 %)Rj-1 : XIII (6), XLII (5), XLIII (8), x (3)

424S : 0 + 1 / 1 V (0,12 %)S-2 : v (1)

425Mn : 1 + 0 / 23 V (2,83 %) – XXVI (23)

426X : 1 + 0 / 16 V (1,97 %)X-1 : XXXVI (16)

— D - Ḏ - Ḍ —

ḌIRĀR B. AL-ḪAṬṬĀB

427Tribu : Qurayš

428Région : La Mecque

429Période : m. ± 634 (P4)

430Renseignements biographiques : il participa aux combats de Badr, de Uḥud et du Fossé dans les rangs des polythéistes mecquois, mais se convertit à l'islam en 630 lors de l'entrée de Muḥammad à La Mecque. Il aurait participé à la répression en Yamāma (où il serait mort en 634) ou à la conquête de l'Iraq (et serait alors mort à une date inconnue en Syrie-Palestine).

431État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par ‘A.S. al-Ğarbū‘ : 28 pièces et fragments, soit 186 vers (Ši‘r Ḍirār b. al-Ḫaṭṭāb al-Fihrī, éd. ‘A.S. al-Ğarbū‘, 1986).

432Répertoire métrique :

433T : 2 + 9 / 59 V (31,72 %)T-1 :VI (3) = 0 + 1 / 3 V ; T-2 :VII (15), VIII (2), X (5), XV (5), XVI (7), XVIII (3), XX (2), XXI (12), XXVI (3) = 2 + 7 / 54 V ; T-3 : XII (2) = 0 + 1 / 2 V

434B : 2 + 5 / 48 V (25,80 %)B-1a : IV (18), V (2), XIII (10), XIX (2) = 2 + 2 / 32 V ; B-1b : XI (9), XXII (4), XXIV (3) = 0 + 3 / 16 V

435W : 1 + 1 / 18 V (9,68 %) – XVII (1), XXIII (17)

436K : 0 + 1 / 8 V (4,30 %)K-2 : XXVII (8)

437Mt : 1 + 3 / 31 V (16,67 %)Mt-2 : II (14), III (7), IX (9), XXVIII (1)

438Mn : 0 + 1 / 8 V (4,30 %) – XIV (8)

439X : 1 + 1 / 14 V (7,52 %)X-1 : I (13), XXV (1)

ḎŪ AL-IṢBA‘ (ḤURṮĀN B. AL-ḤĀRIṮ)

440Tribu : ‘Adwān (Qays b. ‘Aylān)

441Région : Ouest

442Période : seconde moitié du vie siècle (P3)

443Renseignements biographiques : poète de tribu dont nous ne savons plus rien, sinon qu'il aurait, naturellement, chanté la gloire des ‘Adwān. Sa fille aurait également été poétesse.

444État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par ‘A. al-‘Adwānī et M.N. al-Dulaymī : 23 pièces et fragments, soit 208 vers (Dīwān Ḏī al-Iṣba‘ al-‘Adwānī, éd. ‘A.M.‘A. al-‘Adwānī & M.N. al-Dulaymī, 1973).

445Répertoire métrique :

446T : 0 + 5 / 15 V (7,21 %)T-2 : I (1), X (2), XII (6), XIV (5) = 0 + 4/14V ; T-3 : IV (1) = 0 + 1 / 1 V

447B : 1 + 3 / 50 V (24,04 %)B-1a : XIII (1), XIX (3) = 0 + 2 / 4 V ; B-2a : III (6) = 0 + 1 / 6 V ; B-2b : XXI (40) = 1 + 0 / 40 V

448W : 0 + 1 / 5 V (2,40 %) – XX (5)

449K : 1 +2/21 V (10,10 %) – K-1 : XVI (2) = 0 + 1 / 2 V ; K-2 : XXII (7) = 0 + 1 / 7 V ; K-3 : V (12) = 1 + 0 / 12 V

450Km : 2 + 0 / 32V (15,38 %) – Km-1 : VI (11), XV (21)

451Mt : 0 + 3 / 11V (5,29 %)Mt-1 : XVII (3), XXIII (7) = 0 + 2 / 10 V ; Mt-2 : II (1) = 0 + 1 / 1 V

452S : 0 + 1 / 1 V (0,48 %)S-2 : XI (1)

453Mn : 1 + 0 / 40 V (19,23 %) – IX (40)

454X : 0 + 1 / 2 V (0,96 %)X-1 : VIII (2)

455H : 1 + 1 / 31 V (14,90 %) – VII (26), XVIII (5)

DURAYD B. AL-ṢIMMA

456Tribu : Ğušam (Hawāzin)

457Région : Ouest / Centre

458Période : m. ± 630 (P4)

459Renseignements biographiques : poète de tribu, il s'appliqua à venger deux de ses frères, tués par les Banū Fazāra lors de la bataille d'al-Liwä, et mena contre ces derniers de nombreuses opérations. Demeuré hostile à l'islam, il participa à la bataille de Ḥunayn (630) contre Muḥammad, au cours de laquelle il trouva la mort.

460État des œuvres : dīwān, recensions al-Aṣma‘ī et al-Šaybānī perdues. Œuvres réunies par M.Ḫ. al-Biqā‘ī : 79 pièces et fragments, soit 399 vers (Dīwān Durayd b. al-Ṣimma al-Ğušamī, éd. M.Ḫ. al-Biqā‘ī, 1981).

461Répertoire métrique :

462T : 4 + 25 / 171 V (42,86 %)T-1 : XVII (15), XXII (9), XXVI (4), XXVII (1), L (4), LVIII (3), iii (2), v (1) = 1 + 7 / 39 V ; T-2 : I (17), II (3), VII (6), IX (2), X (1), XI (1), XV (44), XVI (2), XXXII (3), XXXV (8), XXXVI (6), XL (3), XLVII (4), LII (13), LIII (3), LXI (9), i (2), ii (1), iv (1), vii (2), x (1) = 3 + 18 / 132 V

463B : 1 +7/54 V (13,53 %)B-1a : III (7),XXIII (8), LXII (4) = 0 + 3 / 19 V ; B-1b : XVIII (3), XXI (1), XXXIX (1) = 0 + 3 / 5 V ; B-2b : XXIX (26), XLIV (4) = 1 + 1 / 30 V

464W : 3 + 20 / 92 V (23,05 %) – VI (7), VIII (2), XIII (2), XIV (2), XIX (5), XXIV (1), XXV (14), XXVIII (2), XXXI (2), XXXIV (19), XXXVII (1), XXXVIII (3), XLI (3), XLV (1), LI (18), LV (1), LVII (2), LX (2), LXIII (1), LXV (1), vi (1), viii (1), ix (1)

465K : 0 + 4 / 15 V (3,76 %)K-1 : XLVI (6), LIX(2) = 0 + 2 / 8 V ; K-3 : V (6), LIV (1) = 0 + 2 / 7 V

466Mt : 2 + 5 / 42 V (10,52 %)Mt-1 : IL(9) = 0 + 1 / 9 V ; Mt-2 : IV (5), XII (12), XX (3), XXX (11), XXXIII (1), LVI (1) = 2 + 4 / 33 V

467Rj : 0 + 4 / 18 V (4,51 %)Rj-1 : XLIII (2), XLVIII (4) = 0 + 2 / 6 V ; Rj-3 : XLII (4), LXVI (8) = 0 + 2 / 12 V

468R : 0 + 1 / 7 V (1,75 %)R-2 : LXIV (7)

— F —

AL-FIND AL-ZIMMĀNĪ (ŠAHL B. ŠAYBĀN)

469Tribu : Ḥanīfa ou Šaybān (Bakr)

470Région : Sud-Est

471Période : Première moitié du vie siècle (P1)

472Renseignements biographiques : il aurait participé à la guerre de Basūs entre les Taġlib et les Bakr, et la plupart de ses poèmes célèbrent les succès de ces derniers au cours de ce conflit.

473État des œuvres : pas de dīwān ancien. Dīwān des Find ( ?) constitué par al-Sukkarī perdu. Œuvres recueillies par ‘Ā. al-Furayğāt : 8 pièces et fragments, soit 189 vers (Awā’il, p. 338-71).

474Répertoire métrique :

475S : 0 + 1 / 1 V (0,53 %)S-2 : V (1)

476R : 2 + 0 / 98 V (51,85 %)R-1a : III (78), IV (20)

477Rm : 0 + 1 / 3 V (1,59 %)Rm-1 : I (3)

478X : 1 + 0/28 V(14,81 %) – X-1 : II (28)

479H : 2 + 1 / 59 V (31,21 %) – VI (9), VII (26), i (24)

— H - Ḥ - Ḫ —

AL-ḤĀDIRA (QUṬBA B. AWS)

480Tribu : Ḏubyān (Ġaṭafān)

481Région : Ouest

482Période : m. ± 620 (P4)

483Renseignements biographiques : poète de tribu probablement mort avant l'islam, il aurait mené des coups de mains contre les Banū ‘Āmir b. Ṣa‘ṣa‘a et participé à la bataille de Kufāfa.

484État des œuvres : fragments réunis par al-Sukkarī qui nous sont parvenus dans six manuscrits différents : 5 pièces et fragments + 11 ajouts de l'éditeur, soit 90 vers (Dīwān al-Ḥādira, éd. N. al-Asad, 1973).

485Répertoire métrique :

486T : 1 + 6 / 35 V (38,89 %)T-1 : II (4), IV (15), ii (2) = 1 + 2 / 21 V ; T-2 :i (6), iii (2), iv (1) = 0 + 3 / 9 V ; T-3 : viii (5) = 0 + 1 / 5 V

487B : 0 + 2 / 3 V (3,33 %)B-1b : ix (1), xi (2)

488K : 2 + 2 / 47 V (52,23 %)K-1 : III (28), vii(3)=1 + 1 / 31 V ; K-3 : V (14), x (2) = 1 + 1 /16V

489W : 0 + 2 / 3 V (3,33 %) – v (1), vi (2)

490Mt : 0 + 1 / 2 V (2,22 %)Mt-2 : I (2)

ḤĀĞIZ B. ‘AWF

491Tribu : Salamān (Azd)

492Région : Ouest

493Période : seconde moitié du vie siècle (P3)

494Renseignements biographiques : ṣu‘lūk, allié des Banū Maḫzūm, il mena de nombreuses expéditions, notamment contre les Ḫaṯ‘am et les ‘Āmir b. Ṣa‘ṣa‘a. Mis à part les anecdotes et les vers relatifs à ces luttes tribales, nous ne savons plus rien de la vie de ce poète, sinon qu'il aurait fait l'éloge des Qurayš.

495État des œuvres : pas de dīwān ancien. Deux qaṣīda-s dans Muntahä et fragments épars réunis par Y. al-Ğabbūrī : 14 pièces et fragments, soit 115 vers (Y. al-Ğabbūrī, Qaṣā’id ğāhiliyya nādira, 1982).

496Répertoire métrique :

497T : 0 + 7 / 34 V (29,56 %)T-1 : IX (4) = 0 + 1 / 4 V ; T-2 : V (3), VI (9), VIII (7), X (4), XI (4), XII (3) = 0 + 6 / 30 V

498B : 0 + 1 / 3 V (2,61 %)B-1a : VII (3)

499W : 2 + 1 / 68 V (59,13 %) – I (27), II (32), XIV (9)

500K : 0 + 3 /10 V (8,70 %)K-1 : III (4), IV(2) = 0 + 2 / 6 V ; K-2 : XIII (4) = 0 + 1 / 4 V

AL-ḪANSĀ’ (TUMĀDIR BT. ‘AMR)

501Tribu : Sulaym (Qays b. ‘Aylān)

502Région : Ouest

503Période : m. ± 640 (P5)

504Renseignements biographiques : elle refusa d'épouser le vieux Durayd b. al-Ṣimma et choisit pour mari Mirdās b. Abī ‘Āmir. Elle perdit, dans les luttes qui opposèrent les Sulaym aux Asad et aux Murra, ses deux frères, Mu‘āwiya et Ṣaḫr, à qui elle consacra de nombreux thrènes. Elle participa à la foire de ‘Ukāz et se convertit avec sa tribu vers 629. Elle participa aussi à la bataille de Qādisiyya où elle engagea ses fils à combattre jusqu'à la mort et serait morte à la fin du règne de ‘Umar.

505État des œuvres : dīwān, recension et commentaire Ṯa‘lab : 57 pièces et fragments, soit 619 vers (Šarh dīwān al-Ḫansā’, éd. F. Muḥammad, 1993).

506Répertoire métrique :

507T : 6 + 9 / 127 V (20,51 %)T-1 : VIII (20), XII(9) = 1 + 1 / 29 V ; T-2 : I (4), III (9), XIV (11), XV (5), XVII (13), XIX (2), XX (2), XXVII (11), XXXIX (6), XL (13), XLVII (4), LV (10), LVI (8) = 5+8 / 98V

508B : 4 + 12 / 155 V (25,04 %)B-1a : XXVIII (3), XXXVII (6) = 0 + 2 / 9 V ; B-1b : VII (6), X (11), XVI (2), XXII (5), XXX (4), XXXIV (26), XXXV (8), XLIII (7), L (6), LII (5), LIV (11) = 3 + 8 / 91 V ; B-2b : XXXVIII (7), IL (39), LVII (9) = 1 + 2 / 55 V

509W : 4 + 5 / 76 V (12,28 %) – II (10), VI (7), XIII (19), XVIII (3), XXI (4), XXIX (2), XXXIII (21), XLI (11), XLVIII (9)

510K : 1 + 2 / 25 V (4,04 %)K-2 : XXIV (8) = 0 + 1 / 8 V ; K-3 :V (7), XXV (10) = 1 + 1 /17V

511Km : 1 + 0 / 24 V (3,87 %)Km-1 : XLII (24)

512Mt : 7 + 0 / 130 V (21 %)Mt-1 : XXIII (15), XXXI (17), XXXII (13), XLVI (27) = + 0 / 72 V ; Mt-2 : IV (38), IX (10), XLV (10) = 3 + 0 / 58 V

513S : 2 + 1 / 53 V (8,56 %)S-1 : XXXVI (21) =1 + 0/21V ; S-2 : XI (7), LI (25) = 1 + 1 /32V

514R : 0 + 1 / 6 V (0,97 %)R-2 : LIII (6)

515X : 1 + 1 / 23V (3,71 %)X-1 : XXVI (18), XLIV (5)

AL-ḤĀRIT B. ḤILLIZA

516Tribu : Yaškur (Bakr)

517Région : Est

518Période : milieu du vie siècle (P2)

519Renseignements biographiques : il aurait joué un rôle dans la guerre de Basūs, conflit opposant les Taġlib et les Bakr, sous le roi laḫmide Munḏir b. Mā’ al-Samā’ (505-554) ou sous ‘Amr b. Hind (554-69), auprès duquel il plaida en faveur de sa tribu dont les Taġlib attendaient des réparations après la mort des leurs à al-Ḥīra.

520État des œuvres : pas de dīwān ancien. Pièces et fragments réunis par Ya‘qūb : 20 pièces et fragments, soit 194 vers (Dīwān al-Ḥāriṯ b. Ḥilliza, éd. I.B. Ya‘qūb, 1991).

521Répertoire métrique :

522T : 0 + 1 / 7 V (3,61 %)T-2 : II (7)

523B : 0 + 3 / 7 V (3,61 %)B-1a : i (1), iv (2), vii (4)

524W : 1 + 2 / 16 V (8,24 %) – VIII (1), XII (1) + KIII (14)

525K : 2 + 3 /37 V (19,07 %) – K-1 : III (12),VI (4) = 1 + 1 / 16 V ; K-2 : IX (6) = 0 + 1/ 6 V ; K-3 : V (14), VII (1) = 1 + 1 / 15 V

526Km : 1 + 0 / 11 V (5,67 %)Km-1 : IV (11)

527Mt : 0 + 1 / 8 V (4,12 %)Mt-2 : X (8)

528Rj : 1 + 0 / 1 V (0,51 %)Rj-1 : iii (1)

529S : 0 + 1 / 12 V (6,18 %)S-2 : ii (12)

530X : 1 + 3 / 95 V (48,97 %)X-1 : I (86), XI (1), v (7), vi (1)

AL-ḤĀRIṮ B. ẒĀLIM

531Tribu : Ḏubyān (Ġaṭafān)

532Région : Ouest

533Période : seconde moitié du vie siècle (P3)

534Renseignements biographiques : après avoir tué un certain Ḥālid b. Ğa‘far b. Kilāb b. Rabī‘a (peut-être pour venger l'extermination de son clan), il demanda sa protection au souverain laḫmide d'al-Ḥīra, al-Nu‘mān IV (580-602). Mais, ayant assassiné le fils de celui-ci, il fut capturé et mis à mort. Selon certaines sources, c'est aussi lui qui tua le fils d'al-Samaw’al, après que ce dernier eut refusé de lui livrer les effets qu'Imru’ al-Qays lui avait confiés.

535État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par B. Paoli, Métrique arabe ancienne, vol. III, p. 132-141 (références détaillées reproduites ci-dessous) : pièces et fragments, soit 165 vers.

536T : 2 + 7 / 94 V (56,97 %)T-1 : XI (4) = 0 + 1/4V ; T-2 : II (2), III (6), IV (2), VIII (5), IX (29), X (6), XV (3), XVIII (8 + 2 + 8 + 9 + 10) = 2 + 6 / 90 V

537B : 0 + 1 / 4 V (2,42 %)B-1b : XIII (4)

538W : 1+4 / 34V (20,61 %) – V (1), VI (23 + 1), XVI (4), XIX (2), XX (3)

539K : 0 + 2 / 5 V (3,03 %)K-2 : VII (3), XVII (2)

540Rj : 0 + 2 / 17 V (10,30 %)Rj-2a : XII (6 + 3) = 0+1/9V ; Rj-2b : 1a (5), 1b (3) = 0 + 1 / 8 V

541Mn : 0 + 1 / 1 V (0,60 %) – XIV (1)

542X : 1 + 0 / 10 V (6,06 %)X-1 : XXII (10)

543Références des vers inventoriés :

544Ia : Aġānī, XI, p. 110b = Ḫizāna, VII, p. 79-80 (-ūb) ; Ib : ĞamharatAm, I, p. 139 (-īb et -ūb) ; II : Aġānī, XI, p.124 (-ibu) ; III : Aġānī, XI, p. 105 (-bi) ; IV : ‘Iqd, V, p. 149 (-bi) ; V : Ista‘ğam, p. 1371 (-ābi) ; VI : Mufaḍḍaliyyāt, n° 89, p. 314-316 (-ābā) ; VII : Aġānī, XI, p. 122b (-ābah) ; VIII : Aġānī, XI, p. 103 (-idi) ; IX : Kāmil, p. 381-383 (-ru) ; X : Aġānī, XI, p. 101-102 (-ri) ; XI : Aġānī, XI, p. 112 (-ri) ; XII : ĞamharaLAm, I, p. 139 (-ā‘i) ; XIII : Aġānī, XI, p. 122 (-ā‘ā) ; XIV : Siqṭ, p. 1307 (-fu) ; XV : ‘Iqd, V, p. 147 (-li) ; XVI : Aġānī, XI, p. 104 (-ūlā et -īlā) ; XVII : Tārīḫ, I, p. 560 (-ālā) ; XVIIIa : Mufaḍḍaliyyāt, n° 88, p. 312-313 (-imu) ; XVIIIb : ḤāmāsaBṣ, I, p. 111-112 (-imu) ; XVIIIc : Aġānī, XI, p. 109-110 (-imu) ; XVIIId : Aġānī, XVII, p. 263-264 (-imu) ; XIX : Aġānī, XI, p. 122 (-âni) ; XX : ‘Iqd, V, p. 149 (-yi) ; XXI : Aġānī, XI, p. 129 (-iyyā).

ḤASSĀN B. ṮABIT

545Tribu : Nağğâr (Ḫazrağ)

546Région : Médine

547Période : m. ± 660 (P6)

548Renseignements biographiques : d'abord poète de tribu, il dirigea ses vers contre Qays b. al-Ḫaṭïm, notamment, et se rendit chez les Gassānides et les Laḫmides, à qui il consacra des panégyriques. Il se convertit à l'islam en 622 et devint le "chantre du Prophète".

549État des œuvres : dīwān, recension al-Sukkarī : 367 pièces et fragments, soit 2525 vers (Dīwān Ḥassān b. Ṯābit, éd. W. ‘Arafat, 1974, 2 vol.).

