Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Bilād al-Šām face aux mondes extérieurs

 | 
Denise Aigle

Avant-propos

Denise Aigle

Texte intégral

  • 1 Dans le cadre de ce programme, un colloque s’est tenu à Beyrouth à l’université Saint-Joseph et au (...)

1Dans cet ouvrage sont consignés les premiers résultats de la réflexion menée collectivement par les chercheurs réunis autour du programme de recherche : « Le Bilād al-Šām face aux mondes extérieurs : Croisés et Mongols. Réactions, adaptations, échanges (xie-xive s.) ». Ce programme a pour rattachement principal l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo), en partenariat avec différentes unités du CNRS et institutions libanaises : UMR 8167 (« Orient et Méditerranée », laboratoire Islam médiéval, Paris), UMR 5195 (« Groupe de recherche et d’étude sur la Méditerranée et le Moyen Orient, Maison de l’Orient et de la Méditerranée », Lyon), EA 4207 (« Centre de recherche et d’étude sur les pays de Méditerranée au Moyen Âge », Montpellier), université Saint-Joseph et centre Louis-Pouzet (Beyrouth, Liban). Dans ce cadre, un colloque intitulé : « Le Bilād al-Šām face aux mondes extérieurs. La perception de l’Autre et la représentation du souverain », organisé par Denise Aigle et Katia Zakharia, s’est tenu à l’Ifpo (Damas, 17-19 décembre 2008) 1. La présente publication est en partie issue des travaux de ce colloque.

2Je voudrais remercier les responsables des institutions qui, grâce aux financements qu’ils ont accordés, ont permis la tenue du colloque de décembre 2008. Je remercie en premier lieu François Burgat (directeur de l’Ifpo) et Françoise Micheau (directrice du laboratoire Islam médiéval de l’UMR 8167) qui apportent un soutien financier annuel pour que les différentes manifestations organisées dans le cadre de ce programme puissent avoir lieu. Que soient aussi vivement remerciés le GREMMO et Daniel Le Blévec (directeur de l’EA 4207, 2007-2010) qui ont également soutenu financièrement l’organisation du colloque en 2008. Je voudrais enfin remercier Katia Zakharia pour sa participation à l’organisation de cette réunion scientifique.

3Cet ouvrage a reçu, pour qu’il puisse paraître, un soutien financier substantiel de l’Ifpo et de l’UMR 8167 (laboratoire Islam médiéval). Je tiens à exprimer ma profonde gratitude envers Nadima Kremid qui, dans des conditions particulièrement difficiles, a assumé avec dévouement à Damas la lourde tâche de mettre l’ouvrage en page. Mes remerciements s’adressent enfin à tous les collègues qui ont apporté leur précieuse contribution à ce volume car c’est à eux que ce livre se doit d’exister.

Notes

1 Dans le cadre de ce programme, un colloque s’est tenu à Beyrouth à l’université Saint-Joseph et au centre Louis Pouzet (19-20 novembre 2010) sur le thème : « Les communautés religieuses dans le Bilād al-Šām. Contacts et visions croisées », organisé par Denise Aigle, Julien Gilet, Pierre Lory et Anne Troadec. Les Actes seront publiés dans les Mélanges de l’université Saint-Joseph.

Auteur

EPHE-CNRS UMR 8167 « Orient et Méditerranée » –  Ifpo

© Presses de l’Ifpo, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540