Territoires, architecture et matériel au Levant

Doctoriales d’archéologie syrienne. Paris-Nanterre, 8-9 décembre 2011

Amélie Le Bihan, Pierre-Marie Blanc, Frank Braemer, Jacqueline Dentzer-Feydy et François Villeneuve (éd.)
Colloques et journées d’études

Présentation

De nombreuses études sur la Syrie et la Jordanie sont menées par des doctorants d’universités françaises (Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Lyon, Aix-Marseille, Strasbourg), syriennes (Universités de Damas, Alep, Lattaquié) et étrangères (Barcelone, Rome, Londres, Gérone ...) dans le cadre de collaborations internationales. Le dynamisme des recherches sur la Syrie du Sud organisées par la Mission archéologique française en Syrie du Sud (MAFSS) et la Direction Générale des Antiquités et des Musées de Syrie (DGAMS) se traduit entre autres par le nombre de doctorants impliqués.

Le travail sur le terrain, opérations archéologiques, relevés et études architecturales, prospections thématiques, inventaires épigraphiques occupe une place centrale dans ces études, permettant la production de données originales qui renouvellent les problématiques et les interprétations. Ces études sont réalisées en étroite collaboration avec la DGAMS et le soutien du Ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE). La table-ronde organisée par la Mission archéologique française en Syrie du Sud (MAFSS) en décembre 2011 a été l’occasion de réunir ces jeunes chercheurs travaillant sur la Syrie du Sud, auxquels se sont joints plusieurs autres travaillant dans d’autres régions de la Syrie et en Jordanie. Ils ont pu présenter leurs sujets, montrer l’avancée de leurs recherches et leurs résultats, et discuter avec l’ensemble des chercheurs travaillant sur la région. Les articles rendent compte de ces travaux novateurs.

Sommaire

Introduction

Actes de la réunion de travail 8-9 décembre 2011 (Paris Nanterre)

Architecture et techniques de constructions

Taisir Al Halabi
L’architecture domestique rurale sur le plateau du Jawlân (sud de la Syrie), à l’époque romaine

Sites de Gamla, d’el-Farj, de Na‘rân, de ‘Uyoun Mkhaldi, de Khirbet Za‘arta et de Khirbet Nâmra

Shaker Al Shbib
Les fortifications de la ville de Cyrrhus

Étude préliminaire

© Presses de l’Ifpo, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540