550Répertoire métrique :

551T : 24 + 111 / 942 V (37,31 %)T-1 : 42 (7), 57 (3), 87 (4), 117 (6), 141 (9), 159 (11 ),168 (5), 192 (5), 202 (6),222 (8), 223(4), 235(9),239 (3),242(9), 243 (2), 244 (5), 256 (2), 267 (1), 271 (4), 311 (1), 312 (1), 313 (2), 314 (1) = 1 + 22 / 108 V ; T- 2 : 2 (22), 4 (36), 6 (44), 7 (28), 10 (38), 12 (21), 16 (11), 17 (28), 19 (7), 21 (17), 24 (14), 27 (17), 33 (5), 35 (7), 43 (4), 44 (3), 4 7 (2), 52 (2), 56 (6), 71 (3), 72 (1), 75 (6), 77 (19), 84 (13), 85 (7), 86 (8), 88 (7), 89 (5), 98 (4), 103 (11), 110 (3), 118 (5), 122 (3), 130 (11), 134 (4), 142 (4), 144 (5), 145 (4), 147 (7), 148 (4), 152 (8), 154 (8), 156 (6), 158 (9), 161 (5), 169 (3), 184 (3), 191 (3), 195 (6), 203 (3), 209 (3), 210 (3), 214 (5), 215 (2), 225 (6), 236 (4), 237 (8), 248 (2), 250 (5), 254 (6), 255 (9), 263 (4), 266 (4), 269 (2), 274 (1), 275 (1), 279 (1), 282 (46), 284 (7), 285 (2), 286 (7), 287 (1), 288 (1), 290 (9), 291 (2), 292 (1), 293 (1), 294 (1), 302 (1), 303 (37), 304 (3), 318 (1), 319 (4), 320 (22), 321 (7 + 4), 325 (1), 326 (1), 327 (1), 332 (1), 336 (5), 338 (2), 345 (4), 346 (2), 348 (7), 349 (4), 352 (13), 361 (1), 365 (2), 367 (1), 368 (1), 371 (1) = 20 + 81 / 770 V ; T-3 : 36 (10), 133 (4), 139 (3), 173 (18), 212 (3), 227 (11), 230 (6), 234 (3), 330 (2), 342 (3), 362 (1) = 3 + 8 / 64 V

552B : 12 + 50 / 370 V (14,66 %)B-1a : 29 (5), 37 (5), 67 (3), 91 (4), 104 (5), 106 (4), 127 (5),129 (13), 183 (3), 187 (8), 199 (12), 201 (2), 241 (8), 247 (1), 251 (2), 268 (4), 289 (9), 315 (1), 337 (1), 340 (19), 356 (1) = 3 + 18 / 115 V ; B-1b : 20 (10), 41 (3), 59 (5), 62 (4), 64 (3), 76 (3), 81 (4), 99 (5), 101 (8), 105 (3), 112 (5), 182 (12), 221 (5), 229 (4), 238 (4), 240 (2), 245 (3), 295 (1), 298 (1), 306 (10), 310 (2), 343 (1), 355 (1), 357 (1), 359 (1) = 3 + 22 / 101 V ; B-2a : 22 (23), 31 (7), 32 (6), 46 (4), 96 (8), 138 (12), 160 (5), 180 (14) = 3 + 5 / 79 V ; B-2b : 34 (9), 65 (4), 70 (6), 90 (7), 150 (14), 157 (13), 181 (9), 258 (13) = 3 + 5 / 75 V

553W : 4 + 42 / 273 V (10,81 %) – 1 (31), 15 (16), 25 (3), 40 (7), 45 (4), 50 (13), 53 (5), 58 (5), 60 (7), 66 (7), 69 (3), 74 (7), 79 (4), 92 (5), 94 (4), 97 (3), 102 (2), 107 (3), 109 (4), 115 (22), 124 (9), 125 (3), 165 (5), 166 (7), 171 (6), 172 (8), 177 (5), 188 (2), 190 (4), 197 (5), 206 (4), 207 (3), 218 (5), 219 (5), 226 (4), 252 (6), 260 (8), 262 (2), 265 (2), 272 (1), 296 (1), 323 (5), 331 (6), 341 (5), 344 (4), 370 (3)

554K : 11 + 56 / 463 V (18,34 %)K-1 : 13 (33), 28 (6), 39 (3), 54 (5), 68 (2), 78 (9), 80 (2), 82 (5), 83 (5), 93 (4), 95 (4), 111 (3), 128 (7), 131 (19), 163 (8), 174 (6), 175 (8), 185 (10), 196 (4), 200 (6), 246 (6), 259 (2), 276 (1), 277 (5), 283 (2), 308 (2), 316 (2), 317 (1), 329 (2), 334 (5) = 3 + 27 / 177 V ; K-2 : 3 (28), 14 (15), 49 (7), 51 (3), 55 (5), 63 (2), 73 (5), 100 (8), 108 (7), 121 (4), 135 (13), 140 (3), 143 (4), 149 (7), 151 (6), 155 (16), 164 (17), 170 (4), 178 (12), 186 (8), 204 (7), 231 (7), 233 (4), 257 (5), 261 (4), 270 (1), 297 (2), 301 (1), 324 (3), 333 (9), 350 (2), 351 (1), 353 (3), 354 (1) = 6 + 28 / 224V ; K-3a : 8 (44), 211 (12), 220 (6) = 2 + 1 / 62V

555Km : 1 + 0 / 43 V (1,70 %)Km-1 : 278 (43)

556Mt : 4 + 16 / 151 V (5,98 %)Mt-1 : 61 (6), 224 (5), 280 (1) = 0 + 3 / 12 V ; Mt-2 : 9 (34), 26 (20), 114 (22), 120 (13), 179 (6), 189 (2), 193 (7), 205 (6), 217 (4), 232 (9), 253 (3), 299 (1), 322 (4), 328 (3), 347 (3), 363 (1), 364 (1) = 4 + 13 / 139 V

557Rj : 0 + 8 / 21 V (0,83 %)Rj-1 : 216 (5), 273 (2), 281 (2), 339 (2), 369 (2) = 0 + 5/ 13 V ; Rj-2a : 167 (5), 264 (1), 366 (2) = 0 + 3 / 8 V

558S : 3 + 1 / 59 V (2,34 %)S-1 :23 (23) = 1 + 0 / 23 V ; S-2 : 119 (4), 162 (19), 249 (13) = 2 + 1 / 36 V

559Mn : 1 + 3 / 35 V (1,38 %) – 126 (9), 213 (19), 305 (3), 335 (4)

560R : 2 + 4 / 53 V (2,10 %)R-2 : 11 (22), 30 (4), 116 (3), 153 (21), 228 (2),300 (1)

561X : 3 + 10/ 101 V (4 %) – X-1a : 38 (3), 113 (7), 198 (3) = 0 + 3 / 13 V ; X-1b : 5 (24), 18 (24), 123 (10), 146 (8), 176 (3), 194 (4), 307 (3), 309 (3), 358 (1), 360 (8) = 3 + 7 / 88 V

562Md : 1 + 0 / 14 V (0,55 %)Md-1b : 137 (14)

ḤĀTIM AL-ṬA’Ī (ABU SAFFĀNA ou ABŪ ‘ADĪ)

563Tribu : Ṭayy

564Région : Centre

565Période : seconde moitié du vie siècle (P3)

566Renseignements biographiques : sayyid des Ṭayy, il aurait vécu jusqu'au début du VIIe siècle. Il était célèbre pour sa générosité. Il est devenu, en Perse, le héros d'un roman, Qissa-ye Ḥātim Ṭā’ī, qui fut ensuite adapté en turc, en ourdou, en tatare et en malais !

567État des œuvres : dīwān, recension Ibn al-Kalbī (I à LIII) + fragments et vers isolés (LIV à CXXIII). Les numéros de l'édition ont été conservés bien que ne comportant pas tous des vers, ce qui explique les trous de l'inventaire ci- dessous. En tout, 602 vers (Dīwān ši‘r Ḥātim b. ‘Abd Allāh al-Ṭā’ī wa-aḫbāru- hu, éd. ‘A.S. Ğamāl, 1990).

568Répertoire métrique :

569T : 12 + 61 / 424 V (70,43 %)T-1 :VI (11), X (2), XXII (2), XXXVI (18), IL (2), LII (14), LIV (1), LXVII (1), LXX (3), LXXIV (1), CI (2), CX (5), CXIII (6), CXIV (5), CXVII (3), CXX (2) = 3 +13/ 78V ; T-2 : II (1), III (1), XVI (4), XVII (4), XX (3), XXIV (2), XXVI (4), XXIX (2), XXXa (9), XXXb (2), XXXI (16), XXXIII (11), XXXIX (4), XL (4), XLII (16), XLIII (7), XLIV (4), XLV (15), XLVI (2), XLVII (42), L (26), LI (2), LX (3), LXIV (20), LXVIII (24), LXIX (2), LXXII (1), LXXVI (3), LXXVII (2), LXXVIII (14), LXXIX (32), LXXXI (2), LXXXIII (1), LXXXV (1), LXXXVI (1), LXXXVIII (1), LXXXIX (4), XCI (5), XCIII (3), XCIV (2), XCV (2), XCVI (1), XCVII (1), IC (1), C (1), CXII (4), CXV (2), CXVI (1), CXVIII (1), CXXI (9), CXXIII (4) = 9 + 42 / 331 V ; T-3 : XVIII (2), XXVII (4), LXV (3), CII (1), CIV (1), CXI (4) = 0 + 6 / 15 V

570B : 1 + 11 / 43 V (7,14 %)B-1a : XXXII (18), LXXXII (3), XCII (3), CXIX (4) = 1 + 3 / 28 V ; B -1b : V (1), XI (2), XXIII (2), LVII (2), LVIII (1), LXXIII (2) = 0 + 6 / 10 V ; B-2a : LXXXIV (3) = 0 + 1 / 3 V ; B-2b : LXIII (2) = 0 + 1 / 2 V

571W : 9 / 35 V (5,81 %) – I (4), VII (7), XXXV (2), XLI (4), LXII (3), LVI (1), XCVIII (6), CV (7), CXXII (1)

572K : 0 + 7 / 25 V (4,15 %) – K-1 : LIX (7), LXXI (1), LXXX (8), LXXXVII (1), XC (1) = 0 + 5 / 18 V ; K-2 : CIII (1) = 0 + 1 / 1 V ; K-3 : XXXVII (6) = 0 + 1 / 6 V

573Mt : 0 + 4 / 18 V (3 %)Mt-1 : XXXIV (9) = 0 + 1 / 9 V ; Mt-2 : XIX (4), XXXVIII (3), LIII (2) = 0 + 3 / 9 V

574Rj : 1 + 2 / 19 V (3,15 %)Rj-1 : XXI (3) = 0+1/3V ; Rj-2a : LXI (12), LXXV (4) = 1 + 1 /16V

575S : 0 + 2 / 6 V (1 %)S-2 : CVI (5), CVII (1)

576Mn : 1 + 1 / 19 V (3,15 %) – XV (16), LXVI (3)

577X : 1 + 1 / 13 V (2,15 %)X-1 : XXXc (11), LV (2)

ḪIDĀS B. ZUHAYR

578Tribu : Rabī‘a ('Amir b. Ṣa‘ṣa‘a)

579Région : Centre

580Période : milieu du vie siècle (P2)

581Renseignements biographiques : poète de tribu, cousin de Labīd, il participa à la vengeance de Qays b. al-Ḫaṭīm contre les Ḫazrağ, dont l'un des membres avait tué le père, ainsi qu'aux journées de Fiğār, qui opposèrent les siens aux Qurayš.

582État des œuvres : pas de dīwān ancien. Trois poèmes dans Muntahā (n° I, II & III ci- dessous) et fragments épars réunis par Y. al-Ğabbūrī : 59 pièces et fragments, soit 275 vers (Ši‘r Ḫidāš b. Zuhayr al-‘Amirī, éd. Y. al-Ğabbūrī, 1986).

583Répertoire métrique :

584T : 3 + 23 / 139 V (50,54 %)T-1 : II (22), XXIX (24) = 2 + 0 /46V ; T-2 : III (34), (7), VIII (1), IX (1), XVII (2), XVIII (1), XIX (9), XXI (1), XXII (1), XXIII (6), XXIV (2), XXV (1), XXXVII (4), XXXVIII (1), XL (1), XLIV (1), XLV (1), XLVI (1), XLVII (2), XLVIII (3), LII (7), LVI (4), LVII (1) = 1 + 22 / 92 V ; T-3 : LIX (1) = 0 + 1 / 1 V

585B : 1 + 8 / 47 V (17,09 %)B-1a : XXXIII (1), XXXIV (2), LI (9), LIV(3) = 0 + 4/15 ; B-1b : V (8), VI (1), VII (2), XX (9), XXVIII (12) = 1 + 4 / 32 V

586W : 1 + 12 / 70 V (25,45 %) – I (47), XII (2), XIV (2), XV (4), XVI (3), XXVI (1), XXVII (1), XXXV (1), XXXIX (3), XLI (1), XLII (2), L (1), LIII (2)

587K : 0 + 5 / 7 V (2,54 %)K-1 : XXXVI (1) = 0 + 1/1V ; K-2 : XI (1), XIII (1), IL (3), LV (1) = 0 + 4 / 6 V

588Mt : 0 + 5 / 11 V (4 %)Mt-2 : X (2), XXX (3), XXXI (1), XXXII (2), XLIII (3)

589R : 0 + 1 / 1 V (0,57 %)R-2 : LVIII (1)

AL-ḪIRNIQ BT. BADR

590Tribu : Dubay‘a (Qays b. Ṯa‘laba, Bakr)

591Région : Est

592Période : seconde moitié du sixième siècle (P2)

593Renseignements biographiques : sœur de Ṭarafa, elle épousa Bišr, sayyid des Marṯad (groupe Qays), à qui elle dédia plusieurs thrènes après sa mort lors de la bataille de Kulāb.

594État des œuvres : dīwān, recension Abu ‘Amr b. al-‘Alā’ : 13 pièces et fragments, soit 58 vers (Dīwān al-Ḫirniq bt. Badr, éd. Y.‘A. ‘Abdallah, 1990).

595Répertoire métrique :

596T : 0 + 4 / 10 V (17,24 %)T-1 : I (2), XII(3) = 0 + 2 / 5 V ; T-2 : II (3) = 0 + 1 / 3 V ; T-3 : VII (2) = 0 + 1 / 2 V

597W : 1 + 5 / 30 V (51,72 %) – III (10), V (3), IX (6), X (5), XI (3), XIII (3)

598K : 0 + 2 / 12 V (20,69 %)K-2 : VI (3) = 0 + 1 / 3 V ; K-3 : IV (9) = 0+1/9V

599S : 0 + 1 / 6 V (10,34 %)S-1 : VIII (6)

HUDBA B. AL-ḪAŠRAM

600Tribu : ‘Uḏra (Quḍā‘a)

601Région : Ouest

602Période : m. ± 674 (P6)

603Renseignements biographiques : il est connu par ses diatribes contre le poète Ziyāda b. Zayd qu'il finit par assassiner. Il fut jeté en prison par le gouverneur de Médine, puis livré à la famille de la victime qui le mit à mort. Il aurait été le transmetteur d'al-Huṭay’a (lui-même transmetteur de Zuhayr b. Abī Sulmä et Ka‘b b. Zuhayr) et aurait eu pour transmetteur Ğamïl.

604État des œuvres : dīwān, recension al-Sukkarī perdue. Œuvres réunies par Y. al-Ğabburī : 54 pièces et fragments, soit 413 vers (Ši‘r Hudba b. al-Ḫašram al-‘Uḏrī, éd. Y. al-Ğabbūrī, 1976).

605Répertoire métrique :

606T : 6 + 32 / 312 V (75,54 %)T-1 : XXI (15), XXII (2), XXIV (1), IL(1) = 1 +3/19 V ; T-2 : III (54), IV (7), V (3), VI (1), VII (1), XI (40), XII (1), XIII (5), XIV (1), XVI (43), XVIII (1), XIX (1), XX (2), XXV (1), XXVII (4), XXIX (17), XXX (4), XXXI (2), XXXII (2), XXXIII (1), XXXVI (71), XXXVII (3), XXXIX (1), XL (2), XLI (2), XLIII (2), LI (1), LII (3) = 5 + 23 / 276 V (75, 54 %) ; T-3 : VIII (2), IX (6), X (2), XV (4), XLVIII (2), LIV (1) = 0 + 6 / 17 V

607B : 0 + 3 / 3 V (0,72 %)B-1a : XVII (1) = 0 + 1/1 V ;B-1b : XLII (1) = 0+1/1V ; B-2a : LIII (1) = 0 + 1 / 1 V

608W : 1 + 4 / 32 V (7,75 %) : I (24), II (2), XLVI (2), XLVII (3), L (1)

609K : 1 + 2 / 25 V (6,05 %)K-1 : XXVIII (3), XXXIV (1), XXXV (21)

610Rj : 1 + 3 / 38 V (9,20 %)Rj-1 : XXVI (4), XXXVIII (6), XLIV (4), XLV (24)

611R : 0 + 1 / 3 V (0,73 %)R-2 : XXIII (3)

ḪUFĀF B. NADBA (ḪUFĀF B. ‘UMAYR)

612Tribu : Sulaym (Qays b. ‘Aylān)

613Région : Ouest

614Période : m. ± 640-650 (P5)

615Renseignements biographiques : fils d'une esclave noire (Nadba) et d'un notable des Sulaym (‘Umayr b. al-Ḥāriṯ), il aurait participé aux journées de Hawza entre les Sulaym et les Ġaṭafān. Il se serait converti à l'islam, aurait participé à la prise de La Mecque (630) et serait mort sous ‘Umar ou ‘Uṯmān.

616État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par N.Ḥ. al-Qaysī : 44 pièces et fragments, soit 332,5 vers (Ši‘r Ḫufāf b. Nadba al-Sulamī, éd. N.H. al-Qaysī, 1968).

617Répertoire métrique :

618T : 3 + 8 / 72, 5 V (21,80 %)T-1 : VII (11), XXXVIII (1), XLI(1)=1+2/13V ; T-2 : I (38), IX (10), XII (4), XXIV (1), XXXI (0, 5), XXXVI (2), XLII (1) = 2 + 5 / 56, 5 V ; T-3 : XIX (3) = 0 + 1 / 3 V

619B : 3 + 6 / 76 V (22,85 %)B-1a : XXVI (1), XXXIV (14), XXXVII (1), XL (1) = + 3 / 17 V ; B-1b : XVI (24), XXIX (1), XXX (0, 5), XXXII (0, 5) = 1 + 3 / 26 V ; B-2b : XXXIII (33) = 1 + 0 / 33 V

620W : 3 + 6 / 64 V (19,25 %) – V(22), VIII (10), XIII (2), XVII (18), XXI (4), XXV (1), XXVII (1), XXXV (5), XXXIX (1)

621K : 1 + 4 / 19, 5 V (5,86 %)K-1 : XXIII (1), XLIV (0,5) = 0 + 2 / 1,5 V ; K-2 : (15), IV (2), XXII (1) = 1 + 2 / 18 V

622Mt : 2 + 4 / 65 V (19,55 %)Mt-1 : XIV (28), XXVIII (1) = 1 + 1/29V ; Mt-2 : VI (21), X (6), XI (5), XX (4) = 1 + 3 / 36 V

623S : 0 + 2 / 17 V (5,11 %)S-1 : XVIII (9) = 0 + 1 / 9 V ; S-2 : III (8) = 0 + 1 / 8 V

624Mn : 1 + 0 / 18 V (5,41 %) – XV (18)

625X : 0 + 1 / 0, 5 V (0,15 %)X-1 : XLIII (0,5)

ḤUMAYD B. ṮAWR

626Tribu : Hilāl (‘Āmir b. Ṣa‘ṣa‘a)

627Région : Centre

628Période : m. ± 670 (P6)

629Renseignements biographiques : vraisemblablement né au début du viie siècle et mort sous le règne de Mu‘āwiya, il se convertit à l'islam et consacra notamment des vers au calife ‘Uṯmān. Selon d'autres sources, il compterait parmi les Compagnons du Prophète et serait mort pendant le règne de ‘Uṯmān.

630État des œuvres : recensions nombreuses du dīwān (al-Aṣma‘ī, al-Riyāšī, al-Šaybānī, Ibn al-Sikkīt, al-Ṭūsī) toutes perdues. Œuvres réunies par ‘A. Maymanī : 59 pièces et fragments, soit 595 vers (Dīwān Ḥumayd b. Ṯawr al-Hilālī, wa fī-hi bā’iyyat Abī Du’ād al-Iyādī, éd. ‘A. Maymanī, 1951).

631Répertoire métrique :

632T : 9+ 17/369 V (62,01 %)T-1 :LIV(1) = 0 + 1 / 1 V ; T-2 :I(119 + 9),V (5), VIII (1), XIII (27), XIV (14), XV (4), XVII (7), XVIII (1), XXI (16), XXII (12), XXIV (1), XXIX (2), XXXII (20), XXXIII (19), XXXV (3), XXXVII (1), XL (3), XLII (4), XLV (4), LII (3) = 7 + 13 / 275 V ; T-3 : II (46), VI (41), XII (1), XXXI (2), XXXIX (3) = 2 + 3 / 93 V

633B : 1 + 3 / 32 V (5,37 %)B-1a : XXX (5) = 0+1/5V ; B-1b : XXV (5) = 0+1/ 5 V ; B-2a : XXXVIII (15) = 1 + 0 / 15 V ; B-2b : XIX (8) = 0 + 1 / 8 V

634W : 1 + 5 / 37 V (6,21 %) – XI (4), XLI (1), XLIV (1), XLVII (29), LI (1), LVIII (1)

635K : 4 + 5 / 54 V (9,07 %)K-1 : XX(11), XXVI (1), XXXIV (1)=1 + 2 / 13 V ; K-2 : XXXVI (3), XLVI (6), L (16), LVII (4) = 1 + 3 / 29 V ; K-3 : XXIII (12), XXVIII (10) = 2 + 0 / 22 V

636Km : 0 + 1 / 2 V (0,32 %)Km-2 : LVI (2)

637Mt : 2 + 4 / 57 V (9,58 %)Mt-1 : XLIII (6), LIII (1) = 0 + 2 / 7V ; Mt-2 : III (31), IV (11), XXVII (4), XLVIII (4) = 2 + 2 / 50 V

638Rj : 2 + 4 / 42 V (7,06 %)Rj-1 : VII (1 + 15), XVI (12) = 2 + 0/ 28V ; Rj-2a : IX (1), LV (2), LIX (2) = 0 + 3 / 5V ; Rjd : X (9) = 0 +1 / 9V

639R : 0 + 1 / 1 V (0,16 %)R-2 : IL (1)

AL-ḤUṢAYN B. AL-ḤUMĀM

640Tribu : Ḏubyān (Ġaṭafān)

641Région : Ouest (P2)

642Période : seconde moitié du sixième siècle

643Renseignements biographiques : sayyid des Banū Sahm b. Murra, il était renommé pour sa fidélité. Il participa à des expéditions contre les Banū Ṣirma, les Banū ‘Uqayl et les Banū Ka‘b notamment. Certains de ses vers laissent à penser qu'il se convertit à l'islam, auquel cas il faudrait reculer la date supposée de sa mort.

644État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par B. Paoli, Métrique arabe ancienne, vol. III, p. 142-150 (références des vers inventoriés ci-dessous) : 22 pièces et fragments, soit 136 vers.

