Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le sacré et le salut à Antioche au IVe siècle apr. J.-C.

 | 
Emmanuel Soler

Première partie. Dionysisme, divination et déclin du culte sacrificiel à Antioche au IVe siècle

Chapitre V. Présence de Dionysos et des dieux sauveurs à Antioche

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si nous avons pu constater la désaffection des Antiochiens pour le culte sacrificiel et, à travers ce rejet, pour les rituels traditionnels, cela ne signifie nullement qu’ils se sont détournés des divinités tutélaires traditionnelles, mais qu’ils leur ont rendu hommage de manière différente. Au ive siècle, les dieux sont présents à Antioche, mais ils ne sont pas toujours explicitement évoqués. Si une partie des élites formées à la paidéia reste tournée vers les dieux dans des cercles secrets, clandestins, dans le cadre des hétairies ou, de manière plus affichée et mondaine, dans des symposia à travers tout un code de lecture des emblemata qui se trouvaient au centre des mosaïques de pavement dans les triklinoi aristocratiques, la masse des Antiochiens continue à manifester dans les fêtes, surtout celles en l’honneur de Dionysos, une religiosité liée à l’extase et en même temps à la transgression. Cette religiosité dépasse le clivage païens/chrétiens et renvoie plus ou moins ouvertem...

© Presses de l’Ifpo, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540