Version classiqueVersion mobile

ONG palestiniennes et construction étatique

 | 
Caroline Abu-Sada

Annexes

Glossaire

Texte intégral

1Accords Gaza-Jéricho : qualifiés d’accords d’Oslo I et signés au Caire le 4 mai 1994, ils définissent l’étendue du premier redéploiement israélien et consacrent la mise en place d’une autorité intérimaire palestinienne. Le Protocole de Paris, un accord économique qui régit encore aujourd’hui les rapports entre Israéliens et Palestiniens, constitue l’annexe IV de ces accords.

2Bouclage : dispositif militaire israélien qui prend la forme de check-points, blocs de bétons, tas de terre, ainsi que d’un système de permis et qui vise à restreindre le mouvement des personnes et des biens palestiniens.

3Cheikh : titre qui désigne un homme d’âge mûr, respecté par sa communauté et par extension une position traditionnelle de pouvoir au sein de la communauté.

4Déclaration de Principes : accord négocié en secret à Oslo entre les représentants de l’OLP et du gouvernement israélien et signé à Washington DC le 13 septembre 1993. Il définit les grandes lignes des futures négociations, ainsi que les prérogatives de l’Autorité palestinienne intérimaire, mais remet à plus tard la question des frontières, de Jérusalem, des réfugiés, des colonies et de l’eau.

5District Coordination Office (DCO) : mis en place à la suite de l’accord d’Oslo II et signé en septembre 1995, le DCO est une structure de coordination composée de soldats israéliens et de policiers palestiniens dont la fonction consiste à résoudre les problèmes communs tels que l’attribution des permis. Il a été mis en veilleuse au début de la seconde Intifada.

6Dunum : unité de mesure de la terre. Un dunum égale un quart d’acre ou 0,1 hectare.

7Fellahins (sing. fellah) : paysans.

8Parti du peuple palestinien (PPP) : issu du Parti communiste palestinien (créé en 1982, le PCP devient membre de l’OLP en 1987), ce parti est renommé PPP en 1991 après la chute du bloc communiste. Il prône la nécessité d’une plus grande participation populaire à la prise de décision politique. Le PPP a soutenu, avec des réserves, la Déclaration de principes, et participe aujourd’hui au gouvernement formé par Abu Mazen.

9Waqf : il s’agit de l’immobilisation d’un bien pour le faire fructifier et en donner le bénéfice aux pauvres. Les fonds du waqf peuvent être utilisés pour construire des écoles, mosquées ou hôpitaux. Par extension, ce terme définit l’institution chargée de gérer les biens religieux et d’administrer les lieux saints ainsi que les terres d’État.

10Zakat : improprement traduit par aumône, ce terme désigne l’un des cinq piliers de l’islam. La zakat correspond aux 2,5 % de son revenu que le musulman doit donner aux gens les plus pauvres, en commençant par ceux de sa famille.

© Presses de l’Ifpo, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search