645Répertoire métrique :

646T : 4 + 10 / 100 V (73,53 %)T-1 : VIII (10 + 1), XIII (1)=1 + 1/12V ; T-2 :II (6), III (12), V (4), VI (10), VII (1), IX (2), X (4), XII (1), XV (2), XIX (44), XX (1), XXI (1) = 3 + 9 / 88 V

647W : 0 + 4 / 17 V (12,50 %) – I (1), IV (8), XVII (5), XXII (3)

648K : 0 + 2 / 2 V (1,47 %)K-1 : XIV (1) = 0 + 1 / 1 V ; K-2 : XVIII (1) = 0 + 1 / 1 V

649Mt : 1 + 0 / 15 V (11,03 %)Mt-2 : XVI (15)

650S : 0 + 1 / 2 V (1,47 %)S-2 : XI (2)

651Références des vers inventoriés :

652I : ĞamharaL, I, p. 326 (-ā’u) ; IIa : Sīra, I, p. 104 (-bi) ; IIb : Sīra, I, p. 104 (-bi) ; III : Mufaḍḍaliyyāt, n° 90, p. 317-318 (-bā) ; IV : Aġānī, XIV, p. 17 (-āḥi) ; V : ḤamāsaB, p. 277-278 (-iduh) ; VI : Aġānī, XIV, p. 13-14 (-dā) ; VII : ḤamāsaB, p. 278 (-dā) ; VIII : Aġānī, XIV, p. 9 (-ru) ; IX : Aġānī, XIV, p. 12b (-ru) ; X : ‘Umda, p. 604-605 (-‘i) ; XI : ḤamāsaBṣ, II, p. 53 (-‘i) ; XII : Adab, p. 357 (-ifu) ; XIII : Ista‘ğam, p. 380 (-lu) ; XIV : Lisān, racine ’ḏḏ = Sirr, II, p. 776 (-lu) ; XV : AmālīQ, I, p. 62 (-lu) ; XVI : Aġānī, XIV, p. 18-19 (-lahā) ; XVII : Aġānī, XIV, p. 12-13 (-ūmi et -īmi) ; XVIII : Aġānī, XIV, p. 15-16 (-āmi) ; XIX : Mufaḍḍaliyyāt, n° 12, p. 64-69 + ḤamāsaA, n° 41, p. 197-199 = ḤamāsaAT, I, p. 191-193 (-mā) ; XX : ḤamāsaB, p. 156 (-mā) ; XXI : Ista‘ğam, p. 852 (-mā) ; XXII : Aġānī, XIV, p. 12 (-nā).

AL-ḤUṬAY’A (ĞARWAL B. AWS)

653Tribu : ‘Abs (Ġaṭafān) ou Ḏuhl (Bakr)

654Région : Itinérant

655Période : m. ± 660-670 (P6)

656Renseignements biographiques : se donnant tantôt comme issu des ‘Abs, tantôt des Ḏuhl, il est probable qu'il ait été le fils naturel d'une femme nommée Ḍarrā’. Il se convertit à l'islam vers 630 avec sa tribu, puis apostasia sous Abū Bakr avant de revenir, visiblement sans conviction, dans la voie de l'islam. Il aurait été le transmetteur de Zuhayr b. Abī Sulmä et l'émule de Ka‘b b. Zuhayr. Il mena la vie tourmentée d'un panégyriste itinérant à la recherche de protecteurs.

657État des œuvres : dīwān, recensions al-Aṣma‘ī, Ibn al-Sikkīt, al-Siğistānī, al-Ṭūsī, al- Šaybānī, al-Sukkarī et Ibn al-A‘rābī. Dans l'éd. Ṭahā, 83 pièces et fragments + 40 vers dispersés, soit 979 vers (recension et commentaire Ibn al-Sikkīt I-LXXXIII + ajouts al-Sukkarī i-xii + vers dispersés xiii-xli) (Dīwān al-Huṭay’a, éd. N.A. Taha, 1958).

658Répertoire métrique :

659T : 16 + 41 / 462 V (47,19 %)T-1 : VI (15), XV (11), XXIII (8), XXXVI (7), LXIII (2), LXXIX (2), LXXX (6), vi (2), ix (3), xviii (14), xxv (1), xxxix (14) = 4 + 8 / 85 V ; T-2 : II (27), VII (35), XIII (29), XVI (6), XVIII (15), XX (5), XXI (8), XXIV (5), XXVI (14), XXXII (3), XXXIX (9), XLII (3), XLIII (4), XLV (14), XLVIII (6), XLIX (22), LII (3), LIV (9), LV (3), LVIII (4), LXIV (4), LXVII (8), LXXXI (4), LXXXIII (4), vii (7), xv (1), xix (1), xxi (4), xxiv (1), xxviii (4), xxxi (5), xxxii (2), xxxiii (2) = 7 + 26 / 271 V ; T-3 : III (22), XIV (22), XXVII (8), XLI (9), XLVII (4), LXVI (4), LXXIII (14), iii (11), xii (4), xvi (5), xxii (1), xxxiv (2) = 4 + 8 / 106 V

660B : 5 + 14 / 160 V (16,34 %)B-1a : I (25), XXV (22), XXX (7), XXXI (5), XXXV (4), LIX (5), LXXIV (7), xx (5) = 2 + 6 / 80 V ; B-1b : IV (17), XVII (16), XLVI (5), L (3), LX (3), LXXI (22), LXXVII (5), xxiii (2), xxvi (3), xxvii (1), xxxviii (3) = 3 + 8 / 80 V

661W : 5 + 19 / 163 V (16,65 %) – VIII (39), IX(21),X (4), XI (4), XIX (8), XXVIII (11), XXIX (19), XXXVII (4), XL (4), XLIV (10), LVI (3), LXV (5), LXVIII (4), LXIX (4), LXXVI (4), viii (4), xi (2), xiii (1), xiv (1), xvii (3), xxx (1), xxxv (2), xxxvi (3), xl (2)

662K : 2 + 9 / 74 V (7,56 %)K-1 :XII (9), XXXIII (5), XXXIV (2), XXXVIII (6), LXX (15), xxix (1) = 1 + 5 / 38 V ; K-2 : XXII (23), iv (2), x (3) = 1 + 2 / 28 V ; K-3b : LVII (5), LXII (3) = 0 + 2 / 8 V

663Km : 1 + 1 / 37 V (3,78 %)Km-1 : V (34), LXI (3)

664Mt : 1 + 4 / 48 V (4,90 %)Mt-1 : LIII (29), LXXII (4), LXXXII (4) = 1 + 2 / 37 V ; Mt-2 : v (5), xxxvii (6) = 0 + 2 / 11 V

665Rj : 0 + 1 / 3 V (0,30 %)Rj-1 : LXXV (3)

666S : 0 + 1 / 4 V (0,41 %)S-1 : LXXVIII (4)

667X : 1 + 1 / 28 V (2,86 %)X-1 : LI (24), ii (4)

— I —

IBN MUQBIL (TAMĪM B. UBAYY)

668Tribu : ‘Aglān (‘Āmir b. Ṣa‘ṣa‘a)

669Région : Centre

670Période : m. ± 660 (P6)

671Renseignements biographiques : poète de tribu, il aurait notamment été en conflit avec le ‘āmirite al-Nağāšī. Il serait mort très âgé, postérieurement à l'assassinat du calife ‘Uṯmān (656).

672État des œuvres : dīwān, recensions al-Šaybānī, al-Aṣma‘ī, al-Ṭusī et Ibn al-Sikkīt : 42 pièces et 58 fragments, soit 1320 vers (Dīwān Ibn Muqbil, éd. ‘I. Hasan, 1962).

673Répertoire métrique :

674T : 18 + 36 / 601 V (45,53 %)T-1 : XIII (26), XXVIII (20), i (1), ii (2), xix (2), xlv (1) = 2 + 4 / 52 V ; T-2 : II (11), III (41), IV (43), V (23), VI (32), VII (20), VIII (36), IX (4), XVII (50), XVIII (18), XX (20), XXV (46), XXVI (3), XXIX (26), XXXII (55), XXXIV (3), XXXVI (6), XXXVII (20), iv (2), v (1), vi (1), vii (2), viii (4), x (1), xi (2), xii (1), xiii (1), xiv (1), xv (1), xvi (1), xvii (1), xviii (1), xxv (2), xxvi (1), xxix (3), xxx (1), xxxi (1), xxxii (1), xxxiii (3), xxxiv (1), xxxix (2), xliv (1), xlvi (2), xlvii (1), xlviii (1), il (2), lvii (16) = 15+32 / 515V ; T-3 : XLII (34) = 1 +0 / 34V

675B : 9 + 12 / 395 V (29,92 %)B-1a : XXIV (28), iii (1), xxi (1), xxii (1), xxxv (1), l (12), lii (1), liii (1) = 2 + 6 / 46 V ; B-1b : XI (16), XII (2), XIV (22), XXXV (47), xxxviii (45), liv (1), lv (1), lvi (1), lviii (4) = 4 + 5 / 139 V ; B-2a : X (78), XXIII (39), XXXIX (38) = 3 + 0 / 155 V ; B-2b : XLI (55) = 1 + 0 / 55 V

676W : 3 + 6 / 80 V (6,06 %) – XIX (23), XXII (33), XL (18), xxiii (1), xxiv (1), xxviii (1), xl (1), xli (1), xlii (1)

677K : 5 + 4 / 141 V (10,68 %)K-1 : XVI (19), XXI (3), XXVII (3), XXX (27) = 2 + 2/ 52 V ; K-2 : I (31), XV (18), XXXIII (34), xx (1) = 3 + 1 / 84 V ; K-3 : xxvii (5) = 0 + 1 / 5 V

678Mt : 2 + 0 / 89 V (6,74 %)Mt-1 : XXXI (43) = 1 + 0 / 43 V ; Mt-2 : XXXVIII (46) = 1 +0/46V

679Rj : 0 + 2 / 4 V (0,30 %)Rj-1 : xxxvii (1) = 0 + 1 / 1 V ; Rj-2a : ix (3) = 0 + 1 / 3 V

680R : 1 + 1 / 11 V (0,83 %) – R-1a : xliii (1) = 0 + 1 / 1 V ; R-2 : li (10)= 1 + 0 / 10 V

681Observation : le n° xxxvi (1 hémistiche) ne correspond à aucun des modèles anciens ou classiques.

IMRU’ AL-QAYS B. ḤUĞR

682Tribu : Kinda

683Région : Centre / itinérant

684Période : première moitié du VIe siècle (P1)

685Renseignements biographiques : fils de Ḥuğr, dernier roi de Kinda, il semble avoir d'abord mené une vie de vagabondages et de plaisirs avant de se consacrer à la vengeance de son père, assassiné par les Banū Asad. Poursuivi par le roi d'al-Ḥīra, il trouva refuge auprès d'al-Samaw’al, avant d'aller à Constantinople, en compagnie de ‘Amr b. Qamī’a, demander l'aide de Justinien. Il serait mort empoisonné sur le chemin du retour.

686État des œuvres : nombreuses recensions du dīwān (Abū ‘Amr al-Šaybānī, al- Aṣma‘ī, Abū ‘Amr b. al-‘Alā’, Ibn Ḥabīb, etc.). Recensions définitives par Ibn al-Sikkīt et al-Sukkarī : 100 pièces et fragments, soit 1392 vers (Dīwān Imri’ al-Qays, éd. M.A. Ibrāhīm, 1958).

687Répertoire métrique :

688T : 19 + 18 / 644 V (46,26 %)T-1 : II (54), VII (5), IX (17), XCVIII (2), C (16) = 3 + 2 / 94 V ; T-2 : I (78), III (55), IV (54), X (9), XII (13), XIII (14), XIV (19), XIX (4), XXV (2), XXX (37), XXXIV (5), XXXV (5), XLIV (3), LI (16), LX (30), LXIII (7), LXXVIII (23), LXXIX (42), LXXXI (3), LXXXIII (1), LXXXIV (1), LXXXV (3), XCI (2), XCIII (3) = 11 + 13 / 427 V ; T-3 : V (22), VI (15), VIII (17), XXXI (25), XXXVIII (2), LXIX (33), LXXXVIII (7), XCVII (2) = 5 + 3 / 123 V

689B : 3 + 5 / 99 V (7,11 %)B-1a : LXXIV (44) = 1 + 0 / 44 V ; B-1b : XXXIX (3), XLVIII (18), LXI (14), LXVI (5), LXVIII (6), LXXXIX (7) = 2 + 4 / 53 V ; B-2a : LXVII (2) = 0 + 1 / 2 V

690Bm : 1 + 0 / 17 V (1,22 %)Bm-3 : XXXIII (17)

691W : 3 + 12 / 101 V (7,25 %) – XI (13), XXII (4), XXIII (3), XXIV (4), XXVI (3), XXVIII (5), XXXVII (5), XLVI (8), LVI (4), LVII (4), LXV (2), LXX (26), LXXV (17), LXXXVI (3), XC (2)

692K : 9 + 3 / 190 V (13,65 %)K-2 : XV (21), XLII (4), LXXXVII (2), XCVI (3), IC (18) = 2 + 3 / 48 V ; K-3 : XL (15), IL (28), L (22), LII (23), LIX (21), LXII (21), LXXI (12) = 7 + 0 / 142 V

693Km : 0 + 1 / 8 V (0,58 %)Km-2 : LXIV (8)

694Ks : 0 + 1 / 4 V (0,28 %)Ks : XCIV (4)

695Mt : 5 + 5 / 148 V (10,63 %)Mt-1 : XLI (2), LIII (3), LIV (20), LXXVII (24) = 2 + 2 / 49 V ; Mt-2 : XVIII (7), XXIX (43), XXXII (16), LVIII (5), LXXIII (24), LXXX (4) = 3 + 3 / 99 V

696Rj : 1 + 3 / 67 V (4,81 %)Rj-1 : XXI (9), LXXVI (50) = 1 + 1 / 59 V ; Rj-2a : XCV (5) = 0 + 1 / 5 V ; Rj-2b : LXXXII (3) = 0 + 1 / 3 V

697S : 2 + 1 / 39 V (2,80 %)S-2 : XVI (10), LV (26) = 2 + 0 / 36 V ; S-4b : XXXVI (3) = 0 + 1 / 3 V

698Mn : 0+3 / 10V (0,71 %) – XX (5), XLIII (3), XCII (2)

699R : 2 + 1 / 50 V (3,59 %)R-2 : XXVII (8), XLVII (21), LXXII (21)

700Md : 1 + 0 / 11 V (0,79 %)Md-2a : XVII (11)

701Observations : 1) Le n° XXVIII (5) est une improvisation à deux : Imru’ al- Qays compose le premier hémistiche de chaque vers et al-Taw’am al-Yaškurī ( ?), le second.

7022) Le n° XLV (3 vers d'Imru’ al-Qays + 5 vers de Šihāb al-Yarbū‘ī) ne courrespond à aucun des modèles anciens ou classiques.

— K —

KA‘B B. MĀLIK AL-ANṢĀRĪ

703Tribu : Ğušam (Ḫazrağ)

704Région : Médine

705Période : m. ± 670 (P6)

706Renseignements biographiques : il fut mêlé aux conflits de sa tribu avec les Aws et se convertit à l'islam vers 620 ou 621. Il devint alors, au même titre que Ḥassan b. Ṯābit et ‘Abd Allāh b. Rawāḥa, l'un des poètes attitrés de Muḥammad. Il participa à de nombreuses batailles avec les troupes musulmanes puis soutint ‘Uṯmān pour lequel il prit parti contre ‘Alī.

707État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par S.M. al-‘Ānī : 73 pièces et fragments, soit 599 vers (Dīwān Ka‘b b. Mālik al-Anṣārī, éd. S.M. al-‘Ānī, 1966).

708Répertoire métrique :

709T : 4 + 27 / 189 V (31,55 %) – T-1 : XXV (1), XXVI (15), XXVII (3), XXVIII (2), XXIX (3) = 1 + 4 / 24 V ; T-2 : VI (8), IX (1), XV (7), XVI (5), XVIII (16), XXI (4), XXXI (9), XXXII (14), XXXIII (49), XXXIV (6), XXXV (2), XXXVI (2), XLI (6), XLII (3), XLV (2), XLVI (2), LIII (4), LV (7), LVII (4), LVIII (1), LIX (1), LX (1), LXX (6), LXXII (1), LXXIII (1) = 3 + 20 / 162 V ; T-3 : X (3) = 0 + 1 / 3 V

710B : 2 + 7 / 54 V (9,01 %)B-1a : V (10), XXIII (1), XXIV (1), XLIV (1)=1+3/13 V ; B-1b : LXVII (4), LXIX (1), LXXI (5) = 0 + 3 / 10 V ; B-2a : LXV (8) = 0 + 1 / 8 V ; B-2b : L (23) = 1 + 0 / 23 V

711W : 5 + 6 / 125 V (20,87 %) – I (7), II (9), XI (1), XIV (24), XX (20), XXII (2), XXXVIII (25), XLVIII (16), LI (1), LXII (3), LXIII (17)

712K : 6 + 3 / 140 V (23,37 %)K-1 : XIII (21), XVII (1), XLIII (22), LII (19) = 3 + 1 / 63 V ; K-2 : VII (21), XXXIX (17), LVI (8), LXVI (30), LXVIII (1) = 3 + 2 / 77 V

713Mt : 2 + 6 / 72 V (12,02 %)Mt-1 : LXI (29), LXIV (4)=1 + 1/ 33 V ; Mt-2 : IV (8), XII (16), XIX (5), XXX (4), IL (5), LIV (1) = 1+5/ 39V

714Rj : 0 + 3 / 12 V (2 %)Rj-1 : XL (2) = 0 + 1 / 2 V ; Rj-2a : VIII (6), XXXVII (4) = 0 + 2 / 10 V

715Mn : 0 + 1 / 4 V (0,67 %) – XLVII (4)

716X : 0 + 1 / 3 V (0,50 %)X-1 : III (3)

KA‘B B. ZUHAYR

717Tribu : Ḏubyān (Ġaṭafān)

718Région : Ouest

719Période : m. ± 650 (P5)

720Renseignements biographiques : fils (et transmetteur) de Zuhayr b. Abī Sulmä, d'abord ennemi de l'islam, sa tête fut mise à prix. Mais il obtint sa grâce en récitant un panégyrique de Muḥammad (la Bānat Su‘ād ou al-Burda) et se convertit. Il serait mort âgé, dans sa tribu.

721État des œuvres : dīwān, recension al-Sukkarī : 31 pièces et fragments, soit 605 vers (Dīwān Ka‘b b. Zuhayr, éd. T. Kowalski, 1950).

722Répertoire métrique :

723T : 10 + 5 / 268 V (44,29 %)T-1 : XXXI (1) = 0 + 1/1V ; T-2 : III (53), IV (23), VI (31), VIII (13), X (14), XI (23), XII (43), XIV (9), XV (14), XVII (3), XVIII (10), XXII (4), XXVI (4), XXIX (21) = 10 + 4 / 267 V

724B : 3 + 3 / 120 V (19,83 %)B-1a : V (22), XXI (8), XXIV (3)=1 + 2 / 33 V ; B-2a : XXIII (8), XXVIII (24) = 1 + 1 / 32 V ; B-2b : I (55) = 1 + 0 / 55 V

725W : 3 + 0 / 37 V (6,11 %) – XVI (15), XIX (11), XXX (11)

726K : 3 + 2 / 93 V (15,37 %)K-1 : XXVII (8) = 0 + 1 / 8 V ; K-2 :II (33), IX (22), XX (24), XXV (6) = 3 + 1 / 85 V

727Mt : 1 + 0 /30 V (4,95 %)Mt-1 : VII (30)

728X : 1 + 0 / 57 V (9,42 %)X-1 : XIII (57)

— L —

LABĪD B. RABĪ‘A

729Tribu : Kilāb (‘Āmir b. Ṣa‘ṣa‘a)

730Région : Centre

731Période : m. ± 660 (P6)

732Renseignements biographiques : longtemps poète de tribu, il fit partie d'une députation auprès d'al-Nu‘man IV (m. 602) à al-Ḥīra. Il se serait aussi rendu à Médine en 630 pour se convertir et serait mort très vieux à Kūfa.

733État des œuvres : quatre recensions du dīwān (al-Šaybānī, al-Aṣma‘ī, al-Ṭūsī, Ibn al- Sikkīt) dont seule la troisième nous est parvenue : 84 pièces et fragments (I- LXXXIV) + 32 fragments d'attribution ou d'authenticité douteuses (i-xxxii), soit 1319,5 vers (Šarḥ dīwān Labīd b. Rabī‘a al-‘Āmirī, éd. I. ‘Abbās, 1970).

734T : 9 + 25 / 424 V (32,13 %)T-1 : XLI (6), xxviii (1) = 0 + 2 / 7 V ; T-2 : I (7), II (48), VIII (38), XXIII (3), XXIV (20), XXV (10), XXVIII (7), XXIX (24), XXX (6), XXXII (9), XXXIII (7), XXXV (92), XXXVI (52), XLII (32), XLIII (5), XLVII (4), LXII (1), LXIV (1), LXV (2), LXXIII (2), LXXXIII (1), xv (1), xvii (1), xviii (8), xxi (1), xxii (1), xxvi (4), xxvii (1), xxxi (1) = 8 + 21 / 389 V ; T-3 : X (8), XII (15), L (5) = 1 + 2 / 28 V

735B : 1 + 8 / 50 V (3,79 %)B-1a : IX (36), LXXII (1), LXXVI (1), xii (1), xxiv (6) = 1 + 4 / 45 V ; B-1b : LXIII (1), LXXXIV (2), vii (1), xxxii (1) = 0 + 4 / 5 V

736W : 4 + 15 / 165, 5 V (12,54 %) – VI (10), XI (60), XIII (23), XXII (3), XXVII (31), XXXVII (6), XL (3), XLV (3), XLVI (7), LI (4), LXVI (4), LXVIII (1), LXIX (2), LXX (1), LXXVII (3), LXXIX (1), iv (2), viii (1), xiii (0, 5)

737K : 9 + 9 / 316 V (23,95 %)K-1 : XVII (12), XXI (4), XXXI (3), XXXIX (23), XLVIII (88), LXVII (1), xxv (2) = 3 + 4 / 133 V ; K-2 : III (13), V (15), XIV (34), XV (55), XVI (35), XLIV (17), ix (1), xi (3), xiv (3), xvi (2), xix (5) = 6 + 5 / 183 V

738Km : 1 + 3 / 36 V (2,72 %)Km-1 : XIX (5), XXXIV (4), IL (23), ii (4)

739Mt : 0 + 4 / 7 V (0,53 %)Mt-1 : xxx (2) = 0 + 1 / 2 V ; Mt-2 : vi (1), xx (1), xxiii (3) = 0 + 3 / 5 V

740Rj : 7 + 8 / 154 V (11,67 %)Rj-1 : XX (24), LII (7), LIV (3), LVIII (21), LIX (20), LXXVIII (1) = 3 + 3 / 76 V ; Rj-2a : LIII (20), LV (16), LVI (4), LVII (4), LX (13), LXI (6), LXXV (1), iii (10) = 4 + 4 / 74 V ; Rjd : i (4) = 0 + 1 / 4 V

741S : 0 + 1 / 2 V (0,15 %)S-2 : v (2)

742Mn : 2 + 1 / 44 V (3,33 %) – IV (29), XVIII (14), LXXIV (1)

743R : 1 + 1 / 87V (6,59 %)R-2 : XXVI (85), LXXXI (2)

744X : 1 + 4 / 31 V (2,35 %)X-1 : xxix (1) = 0 + 1 / 1 V – X-1b : VII (20), XXXVIII (7), LXXI (1), x (2) = 1 + 3 / 30 V

745H : 0 + 1 /2 V (0,15 %) – LXXX (2)

746Observation : le n° LXXXII (un vers double ou deux vers simples) ne correspond à aucun des modèles anciens ou classiques attestés.

