Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Atlas du Liban

 | 
Éric Verdeil
, 
Ghaleb Faour
, 
Sébastien Velut

Préface

Mouïn Hamzé

Texte intégral

1Cet ouvrage représente l’aboutissement d’une coopération de plusieurs années entre des chercheurs français et libanais de l’IFPO (alors CERMOC) et du Centre de télédétection du Conseil national de la recherche scientifique (CNRS). Cette importante réalisation a bénéficié en outre de l’appui du programme de coopération franco-libanais CEDRE dans le domaine de la recherche universitaire, qui a associé d’autres partenaires, tels l’UMR Temps (ENS-IRD) et l’UMR Environnement Ville Société (CNRS-Universités de Lyon). Le projet a reçu dans ce cadre un soutien de quatre ans.

2Les premiers produits de cette étude se sont matérialisés par une carte et une base de données associées des circonscriptions foncières du Liban. Il faut rappeler ici le rôle moteur de M. Éric Huybrechts, alors directeur du CERMOC, dans le lancement de ce projet. Cet outil essentiel a servi de base à un grand nombre de cartes publiées dans l’Atlas du Liban édité par le CNRS libanais en 2005. Cette base de données a notamment permis l’exploitation à l’échelle locale des statistiques sur les immeubles et les établissements du recensement de 1996 mis à la disposition du CNRS par l’administration des statistiques. Parallèlement, une coopération lancée avec la Direction générale de l’urbanisme a permis une cartographie inédite des schémas d’aménagement et d’urbanisme, dont une première mouture a été publiée dans le SDATL, reprise dans cet ouvrage d’une manière plus développée.

3À travers ces réalisations transparaît l’une des principales dimensions du travail accompli par le CNRS libanais, à savoir la constitution de bases de données spatialisées constituant un support essentiel et indispensable de l’action de l’État.

4Le présent ouvrage constitue un approfondissement et un développement du premier, en s’élargissant à des dimensions institutionnelles, comme les municipalités, ainsi qu’à une cartographie des listes électorales, qui permettent d’aborder d’une manière riche et complexe l’organisation spatiale et les spécificités sociales du Liban. Un autre volet original de la recherche a permis de dégager des cartes à échelles régionale et mondiale, à partir des données disponibles, étant donné que le Liban sera mieux compris en se référant également à sa diaspora.

5L’ouvrage repose donc sur un chantier de plusieurs années qui a mis du temps à s’achever, en raison des difficultés d’accès à l’information, des aléas du travail à distance et de la volonté d’inclure un premier bilan spatialisé de la guerre de l’été 2006 et des débuts timides de la reconstruction.

Auteur

Secrétaire général du Conseil national de la Recherche scientifique (CNRS)

© Presses de l’Ifpo, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540