Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

De la mesure à la norme : les indicateurs du développement

 | 
Philippe Bourmaud

Mesures

Quantifier les niveaux de vie avant le temps de la pauvreté. L’exemple du Mali

Vincent Bonnecase

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La centralité accordée à la mesure de la pauvreté dans les politiques internationales de développement est relativement récente. Certes, la notion même est remise en débat au début des années 1970, à travers l’approche dite des « besoins fondamentaux », prônée par la Banque mondiale et supposée réorienter des politiques trop focalisées sur la production et la croissance économique (Assidon 2002). Mais ce n’est qu’à partir des années 1990 que la réduction de la pauvreté – et la « contrainte constitutive de quantification » qu’elle suppose (Peñafiel 2008 : 6) – devient le paradigme dominant à l’aune duquel sont à la fois définis les objectifs des politiques de développement et évaluée la légitimité des institutions les mettant en œuvre. Cette mesure de la pauvreté, aussi récente soit-elle, s’ancre toutefois dans une histoire plus ancienne qui est celle de la quantification des niveaux de vie. C’est cette histoire sur laquelle nous voudrions revenir en mettant en question, à partir du ...

Auteur

Docteur en histoire, chargé de recherche en sciences politiques au Cnrs et membre du laboratoire « Les Afriques dans le monde » de l’Institut d’études politiques de Bordeaux

© Presses de l’Ifpo, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540