LAQĪT B. YA‘MUR

747Tribu : Iyād

748Région : Ḥīra

749Période : seconde moitié du vie siècle (P2)

750Renseignements biographiques : poète de tribu, il aurait cependant acquis une charge élevée comme interprète et secrétaire à la chancellerie du roi sassanide Ḫusraw Ier (531-579). Il mit en garde les gens de sa tribu contre une expédition perse, mais ceux-ci n'y prêtèrent pas attention et furent vaincus. Accusé d'éprouver des sentiments d'amour pour la femme du souverain et d'avoir averti sa tribu de l'imminence d'une attaque des Perses, il fut exécuté.

751État des œuvres : dīwān recension Ibn al-Kalbī : une pièce et un fragment, soit 48 vers (Dīwān Laqīṭ b. Ya‘mur, éd. et trad. angl. M.A. Mu‘id Khān, 1987).

752Répertoire métrique :

753B : 1 + 0 / 44 V (91,67 %)B-1a : II (44)

754W : 0 + 1 / 4 V (8,33 %) – I (4)

LAQĪṬ B. ZURĀRA

755Tribu : Dārim ou Ribāb (Tamīm)

756Région : Centre

757Période : m. ± 566 (P2)

758Renseignements biographiques : sayyid de tribu, il succéda à son frère Ma‘bad, pour lequel il refusa de payer la rançon exigée par une fraction des ‘Amir b. Ṣa‘ṣa‘a (les Qušayr) qui l'avaient capturé lors de la seconde guerre de Raḥraḥān (± 561) et qui mourut en captivité. Il entreprit alors de venger son frère et fut tué à la journée dite de Ši‘b Ğabala (± 566).

759État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par S. Kazzarah (numérotées de 216 à 239) : 24 pièces et fragments, soit 84 vers (Tamīm, p. 52-57, texte arabe, & 223-237, texte allemand).

760Répertoire métrique :

761T : 0 + 11 / 29 V (34,53 %)T-2 : I [216] (3), II [217] (3), V [220] (7), VI [221] (1), XI [226] (3), XIV [229] (4), XV [230] (1), XVII [232] (1), XX [235] (3) = 0 + 9 / 26V ; T-3 : XII [227] (1), XXII [237] (2) = 0 +2 / 3V

762B : 0 + 1 / 5 V (5,95 %)B-1b : XXIII [238] (5)

763W : 0 + 2 / 10 V (11,90 %) – VII [222] (8), XXIV [239] (2)

764K : 0 +1/1V (1,19 %)K-1 : XVI [231] (1)

765Mt : 0 + 1 / 9 V (10,71 %)Mt-1 : III [218] (9)

766Rj : 0 + 7 / 29 V (34,53 %)Rj-1 : XIII [228] (6), XVIII [233] (4), XIX [234] (4) = 0 + 3 / 14 V ; Rj-2a : IV [219] (2), VIII [223] (4) = 0 + 2 / 6 V ; Rj-2b : X [225] (2), XXI [236] (7) = 0 + 2 / 9 V

767S : 0 + 1 / 1 V (1,19 %)S-3 : IX [224] (1)

LAYLÄ AL-AḪYALIYYA

768Tribu : ‘Uqayl (‘Āmir b. Ṣa‘ṣa‘a)

769Région : Centre

770Période : m. ± 680 (P6)

771Renseignements biographiques : cette poétesse aurait vite été rendue célèbre par son amour pour Tawba b. Ḥumayyir, tué lors d'une bataille et dont elle célébra la mémoire dans de nombreux thrènes. On lui attribue aussi une élégie sur le meurtre de ‘Utman (656) et certaines anecdotes la mettent en rapport avec les califes omeyyades Mu‘āwiya et ‘Abd al-Malik et le gouverneur al-Ḥağğāğ. Elle serait morte vieille et misérable alors qu'elle se rendait en Perse septentrionale.

772État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par Ḫ.I. al-‘Atiyya & Ğ. al- ‘Aṭiyya : 47 pièces et fragments, soit 300 vers (Dīwān Laylä al-Aḫyaliyya, éd. Ğ. al-‘Aṭiyya & Ḫ.I. al-‘Aṭiyya, 1967).

773Répertoire métrique :

774T : 9 + 22 / 220 V (73,33 %)T-1 :XV(1) = 0 + 1 / 1 V ; T-2 :II (2), III (1), IV (35), VI (1), VII (1), IX (4), XI (12), XVII (1), XVIII (17), XX (48), XXI (2), XXIII (2), XXV (1), XXVI (10), XXVIII (13), XXX (13), XXXII (1), XXXIII (11), XXXIV (4), XXXIX (3), XLII (1), XLVII (3) = 8 + 14 / 186 V ; T-3 : V (2), XIII (3), XVI (4), XXIV (8), XXIX (3), XXXVII (1), XLIV (2), XLV (10) = 1 + 7 / 33 V

775B : 0 + 7 / 20 V (6,67 %)B-1a : X (2), XII (5), XIV (1), XL (4), XLIII (1) = 0 + 5/13 V ; B-1b : XIX (3), XXVII (4) = 0 + 2 / 7 V

776W : 1 + 3 / 27 V (9 %) – I (4), XXXV (11), XXXVIII (9), XLI (3)

777K : 1 + 1 / 18 V (6 %)K-1 : XX (2) = 0 + 1 / 2 V ; K-2 : XXXVI (16) = 1 + 0/16V

778Mt : 0 + 1 / 1 V (0,33 %)Mt-2 : XLVI (1)

779Rj : 0 + 2 / 14 V (4,67 %)Rj-1 : XXXI (6) = 0 + 1 / 6 V ; Rj-2a : VIII (8) = 0 + 1 / 8 V

— M —

MĀLIK B. NUWAYRA

780Tribu : Yarbū‘ (Tamīm)

781Région : Centre

782Période : m. 633 (P4)

783Renseignements biographiques : frère de Mutammim, sayyid de tribu converti à l'islam en 631, il fut chargé par Muhammad de la collecte de l'impôt auprès de son clan. Il semble qu'il apostasia à la mort du Prophète et fut mis à mort en 633 par Ḫālid b. al-Walīd. Mais, selon d'autres sources, il serait resté musulman et Ḫālid l'aurait assassiné parce qu'il convoitait sa femme ; selon des sources chi'ites, enfin, Abū Bakr aurait ordonné de l'assassiner parce qu'il soutenait ‘Alī.

784État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par B. Paoli, Métrique arabe ancienne, vol. III, p. 151-159 (voir références détaillées ci-dessous) : 44 pièces et fragments, soit 126 vers.

785Répertoire métrique :

786T : 1 + 32 / 94 V (74,60 %)T-1 : XIXa (5), XIXb (2), XX(1) = 0 + 3 / 8 V ; T-2 : I (3), III (1), VIII (26), IX (1), X (4), XII (2), XIII (4), XV (2), XVI (1), XVII (1), XVIII (1), XXI (2), XXII (3), XXVI (3), XXVII (1), XXIX (2), XXX (1), XXXI (1), XXXIII (1), XXXV (1), XXXVI (1), XXXIX (1), XLI (3), XLII (1), XLIV (8) = 1 + 24 / 75 V ; T-3 : XI (4), XXXII (1), XXXVII (3), XXXVIII (2), XL (1) = 0 + 5 / 11 V

787W : 0 + 6 / 19 V (15,08 %) – II (3), IV (4), V (1), VI (1), VII (4), XLIII (6)

788K : 0 + 4 / 5 V (3,97 %)K-1 : XXIII (1), XXIV (1), XXV (1), XXXIV (2)

789Rj : 0 + 2 / 8 V (6,35 %)Rj-1 : XXVIII (2) = 0 + 1 / 2 V ; Rj-2a : XIV (6) = 0 + 1/ 6 V

790Références des vers inventoriés :

791I : ‘Iqd, vol. V, p. 234-235 (-bu) ; II : Naqā’īḍ, p. 22 (-ābu) ; III : Lisān, rac. ğhğh (-ibi) ; IV : Ši‘r, p. 340 (-ābi) ; V : Buldān, IV, p. 730 (-ābi) ; VI : Muğmal, IV, p. 519 = Maqāyis, VI, p. 101 (-ābi) ; VII : ḤamāsaŠ, n° 33, p. 54-55 (-ābi) ; VIII : Aṣma’iyyāt, n° 67, p. 192-195 (-du) ; IX : Ši‘r, p. 339 (-du) ; X : Tārīḫ, I, p. 599 = Naqā’iḍ, p. 315 + Naqā’iḍ, p. 412 (-du) ; XI : ḤamāsaŠ, n° 32, p. 53-54 = AmṯālD, p. 157 (-di) ; XII : Ma‘ānī, II, p. 55 (-di) ; XIII : Buldān, I, p. 554 (-di) ; XIV : Buldān, I, p. 493 (-ādi) ; XV : Ma‘ānīK, p. 88 (-ru) ; XVI : Ma‘ānīK, p. 1056 (-ru) ; XVII : Ista‘ğam, p. 1032 (-ru) ; XVIII : ‘Iqd, V, p. 200 (-ruhā) ; XIX : (a) Iḫtiyār, n° 71, p. 449-450 (-ri) ; (b) Buldān, IV, p. 1000 (-ri) ; XX : Sīra, III, p. 260 (-ri) ; XXI : Buldān, II, p. 500 (-iri) ; XXII : Buldān, I, p. 238 (-arā) ; XXIII : Lisān, rac. lḥm = Tahḏīb, V, p. 105 (-‘u) ; XXIV : Lisan, rac. ltb (-‘u) ; XXV : Lisan, rac. Wd‘ (-‘u) ; XXVI : ḤamāsaŠ, n° 34, p. 55-56 (-‘ā) ; XXVII : Ista‘ğām, p. 775 (- ‘ā) ; XXVIII : Ma‘ānīK, p. 79 (-ba‘ā) ; XXIX : Lisān, rac. bqṭ(-ifu) ; XXX : Buldān, I, p. 707 (-qi) ; XXXI : Buldān, II, p. 570 (-qā) ; XXXII : Ši‘r, p. 337 (-lu) ; XXXIII : Lisan, rac. ḍ’l (-lu) ; XXXIV : Mu‘ğam, p. 260 (-lu) ; XXXV : ‘Iqd, V, p. 241 (-luh) ; XXXVI : ĞamharaL, I, p. 174 (-mu) ; XXXVII : ḤamāsaBṣ, I, p. 249 (- īmu / -ūmu) ; XXXVIII : Buldān, IV, p. 794 (-īmu) ; XXXIX : Ma‘ānīK, p. 507 (-imi) ; XL : Lisān, rac. ğn’ = Maqāyis, V, p. 89 = Tahḏīb, XI, p. 197 (-āmi) ; XLI : ‘Iqd, V, p. 191 (-mā) ; XLII : Lisān, rac. wḥs (-inu) ; XLIII : ḤamāsaAT, II, p. 290-291š (-āni) ; XLIV : Naqā’iḍ, p. 258 (-iyā).

AL-MUḪABBAL

792Tribu : Sa‘d (Tamīm)

793Région : Centre

794Période : m. ± 640-650 (P5)

795Renseignements biographiques : sayyid de tribu, il aurait été en contact avec le calife ‘Umar (m. 644) et aurait vécu jusqu'à la conquête de l'Iraq.

796État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par B. Paoli, Métrique arabe ancienne, vol. III, p. 160-176 (voir références détaillées ci-dessous) : 53 pièces et fragments, soit 236 vers.

797Répertoire métrique :

798T : 2 + 36 / 114 V (48,30 %)T-2 :VII (1), VIII (2), X (3), XIV (5), XV (4 + 1), XVII (3), XVIII (1), XIX (1), XX (1), XXVI (2), XXVII (1), XXIX (43 + 2), XXX (1), XLI (1), XLII (1), XLIII (1), XLV (1), XLVI (1), XLVII (1), XLVIII (1), IL (1), L (1), LI (1), LII (1), LIII (1) = 1 +24 / 83V ; T-3 : I (14), II (1), III (1), IV (1), V (1), VI (2), IX (2), XXVIII (1), XXXIII (1), XXXVII (1), XXXVIII (4), XXXIX (1), XL (1) = 1+12 / 31 V

799B : 0 + 1 / 1 V (0,43 %)B-1a : XXXII (1)

800W : 0 + 3 / 7 V (2,96 %) – XXI (5), XXII (1), XLIV (1)

801K : 3 + 6 / 110 V (46,61 %)K-1 : XXIV (1) = 0 + 1 / 1 V ; K-2 : XVI (49), XXIII (10), XXXIV (3), XXXV (2) = 2 + 2 / 64 V ; K-3 : XI (2), XII (2), XXXI (1), XXXVI (40) = 1+ 3 / 45 V

802Km : 0 + 1 / 3 V (1,27 %)Km-1 : XIII (3)

803Mt : 0 + 1 / 1 V (0,43 %)Mt-2 : XXV (1)

804Références des vers inventoriés :

805I : Aġānī, XIII, p. 211-212 (-ūbu / -ību) ; II : Muḫaṣṣas, III, p. 157 (-ību) ; III : Lisān, rac. ‘rs (-ibu) ; IV : Lisān, rac. ḥbb (-ibu) ; V : Muḫaṣṣas, XIV, p. 69 (-ibu) ; VI : Ši‘r, p. 420 (-ūbu) ; VII : Ma‘ānīK, p. 479 (-bi) ; VIII : Buldān, IV, p. 561 (-adu) ; IX : Lisān, rac. ‘bt (-dā) ; XI :Mufaṣṣal, I, p. 121 (-ru) ; XII : Lisān, rac. šrq (-ru) ; XIII : Aġānī, XIII, p. 220 (-r) ; XIV : Aġānī, XIII, p. 217-218 (rime -aru) ; XV : XIII : Aġānī, XV, p. 231 (-iri) ; XVI : Muntahä, p. 76-78 (-āri) ; XVII : Ḫizāna, VIII, p. 98 et 96 (-rā) ; XVIII : Ista‘ğam, p. 1372 (-rā) ; XIX : Lisān, rac. ġbr (-râ) ; XX : Lisān, rac. qhr = Lisān, rac. ğḏ‘ (-rā) ; XXI : Aġānī, XIII, p. 215-216 (-ūḍi / -īḍi) ; XXII : Ista‘ğam, p. 13 = Ista‘ğam, p. 17 (-ūḍi / -īdi) ; XXIII : TārīhṬ, p. 625-626 (-āqu) ; XXIV : Naqā’iḍ, p. 276 (-qi) ; XXV : Lisān, rac. n‘r = Tahḏïb, II, p. 342 (-‘u) ; XXVI : ḤamāsaB, p. 133 (- ‘ā) ; XXVII : AmṯālḌ, p. 75 = Ma‘ānīK, p. 211 = Ista‘ğām, p. 135 = Muḥabbar, p. 338 = Naqā’iḍ, p. 1064 (-‘ā) ; XXVIII : ḤamāsaB, p. 205 (-ūlu) ; XXIX : Iḫtiyār, n° 112, p. 693-702 (-iluh) = Muntahä, I, p. 79-80 (41 vers seulement) ; XXX : Lisān, rac. ğdl = Dīwān, I, p. 382 = ĞamharaL, II, p. 67 = Maqāyis, I, p. 434 = Muğmal, I, p. 412 = Tahḏīb, X, p. 650 (-luhā) ; XXXI : Ista‘ğām, p. 1070-1071 (-li) ; XXXII : ‘Uyūn, II, p. 192 (-li) ; XXXIII : Buldān, II, p. 529 (-ili) ; XXXIV : Aġānī, XIII, p. 214-215 (-âli) ; XXXV : Ista‘ğām, p. 461 (-āli) ; XXXVI : Mufaḍḍaliyyāt, n° 21, p. 113-118 (-mu) ; XXXVII : AmālīQ, II, p. 233 (-ūmu) ; XXXVIII : ḤamāsaB, p. 374 (-īmu / -ūmu) ; XXXIX : Lisān, rac. ġyṯ (-īmu) ; XL : Lisān, rac. ẓlm (-ūmu) ; XLI : ḤamāsaB, p. 243 (-mi) ; XLII : ḤamāsaB, p. 243 (-mi) ; XLIII : Lisān, rac. ḥlm (--ami) ; XLIV : Ista‘ğām, p. 272 (-ami) ; XLV : Lisān, rac. ḍll = Ḥayawān, III, p. 490 (-imi) ; XLVI : Ista‘ğām, p. 146 (-inu) ; XLVII : Ista‘ğām, p. 920 (-inu) ; XLVIII : Ista'gâm, p. 1104 (-inu) ; IL : Lisān, rac. ‘dn (-inu) ; L : Lisān, rac. ḫbn (-inu) ; LI : Lisān, rac. ’fn = ĞamharaL, III, p. 433 = Fāḫir, p. 137 = Maqāyis, I, p. 120 & II, p. 126 =Muğmal, I, p. 198 & II, p. 128 (-nuhā) ; LII : Lisān, rac. ḥqn (-nuhā) ; LIII : Lisān, rac. qṭm (-nuhā).

MUHALHIL B. RABĪ‘A

806Tribu : Ğušam (Taġlib)

807Région : Nord-Est

808Période : première moitié du vie siècle (P1)

809Renseignements biographiques : sayyid de tribu, frère de Kulayb, Il participa à la guerre de Basūs dont son frère était à l'origine. Il est considéré par les érudits iraqiens comme l'un des plus anciens représentants de la poésie arabe et même, par certains, comme le créateur de la forme qaṣīda.

810État des œuvres : dīwān, recensions al-Aṣma‘ī et Ibn al-Sikkīt perdues. Œuvres réunies par Ṭ. Ḥarb : 42 pièces et fragments, soit 380 vers (Dīwān Muhalhil b. Rabī‘a, éd. Ṭ. Ḥarb, 1993).

811Répertoire métrique :

812T : 0 + 6 / 14 V (3,68 %)T-2 : I (1), VII (4), VIII (1), XI (1), XXX (1), XXXI (6)

813B : 2 + 4 / 44 V (11,58 %)B-1a : IV (1), V(2) = 0 + 2 / 3 V ; B-1b : XVI (2), XLIII (19) = 1 + 1 / 21 V ; B-2a : VI (1), XLIII (19) = 1 + 1 / 20 V

814W : 2 + 2 / 74 V (19,50 %) – IX (31), XIII (37), XX (1), XXXVI (5)

815K : 3 + 8 / 79 V (20,79 %)K-1 : XV (4), XVII (8), XXVII (1) XXXIII (16), XXXIV (5) = 1 + 4 / 34 V ; K-2 : XVIII (9), XXXIII (16), XXXIV (5), XXXVIII (2), XXXIX (18), XL (4), XLI (11) = 3 + 4 / 65 V ; K-3 : XIV (1) = 0 + 1 / 1 V

816Mt : 0 + 2 / 3 V (0,79 %) – Mt-1 : XIX (1) = 0 + 1 / 1 V ; Mt-2 :XII(2) = 0 + 1 / 2 V

817Rj : 0 + 1 / 2 V (0,52 %)Rj-2b : XXXV (2)

818S : 1 + 0 / 37 V (9,73 %)S-1 : XXI (37)

819Mn : 0 + 1 / 5 V (1,31 %) – XXXVII (5)

820X : 5 + 2 / 98 V (25,79 %)X-1 : III (14), XXII (vers 1-9), XXIII (12), XXIV (10), XXV (4), XXVI (2), XXIX (45)

821R : 0 + 1 / 3 V (0,79 %)R-1a : II (3)

822Md : 0 + 1 / 2 V (0,52 %)Md-1a : X (2)

823H : 1 + 0 / 19 V (5,00 %) – XXVIII (19)

824Observation : les vers 10 et 11 du n° XXII (mètre ḫafīf ne sont pas dans le même mètre que les neuf premiers. Le premier des deux est un vers de madīd ; le second aussi, mais avec un défaut au second hémistiche.

AL-MUMAZZAQ AL-‘ABDĪ (ŠA’S ou YAZĪD B. NAHĀR)

825Tribu : Lukayz (‘Abd al-Qays)

826Région : Sud-Est / Ḥīra

827Période : première moitié du vie siècle

828Renseignements biographiques : poète de tribu, il aurait fréquenté la cour des lahmides d'al-Ḥīra, sous ‘Amr b. Hind (554-569) notamment auquel il dédia un panégyrique encore célèbre au viiie siècle. Certains le considèrent comme très ancien (mort vers 480), ce qui n'est pas compatible avec le fait qu'il ait fréquenté la cour d'al-Ḥīra au début de la seconde moitié du sixième siècle.

829État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par B. Paoli, Métrique arabe ancienne : théories et pratiques, vol. III, p. 177-180 (voir références détaillées ci-dessous) : 9 pièces et fragments, soit 54 vers.

830Répertoire métrique :

831T : 2 + 3 / 44 V (81,48 %)T-2 : I (3), III (16), IV (20 + 2), VII(2) = 2 + 2 / 43 V ; T-3 : II (1) = 0 + 1 / 1 V

832B : 0 + 2 / 7 V (12,96 %) – B-1b : VI (1) = 0 + 1 / 1 V ; B-2b : V(6) = 0 + 1 / 6 V

833W : 0 + 1 / 1 V (1,85 %) – VIII (1)

834K : 0 + 1 / 2 V (3,70 %) – K-2 : IX (2)

835Références des vers inventoriés :

836I : ḤamāsaB, p. 139 (-isu) ; II : Naqā’id, p. 631 (-ūsā) ; III : Mufaḍḍaliyyāt, n° 130 (-qu) ; IV : Aṣma‘iyyāt, n° 58, p. 164-165 (-qi) ; V : Mufaḍḍaliyyāt, n° 80, p. 300 (-āqi) ; VI : Lisān, rac. ğṯm (-āqi) ; VII : ḤamāsaBṣ, II, p. 48 (-mu) ; VIII : Lisān, rac. myn (-ūni) ; IX : ḤamāsaB, p. 139 (-īni).

MURAQQIŠ AL-AKBAR

837Tribu : Ḍubay‘a (Qays b. Ṯa‘laba, Bakr)

838Région : Est

839Période : Première moitié du vie siècle (P1)

840Renseignements biographiques : sayyid de tribu, il participa à la guerre de Basūs. Proche des milieux chrétiens d'al-Ḥīra, il aurait appris à écrire, comme l'un de ses vers porte à le croire. Il devint, au viiie siècle, à Bagdad, le héros d'un conte d'amour (avec sa cousine Asmā’).

841État des œuvres : pas de dīwān ancien. Douze pièces et fragments dans Mufaḍḍaliyyāt, soit 148 vers (Mufaḍḍaliyyāt, n° 45-54, p. 221-241 & n° 128-129, p. 430-432).

842Répertoire métrique :

843T : 2 + 1 /40 V (27,02 %)T-2 : Mufaḍḍaliyyāt 47 (20), 50 (17), 53 (3)

844B : 0 + 1 / 4V (2,70 %)B-1b : Mufaḍḍaliyyāt 128 (4)

845W : 1 + 0 / 12 V (8,10 %) – Mufaḍḍaliyyāt 46 (12)

846K : 3 + 0 / 58 V (39,19 %)K-1 : Mufaḍḍaliyyāt 45 (12), 51 (11) = 2 + 0 / 23 V ; K-3 : Mufaḍḍaliyyāt 54 (35) = 1 + 0 / 35 V

847Mt : 0 + 1 / 8V (5,40 %)Mt-2 : Mufaḍḍaliyyāt 52 (8)

848S : 1 + 0 / 12V (8,11 %) – S-2 : Mufaḍḍaliyyāt 49 (12)

849X : 1 + 1 / 19 V (12,83 %)X-1 : Mufaḍḍaliyyāt 48 (11), 129 (8)

850Observation : le n° 54 (mètre kāmil) admet des modifications des premier et second pieds (– ⋃ ⋃ – ou ⋃ – ⋃ –) qui ne sont pas attestées ailleurs dans le corpus.

MURAQQIŠ AL-AṢĠAR (RABĪ‘A B. SUFYĀN)

851Tribu : Dubay‘a (Qays b. Ṯa‘laba, Bakr)

852Région : Est

853Période : milieu du vie siècle (P2)

854Renseignements biographiques : neveu de Muraqqiš al-Akbar et donc apparenté à Ṭarafa (dont il est l'oncle), al-A‘šä Maymūn et al-Mutalammis, il fut, comme son oncle, un poète de tribu et, comme lui, transfiguré, au viiie siècle, en héros d'un conte d'amour (avec Fātima b. al-Munḏir b. al-Nu‘man, fille du roi laḫmide).

855État des œuvres : pas de dīwān ancien. Cinq pièces dans Mufaḍḍaliyyāt et une dans Aṣma‘iyyat, soit 77 vers (Aṣma‘iyyāt, n° 52, p. 153 ; Mufaḍḍaliyyāt, n° 55-59, p. 241-251).

856Répertoire métrique :

857T : 2 + 0 /43 V (55,84 %)T-2 : Mufaḍḍaliyyāt 55 (19), Mufaḍḍaliyyāt 56 (24)

858Bm : 1 + 1 / 26 V (33,76 %)Bm-1 : Mufaḍḍaliyyāt 57 (22), Aṣma‘iyyāt 52 (4)

859Mt : 0 + 1 / 2V (2,60 %)Mt-2 : Mufaḍḍaliyyāt 58 (2)

860X : 0 + 1 / 6 V (7,80 %)X-1 : Mufaḍḍaliyyāt 59 (6)

AL-MUSAYYAB B. ‘ALAS

861Tribu : Dubay‘a (Qays b. Ṯa‘laba, Bakr)

862Région : Est / Ḥīra / itinérant

863Période : milieu du vie siècle (P2)

864Renseignements biographiques : oncle d'al-A‘šä Maymūn, il aurait eu celui-ci pour transmetteur. Poète itinérant, il aurait célébré le roi d'al-Ḥīra, 'Amr b. Hind (554-569).

865État des œuvres : deux recensions non identifiées du dīwān au ixe siècle, toutes deux perdues. Œuvres réunies par R. Geyer : 3 qaṣīda-s et 22 fragments ou vers isolés, soit 183 vers (A‘šä, p. 347-59).

866Répertoire métrique :

867T : 0+ 10/23 V (12,56 %)T-1 : VII (1) = 0+1/1 V ; T-2 : V(1),VIII (2),XV (1), XVII (2), XIX (3), XX (1), XXI (6), XXIII (3), XXIV (3) = 0 + 9 / 22 V

868B : 0 + 1 / 1 V (0,54 %)B-1b : XXII (1)

869W : 0 + 3 / 4 V (2,18 %) – II (2), IV (1), XXV (1)

870K :4 + 2/106V (57,92 %)K-1 :I(1) = 0 + 1 / 1 V ; K-2 : VI (1), XI (26) = 1 + 1 / 27V ; K-3 : IX (40), XIV (22), XVI (16) = 3 + 0 / 78V

871Km : 0 + 1 / 3 V (1,64 %)Km-1 : XIII (3)

872Mt : 1 + 0 / 38 V (20,76 %)Mt-2 : III (38)

873Rj : 0 + 1 / 3 V (1,64 %)Rj-1 : X (3)

874X : 0 + 1 / 3 V (1,64 %)Xs : XII (3)

875H : 0 + 1 / 2 V (1,09 %) – XVIII (2)

AL-MUTALAMMIS (ĞARĪR B. ‘ABD AL-MASĪḤ)

876Tribu : Dubay‘a (Qays b. Ṯa‘laba, Bakr)

877Région : Est / Ḥīra / itinérant

878Période : milieu du vie siècle (P2)

879Renseignements biographiques : poète de tribu, oncle de Ṭarafa, il aurait fréquenté la cour du roi d'al-Ḥīra ‘Amr b. Hind (554-569), avant de se réfugier auprès des Ġassānides de Syrie-Palestine. Il se serait converti au christianisme et serait mort à Baṣra. Il aurait été envoyé à Baḥrayn, en compagnie de Ṭarafa, porteur d'une lettre du roi d'al-Ḥīra ordonnant au gouverneur de cette province de le mettre à mort. Son neveu fut ainsi exécuté, mais lui-même rebroussa chemin et eut la vie sauve.

880État des œuvres : dīwān, recension al-Aṣma‘ī : 17 pièces et fragments + 43 fragments ou vers isolés ajoutés par Ḥ.K. al-Ṣīrafī, soit 232 vers (Dīwān ši‘r al-Mutalammis al-Ḍuba‘ī, éd. Ḥ.K. al-Ṣīrafī, 1970).

881Répertoire métrique :

882T : 5 + 27 / 110 V (47,41 %) – T-1 : XI (4), XVII (12), vi (1), xxx (1)=1 + 3 / 18 V ; T-2 : I (19), III (2), V (13), VII (10), X (3), XIV (10), XVI (2), i (1), ii (1), iii (3), iv (3), v (1), ix (1), xi (2), xiv (1), xviii (1), xxiii (1), xxvii (1), xxix (1), xxxii (1), xxxiii (1), xxxiv (1), xxxv (1), xxxvi (1), xxxvii (4), xxxviii (3), xxxix (2), xl (1) = 4 + 24 / 92 V

883B : 1 + 8 / 41 V (17,67 %)B-1a : XII (9), viii (1), x (1), xxii (4) = 0 + 4 / 15 V ; B-1b : xvii (1), xxiv (1), xxv (1), xxvi (1) = 0 + 4 / 4 V ; B-2b : IV (22) = 1 + 0 / 22 V

884W : 0 + 2 / 9 V (3,88 %) – VIII (8), xii (1)

885K : 2 + 9 / 49 V (21,12 %)K-1 :VI (18), IX (11), XIII (6), vii (1), xix (1), xx (1), xxi (1), xxxi (1) = 2 + 6 / 40 V ; K-2 : xiii (1), xliii (2) = 0 + 2 / 3 V ; K-3 : II (6) = 0 + 1 / 6 V

886Km : 1 + 0 / 15 V (6,46 %)Km-1 : XV (15)

887Rj : 0 + 1 / 2 V (0,86 %)Rj-2a : xxviii (2)

888S : 0 + 1 / 3 V (1,29 %)S-2 : xvi (3)

889R : 0 + 2 / 2 V (0,86 %)R-2 : xv (1), xlii (1)

890X : 0 + 1 / 1 V (0,43 %)X-1 : xli (1)

MUTAMMIM B. NUWAYRA

891Tribu : Yarbū‘ (Tamīm)

892Région : Centre

893Période : m. ± 640 (P5)

894Renseignements biographiques : poète de tribu contemporain du Prophète Muḥammad, frère de Mālik b. Nuwayra, il se convertit à l'islam. Certains le comptent, comme son frère, au nombre des Compagnons du Prophète. Il vécut jusque sous le règne de ‘Umar, auprès duquel il était en faveur, voire même plus tard. Il est considéré comme un maître du thrène, pour les poèmes composés en mémoire de son frère notamment.

895État des œuvres : dīwān, recensions al-Aṣma‘ī, al-Šaybānī, al-Sukkarī et Ibn al- A‘rābī perdues. Œuvres réunies par B. Paoli, Métrique arabe ancienne, vol. III, p. 181-197 (voir références détaillées ci-dessous) : 39 pièces et fragments, soit 213 vers.

896Répertoire métrique :

897T : 3 + 27 / 136 V (63,85 %)T-1 : XXVI (5), XXVII (1), XXVIII (1) = 0 + 3 / 7 V ; T-2 : I (8 + 3), II (2), III (2), IV (2), V (1), VI (2), VII (1), VIII (3), X (1), XI (1), XVI (16), XVII (51 + 6), XVIII (1), XIX (4), XXI (1), XXII (5 + 1), XXIII (1), XXIV (2), XXV (1), XXX (1) = 3 + 17 / 116 V ; T-3 : XXIX (1), XXXI (1), XXXIII (4), XXXIV (1), XXXV (2), XXXVI (1), XXXVIII (3) = 0 + 7 / 13 V

898B : 0 + 3 / 11 V (5,16 %)B-1a : XXXII (3) = 0 + 1 / 3 V ; B-1b : XXXVII (7) = 0 + 1 / 7 V ; B-2a : IX (1) = 0 + 1 / 1 V

899W : 0 + 2 / 11 V (5,16 %) – XX (2), XXXIX (9)

900K : 1 + 3 / 55 V (25,83 %)K-1 : XII (4), XIII (1), XIV (45), XV (5)

901Références des vers inventoriés :

902I : Buldān, I, p. 676 + Kāmil, p. 762 () ; II : Naqā’īḍ, p. 59 (-bu) ; III : Naqā’īḍ, p. 69 (-bu) ; IV : Ista‘ğam, p. 519 (-bi) ; V : AmṯālḌ, p. 70 (-bi) ; VI : Buldān, IV, p. 927 (-du) ; VII : ĞamharaL, p. 110 (-du) ; VIII : Naqā’īḍ, p. 315 (-du) ; IX : Lisan, rac. zml(-du) ; X : Aġānī, XV, p. 302 (-di) ; XI : ĞamharaN, p. 306 (-idi) ; XII : Aġānī, XV, p. 297 (-ri) ; XIII : ĞamharaL, p. 22 (-ari) ; XIV : Mufaḍḍaliyyāt, n° 9, p. 48-54 (-‘u) ; XV : Buldān, I, p. 116 (- ‘u) ; XVI : Mufaḍḍaliyyāt, n° 68, p. 271-273 (-ū‘u et –ī‘u) ; XVII : Mufaḍḍaliyyāt, n° 67, p. 263-270 (-‘ā) ; XVIII : Tahḏīb, XV, p. 123 (-‘ā) ; XIX : Naqā’id, p. 584 (-qu) ; XX : AmālīŠ, II, p. 318 (-āqi) ; XXI : Lisān, rac. ṭrf (-qā) ; XXII : AmālīQ, II, p. 1 (-iki) ; XXIII : Ista‘ğam, p. 1098 (-iki) ; XXIV : Aġānī, XV, p. 301 (-iki) ; XXV : Lisān, rac. myṯ (-lu) ; XXVI : Kāmil, p. 763 (-li) ; XXVII : Ma‘ānīM, n° 389, p. 247 (-li)) ; XXVIII : Muḥaṣṣās, XV, p. 153 (-li) ; XXIX : Naqā’īḍ, p. 20-21 (mu) ; XXX : Lisān, rac. bdġ (-mu) ; XXXI : ḤamāsaB, p. 374 (-āmu) ; XXXII : Iḫtiyār, n° 72, p. 451 (-mi) ; XXXIII : Buldān, II, p. 59 (-īmi) ; XXXIV : Buldān, II, p. 71 (-īmi) ; XXXV : Fāḫir, p. 270 (-āmi) ; XXXVI : Ista‘ğam, p. 1196 (-āmi) ; XXXVII : Tārīḫ, I, p. 597-598 & 613 (-mā) ; XXXVIII : Buldān, I, p. 661 (-āmā) ; XXXIX : ḤamāsaAT, II, p. 293š (-āni).

AL-MUTANAḪḪIL (MĀLIK B. ‘UWAYMIR)

903Tribu : Huḏayl

904Région : Ouest

905Période : seconde moitié du vie siècle (P3)

906Renseignements biographiques : poète de tribu, il participa à des coups de main, notamment contre les Fahm, qui avaient assassiné son frère, Uṯayla.

907État des œuvres : dīwān, recension al-Sukkarī dans Huḏaliyyīn : 6 pièces et fragments, soit 117 vers (Huḏaliyyīn, II, p. 1-37).

908Répertoire métrique :

909B : 2 + 1 / 38 V (32,47 %)B-1a : V(8) = 0 + 1 / 8 V ; B-1b : II (10) =1 + 0 / 10 V ; B-2a : VI (20) = 1 + 0 / 20 V

910W : 1 + 0 / 40 V (34,18 %) – III (40)

911Mt : 0 + 1 / 6 V (5,12 %)Mt-3 : IV (6)

912S : 1 + 0 / 33 V (28,20 %)S-2 : I (33)

913AL-MUṮAQQIB AL-‘ABDĪ

914Tribu : Nukra (‘Abd al-Qays)

915Région : Sud-Est

916Période : seconde moitié du vie siècle (P3)

917Renseignements biographiques : fréquenta la cour d'al-Ḥīra sous les rois ‘Amr b. Hind (554-569) et al-Nu‘mān IV (580-602).

918État des œuvres : dīwān, recension tardive : 7 pièces et 16 fragments, soit 206 vers (Dīwān al-Muṯaqqib al-‘Abdī, éd. H.K. al-Ṣīrafī, 1971).

919Répertoire métrique :

920T : 2 + 6 / 63 V (30,58 %)T-2 : III (28), IV (9), VII (19), ii (2), iii (1), ix (1), xiv (2), xv (1)

921B : 0 + 1 / 1 V (0,48 %)B-1a : x (1)

922W : 1 + 5 / 56 V (27,18 %) – V (45), i (1), vi (3), xii (3), xiii (1), xvi (3)

923Mt : 0 + 1 /1V (0,48 %)Mt-3 : iv (1)

924S : 1 + 3 / 44 V (21,36 %)S-1 : xi(8) = 0 + 1 / 8 V ; S-2 : I (34), vii (1), viii (1) = 1 + 2 / 36V

925R : 2 + 0 / 34 V (16,50 %)R-2 : II (16), VI (25)

MUZARRID (YAZĪD B. ḌIRĀR)

926Tribu : Ḏubyān (Ġaṭafān)

927Région : Ouest

928Période : m. ± 640 (P5)

929Renseignements biographiques : frère d'al- Šammāh, c'est surtout à ses vers satiriques qu'il dut sa réputation. Il vint en députation à Médine et se convertit à l'islam, probablement en 630.

930État des œuvres : dīwān, recension Ibn al-Sikkīt (et commentaire Ṯa‘lab) : 17 pièces et fragments (246 vers) + 17 ajouts H.I. al-‘Atiyya (70 vers), soit 316 vers (Dīwān al-Muzarrid b. Ḍirār al- Ġaṭafānī, éd. H.I. al-‘Atiyya, 1962).

931Répertoire métrique :

932T : 7 + 23 / 302 V (95,56 %) -T-1 : III (17), VII (5), v (1)=1+2/ 23V ; T-2 :I (33), II (74), IV (28), V (31), VI (15), VIII (3), X (6), XI (3), XII (1), XIII (4), XV (4), ii (2), iii (2), iv (43), vi (1), vii (1), ix (5), x (1), xi (1), xii (4), xiii (1), xiv (1), xv (1), xvi (1), xvii (1) = 6 + 19 / 267 V ; T3 : XIV (5), XVII (7) = 0 + 2 / 12 V

933B : 0 + 1 / 4 V (1,27 %) - B-2b : IX (4)

934W : 0 + 2 / 8 V (2,53 %) - XVI (6), i (2)

935H : 0 + 1 / 2 V (0,64 %) - viii (2)

— N —

AL-NÀBIGA AL-DUBYÀNI (ZIYÀD B. MU'ÀWIYA)

936Tribu : Ḏubyān (Ġaṭafān)

937Région : Ouest / Ḥīra

938Période : seconde moitié du vie siècle (P3)

939Renseignements biographiques : d'abord poète de tribu, il contribua à l'alliance des siens avec les Asad. Il s'attacha ensuite aux Gassānides, puis aux Laḫmides d'al-Ḥīra, sous les règnes d'al-Munḏir IV (574-580) et surtout d'al-Nu‘mān IV (580-602) dont il devient le confident et le poète attitré. À la mort du souverain, il regagna sa tribu au sein de laquelle il mourut.

940État des œuvres : nombreuses recensions du dīwān. 75 pièces et fragments, soit 866 vers : n° I-XXII = recension al-Asma‘ī ; n° XXIII - XXIX = ajouts al- Šantamarī ; n° XXX-LXV = ajouts Ibn al-Sikkīt (Dīwān al-Nābiġa al- Ḏubyānī, éd. M.A. Ibrāhīm, 1985).

941Répertoire métrique :

942T : 10 + 18 / 292 V (33,72 %) - T-1 : XXX (3), XLII (5), L (6), LIII (3) = 0 + 4/17V ; T-2 : II (33), III (29), VII (21), VIII (12), XII (9), XIV (10), XVII (3), XIX (5), XXII (30), XXV (18), XXVI (31), XXVIII (18), XXXI (5), XL (6), XLIV (5), XLV(6), XLIX (6), LII(3), LVII(2), LX(2) LXVI (4), LXXIII (10) = 10+12 / 268V ; T-3 : LIV (4), LXVIII (3)= 0+2/ 7V

943B : 8 + 13 / 248 V (28,64 %) - B-1a : I (49), XV (4), XLVII (7), LIX (4), LXVII (6), LXXI (7) = 1 + 5 / 77 V ; B-1b : IV (16), XI (13), XXIX (13), XXXII (4), XXXVII (4), XLIII (6), XLVI (7), LI (4), LV (4), LXV (44) = 4 + 6 / 115 V ; B-2a : VI (23), XLI (14), XLVIII (2), LXIV (3) = 2 + 2 / 42 V ; B-2b : IX (14) = 1 + 0 / 14 V

944W : 5 + 10 / 217 V (25,06 %) - X (6), XVIII (4), XX (7), XXI (9), XXIII (23), XXIV (36), XXVII (20), XXXVIII (2), XXXIX (9), LVI (2), LXII (4), LXIX (2), LXXII (4), LXXIV (41), LXXV (48)

945K : 2 + 6 / 91V (10,51 %) - K-1 : XIII (34), LVIII (5) = 1 + 1/ 39V ; K-2 :V (28), XVI (5), XXXV (6), LXI (2), LXIII (8), LXX (3) = 1 +5 / 52V

946S : 0 + 2 / 9 V (1,04 %) - S-1 : XXXIII (4) = 0 + 1/4V ; S-2 : XXXIV (5) = 0 + 1/ 5 V

947X : 0 + 1 / 9 V (1,04 %) - X-1 : XXXVI (9)

AL-NAǦĀŠI (QAYS B. ‘AMR)

948Tribu : Maḏḥiğ

949Région : Sud-Ouest

950Période : m. ± 670 (P6)

951Renseignements biographiques : vraisemblablement né au début du viie siècle, il se convertit à l'islam et devint partisan de ‘Alī. Il est resté célèbre pour ses épigrammes contre Ibn Muqbil, contre les Qurayš et contre Mu‘āwiya. Nombre de ses poèmes se rapportent à la bataille de Ṣiffïn (661).

952État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par Q. ‘Askar : 28 pièces et fragments, soit 231 vers (Q. ‘Askar, Al-Nağāšī, šā‘ir Ṣiffïn, 1988).

953Répertoire métrique :

954T : 3 + 11 / 113 V (48,92 %) - T-1 : XIX (6) = 0 + 1/6V ; T-2 :I (20), VI (10), XIII (2), XVII (5), XVIII (4), XXIII (4), XXIV (4), XXV (3), XXVIII (5) = 2 + 7 / 57 V ; T3 : V (9), VII (2), IX (8), XXVI (31) = 1 + 3 / 50 V

955B : 2 + 3 / 39 V (16,88 %) - B-1a : III (12), X (10), XV (5), XXI (5) = 2 + 2/32V ; B-1b : XI (7) = 0 + 1 / 7 V

956W : 0 + 2 / 4 V (1,52 %) - VIII (2), XIV (2)

957Mt : 1 + 2 /29 V (11,03 %)-Mt-1 : II (8), XXVII (13) = 1 + 1/21V ; Mt-2 : IV(8) = 0 + 1 / 8 V

958Rj : 1 + 0 / 14 V (5,32 %) - Rj-2a : XII (14)

959S : 0 + 1 ι 6 V (2,28 %) - S-2 : XX (6)

960X : 2 + 0 / 26 V (9,89 %) - X-1 : XVI (13), XXII (13)

AL-NAMIR B. TAWLAB

961Tribu : ‘Ukl

962Région : Est / Baṣra

963Période : m. ± 660 (P6)

964Renseignements biographiques : poète de tribu, il épousa une femme que son frère avait capturée chez les Banū Asad. Mais celle-ci le fuit pour retourner chez les siens. Il consacra de nombreux vers à cette mésaventure. Il se convertit à l'islam, se rendit à Médine puis s'installa à Basra où il mourut très âgé.

965État des œuvres : dīwān, recensions al-Aṣma‘ï et Ibn al-A‘rābī perdues. Œuvres réunies par N.H. al-Qaysī : 54 pièces et fragments, soit 289 vers (Ši‘r al-Namir b. Tawlab, éd. N.H. al-Qaysī, s. d.).

966Répertoire métrique :

967T : 1 + 14 / 83 V (28,72 %) - T-1 : XIV (4), XXXV (2), i (4), v(1) = 0 + 4/11V ; T-2 : III (2), IV (3), VI (4), VIII (4), XVI (1), XXVIII (1), XXXI (41), XXXIV (5), XL (1), = 1 + 8 / 62 V ; T-3 : VII (9), viii (1) = 0 + 2 / 10 V

968B : 1 + 6 / 34 V (11,76 %) - B-1a : V (3), XXXIX (2) = 0 + 2/5V ; B-1b : II (2), XIII (4), XV (2), XX (3) = 0 + 4 / 11 V ; B-2b : XLII (18) = 1 + 0 / 18 V

969W : 2 + 8 / 52 V (18 %) -1 (4), XI (11), XXII (1), XXVII (2), XXXII (1), XXXVII (3), XLIII (1), XLIV (22), XLVI (4), iv (3)

970K : 2 + 8 / 55 V (19,03 %) - K-1 :IX (2), XIX (25), XXV (15) = 2 + 1/42V ; K-2 : X (1), XII (2), XVIII (1), XXX (1), XXXVI (5), iii (2) = 0 + 6 / 12 V ; K-3 : vii (1) = 0 + 1 / 1 V

971Mt : 2 + 6 / 46 V (15,91 %) - Mt-1 : XXVI (2), XXXIII (2) = 0 + 2/4V ; Mt-2 : XVII (10), XXI (3), XXIX (3), XXXVIII (24), XLI (1), vi (1) = 2 + 4 / 42 V

972Rj : 0 + 2 / 11 V (3,80 %) -Rj-1 : XXIII (7) = 0+1/7V ; Rj-2a : XXIV (4) = 0+1/ 4 V

973Mn : 0 + 1 / 4 V (1,39 %) -ii (4)

974Rm : 0 + 1 / 4 V (1,39 %) - Rm-2 : XLV (4)

AL-NU‘MĀN B. BAŠĪR AL-ANṢĀRÏ

975Tribu : Ka‘b ou Hāriṯ (Ḫazrağ)

976Région : Médine

977Période : m. 684 (P6)

978Renseignements biographiques : fils de Bašīr b. Sa‘d, neveu ou cousin de ‘Abd Allāh b. Rawāha, Compagnon du Prophète, il prit parti, à la mort de ‘Uṯmān, pour Mu‘āwiya qui le nomma gouverneur de Kūfa puis de Homs. En 683-684, il prit parti pour la branche Zubayride des Omeyyades (contre les Marwānides). Il mourut assassiné alors qu'il fuyait Homs, après l'écrasement du soulèvement zubayride du Ḥiğāz.

979État des œuvres : dīwān, recensions Ibn al-A‘rābī, al-Sukkarī et Abū ‘Amr al- Saybanī. Édition Y. al-Ǧabbūrī d'après un manuscrit de Constantinople + ajouts éditeur : 25 (13 + 12) pièces et fragments, soit 231 vers (Ši‘r al-Nu‘mān b. Bašīr al-Anṣārī, éd. Y. al-Ǧabbūrī, 1968).

980Répertoire métrique :

981T : 4 + 6 / 121 V (52,38 %) - T-1 :I (10), XIV (8), XXIII (5) = 1+2/23V ; T-2 : IV (28), VI (1), VIII (5), X (32), XXII (26) = 3 + 2 / 92 V ; T-3 : V (4), IX (2) = 0 + 2 / 6 V

982B : 0 + 3 / 12 V (5,19 %)-B-1b : XVII (3), XVIII (2) = 0 + 2/5V ; B-2b : XVI (7) = 0 + 1 / 7 V

983K : 0 + 2 ι 5 V (2,16 %) - K-2 : XX (3), XXI (2)

984Mt : 1 + 2 / 34 V (14,72 %) - Mt-2 : II (2), VII (28), XV (4)

985S : 1 + 0 / 10 V (4,33 %) - S-1 : XIX (10)

986X : 1 + 3 / 35 V (15,15 %) -X-1 : III (27), XI (6), XII (1), XXIV (1) H : 1 + 1 / 14 V (6,06 %) - XIII (2), XXV (12)

— Q —

AL-QATTĀL AL-KILĀBĪ (‘ABD ALLĀH B. MUHABBAB)

987Tribu : Kilab (‘Āmir b. Ṣa‘ṣā ‘a)

988Région : Centre

989Période : m. ± 670-680 (P6)

990Renseignements biographiques : nous ne savons plus rien de ce poète, sinon qu'« emprisonné à la suite d'un meurtre, il s'échappa et devint chef de brigands » (Histoire, p. 288).

991État des œuvres : dīwān recension Ibn al-Sikkīt perdue. Œuvres réunies par I. ‘Abbas : 53 pièces et fragments, soit 331 vers (Dīwān al-Qattāl al-Kilābī, éd. I. ‘Abbas, 1961).

992Répertoire métrique :

993T : 5 + 24 / 176 V (53,17 %) - T-1 : XVI (8), XXVI (1) = 0 + 2/9V ; T-2 :I (5), IV (12), V (3), VI (2), IX (2), X (6), XV (1), XVII (6), XIX (4), XXV (2), XXVII (23),

994XXIX (7), XXX (1), XXXI (28), XXXII (11), XXXIII (12), XXXIX (9), XL (3), XLII (5), XLIII (4), XLVI (1), XLVII (9), XLVIII (2), LII (2)= 5+19 / 160V ; T-3 : XII (3), XLIV (2), XLV (2)= 0+3/7V

995B : 1 +5/38 V (11,48 %) -B-1a : XX(5) = 0+1/5V ;B-1b : III (2), XIII (4),XXI + XXII (23), XXXIV (3), LIII (1) = 1 + 4 / 33 V

996W : 0 + 5 / 20 V (6,04 %) - VIII (2), XIV (5), XVIII (8), XXIV (2), XXXV (3)

997K : 2 + 5 /71 V (21,45 %) -K-1 : II (9), XI (29), XXVIII (20) = 2+ 1 /58 V ; K-2 : VII (3), XXIII (4), XLI (4), L (2) = 0 + 4 / 13 V

998Rj : 1 + 3 / 25 V (7,55 %) - Rj-1 : XXXVIII (3), IL(4) = 0 + 2/7V ; Rj-2a : XXXVI (15), XXXVII (3) = 1 + 1 / 18 V

999Observation : le n° LI (1) ne correspond à aucun des modèles anciens ou classiques attestés.

QAYS B. ‘ĀṢIM

1000Tribu : Sa‘d b. Zayd Manāt (Tamīm)

1001Région : Centre

1002Période : m. 667 (P6)

1003Renseignements biographiques : sayyid des Minqar, il participa aux batailles de Ǧadūd contre les Saybān, de Ḍariyya contre les Ḥanẓala et à la seconde guerre de Kilāb contre les Maḏḥiğ. Il eut al-Zibriqān, ‘Amr b. al-Ahtam et Zayd al- Hayl pour rivaux. Il joua un rôle dans la députation envoyée par les Tamïm auprès de Muḥammad pour se convertir et fut nommé percepteur des impôts auprès des Muqā‘is et des Buṭūn. Il resta relativement neutre pendant la ridda et s'établit finalement à Baṣra.

1004État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par S. Kazzarah : 19 pièces et fragments (numérotés de 183 à 201), soit 79 vers (Tamīm, p. 52-57, texte arabe, & 223-237, texte allemand).

1005Répertoire métrique :

1006T : 1 + 9 / 43 V (54,43 %) - T-1 : III [185] (6), VI [188] (6), X [192] (2) = 0 + 3 / 14 V ; T-2 : V [187] (14), VII [189] (1), IX [191] (3), XI [193] (5), XV [197] (2) = 1 + 4 / 25 V ; T-3 : VIII [190] (3), XVII [199] (1) = 0 + 2 / 4 V

1007B : 0 + 1 / 2 V (2,53 %) - B-1b : XII [194] (2)

1008W : 0 + 1 / 5 V (6,33 %) - XVI [198] (5)

1009K : 0 + 2 / 8 V (10,13 %) - K-1 :IV [186] (4) = 0 + 1/4V ;K-3 : XVIII [200] (4) = 0 + 1 / 4 V

1010Rj : 0 +2 / 7V (8,86 %) - Rj-1 : I [183] (3), XIV [196] (4)

1011S : 0 + 1 / 6 V (7,60 %) - S-2 : XIX [201] (6)

1012R : 0 + 1 / 1 V (1,26 %) - R-2 : XIII [195] (1)

1013X : 0 + 1 / 7 V (8,86 %) - X-1 : II [184] (7)

1014QAYS B. AL-HATIM

1015Tribu : Banū Ẓafar (Aws)

1016Région : Médine

1017Période : m. ± 620 (P4)

1018Renseignements biographiques : poète de tribu, il s'en est surtout pris aux Ḫazrağ, tribu rivale de Médine, et à ses poètes (Ḥassān b. Ṯabit, 'Abd Allah b. Rawaha), l'un des membres de cette tribu ayant assassiné son père. Il ne semble pas qu'il ait été touché par l'islam, étant lui-même mort assassiné peu avant l'Hégire.

1019État des œuvres : dīwān, recensions Ibn al-Sikkīt et al-Sukkarī : 40 pièces et fragments, soit 339 vers -Dīwān Qays b. al-Hāṭim, éd. N. al-Asad, 1962).

1020Répertoire métrique :

1021T : 3 + 12 / 125 V (36,87 %) - T-1 :vii (2), xvii (2) = 0 + 2/4V ;_T-2 : I (18), IV (39), VI (23), VIII (8), IX (5), XVII (4), XXIII (6), ii (1), xii (1), xvi (2) = 2 + 8 / 107 V ; T-3 : XII (11), viii (1), x (2) = 1 + 2 / 14 V

1022B : 0 + 2 / 10 V (2,95 %) - B-1a : XVI (9) = 0 + 1/9V ; B-1b :ix(1) = 0+1/1V

1023W : 2 + 5 / 60 V (17,67 %) - X (18), XI (8), XIV (20), XXII (6), i (6), v (1), xi (1)

1024K : 2 + 4 / 36 V (10,61 %) -K-2 : II (13), XV (10), XVIII (3), XXI (3), iii (1), xiii (6)

1025Mt : 2 + 1 / 37 V (10,91 %) -Mt-1 :XX(10) = 1 + 0/10V ; Mt-2 : III (19), VII (8) = 1 + 1 /27 V

1026Rj : vi (1) = 0 + 1 / 1 V (0,29 %) - Rj-2a : vi (1)

1027S : 0 + 1 / 2 V (0,58 %) - S-2 : XIX (2)

1028Mn : 2 + 2 / 64 V (18,87 %) - V (29), XIII (25), xiv (1), xv (9)

1029X : 0 + 1 / 4 V (1,18 %) -X-1 : iv (4)

QAYS B. AL- ḤIDĀDIYYA

1030Tribu : Ḏuhl (Ḫuzā‘a)

1031Région : Ouest

1032Période : seconde moitié du vie siècle (P3)

1033Renseignements biographiques : poète de tribu, il fut banni de son groupe lors de la foire de ‘Ukāẓ. Menant une existence indépendante, il se joint à différentes tribus pour des coups de main. Les circonstances et la date de sa mort sont incertaines.

1034État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par Ḥ.Ṣ. Ḍāmin : 16 pièces et fragments, soit 162 vers (Ḥ.Ṣ.al-Ḍāmin, « Ši‘r Qays b. al- Ḥidādiyya », al- Mawrid, n° 8-2 (1979), p. 203-220).

1035Répertoire métrique :

1036T :3 + 8/116V (71,61 %) - T-2 :I (7), II (3), IV (3), V (9), VI (4), VII (8), IX (46), XII (5), XIII (4), XIV (11), XV (16)

1037B : 1 +2/24 V(14,81 %) -B-1a :VIII (14),XI(5)=1 + 1 / 19 V ; B-1b :X(5) = 0+1 / 5 V

1038Mt : 1 + 0 / 15 V (9,26 %) - Mk2 : III (15)

1039Rj : 0 + 1 / 7 V (4,32 %) - Rj-1 : XVI (7)

— R —

RABĪ ‘A B. MAQRŪM

1040Tribu : Ḍabba

1041Région : Centre

1042Période : m. ± 650 (P5)

1043Renseignements biographiques : d'abord poète de tribu, il se convertit à l'islam et participa à la bataille de Qādisiyya et à la conquête de l'Iraq.

1044État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par B. Paoli, Métrique arabe ancienne : théories et pratiques, vol. III, p. 198-210 (voir références détaillées ci-dessous) : 24 pièces et fragments, soit 225 vers.

1045Répertoire métrique :

1046T : 1 + 3 / 36 V (16 %) -T-2 : I (2), V (25 + 1)=1 + 1/28 V ; T-3 : III (2), XX (6) = 0 + 2 / 8 V

1047B : 1 + 2 / 17 V (7,56 %) - B-1a : XVII (2) = 0 + 1/2V ; B-1b : IX (14), XVIII (1) = 1 + 1 /15V

1048W : 2 + 6 /70 V (31,11 %) - VI(8 + 1), VII (1), IX (14), XI (31), XXI (9), XXII (2), XXIII (3), XXIV (1)

1049K : 1 + 5 / 51 V (22,67 %) - K-1 : IV (3), XII (1), XIII (41 + 2), XIV (1), XV (2), XVI (1)

1050Mt : 1 + 2 / 49 V (21,77 %) -Mt-1 : VIII (2), XIX (45) = 1 + 1 /47V ; Mt-2 :X (2) = 0 + 1 / 2 V

1051Md : 0 + 1 / 2 V (0,89 %)-Md-1a : II (2)

1052Références des vers inventoriés :

1053I : ḤamāsaB, p. 230 (-ibuh) ; II : ḤamāsaB, p. 335 (-ābu) ; III : ḤamāsaB, p. 325 (-ību) ; IV : ḤamāsaB, p. 325-326 (-bi) ; V : Mufaḍḍaliyyāt, n° 113, p. 375-378 (-bā) ; VI : Ḫizāna, X, p. 29 (-ābā) ; VII : Tahḏīb, XI, p. 236 (-ābā) ; VIII : Lisān, rac. šm‘l (-ābā) ; IX : Mufaḍḍaliyyāt, n° 43, p. 213-214 (-dā) ; X : Aġânī, XXII, p. 103 (-ru) ; XI : Mufaḍḍaliyyāt, n° 39, p. 185-189 (-') ; XII : Ši‘r, p. 320 (-qi) ; XIII : Agānï, XXII, p. 100-101 & p. 106-110 (-li) ; XIV : AmṯālD, p. 54 (-li) ; XV : ḤamāsaB, p. 277 (-li) ; XVI : Lisān, rac. mṭy (-li) ; XVII : ḤamāsaB, p. 312 (-li) ; XVIII : AmṯālD, p. 97 (-li) ; XIX : Mufaḍḍaliyyāt, n° 38, p. 180-185 (-ūmā et -īmā) ; XX : Aġānī, XXII, p. 105 (-īmu et -ūmu) ; XXI : Aġānī, XXII, p. 102-103 -ānī) ; XXII : Buldān, IV, p. 94 (-m) ; XXIII : Naqā’id, p. 196 (-m) ; XXIV : Ma‘ānīK, p. 721 (-īnā).

— S - Ṣ - Š —

SA‘D B. MĀLIK

1054Tribu : Ḍubay‘a (Qays b. Ṭa‘laba, Bakr)

1055Région : Nord-Est

1056Période : fin du ve siècle (P1)

1057Renseignements biographiques : père de Muraqqiš al-Akbar, grand-père de Muraqqiš al-Aṣġar et de ‘Amr b. Qamī’a, il participa à la guerre de Basūs où il trouva la mort. Il fut en contact avec des souverains laḫmides et ġassanides.

1058État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par ‘Ā. al-Furayğāt : 8 pièces et fragments, soit 66 vers (Awā’il, p. 326-334).

1059Répertoire métrique :

1060T : 0 + 2 / 9 V (13,63 %) - T-2 : V (4), VI (5)

1061W : 0 + 2 / 7 V (10,61 %) - I (3), VII (4)

1062Km : 1 + 0 / 34 V (51,51 %)-Km-1 : II (34)

1063Mt : 0 + 1 / 7 V (10,61 %) - Mt-2 : IV (7)

1064Rj : 0 + 1 / 5 V (7,58 %) - Rj-2b : VIII (5)

1065S : 0 + 1 / 4 V (6,06 %) - S-2 : III (4)

ṢAḪR AL- ĠAYY (ṢAḪR B. ‘ABD ALLĀH AL-ḪAṮĪMĪ)

1066Tribu : Huḏayl

1067Région : Ouest

1068Période : seconde moitié du vie siècle

1069Renseignements biographiques : il mena l'existence d'un poète de tribu, frère du ṣu‘lūk ("poète-brigand") al-A‘lam (Habïb b. ‘Abd Allāh), également poète. Il était réputé pour son courage et sa violence.

1070État de l'œuvre : dīwān, recension al-Sukkarī dans Huḏaliyyīn : 12 pièces et fragments, soit 133 vers (Huḏaliyyīn, II, p. 51-76 & 223-238).

1071Répertoire métrique :

1072T : 1 + 1 / 27 V (20,30 %) -T-2 :I (23), VII (4)

1073B : 0 + 1 / 7 V (5,26 %) - B-1a : VIII (7)

1074W : 1 + 2 / 44 V (33,08 %) - III (23), IV (5), VI (6)

1075Mt : 1 + 0 / 24 V (18,04 %) - MM : V (24)

1076Rj : 0 + 3 / 14 V (10,52 %) - Rj-2a : X (4), XI (3), XII (3) = 0 + 3 / 10 V ; Rj-2b : IX (4) = 0 + 1 / 4 V

1077Mn : 1 + 0 / 17 V (12,78 %) - II (17)

SĀ‘IDA B. ǦU’AYYA

1078Tribu : Huḏayl

1079Région : Ouest

1080Période : seconde moitié du vie siècle

1081Renseignements biographiques : nous ne savons plus rien de ce poète de tribu, sinon qu'il aurait eu Abū Ḏu’ayb pour transmetteur.

1082État des œuvres : dīwān, recension al-Sukkarī dans Huḏaliyyīn : 5 pièces et fragments, soit 60 vers (Huḏaliyyīn, II, p. 208-22).

1083Répertoire métrique :

1084T : 2 + 1 / 44V (73,34 %) -T-2 : II (29), III (12), IV (3)

1085B : 1 + 0 / 10 V (16,66 %) - B-1a : I (10)

1086Rj : 0 + 1 / 6 V (10 %) - Rj-2a : V (6)

SALĀMA B. ǦANDAL

1087Tribu : Sa‘d (Tamīm)

1088Région : Centre

1089Période : milieu du vie siècle (P2)

1090Renseignements biographiques : aurait assisté à la journée de Ǧadud entre les Tamīm et les Bakr (± 550 ?). Certains de ses vers laissent aussi à penser qu'il était chrétien.

1091État des œuvres : dīwān, recension al-Aḥwal : 35 pièces et fragments, soit 215 vers (Dīwān Salāma b. Ǧandal ṣana‘a-hu Muḥammad b. al-Hasan al-Aḥwal, éd. F. Qabāwa, 1968).

1092T : 3 + 13 / 95, 5 V (44,41 %) -TJ. :xiii(1) = 0 + 1/1V ; T2 : III (40), V (5), VI (3), VII (4), i (0, 5), ii (14), xvi (1), xix (1), xxi (1), xxiv (1), xxvii (2) = 2 + 9 / 72, 5 V ; T-3 : IV (15), VIII (3), iv (1), xiv (3) = 1 + 3 / 22 V

1093B : 2 + 10 / 64, 5 V (30,00 %) -B-1a :xv(3) = 0 + 1/3V ; B-1b : iii (1), v (18), vi (5), vii (1), viii (1), ix (1), x (11), xxiii (1) = 1 + 7 / 29 V ; B-2b : I (31), xi (1), xii (0, 5) = 1 + 2 / 32, 5 V

1094W : 0 + 3 / 3 V (1,39 %) - xvii (1), xviii (1), xxii (1)

1095K : 1 + 0 / 35 V (16,28 %) -K-2 : II (35)

1096Km : 0 + 1 / 2 V (0,93 %) -Km-1 : xx (2)

1097Mt : 1 + 1 / 15V (6,97 %) - Mt-2 : xxv (14), xxvi (1)

AL-SAMAW’AL B. AL- ĠARĪD

1098Tribu : ‘Uḏra (Quḍā ‘a) ou Azd

1099Région : Taymā’

1100Période : première moitié du vie siècle

1101Renseignements biographiques : seigneur du château d'al-Ablaq, près de Taymā’, il serait, d'après le contenu de certains de ses poèmes, d'authenticité douteuse, d'origine juive. Il aurait sacrifié la vie de son fils pour préserver des biens que lui avait confiés Imru’ al-Qays.

1102État des œuvres : dīwān, recension Nifṭawayh : 15 pièces et fragments, soit 146 vers (Dīwān ‘Urwa b. al-Ward wa al-Samaw’al, s. éd., 1964, p. 67-103).

1103Répertoire métrique :

1104T : 2 + 2 / 53 V (36,3 %) - T-2 : III (2), XII (2), XVI (26) = 1 + 2 / 30 V ; T-3 : XIV (23) = 1 + 0 / 23 V

1105W : 1 + 1 / 25 V (17,12 %) - V (16), IX (9)

1106K : 1 + 4 / 27 V (18,49 %) -K-1 :I (2), XIII (3) = 0 + 2/5 V ; K-2 : VII (5), VIII (4), X (13) = 1 + 3 / 22 V

1107Mt : 0 + 2 / 8 V (5,48 %) - Mt-2 : IV (3), XI (5)

1108Mn : 1 + 0 / 13 V (8,9 %) - II (13)

1109X : 1 + 0 / 20 V (13,69 %) -X-1 : VI (20)

1110Observations : le n° XV (mètre ṭawīl), composé selon la technique dite du taḫmīs, est l'œuvre du poète Ṣafī al-Dīn al- Ḥillī (xve siècle). Les hémistiches sont groupés par cinq, et le poème comporte 23 quintains, soit 57,5 vers.

AL-SAMMĀH (MA‘QIL B. ḌIRĀR)

1111Tribu : Ḏubyān - Ġaṭafān)

1112Région : Ouest

1113Période : m. ± 670 (P6)

1114Renseignements biographiques : poète de tribu, frère de Muzarrid, il s'est converti à l'islam en 630 ou, selon d'autres sources, en 670, peu avant sa mort, et a probablement séjourné plusieurs fois à Médine auprès de mécènes.

1115État des œuvres : dīwān, recensions al-Aṣma‘ï et Ibn al-A‘rābī compilées par al- Sukkarī. Édition al-Hādī d'après cinq manuscrits différents : 27 pièces et fragments + 51 ajouts, soit 818 vers -Dīwān al-Šammah b. Ḍirār al-Ḏubyānī, éd. S. al-Hādī, 1968).

1116Répertoire métrique :

1117T : 11 + 22 / 370 V (45,23 %) - T-1 : xxxvii (2), xxxix (12) =1 + 1/14V ; T-2 : II (58), III (9), V (45), VII (30), VIII (56), IX (16), XV (11), XVII (22), vi (3), vii (1), viii (1), ix (1), xii (1), xivb (1), xv (5), xx (1), xxi (4), xxii (7), xxiii (13), xxvi (1), xxx (3), xxxi (6), xxxii (2), xxxvi (1), xxxviii (1), xli (1), xliv (1) = 8 + 19 / 301 V ; T-3 : XI (31), XVI (21), i (1), v (2) = 2 + 2 / 55 V

1118B : 3 + 3 / 92 V (11,24 %) - B-1b : IV (32), XII (21), xvi (1), xvii (1), xl(7) = 2 + 3/ 62 V ; B-2b : XIV (30) = 1 + 0 / 30 V

1119W : 4 + 12 / 126 V (15,40 %) -I (21), VI (23), X (34), XVIII (29), ii (3), xi (1), xiii (1), xviii (1), xxiv (4), xxv (1), xxviii (1), xxix (1), xlii (1), xlvi (1), xlvii (2), xlviii (2)

1120K : 1 + 4 / 43 V (5,25 %) - K-1 :iv(6) = 0 + 1/6V ; K-2 : XIII (32), iii (2), x (1), xxxiv (2) = 1 + 3 / 37 V

1121Rj : 6 + 10 / 184 V (22,49 %) - Rj-1 : XIX (13), XX (21), XXIII (40), XXIV (21), XXVI (5), xix (5), xxxiii (3), xxxv (2), l (6) = 4 + 5 / 116 V ; Rj-2a : xxvii (1), xlv (2), il (1) = 0 + 3 / 4 V ; Rj-2b : XXI (4), XXII (22), XXV (9), XXVII (29) = 2 + 2 / 64 V

1122X : 0 + 2 / 2 V (0,24 %) - X-1 : li (1) = 0 + 1 / 1 V ; X-2 : xiva (1) = 0 + 1 / 1 V

1123Md : 0 + 1 / 1 V (0,12 %)-Md-1b : xliii (1)

AL-ŠANFARÄ

1124Tribu : Azd / Fahm

1125Région : itinérant

1126Période : première moitié du vie siècle (P1)

1127Renseignements biographiques : encore enfant, il fut capturé par les Šabāba b. Fahm (Qays ‘Aylān), puis échangé contre un homme des Šabāba que les Banū Salamān avaient fait prisonnier. Il resta ensuite chez ces derniers, jusqu'à ce qu'ils lui refusent la main de l'une des leurs. Il se jura alors de se venger en tuant cent d'entre eux, mais ceux-ci le tuèrent avant qu'il ait pu accomplir totalement sa vengeance. Il lia aussi certaines de ses aventures à celles de Ta’abbaṭa Šarran, lequel lui consacra un thrène.

1128État des œuvres : dīwān, recension Ṯa‘lab perdue ; restent quelques œuvres, dont la célèbre Lāmiyyat al-‘arab, réunies par I.B. Ya‘qūb : 23 pièces et fragments, soit 227 vers (Dīwān al-Sanfara, éd. I.B. Ya‘qūb, 1991).

1129Répertoire métrique :

1130T : 3 + 12 / 165 V (72,68 %) -T-1 :VI(5) = 0 + 1/5V ; T-2 :I(11),III (36), IV (1), V (4), VIII (3), IX (8), X (4), XII (1), XIV (20), XVI (4), XVII (69), XX (4), i (2) = 3 + 10 / 158 V ; T3 : XIX (2) = 0 + 1 / 2 V

1131W : 0 + 2 / 7 V (3,08 %) - II (2), XXI (5)

1132K : 0 + 2 / 4 V (1,76 %) -K-1 : XV (2) = 0+1/2V ; K-2 : VII (2) = 0 + 1/2V

1133Mt : 0 + 1 / 2 V (0,88 %) - Mt-2 : XIII (2)

1134Rj : 1 + 1 / 21 V (9,25 %) - Rj-1 :XI(7) = 0 + 1/7V ; Rj-2a : XVIII (14) =1 + 0/ 14 V

1135Md : 1 + 0 / 28 V (12,33 %) -Md-1a : ii (28)

SA‘YA B. AL- ĠARĪD

1136Tribu : ‘Uḏra (Quḍā ‘a) ou Azd

1137Région : Taymā’

1138Période : première moitié du vie siècle (P1)

1139Renseignements biographiques : frère d'al-Samaw’al, il aurait attiré auprès de lui quelques personnes originaires de Médine, d'où l'idée de l'existence d'une cour poétique à Taymā’. Ses vers ont souvent été mis en musique à Médine au début du viiie siècle.

1140État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par B. Paoli, Métrique arabe ancienne : théories et pratiques, vol. III, p. 211-214 (voir références détaillées ci-dessous) : 9 pièces et fragments, soit 60 vers.

1141Répertoire métrique :

1142B : 0 + 2 / 7 V (11,66 %) - B-1a : VI (4), VIII (3)

1143W : 0 + 2 / 11 V (18,34 %) - III (7), IX (4)

1144K : 2 + 0 / 22 V (36,67 %) -K-1 : I (12) =1+0/12V ; K-2 :V(9+1)=1+0/10V

1145Mt : 0 + 1 / 7 V (11,66 %) - Mk2 : II (7)

1146S : 1 + 0 / 11 V (18,34 %) - S-2 : VII (11) X : 0 + 1 / 2 V (3,33 %) - X-1 : IV (2) Références des vers inventoriés :

1147I : Waḥšiyyāt, n° 178, p. 110 (-â) ; II : AmṯālD, p. 121-122 (-Abū) ; III : Aṣma‘iyyāt, n° 22, p. 82-84 (-ūtu et -ītu) ; IV : ḤamāsaB, p. 246 (-ītu) ; V : Ṭabaqāt, p. 285-288 (-āḥi) ; VI : Waḥšiyyāt, n° 179, p. 111 (-aḍi) ; VII : Aġānī, XXII, p. 128 (-li) ; VIII : Aġānī, III, p. 124 (-ami) ; IX : Aġānī, XXII, p. 130 (-ūni).

SUḤAYM

1148Tribu : Banū al- Ḥashas (Ḫazrağ)

1149Région : Médine

1150Période : m. ± 660 (P6)

1151Renseignements biographiques : connu sous le nom d'"Esclave des Banū al-Ḥasḥās", d'origine abyssine, il aurait été amené tout jeune à Médine. Il aurait été assassiné en 660 à la suite des scandales provoqués par ses aventures galantes.

1152État des œuvres : dīwān, recension Nifṭawayh : 35 pièces et fragments, soit 271 vers -Dīwān Suḥaym ‘abd Banī al-Ḥasḥās, éd. ‘A. al-Maymanī, 1950).

1153Répertoire métrique :

1154T : 3 + 21 / 217 V (80,07 %) - T-1 : XVII (3), XX (2), XXXI (6) = 0 + 3/11V ; T-2 : I (4), II (91), IV (8), VII (6), VIII (16), X (9), XI (5), XII (3), XIII (9), XVIII (2), XIX (4), XXII (1), XXVI (15), XXVIII (8), XXIX (2), XXX (6), XXXIV (2) = 3 + 14 / 190 V ; T-3 : V (4), VI (8), XXIV (1), XXXV (2) = 0 + 4 / 15 V

1155B : 0 + 4 / 8 V (2,95 %) - B-1a : XVI (2), XXVII (3) = 0 + 2/5V ; B-1b : XXIII (2),

1156XXXIII (1) = 0 + 2 / 3 V

1157K : 0 + 1 ι 2 V (0,73 %) - K-2 : XXV (2)

1158Mt : 1 + 0 / 32 V (11,80 %) - Mt-1 : IX (32)

1159Rj : 0 + 2 / 4 V (1,46 %) - Rj-2a : XXI (3), XXXII (1)

1160S : 0 + 1 / 2 V (0,73 %) - S-2 : III (2)

1161Mn : 0 + 1 / 4 V (1,46 %) -XIV (4)

1162X : 0 + 1 / 2 V (0,73 %) - X-1 :XV (2)

AL-SULAYK B. AL-SULAKA

1163Tribu : Sa‘d (Tamīm)

1164Région : itinérant

1165Période : milieu du vie siècle (P2)

1166Renseignements biographiques : né d'une esclave noire nommée al-Sulaka, il compta parmi les poètes su‘lūk-s et fut célèbre pour ses maraudes et sa vélocité.

1167État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par S. Kazzarah : 26 pièces et fragments (numérotés de 89 à 114), soit 77 vers (Tamīm, p. 27-31, texte arabe, & 148-160, texte allemand).

1168Répertoire métrique :

1169T : 1 + 12 (53,24 %) - T-1 : IV [92] (1) = 0+1/1 V ; T-2 : I [89] (5), V [93] (2), XVI [104] (6), XVII [105] (1), XVIII [106] (1), XIX [107] (5), XXII [110] (1), XXIII [111]

1170(1), XXIV [112] (1), XXV [113] (1), XXVI [114] (2) = 0 + 11 / 26 V ; T-3 : II [90] (14) = 1 + 0 / 14 V

1171B : 0 + 1 / 2 V (2,60 %) - B-1b : VII [95] (2)

1172W : 0 + 10 / 26 V (33,76 %) - III [91] (1), VIII [96] (4), IX [97] (1), X [98] (6), XI [99]

1173(2), XII [100] (2), XIII [101] (1), XIV [102] (1), XV [103] (1), XX [108] (7)

1174K : 0 + 1 / 2 V (2,60 %) - K-1 : VI [94] (2)

1175Rj : 0 + 1 / 6 V (7,80 %) - Rj-2b : XXI [109] (6)

— T - Ṭ - Ṯ —

TA’ABBAṬA ŠARRAN (ṮĀBIT B. ǦĀBIR)

1176Tribu : Fahm

1177Région : Ouest

1178Période : première moitié du vie siècle (P1)

1179Renseignements biographiques :"poète-brigand"(ṣu‘lūk), ses coups de main visèrent surtout les Huḏayl et les Bağīla. Sa mère, dit-on, aurait épousé Abū Kabīr al-Huḏalī (à moins que ce ne soit lui qui ait épousé la mère d'Abū Kabīr), lequel aurait tenté de l'assassiner. Il fut vraisemblablement le frère d'armes d'al- Šanfarä et de 'Amr b. Barrāq.

1180État des œuvres : Extraits d'un dīwān (recension Ibn Ǧinnī) dans un manuscrit de l'Escorial. Œuvres réunies par Ṭ. Harb : 74 pièces et fragments, soit 355 vers -Dīwān Ta'abbata Sarran, éd. Ṭ. Harb, 1993).

1181Répertoire métrique :

1182T : 6 + 37 / 180 V (50,70 %) - T-1 : III (3), VII (1), XXXV (1) = 0 + 3/5V ; T-2 : II (5), VI (2), X (5), XII (14), XIII (13), XIV (4), XV (10), XVI (1), XVII (4), XVIII (13), XIX (6), XX (6), XXIII (9), XXVIII (10), XXX (1), XXXI (1), XXXII (9), XXXIII (1), XXXVII (1), XXXVIII (1), XXXIX (1), XL (4), XLI (1), XLII (1), XLIII (1), XLIV (1), XLVI (1), XLVII (1), XLVIII (2), IL (1), L (1), LI (1), LV (5), LVI (16), LXII (1), LXIII (1), vi (4), vii (4), viii (1) = 5 + 34 / 164 V ; T-3 : XXXVI (11) = 1 + 0 / 11 V

1183B : 1 + 4 / 34 V (9,57 %)-B-1b : XI (1), LIX (1), LX (1), x(5) = 0 + 4/8V ; B-2b : XXII (26) = 1 + 0 / 26 V

1184W : 1 + 2 / 18 V (5,07 %) - IV (3), V (5), VIII (1), IX (2), XXV (6), LII (1), LIII (2), LIV (13), LVII (9), LVIII (1), LXI (4), i (3), iv (2), ix (3)

1185K : 1 + 2 / 18 V (5,07 %) - K-1 : XXI (5), XXXIV (1), XLV (12)

1186Km : 0 +1/3V (0,84 %) - Km-1 : XXIV (3)

1187Mt : 1 + 0 / 15V (4,22 %) - Mt-2 : XXVII (15)

1188Rj : 0 + 5 / 23 V (6,47 %) - Rj-1 : iii (2), v(5) = 0 + 2/7V ; Rj-2a : XXVI (6), ii (6) = 0 + 2 / 12 V ; Rj-2b : xi (4) = 0 + 1 / 4 V

1189Md : 1 + 0 / 26 V (7,32 %) - Md-1a : XXIX (26)

1190Observations : le n° I (1 vers) combine deux modèles différents : madīd dans le premier hémistiche et rağaz dans le second.

TARAFA B. AL-‘ABD

1191Tribu : Ḍubay‘a (Qays b. Ṯa‘laba, Bakr)

1192Région : Sud-Est / Ḥīra / itinérant

1193Période : m. ± 560 (P2)

1194Renseignements biographiques : frère d'al- Ḫirniq et neveu d'al-Mutalammis, il aurait fréquenté la cour du roi d'al-Ḥīra, 'Amr b. Hind (554-569), dont il se serait attiré la haine par une épigramme et serait mort en se rendant au Bahrayn, en compagnie d'al-Mutalammis, chargé du message ordonnant qu'on le fît périr. Son compagnon, ayant décidé de rebrousser chemin et ayant pris connaissance du contenu du message, aurait, pour sa part, eu la vie sauve.

1195État des œuvres : dīwān, recension Ibn al-Sikkīt : 92 pièces et fragments, soit 812 vers (Dīwān Ṭarafa b. al-‘Abd bi- šarh al-A‘lam al-Šantamarī, éd. D. al- Ḫaṭīb & L. al- Ṣaqqāl, 1975).

1196Répertoire métrique :

1197T : 14 + 21 / 418 V (51,47 %) - T-1 : XIII (7), XLIV (1), XLVI (1), LVI (60), LXVI (3) = 1 + 4 / 72 V ; T2 : I (103), V (13), VI (14), VIII (6), XV (23), XVII (11), XIX (31), XXII (8), XXIII (1), XXIV (1), XXV (1), XXXV (1), XXXVII (22), XLI (12), L (9), LII (1), LVIII (3), LXII (27), LXVII (12), LXVIII (1), LXX (1), LXXII (1), LXXIII (1), LXXVI (2), LXXXIII (10), XC (1), XCI (8) = 11 + 16 / 324 V ; T3 : IV (15), XXXI (2), LXIX (5) = 2 + 1 / 22 V

1198B : 1 + 9 / 39 V (4,80 %) - B-1a : LIV (1), LXI (5), LXIII (2), LXXVII (1), LXXXVII (5) = 0 + 5 / 14 V ; B-1b : XXXIII (5), XXXVI (1), XLII (1), LXXXVIII (1), XCII (17) = 1 + 4 / 25 V

1199W : 1 + 2 / 24 V (1,10 %) - IX (8), XXXVIII (15), LXXXVI (1)

1200K : 2 + 10 / 62V (7,63 %) - K-1 : XI (9) = 0 + 1 / 9V ; K-2 : XXVIII (3) = 0 + 1 / 3 V - K-3 : VII (11), X (3), XVI (16), XXXIV (2), LIX (1), LIII (vers 14-15-16), LXXI (2), LXXX (9), LXXXI (2), LXXXIV (1) = 2+8/ 50V

1201Km : 0 + 1 / 2 V (0,24 %) - Km-1 : XL (2)

1202Mt : 1 + 5 / 27 V (3,32 %) - Mt-1 : LXXIV (1), LXXV (2) = 0 + 2/3V ; Mt-2 : XLVIII (1), LV (10), LVII (4), LXV (9) = 1 + 3 / 24 V

1203Rj : 0 + 5 / 18 V (2,21 %) -Rj-1 : XLIII (2), XLV (6), XLVII (3), LXIV (2) = 0 + 4/13 V ; Rj-2a : XXVI (5) = 0 + 1 / 5 V

1204S : 2 + 2 / 37 V (4,55 %) - S-1 : XXXII (17) = 1+0/17V ; S-2 : XIV(3),XXX(1) =

12050 + 2 / 4 V ; S-4a : LI (16) = 1 + 0 / 16 V

1206Mn : 1 + 2 / 15 V (1,84 %) - XX (1), LIII (vers 1-13), LX (1)

1207R : 3 + 5 / 132 V (16,25 %) - R-2 : II (74), XII (22), XVIII (9), XXIX (2), IL (7), LXXVIII (2), LXXIX (5), LXXXV (11)

1208X : 0 + 2 / 6V (0,73 %) - X-1 : XXVII (2), LXXXIX (4)

1209Md : 1 + 1 / 26 V (3,20 %) - M d-1b : LXXXII (3) = 0 + 1 / 3 V ; Md-2a : III (23) = 1 + 0 / 23 V

1210H : 0 + 1 / 5 V (0,61 %) -XXXIX (5)

1211Observation : Le mètre du n° XXI (1) ne correspond à aucun des modèles attestés.

TUFAYL B. ‘AWF AL- ĠANAWĪ

1212Tribu : Ġaniyy (Qays)

1213Région : Centre

1214Période : première moitié du vie siècle (P1)

1215Renseignements biographiques : surnommé al-Muḥabbir (le maître en poésie), il aurait connu une grande renommée, pour ses descriptions du cheval notamment. Ceci mis à part, nous ne savons plus rien de lui.

1216État des œuvres : dīwān, recension Ṯa‘lab (ou Ibn al-Sikkīt) : 50 pièces et fragments, soit 380 vers -Dīwān Ṭufayl al- Ġanawī, éd. M.'A. Ahmad, 1968).

1217Répertoire métrique :

1218T : 7 + 21 / 290 V (76,31 %) - T-1 : XII (1), XXXI (3) = 0 + 2/4V ; T-2 :I (77), II (11), III (46), IV (9), VI (41), VII (33), VIII (14), IX (19), XVI (5), XIX (3), XXI (1), XXII (1), XXIII (4), XXIV (7), XXVI (1), XXVIII (1), XXX (2), XXXIV (2), XXXVI (2), XXXVII (1), XXXIX (1), XLI (1), XLII (1), XLIV (1), XL VIII (1) = 7 + 18 / 285 V ; T-3 : XXXIII (1) = 0 + 1 / 1 V

1219B : 1 + 4 / 33 V (8,68 %) - B-1a : XIII (3), XV (1), XVIII (1) = 0 + 3/5V ; B-1b : XLVI (1) = 0 + 1 / 1 V ; B-2b : V (27) = 1 + 0 / 27 V

1220W : 1 + 11/44 V (11,58 %) - X (12), XIV (9), XX (1), XXVII (1), XXIX (3), XXXV (1), XL (2), XLIII (1), XLV (1), XLVII (1), IL (8), L (4)

1221K : 0 + 3 / 3 V (0,79 %) -K-1 :XI (1), XXXVIII (1) = 0 + 2/2V ;K-3 : XXXII (1) = 0 + 1 / 1 V

1222Rj : 0 + 2 / 10 V (2,63 %) - Rj-1 : XVII (8), XXV (2)

— U —

UḤAYḤA B. AL-ǦULĀḤ (ABŪ ‘AMR)

1223Tribu : Aws

1224Région : Médine

1225Période : première moitié du vie siècle (P1)

1226Renseignements biographiques : sayyid des Aws, il serait resté dans sa tribu. Il aurait connu Qays b. Zuhayr al-‘Absī auquel il aurait proposé son aide contre les Banū ‘Āmir, mais le meurtre du père de Qays par un ‘Āmirite l'empêcha de réaliser ce projet.

1227État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par ‘Ā. Furayğāt : 29 pièces et fragments, soit 124 vers (Awā’il, p. 419-467).

1228Répertoire métrique :

1229T : 0 + 2/5V (4,03 %) -T-1 : XII (4), iii (1)

1230B : 0 + 2 / 10 V (8,06 %) - B-1b : VII (3), XV (7)

1231W : 1 + 5 / 38 V (30,64 %) - IV (1), V (4), VIII (5), X (3), XIV (24), ii (1)

1232K : 0 + 2/2 V(1,61 %) -K-2 : XVII (1), vii (1)

1233Km : 0 + 3 / 11 V (8,87 %) - Km-1 : II (8), XIX (2), XX (1)

1234Mt : 0 + 1 / 7 V (5,64 %) - Mk2 : XIII (7)

1235Rj : 0 + 2 / 13 V (10,48 %) - Rj-1 : XXII (4) = 0 + 1/4V ; Rj-2a : XVI (9) = 0+1/ 9 V

1236S : 0 + 1 / 3 V (2,42 %) - S-2 : IX (3)

1237Mn : 0 + 3 / 20 (16,13 %) - I (8), VI (6), i (3), iv (3)

1238X : 0 + 3 / 5 V (4,03 %) -X-1 : III (2), XXI (2), v (1)

1239Md : 0 + 2 / 3 V (2,42 %) -Md-2a : XVIII (2), vi (1)

1240H : 0 + 1 / 7 V (5,64 %) - XI (7)

UMAYYA B. ABĪ AL- ṢALT

1241Tribu : Ṯaqīf

1242Région : Tā’if

1243Période : m. ± 630 (P4)

1244Renseignements biographiques : exact contemporain de Muhammad et étroitement apparenté aux Qurayš, il semble qu'il fut le panégyriste des Mecquois et, donc, opposé à l'islam. Certains (L. Cheikho et C. Huart notamment) ont voulu prouver qu'il était chrétien ou ḥanīf. Nombre de ses poèmes contiennent en effet des légendes bibliques et des passages ressemblant de manière frappante au Coran. Mais l'authenticité de ces vers est douteuse.

1245État des œuvres : dīwān, recension et commentaire Ibn Ḥabīb perdu. Autre dīwān en possession d'un contemporain d'al-Aṣma‘ï (300 pièces !) perdu. Œuvres réunies par F. Schulthess et complétées par un éditeur anonyme : 111 pièces et fragments, soit 750 vers. Édition revue et corrigée 'A. al-Saṭlī : 103 pièces et fragments, soit 728,5 vers -Dīwān Umayya b. Abï al-Salt, éd. 'A. al- Saṭlī, 1974).

1246Répertoire métrique :

1247T : 5 + 11 / 150 V (20,58 %) - T-2 : V (1), XI (42), XLI (4), XLII (1), LIII (14), LIX (1), LX (1), LXIV (1), LXXVIII (1), LXXIX (17), LXXX (1), LXXXIX (2), XC (2), CI (37), CII (20), CIII (5)

1248B : 5 + 17 / 91 V (12, 49 %) - B-1a : XII (1), XIII (1), XIX (1), XXII (9), XXIII (12), XXXVI (1), XLIII (1), LVI (2), LVII (1), LVIII (1), LXVII (3), LXVIII (1), LXIX (10), LXX (5), LXXII (3) = 3 +12 / 52 V ; B-1b : L (2), LXI (1), LXXVII (1), XCVI (20), XCVII (2) = 1 + 4 / 26 V ; B-2b : LXVI (13) = 1 + 0 / 13 V

1249Bm : 0 + 1 / 0, 5 V (0,06 %) - Bm-2 : XXVIII (0,5)

1250W : 7 + 8 / 184 V (25,25 %) - I (10), II (1), III (22), XVII (11), XVIII (1), XXXIV (1), XL (1), XL VIII (6), LV (4), LXIII (13), LXXIII (9), LXXV (33), LXXXII (2), XCIII (33), XCIV (37)

1251K : 1 + 11 / 78 V (10,70 %) - K-1 :IX (5), X (52), XX (1), XXV (2), XXXV (1), XLVI (1) = 1 + 5 / 62 V ; K-2 : XIV (2), XV (1), XXI (1), XXVI (1), XXXIII (3), XCI (5), XCII (3) = 0 + 7 / 16 V

1252Km : 2 + 3 / 52 V (7,13 %) - Km-1 : VI (1), XXXVIII (16), XXXIX (1), LXXVI (3) = 1 + 3 / 21 V ; Km-2 : VIII (31) = 1 + 0 / 31 V

1253Mt : 1 + 4 / 28 V (3,84 %) - Mt-1 :C(1) = 0 + 1/1V ; Mt-2 : IV (2), XXVI (1), LXXXVII (6), LXXXVIII (18) = 1 + 3 / 27 V

1254Rj : 0 + 5 / 10 V (1,37 %) - Rj-2a : XXXVII (1), XLIV (2), LXXIV (5), LXXXV (1), XCV (1)

1255S : 0 + 1 / 2 V (0,27 %) - S-3 : LI (2)

1256Mn : 1 + 4 / 31 V (4,25 %) - VII (1), XXIX (2), XLVII (17), LXXI (8), LXXXIII (3)

1257R : 0 + 1 / 1 V (0,13 %) - R-2 : LXXXVI (1)

1258X : 3 + 11 / 125 V (17,15 %) - X-1 : XVI (1), XXIV (8), XXX (9), XXXI (32), XXXII (3), IL (2), LII (4), LIV (4), LXII (28)LXV (6), LXXXI (2), XCVIII (11), IC (8) = 3 + 10 / 118 V ; X-2 : XLV (7) = 0 + 1 / 7 V

‘URWA B. ḤIZĀM

1259Tribu : ‘Uḏra (Quḍā‘a)

1260Région : Ouest

1261Période : m. ± 640-650 (P5)

1262Renseignements biographiques : personnage réel mort sous le règne de 'Umar ou de ‘Uṯmān, il devient, au ixe siècle, un personnage de roman courtois par la mise en scène de sa passion pour sa cousine ‘Afrā’.

1263État des œuvres : dīwān, recension Ṯa‘lab : 6 pièces et fragments, soit 194 vers (A. Matlūb & I. Samarrā‘ī, « Ši‘r ‘Urwa b. Ḥizām », Mağallat kulliyyat al-adab (ğāmi‘at Baġdād), n° 4 (1961)).

1264Répertoire métrique :

1265T : 3 + 2 / 192 V (98,97 %) - T-3 : I (136), II (18), III (2), V (4), VI (10)

1266B : 0 + 1 / 2 V (1,03 %) - B-1b : IV (2)

‘URWA B. AL-WARD

1267Tribu : ‘Abs (Ġaṭafān)

1268Région : Centre / itinérant

1269Période : m. ± 620-630 (P4)

1270Renseignements biographiques : poète de tribu ou "poète-brigand" (ṣu‘lūk), il reçut le surnom de ‘Urwat al- ṣa‘âlīk, en raison de son rôle de protecteur des pauvres et des faibles. Son existence est riche en aventures chevaleresques, mais rien ne permet de le situer chronologiquement de manière précise. Il aurait été en contact avec ‘Āmir b. al- Ṭufayl.

1271État des œuvres : dīwān, recension Ibn al-Sikkīt : 37 pièces et fragments, soit 240 vers (Dīwān ‘Urwa b. al-Ward, éd. M.‘A. Mu‘īn, 1966).

1272Répertoire métrique :

1273T : 4 + 21 / 161 V (67,09 %)-T-1 : X (4), XXXII (11) = 1 + 1/15V ; T-2 :I (6), III (3), IV (7), VI (6), XII (8), XIII (3), XV (14), XVI (27), XVII (13), XVIII (4), XX (4), XXI (4), XXII (2), XXV (8), XXVI (7), XXVII (2), XXIX (2), XXXI (8), XXXIII.(15), XXXVII (3),XXXVIII (2), XXXIX (2) = 3 + 18 / 138 V ; T-3 :, XXIV (6), XXVIII (2) = 0 + 2 / 8 V

1274B : 0 + 1 / 2 V (0,83 %) - B-1b : IX (2)

1275W : 3 + 6 / 63 V (26,25 %) - V (12), VII (3), XIV (16), XXIII (5), XXX (2), XXXIV (3), XXXV (6), XXXVI (4)

1276K : 0 + 3 / 12 V (5 %) - K-2 : VIII (4), XI (4), XIX (4)

1277R : 0 + 1 / 2 V (0,83 %) - R-2 : II (2)

— W —

WA‘LA B. ‘ABD ALLĀH

1278Tribu : Ǧarm

1279Région : Nord

1280Période : milieu du vie siècle (P2)

1281Renseignements biographiques : il est difficile de faire la part entre les poèmes ou fragments attribués à ce poète et à son fils, al-Ḥārit b. Wa‘la. Il assista à la seconde journée de Kulāb (vers 580), au cours de laquelle il prit la fuite face à Qays b. ‘Āṣim al-Minqarī.

1282État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par B. Paoli, Métrique arabe ancienne : théories et pratiques, vol. III, p. 215-219 (voir références détaillées ci-dessous) : 18 pièces et fragments, soit 60 vers.

1283Répertoire métrique :

1284T : 1 + 4 / 23 V (38,34 %) -T-1 : VII(6) = 0 + 1/6V ; T-2 :VI(12), XII (1), XIII (2) = 1 + 2 / 15 V ; T-3 : XVI (2) = 0 + 1 / 2 V

1285B : 0 + 3 / 6 V (10 %) -B-1a : IX (3), X (1), XIV (2)

1286W : 0 + 3 / 7 V (11,66 %) - V (4), VIII (2), XVII (1)

1287K : 0 + 4/7V (11,66 %) -K-1 : XV (1), XVIII (2) = 0 + 2/3V ; K-2 :I (1), II (3) = 0 + 2 / 4 V

1288Mt : 0 + 1 / 2 V (3,33 %) - Mt-2 : XI (2)

1289R : 0 + 1 / 1 V (1,67 %) - R-1b : IV (1)

1290X : 1 + 0 / 14 V (23,34 %) -X-1 : III (14)

1291Références des vers inventoriés :

1292I : Lisān, rac. hbn (-ā’u) ; II : KitābŠ, I, p. 258 (-āhu) ; III : Aġānī, XVI, p. 367-368 (-āhā) ; IV : Buldān, I, p. 342 (-ādi) ; VI : ‘Iqd, V, p. 231-232 (-ru) ; VII : Wahšiyyāt, n° 266, p. 167 (-ri) ; VIII : Ḥayawān, II, p. 317 (-īsi) ; IX : Aġānī, XXII, p. 222 (-ṭi) ; X : Lisān, rac. ḫbṭ (-ṭi) ; XI : ḤamāsaB, p. 203 (-li) ; XII : HamāsaB, p. 203 (-la) ; XIII : Mu’talif, p. 302 (-mi) ; XIV : Buldān, I, p. 853 (-mi) ; XV : ḤamāsaB, p. 203 (-ma) ; XVI : ḤamāsaBṣ, I, p. 15 (-āni) ; XVII : Buldān, I, p. 600 (-āni) ; XVIII : Buldān, II, p. 199 (-).

WARQA B. NAWFAL

1293Tribu : Asad

1294Région : Centre

1295Période : m. ± 620 (P4)

1296Renseignements biographiques : neveu de Ḫadïğa, épouse du Prophète. Vraisemblablement chrétien, connaissant les Écritures et considéré comme ḥanīf, il prêcha l'unicité divine et semble en tous cas s'être tôt "converti" à l'islam. Il aurait rencontré le Prophète, mais serait mort avant l'Hégire.

1297État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par A. ‘A. Hammūdī al- Qaysī : 13 pièces et fragments, soit 99 vers (A. ‘A. Hammūdī al-Qaysī, « Warqa b. Nawfal, hayātuhu wa-ši‘ruhu », al-Mawrid, n° XVII (1988), p. 168-181).

1298Répertoire métrique :

1299T : 2 + 2 /29 V (29,30 %) -T-2 : V (12), XI (6), XII (1), XIII (10) B : 2+1 / 23V (23,23 %) - B-1a : II (1), VI (10),IX (12) W : 1 + 2 / 21 V (21,21 %) - III (13), IV (4), VII (4) K : 2 + 1 / 26V (26,26 %) - K-1 : I (12), VIII (9), X (5)

— Z —

ZAYD AL-ḪAYL (ZAYD B. MUHALHIL)

1300Tribu : Ṭayy

1301Région : Centre

1302Période : m. ± 630-40 (P4)

1303Renseignements biographiques : sayyid de tribu, il aurait conduit des expéditions contre les Asad et les ‘Āmir b. Ṣa‘ṣa‘a. Venu en députation avec sa tribu à Médine en 630 pour se convertir, il serait mort peu après.

1304État des œuvres : dīwān tardif (xe siècle) perdu. Œuvres réunies par A.M. al-Barza : 63 pièces et fragments, soit 251 vers (Ši‘r Zayd al- Ḫayl al-Ṭâ’ī, éd. A.M. al- Barza, 1988).

1305Répertoire métrique :

1306T : 2 + 36 / 140 V (55,77 %) - T-1 : XVIII (3), XXII (3), XL (2), XLVI (1), LIV (1), LV (1) = 0 + 6 / 11 V ; T-2 : I (9), II (3), V (5), VIII (9), X (9), XIII (3), XIV (4), XV (12), XVI (7), XVII (5), XIX (4), XXIII (4), XXIV (4), XXVII (5), XXVIII (4), XXXI (5), XXXIII (10), XXXV (4), XXXIX (2), XLIV (2), XLV (2), XLVII (1), IL (1), LI (1), LIII (1), LVI (1), LVII (1), LVIII (2), LX (1), LXI (2) = 2 + 28 / 123 V ; T-3 : IV (4), XXXVIII (2) = 0 + 2 / 6 V

1307B : 0 + 5 / 21 V (8,37 %) - B-1a : IX (5), XXV (6), XXXII (5) = 0 + 3/16V ; B-1b : XLIII (2), L (1) = 0 + 2 / 3 V

1308W : 2 + 9 / 56 V (22,31 %) - III (13 + 3), VII (3), XI (7), XII (4), XXVI (13), XXIX (6), XXXVII (2), XLI (2), XLVIII (1), LII (1), LIX (1)

1309K : 0 + 5 / 16 V (6,37 %) - K-1 : XXI (5), XLII (2) = 0 + 2/7V ; K-2 : XXXIV (6), XXXVI (2) = 0 + 2 / 8 V ; K-3 : LXII (1) = 0 + 1 / 1 V

1310Rj : 0 + 1 / 1 V (0,40 %) - Rj-2a : LXIII (1)

1311S : 0 + 1 / 5 V (1,99 %) - S-2 : XX (5)

1312R : 0 + 1 / 5 V (1,99 %) - RJb : XXX (5)

1313X : 0 + 1 /7V (2,79 %) -X-1 : VI (7)

AL-ZIBRIQĀN (AL- ḤUSAYN B. BADR)

1314Tribu : Sa‘d (Tamīm)

1315Région : Centre

1316Période : m. ± 680 (P6)

1317Renseignements biographiques : il figurait parmi les chefs envoyés en 630 en députation à Médine. Converti, il fut chargé de la collecte des impôts parmi les Tamīm. Il serait mort sous le règne de Mu‘āwiya.

1318État des œuvres : pas de dīwān ancien. Œuvres réunies par S.M. ‘Abd al- Ǧābir : 33 pièces et fragments, soit 93 vers (Ši‘r al-Zibriqān b. Badr wa ‘Amr b. al- Ahtamm, éd. S.M. ‘Abd al- Ǧābir, 1987).

1319Répertoire métrique :

1320T : 1 + 12 / 37 V (39,78 %) - T-1 : X(1),XI (1), XIII (1) = 0 + 3/ 3V ;TI2 :IV (5), VII (2), XIV (13), XVI (2), XXIV (3), XXV (4), XXX (1), XXXI (2), XXXII (1), XXXIII (1) = 1 + 9 / 34 V

1321B : 0 + 10 / 25 V (26,88 %) - B-1a : VI (4), IX (1), XVIII (9), XIX (1), XX (1), XXI (1), XXII (1) = 0 + 7 / 18 V ; B-1b : I (1), XVII (1), XXVI (5) = 0 + 3 / 7 V

1322W : 0 + 4 / 10 V (10,75 %) - II (2), V (5), VIII (2), XXIII (1)

1323K : 0 + 2 / 3 V (3,22 %) -K-3 : XII (2), XV (1)

1324Km : 0 + 3 / 11 V (11,82 %)-Km-1 : III (6), XXVIII (4), XXIX (1)

1325S : 0 + 1 / 7 V (7,52 %) - S-1 : XXVII (7)

ZUHAYR B. ABĪ SULMÄ

1326Tribu : Ḏubyān (Ġaṭafān)

1327Région : Ouest

1328Période : m. ± 610 (P4)

1329Renseignements biographiques : bien qu'appartenant à la tribu de Muzayna, il naquit chez les ‘Abd Allāh b. Ġaṭafān, leurs voisins. Poète de tribu, il vécut à l'époque de la guerre de Dāḥis entre 'Abs et Ḏubyān. Influencé par son oncle Basāma b. al-Ġaḍīr, il aurait aussi été le rāwī de Aws b. Ḥağar, lui même rāwī de Ṭufayl al- Ġanawï. Sa poésie a été bien conservée car transmise par son fils, Ka‘b b. Zuhayr, et par al- Ḥutay’a, jusqu'à ses arrière-petits-fils établis à Baṣra.

1330État des œuvres : dīwān, quatre recensions (al-Sukkarī, Ṯa‘lab, Ibn al-Anbārī et al- Aṣma‘ī). Édition de celle de Ṯa‘lab par Ḥ.N. al-Ḥittī : 55 pièces et fragments, soit 928 vers (Šarḫ dīwān Zuhayr b. Abī Sulmä, éd. Ḥ.N. al-Ḥittī, 1992).

1331Répertoire métrique :

1332T : 8 + 7 / 352 V (37,93 %)T-1 : V (41) =1 + 0 / 41 V ; T-2 : I (60), VII (45), XIII (8), XIV (46), XVI (19), XVIII (9), XIX (8), XXIII (27), XXIV (24), XXXII (19), XXXIII (8), XLII (6), XLV (3), XLVI (3) = 7 + 7 / 285 V ; T-3 : IL (26) = 1 + 0 / 26 V

1333B : 7 + 3 / 216 V (23,27 %)B-1a : IX (33), XXVI (7), XXIX (13), XLVII (2) = 2 + 2/ 55 V ; B-2a : II (49), VI (20), VIII (37), XV (14), XXII (32) = 5 + 0 / 152 V ; B-2b : XXVII (9) = 0 + 1 / 9 V

1334W : 5 + 9 / 174 V (18,75 %) – III (66), X (13), XII (16), XXV (13), XXX (1), XXXI (2), XXXIV (5), XXXVI (3), XXXIX (4), XL (6), XLIII (4), XLVIII (35), L (3), LII (3)

1335K : 4 + 7 / 143 V (15,41 %)K-1 : XXI (27), XXXVIII (5), LI (3), LIII (34) = 2 + 2/ 69 V ; K-2 : XXXV (7), XLI (8), LIV (4) = 0 + 3 / 19 V ; K-2b : XXXVII (4) = 0 + 1 / 4 V ; K-3 : IV (23), XVII (8), LV (20) = 2 + 1 / 51 V

1336Mt : 2 + 0 / 63 V (1,83 %)Mt-1 : XI (17)

1337Mn : 2 + 0 / 23 V (2,48 %) – XX (11), XXVIII (12)

1338R : 0 + 1 / 3 V (0,32 %)R-2 : XLIV (3)

ZUHAYR B. ĞANĀB

1339Tribu : Kalb

1340Région : Nord

1341Période : première moitié du vie siècle (P1)

1342Renseignements biographiques : sayyid des Kalb, il est compté parmi les mu‘ammarūn. Il aurait été chargé de la police du désert par les Gassanides et aurait été en rapport avec Kulayb et son frère Muhalhil.

1343État des œuvres : pas de dīwān ancien. Fragments épars recueillis par ‘Ā. al-Furayğāt : 30 pièces et fragments, soit 137 vers (Awā’il, p. 394-419).

1344Répertoire métrique :

1345T : 1 + 8 / 45 V (32,84 %)T-1 : VIII (1) = 0 + 1/1V ; T-2 : VII (2), IX (3), XIV (2), XV (23), XXV (5), i (2) = 1 + 6 / 37 V ; T-3 : XI (3), XXII (4) = 0 + 2 / 7 V

1346B : 0 + 1 / 8 V (5,84 %)B-2b : XXIV (8)

1347W : 1 + 7 / 32 V (23,35 %) – I (14), II (4), V (1), X (6), XVIII (2), XXI (1), iii (1), iv (3)

1348K : 0 + 4 / 12 V (8,76 %)K-1 : III (2), XIX (1), XX (5), ii (4)

1349Km : 1 + 2 / 20 V (14,59 %)Km-1 : XIII (3), XXVI (15) = 1 + 1 / 18 V ; Km-2 : VI (2) = 0 + 1 / 2 V

1350X : 1 + 4 / 20 V (14,59 %)X-1 : IV (11), XII (1), XVI (3), XVII (3), XXIII (2)

Table des illustrations

Titre Liste des symboles
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/4115/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 78k
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/4115/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 292k
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/4115/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 273k

© Presses de l’Ifpo, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search